WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste français-collège


Article : [253] - Utiliser Wikipédia en classe


mercredi 10 novembre 2010

Par Corinne Durand Degranges

Il s’agissait de conna√ģtre l’usage √©ventuel que les professeurs font de Wikip√©dia et la confiance qu’ils accordent √† l’encyclop√©die.
Cet article prolonge une fiche TICE publi√©e dans la Nouvelle Revue p√©dagogique de mars 2011 : "R√©diger une courte biographie √† l’aide de Wikip√©dia".

Voici le questionnaire soumis aux colistiers de fran√ßais-coll√®ge et de Profs-l :
Faites-vous confiance √† Wikip√©dia ?
Pourquoi ?
Utilisez-vous cet outil avec les √©l√®ves ?
Encouragez-vous vos √©l√®ves √† le faire ?
Comment ?
Dans quelle limite ?

Les avis négatifs

N°1
Faites-vous confiance √† Wikip√©dia ? non.
Pourquoi ? informations erron√©es et superficielles.
Utilisez-vous cet outil avec les √©l√®ves ? oui, j’utilise Wikip√©dia avec mes √©l√®ves mais je leur indique d’autres pistes... selon la s√©quence du moment.
Encouragez-vous vos √©l√®ves √† le faire ? oui, pour ceux qui manquent vraiment de volont√© et qui doivent pr√©senter leurs expos√©s au plus vite.
Comment ? pour une d√©finition de base.
Dans quelle limite ? apr√®s je leur dis de m’indiquer 3 autres moteurs.
(Valérie)

N°2
Malheureusement, les √©l√®ves ont tendance √† s’y pr√©cipiter d√®s qu’on leur demande une recherche. Je leur explique √† chaque fois le fonctionnement de cette encyclop√©die, comment n’importe qui peut y √©crire n’importe quoi. Nous avons d’ailleurs eu deux exemples en classe l’an dernier : un expos√© sur Voltaire dont les dates √©taient fausses, si bien qu’il devenait un √©crivain du XVIIe si√®cle et un sur Ivanho√© dans lequel l’√©l√®ve a annonc√© en rougissant que Walter Scott avait travaill√© dans la prostitution ! Vous imaginez les r√©actions dans la classe.... J’ai v√©rifi√©, c’√©tait bien cela √† la place d’√©dition....
Donc, je leur donne une liste de sites encyclop√©diques ou autres pour leurs recherches en insistant sur le besoin de varier les sources et, pourquoi pas, d’utiliser cet outil pr√©historique, le livre !
(Viviane)

N°3
Il m’est arriv√© une fois de faire une d√©monstration de Wikip√©dia √† des √©l√®ves au CDI :
  Je vois que vous utilisez Wikip√©dia ; au fait, vous savez comment √ßa fonctionne ?
  Non
  Sur Wikip√©dia, n’importe qui peut modifier √† peu pr√®s n’importe quoi. Je vais vous montrer.
(Je vais sur la notice de Moli√®re, je clique sur « modifier » et je modifie sa date de naissance et de mort pour mettre des dates compl√®tement bidon). J’enregistre.
  Et √ßa va rester ?
  Oui, jusqu’√† ce que quelqu’un s’aper√ßoive de l’erreur et la corrige.
R√©action spontan√©e de certains √©l√®ves :
  MAIS ?... WIKIPEDIA, C’EST COMPLETEMENT DEBILE !!!
Le probl√®me, c’est que l’adresse IP de l’√©tablissement est bloqu√©e au motif suivant : IP scolaire.
Donc il n’est plus possible de faire cette d√©monstration.
Sinon, j’aime bien faire la m√™me chose avec des stagiaires, en formation...
Sinon, je n’ai pas fait d’usage p√©dagogique de Wikip√©dia.
(Jean-Eudes)

N°4
L’ann√©e derni√®re (peut-√™tre que l’erreur a √©t√© corrig√©e depuis), quand on faisait une recherche sur Pomp√©i, un point rouge signalant la ville clignotait en pleine mer !
(Françoise)

N°5
Je ne fais gu√®re confiance √† ce site pour mon travail, car dans le meilleur des cas (rare) les auteurs ne font qu’une vague synth√®se des lectures d√©j√† disponibles dans les bonnes biblioth√®ques.
Je n’utilise pas cet outil avec mes √©l√®ves et je conseille plut√īt d’aller jeter un coup d’Ňďil sur d’autres sites qui me semblent plus document√©s, comme divers sites acad√©miques et alalettre.com. Bien s√Ľr, je sais que mes conseils ne seront pas toujours suivis et qu’ils l’utilisent d√©j√† en grande partie pour d’autres mati√®res.
Comme les √©l√®ves sont souvent attach√©s aux dates, je leur ai m√™me dit que jadis, j’avais trouv√© des erreurs sur l’entr√©e concernant Maupassant. J’imagine que depuis, cela a √©t√© corrig√©, mais c’est un argument notable pour eux.
Ceci concerne ma mati√®re, mais s’il s’agit de chercher la discographie de Johnny ou une tr√®s vague notion du ph√©nom√®ne de goutte froide, alors, pourquoi pas.
(Josiane)

N°6
Personnellement, j’en use avec la plus grande mod√©ration car on trouve souvent mieux et plus clair que ces articles qui compilent en copiant-collant (mais qui a commenc√© ?).
Pour un petit moment de détente (en raison des excès habituels du polémiste), je joins un lien si vous voulez lire une démolition en règle (enfin, quoique...) par Yann Moix et des réactions souvent pertinentes
La Gestapo num√©rique est l√†. Gestap√©dia. « Le fascisme num√©rique est arriv√© », conclut l’auteur qui analyse son propre cas.
(Françoise)

N°7
Je pense moi aussi qu’il faut absolument se m√©fier de cette source. Les articles peuvent en effet, se r√©v√©ler douteux. Je ne conseille jamais aux √©l√®ves de l’utiliser sauf √©ventuellement pour les biographies qui sont assez exactes et qu’on peut facilement "v√©rifier" par ailleurs. D’ailleurs, √† la facult√© de Bordeaux3 o√Ļ je pr√©pare une Licence de philosophie, j’entends, du corps enseignant, les m√™mes recommandations de m√©fiance !
(Nadette)

N°8
Je pense que le plus urgent n’est pas de les encourager √† s’en servir (ils le font spontan√©ment depuis des ann√©es avant m√™me d’entrer au Lyc√©e), mais de leur rappeler que nous sommes tous appel√©s √† √™tre r√©dacteurs sur Wikip√©dia, et que cela devrait suffire √† les rendre m√©fiants.
Par ailleurs, je les invite, apr√®s lecture cursive, √† comparer les notes qu’ils ont prises √† un r√©sum√© Wikip√©dia, afin de les aider √† les mettre en ordre, √† les synth√©tiser et √† √©ventuellement les compl√©ter. C’est cette confrontation de leur perception et de celle d’autrui que na√ģtra le document qu’ils pourront relire avant le contr√īle ou l’examen.
(Florence)

N°9
Depuis la soir√©e et la nuit qui suivirent un fameux d√©bat politique et au cours desquelles Wikip√©dia fut corrig√© et recorrig√© sans cesse par des militants pour que les donn√©es correspondent aux affirmations des d√©batteurs, on a pris conscience de l’impossibilit√© de faire confiance √† Wikip√©dia lorsqu’on ne ma√ģtrise pas une question au pr√©alable. Dans notre √©tablissement, nous (lettres, histoire, physique, SVT) avons, pour les TPE notamment, adopt√© une ligne de conduite unique : pas de Wikip√©dia sans article de m√™me entr√©e dans une autre source.
Autre r√©flexion : cette "encyclop√©die" en ligne devient une r√©f√©rence totalitaire tant elle appara√ģt comme source unique y compris √† l’universit√©. A titre personnel, je trouve cela dangereux dans une optique de formation.
(JP)

N°10
Faites-vous confiance √† Wikip√©dia ? Pourquoi ?
Non, parce que je sais que n’importe qui peut mettre ou modifier les informations donn√©es. Je cite toujours comme exemple le d√©bat lors des derni√®res √©lections pr√©sidentielles entre N. Sarkozy et S. Royal : les chiffres avanc√©s par Wikip√©dia concernant le pourcentage du nucl√©aire dans la consommation d’√©nergie en France avaient √©t√© chang√©s un nombre impressionnant de fois...
Utilisez-vous cet outil avec les √©l√®ves / encouragez-vous vos √©l√®ves √† le faire ? Comment ? Dans quelle limite ?
Cependant, je consulte moi-m√™me souvent ce site, et je laisse les √©l√®ves le consulter (sans toutefois le leur conseiller, ils y vont souvent d’eux-m√™mes) dans des cas tr√®s pr√©cis : biographie d’√©crivain, r√©sum√© d’Ňďuvre (but = se constituer des fiches d’ex pour la dissertation √† partir des textes et Ňďuvres √©tudi√©es en 2de et 1re), mais √† condition de recouper plusieurs sources d’informations (au moins deux, dont une source papier => manuel de litt√©rature par ex). Si on a lu l’Ňďuvre, il est facile de voir si le r√©sum√© est bon ou pas. Il m’est d√©j√† arriv√© de trouver des erreurs...
(Aline)

N°11
Ceci pourrait vous intéresser.
Personnellement, je ne m’en sers que pour v√©rifier des infos sur lesquelles je pense qu’il est difficile de se tromper (ex. dates de naissance et mort ...) et j’essaie, pour le reste, de croiser les infos.
(NAth)

N°12
Dans le cadre d’un club th√©√Ętre sur le th√®me de l’amour, l’an dernier, je comptais proposer une courte pi√®ce d’Anouilh tr√®s amusante en m√™me temps que cruelle, qui raconte l’histoire d’un prince muet (mais qui peut, gr√Ęce √† un apprentissage tr√®s compliqu√© parvenir √† prononcer un mot par jour), qui tombe amoureux d’une jeune fille dont il ne sait pas qu’elle est sourde... Il me semblait bien que le titre √©tait Humulus le muet.
Je vais donc sur wikipedia pour v√©rifier... et le r√©sum√© qui en √©tait donn√© √©tait celui du Voyageur sans bagage !... J’aurais pu intervenir pour modifier, mais je n’en avais pas le temps... Il est possible que depuis quelqu’un l’ait fait (je ne me rappelle pas de quand datait la derni√®re modification √† ce moment). J’ai trouv√© entre temps confirmation de mon intuition, et j’ai pu travailler sur Humulus, avec grand plaisir.
(Janine)

N°13
J’ai travaill√© cette ann√©e sur la page de Wikip√©dia consacr√©e √† Fred Uhlman et constat√© deux choses :
1 - des erreurs et des informations affirm√©es comme vraies sans que d√©monstration n’ait √©t√© faite, notamment sur le genre auquel appartient ce texte.
2 - la reprise √† l’identique de cette fiche par d’autres sites qui citaient (par ex) ou ne citaient pas la source de Wikip√©dia,
3 - la reprise en moins d√©velopp√© des informations donn√©es par l’√©dition folio Gallimard (1978) de L’Ami retrouv√© - paraphrase, as-tu dit ;-) ?
Pour r√©sumer, en faisant travailler mes √©l√®ves sur L’Ami retrouv√©, √† la question « Est-ce une autobiographie ? » ils m’ont donn√© des r√©ponses bizarres : p√©remptoires (oui c’en est une car le narrateur Hans est l’auteur), √† l’oppos√© des cours et auxquelles je ne m’attendais pas du tout (des rapprochements entre la vie de l’auteur et l’histoire du r√©cit, mais qui ne collaient pas avec les noms ni les dates historiques de la 2e GM, ou des r√©f√©rences √† la vie r√©elle de l’auteur comme si c’√©tait des √©l√©ments du r√©cit ; les √©l√®ves ne semblaient pas s’en apercevoir de leurs incoh√©rences ). Bref j’ai compuls√© les diverses √©ditions et la Toile pour me rendre compte qu’ils avaient pris pour argent comptant les affirmations de wikip√©dia : √† savoir que :
L’ami retrouv√© est une autobiographie romanc√©e : de nombreux points communs sont perceptibles entre la vie d’Uhlman et un des personnages de son Ňďuvre (Hans Schwarz).
Aucune preuve avanc√©e. Puis deux lignes plus bas :
L’Ami retrouv√© = Roman autobiographique :
Les personnages et l’√©poque sont diff√©rents de son histoire mais font r√©f√©rence aux √©l√©ments de sa propre vie).
Voici les références de la page en question.
J’ai donc ax√© ma correction sur la n√©cessit√© de se m√©fier des affirmations p√©remptoires, sans argumentation ni exemples tir√©s du r√©cit ni preuve. Un bel exemple de ce qu’il ne faut pas faire !
En r√®gle g√©n√©rale, dans les recherches libres qu’ils font, je leur demander de recouper les informations trouv√©es sur WP avec des sources √©crites livresques (venant du CDI ou de la Biblioth√®que).
Je pense formaliser cette exp√©rience en comparant cette fiche avec celle de la Joconde ici ce qui me permettra aussi de travailler sur les types d’argumentation (affirmation p√©remptoire sans exemple versus affirmation nuanc√©e avec modalisateurs) , par exemple (c’est moi qui souligne) :
« Selon l’hypoth√®se admise depuis Giorgio Vasari, le mod√®le s’appellerait √† l’origine Lisa Del Giocondo, n√©e Lisa Maria Gherardini en mai 1479 √† Florence (Toscane). Issue d’une famille modeste, elle √©pousa √† 16 ans le fils d’un marchand de soie, Francesco di Bartolomeo di Zanobi del Giocondo. D√©j√† veuf √† deux reprises, Giocondo a 19 ans de plus que Lisa. Elle lui donna trois enfants, Piero Francesco - n√© en 1496 - une fille au pr√©nom inconnu morte en 1499 et Andrea - n√© en 1502.
Le nom du tableau viendrait de Madonna (Ma dame, en français), abrégé en Monna, et Lisa, premier prénom du modèle.
Cette hypoth√®se semble confirm√©e par une d√©couverte r√©cente. Dans une √©dition de l’Ňďuvre de Cic√©ron, retrouv√©e √† Heidelberg, en Allemagne, et datant de 1503, son propri√©taire Agustino Vespucci, ami de L√©onard de Vinci a annot√© une page de l’ouvrage, indiquant que De Vinci avait trois peintures en cours cette ann√©e-l√†, dont un portrait de Mona Lisa del Giocondo13.
Francesco del Giocondo poss√©dait une chapelle familiale dans l’√©glise de la Santissima Annunziata, o√Ļ il fut plus tard inhum√©. Cette √©glise √©tait tenue par les Servites de Marie, qui ont h√©berg√© en 1501 L√©onard, fils de Piero da Vinci, le notaire de leur ordre. Il est probable que L√©onard et Francesco ont fait connaissance √† cette √©poque. »
ou plus loin "Le titre du tableau vient probablement du patronyme du sujet - « del Giocondo » - mais peut √©galement √™tre attribu√© √† l’attitude de la femme repr√©sent√©e.
Citations de sources explicites et précision du sommaire.
(Véronique)

Les avis mitigés

N°14
Je fais peu confiance √† Wikip√©dia : les articles sont souvent incomplets et peuvent √™tre faux. C’est peut-√™tre un bon d√©but pour commencer des recherches sur internet mais c’est insuffisant alors j’oblige mes √©l√®ves √† citer deux autres sources de documentation.
(Magali)

N°15
J’ai √©t√© assez √©tonn√©e l’ann√©e derni√®re quand j’ai parl√© √† mes 5e pour la premi√®re fois de Wikip√©dia : ils avaient d√©j√† eu une solide formation dessus. Ils savaient que c’√©tait une encyclop√©die libre, dont il fallait v√©rifier les sources etc. Du coup, lors de s√©ances au CDI, c’est une base mais seulement cela et ensuite on va chercher plus loin.
(Pauline)

N°16
Je vais voir... j’encourage mes √©l√®ves √† aller voir... mais surtout les mets en garde... il y a de tr√®s nombreuses erreurs... et ce ne doit pas √™tre une source unique de recherche...
Personnellement je n’utilise pas "avec" les √©l√®ves... question de manque de salles informatiques aussi... et ne le ferais pas de toute fa√ßon parce qu’un site de partage, de mise √† disposition des connaissances, c’est bien beau, tr√®s p√©dagogique, mais quand on y trouve autant d’erreurs...
Donc, je vais voir pour mes propres recherches parce que... c’est tellement bien r√©f√©renc√© qu’on tombe toujours dessus, mais je ne m’y fie pas... et conseille √† mes classe de faire de m√™me et √† toujours v√©rifier...
Vous me direz... il y a des erreurs sur tant de sites...
(Aurélie)

N°17
Pour ma part je n’ai qu’une confiance limit√©e en Wikip√©dia, car certains articles sont vraiment « l√©gers » voire erron√©s ; ceci √©tant je trouve positif qu’ils signalent spontan√©ment les articles en cours de construction ou √† v√©rifier.
Je me sers de Wikip√©dia uniquement avec mes BTS : j’imprime parfois, sinon on va au CDI et on rel√®ve des donn√©es, pour r√©fl√©chir √† certaines notions, pour enrichir les expressions personnelles.
Quant aux √©l√®ves, je leur explique toujours les probl√®mes li√©s √† Wikip√©dia et je leur demande toujours de croiser avec d’autres sources (internet et papier) pour pr√©ciser leurs fiches, recherches etc.
(Stéphanie)

N°18
A propos de Wikipédia, je suis extrêmement prudente.
Si je demande √† mes √©l√®ves de faire une recherche sur un th√®me donn√©, je leur s√©lectionne quelques sites et ils ont alors interdiction d’aller sur Wikip√©dia.
Dans de rares cas, j’autorise l’utilisation de Wikip√©dia, mais seulement si j’ai valid√© l’article.
D’ailleurs, je les oblige de plus en plus √† citer aussi une source papier, du genre dictionnaire, ces gros livres qu’on trouve sans probl√®me au CDI et √† partir duquel on recopie (oui, je sais, je suis terrible) les informations trouv√©es - il faut dire que les recherches √† faire sont toujours tr√®s organis√©es, sous forme de questions, par exemple, donc, l’impression d’une page web est strictement inutile.
(Brigitte)

N°19
Confiance ? √ßa d√©pend.
Si je ne connais pas le sujet, √ßa peut √™tre une 1re approche parmi d’autres.
Avec les √©l√®ves : je me moque de Wikip√©dia par des moyens divers car lorsqu’il y a des recherches √† faire, ils arrivent toujours avec la page de Wikip√©dia imprim√©e et ne l’ont pas lue dans 75% des cas si je connais bien le sujet, je l’utilise pour en montrer les limites...
Je leur dis donc de recouper les sources d’information.
...Mais aussi :
Il y a une antiwikipedia tr√®s dr√īle et int√©ressante :
J’ai fait travailler mes √©l√®ves de 2de dessus l’an dernier en modules. Cela me permettait de voir ceux qui avaient fait des recherches ou pas... et leur permettait de prendre leurs distances vis √† vis de cette nouvelle Bible (au moins imm√©diatement apr√®s)... en plus de les faire bien rire.
(Geneviève)

N°20
Je fais une mise en garde (j’en ai toujours l’occasion puisque le sujet vient syst√©matiquement, chaque ann√©e dans chaque classe) : j’√©vite d’envoyer sur Wikip√©dia (les √©l√®ves le font naturellement). Par contre, je leur dis que pour la recherche d’un mot, mieux vaut le dictionnaire et certains ouvrages sp√©cialis√©s auxquels ils ont acc√®s au CDI. S’ils vont chercher des infos sur Wikip√©dia, ils doivent savoir que c’est un outil utile mais pas sans erreur et qu’il faut croiser les sources. En cas d’expos√©, je demande que soient indiqu√©es les sources et qu’elles soient plusieurs... bref, c’est l’occasion de leur apprendre √† se servir d’internet.
(Annie)

Les avis positifs (ou avec une pratique en classe)

N°21
Le principe de la navigation sur Internet √©tant de recouper l’information, principe indispensable au vu du mode de transmission de l’information que suppose le Net, l’utilisation de Wikip√©dia est int√©ressante : quand, par recoupements, on parvient √† faire mettre le doigt aux √©l√®ves sur des inexactitudes, c’est toujours r√©jouissant. Et cela tend du m√™me coup √† leur montrer que la facilit√© d’acc√®s √† l’information que permet Internet ne signifie pas pour autant qu’il faut d√©sormais moins travailler pour d√©nicher une info, car il faut toujours s’assurer de sa fiabilit√© et cela appelle une d√©marche critique pas facile √† faire comprendre aux m√īmes.
Cela √©tant, pour ma part, je n’ai jamais trouv√© d’erreurs criantes : tout au plus ai-je rencontr√© des confusions, des omissions importantes √† mes yeux, des textes mal structur√©s...
Il me semble que la politique de surveillance instaur√©e depuis des mois par les dirigeants de Wikip√©dia est plut√īt rassurante. Et il me semble aussi que l’autorit√© du livre-papier aux yeux des enseignants a parfois tendance √† √™tre quelque peu "sanctuaris√©e", tant et si bien que n’ont voix au chapitre de l’information que les organes et organismes ayant publi√© sur papier... Mais je fais peut-√™tre un proc√®s d’intention.
Je me souviens particuli√®rement d’un livre sur la m√©moire de l’eau (son auteur m’√©chappe), il y a quelques ann√©es de cela : c’√©tait une vaste foutaise, crois-je me souvenir, et pourtant c’√©tait un livre... Par ailleurs, les libraires ne se plaignent-ils pas qu’il y a de plus en plus de "faux-livres", qui n’apportent pas grand chose, et qui, √† coups d’approximation, induisent plus en erreur qu’ils ne contribuent au savoir de l’humanit√© ?
Pour en finir avec Wikip√©dia, j’ai surtout entendu dire que c’√©tait dans les domaines de l’information « pointue » (celle √† caract√®re scientifique, notamment) que les erreurs √©taient les plus... emb√™tantes : et c’est ce bruit-l√†, apparemment souvent fond√©, qui a jet√© la suspicion sur Wikip√©dia.
(Marcel)

N°22
Je n’ai pas une position aussi tranch√©e sur la question de Wikip√©dia. De mani√®re g√©n√©rale, m√™me avec mes classes « pupitre », lorsqu’il est question de faire des recherches, nous passons d’abord par le CDI, puis par les sites institutionnels. Mais Wikip√©dia √©quipe malgr√© tout la bo√ģte √† outils que je livre aux √©l√®ves, qui peuvent l’utiliser √† volont√©.
Personnellement, c’est un outil dont je ne me prive pas, que j’encourage les √©l√®ves √† utiliser avec esprit critique, et dont je ne veux de toute fa√ßon pas me priver, mon coll√®ge n’ayant pas les moyens de nous abonner √† Encarta ou √† l’Encyclopedia Universalis. Certes, avec les plus jeunes, je suis plus directif et je choisis les articles qu’on peut estimer les plus fiables et les moins "pol√©miques" (Jean de La Fontaine, Hom√®re, etc.). Avec les plus √Ęg√©s, je fais des tests mais je leur explique aussi que, dans cette logique, s’ils constatent une erreur, il leur appartient de la signaler et de la corriger. J’attire √©galement leur attention sur les mentions « source absente », et sur le fait qu’il faut regarder si l’auteur de l’article cite des sources : cela peut √™tre un bon indicateur de fiabilit√© si les sources sont s√©rieuses.
La fiabilit√© de Wikip√©dia est certainement meilleure actuellement qu’√† ses d√©buts. Certains contributeurs sont tr√®s vigilants et veillent √† l’exactitude des contenus ou rappellent √† l’ordre ceux qui ne citent pas assez de sources. De m√™me, conscients de la faille, les fondateurs de Wikip√©dia ont mis en place un r√©seau de relecture et de v√©rification, et d√©sormais, les contributions "anonymes" font l’objet d’alertes sp√©cifiques aux « mod√©rateurs » et font figurer l’adresse IP de l’auteur.
Une remarque, d’ailleurs : beaucoup de sites que nous encourageons nos √©l√®ves √† fr√©quenter sont tenus par des "amateurs √©clair√©s" - WebLettres en dresse d’ailleurs l’annuaire... Or, on peut parfois y lire des √©normit√©s... que l’auteur du site ne corrige d’ailleurs pas toujours quand on les lui signale. Un site dont les contenus sont fournis par des contributeurs amateurs ne doit pas √™tre regard√© a priori avec m√©fiance...
Pour finir, je rappelle que les √©ditions Larousse ont ouvert une Encyclop√©die contributive en ligne que j’encourage √©galement mes √©l√®ves √† consulter. Le label de la jeune fille qui s√®me √† tous vents peut constituer un gage de fiabilit√©... Personnellement, en tout cas, je mets cet outil √† disposition au m√™me titre que Wikip√©dia, sans plus ni moins de pr√©caution.
(Jean-Michel)

N°23
Moi aussi, pas catégorique comme Jean-Michel sur le refus de Wikipédia.
Je propose souvent aux √©l√®ves Wikip√©dia comme « 1re source » puis √† recouper avec d’autres sites s√©lectionn√©s.
Je leur fais aussi systématiquement utiliser les liens externes proposés par Wikipédia comme autres sites ressources.
(Sandrine)

N°24
Je me sers de Wikipédia avec mes élèves, car je sais que de toute façon, ils consulteront cette encyclopédie.
La premi√®re fois o√Ļ je les emm√®ne faire une recherche en salle info, ils ont un questionnaire pr√©cis avec obligation d’utiliser Wikip√©dia et la possibilit√© d’utiliser le copi√© coll√©.
L’objectif est
1. de leur apprendre √† utiliser correctement cette fonction (selon la question, cela ne « fonctionne » pas et peut donner des r√©ponses mal formul√©es),
2. √† lire et √† utiliser le sommaire de l’article,
3. à faire une recherche à partir du moteur,
4. à sélectionner des infos utiles,
5. à relever ses sources et à savoir faire des liens hypertextes.
La deuxi√®me fois o√Ļ l’on va faire une recherche, ils n’ont pas de questionnaire mais simplement un sujet de recherche. C’est ce que j’appelle « la mise en pratique », la v√©rification des acquis.
La troisi√®me fois, ils ont de nouveau un questionnaire pr√©cis mais ils ne doivent pas aller sur Wikip√©dia. Je leur donne des liens vers d’autres sites, vers d’autres encyclop√©dies.
L’objectif est :
1. de leur expliquer qu’il faut toujours v√©rifier ses sources,
2. de leur indiquer qu’il existe d’autres encyclop√©dies que Wikip√©dia.
Il y a une 4e s√©ance, comme la 2e, o√Ļ je v√©rifie s’ils mettent en application mes prescriptions, en particulier, s’ils v√©rifient bien leurs informations et ne se contentent pas d’une seule source.
Une ann√©e, avec des 5e, je suis all√©e plus loin : nous avons √©crit pour Wikimini des articles. C’est une exp√©rience fantastique mais avec des 4e, c’est trop vorace en temps et je n’ai pas le loisir de m’y livrer. Mais j’ai aim√© ce travail qui s’est av√©r√© efficace. Un article paru dans la revue Lire au coll√®ge n°82 rend compte de cette exp√©rience.
(Delphine)

N°25
Ma d√©marche est tr√®s proche :
Un th√®me de recherche avec un questionnaire pr√©cis avec obligation d’utiliser Wikip√©dia et d’utiliser le copi√©/ coll√©.
L’objectif est :
1. de leur apprendre √† utiliser correctement cette fonction (selon la question, cela ne « fonctionne » pas et peut donner des r√©ponses mal formul√©es),
2. √† lire et √† utiliser le sommaire de l’article,
3. à faire une recherche à partir du moteur,
4. à sélectionner des infos utiles,
5. à relever ses sources et à savoir faire des liens hypertextes.
Quand leur travail est mis en forme, ils v√©rifient leur travail au moyen d’autres sources. Cela leur permet de constater que le site n’est pas toujours fiable et donc de prendre de la distance par rapport aux sources internet. Mon but n’est pas de les mettre en garde uniquement contre Wikip√©dia, mais contre l’id√©e que ce qui sort de la toile est vrai.
Ils ont bien entendu aussi des recherches √† faire de fa√ßon « classique » avec √©ventuellement un peu de cin√©ma de ma part (« mais comment j’ai pu faire mes √©tudes sans internet ! ») pour leur donner le go√Ľt de tourner des pages.
(Colette)

N°26
Wikip√©dia est fiable sur tout ce qui n’est pas relatif √† l’actualit√© : parce que les sujets hors actualit√© sont globalement consensuels, il y a peu de disputes entre auteurs ; chacun vient y apporter quelque chose mais le plus souvent, ce sont les sp√©cialistes de la question qui √©crivent (comme le montrent les articles parfois tr√®s pointus). On ne peut plus caviarder un article aujourd’hui : quand on fait une modification stupide, si c’est « gros », les robots la d√©tectent automatiquement et quelqu’un r√©pare la b√™tise dans l’heure qui suit. L’auteur de la b√™tise, s’il recommence, est interdit de Wikip√©dia en modification (son IP est bloqu√©e, mais avant on a un gentil petit message qui nous pr√©vient). Il y a une cha√ģne √©ditoriale tr√®s complexe, des gens responsables des articles autour de tel grand sujet, etc., le travail collaboratif est tr√®s cadr√©. Par ailleurs, si les auteurs peuvent garder l’anonymat, ils peuvent aussi laisser leur CV sur Wikip√©dia, ce qui arrive souvent lorsqu’il s’agit de sp√©cialistes, qui √©crivent sous un pseudonyme. Pour chaque article on peut savoir qui a √©crit quoi, depuis l’origine) nos jours, l’√©tat de l’article le premier jour, les ajouts successifs, etc. Pour chaque article on peut attacher un forum o√Ļ les auteurs justifient leurs modifications. Encore une chose : les gens qui encadrent v√©rifient que les sources sont cit√©es et encouragent √† le faire. Quand un article manque de sources, c’est signal√© en gros. En fait, quand un article est pauvre ou peu fiable, Wikip√©dia le signale.
On a affaire √† une encyclop√©die qui a des d√©fauts, mais pas ceux qu’on lui reproche : elle est fiable. Par contre, certains articles sont √† peine achev√©s, il y a des trous.
Pour les sujets d’actualit√©, c’est sp√©cial : quand c’est tr√®s br√Ľlant (par exemple, sur Isra√ęl et la Palestine), seuls quelques experts reconnus par Wikip√©dia sont autoris√©s √† modifier les articles. Par contre, des discussions sont ouvertes sur les forums aff√©rents En somme, pour les sujets d’actualit√©, le plus int√©ressant ce sont les discussions, pas les articles.
(Caroline)

N°27
Pour le niveau de recherche des √©l√®ves de lyc√©e, Wikip√©dia suffit souvent et on y trouve vraiment beaucoup de sujets ! M√™me moi je vais assez souvent y chercher des renseignements basiques... Je trouve que l’√©quipe de r√©daction est plus vigilante qu’au d√©but : elle signale les manques, les impr√©cisions et indique le degr√© de fiabilit√© de l’article... Donc, j’ai assez confiance et j’admire les auteurs qui passent du temps √† renseigner ces fiches.
De plus, il me semble que les images qui figurent sur Wikip√©dia sont libres de droits, non ? On peut donc les reprendre dans un document.
Le professeur documentaliste de notre lyc√©e fait 2h de cours √† toutes les secondes sur les bases de la recherche documentaire ; le premier site que les √©l√®ves consultent est la plupart du temps Wikip√©dia ; elle leur explique comment il fonctionne et pourquoi il faut s’en m√©fier quand m√™me, c’est-√†-dire croiser les infos d√®s qu’on veut une r√©ponse un peu « pointue » : c’est aussi ce que nous disons aux √©l√®ves en TPE par exemple, et nous les incitons d’ailleurs souvent √† retourner aux bonnes vieilles encyclop√©dies « papier » pour avoir confirmation de l’info recherch√©e.
Mais l’usage qui m’√©nerve chez les √©l√®ves est d’y chercher des r√©sum√©s de livres pour faire croire qu’ils les ont lus, et penser qu’ils vont pouvoir r√©pondre √† un contr√īle de lecture √† partir de √ß√† par exemple... La supercherie sera vite d√©couverte (et sanctionn√©e) !
Pour conclure, je suis favorable √† Wikip√©dia car il s’agit d’un travail collaboratif dans l’esprit de g√©n√©rosit√© et de partage de la connaissance √† la port√©e de tous, comme l’√©tait internet au d√©part ; dans le monde marchand o√Ļ nous vivons, c’est une d√©marche √† saluer et √† encourager, il me semble.
(Isabelle )

N°28
C’est un outil int√©ressant, offrant des liens externes web permettant d’affiner les recherches.
Les rubriques organisent bien l’article. En revanche, faire organiser une visite de contr√īle pour les dates parfois farfelues notamment en ce qui concerne l’antiquit√©. Un simple oubli du ’moins’ et Sophocle appara√ģt en 496 ou 495 apr√®s J.-C. dans les expos√©s ! Un d√©tour par le dictionnaire est conseill√©.
Enfin, √† partir de la grille adopt√©e par Wikip√©dia, ou celle cr√©er par la classe, pourquoi ne pas r√©aliser avec les √©l√®ves un wiki ? Simple √† cr√©er, chacun apporte y sa contribution...
(Sandrine)

N°29
Oui, j’utilise Wikip√©dia pour mon usage personnel !
J’aime bien le principe et le soutiens sans r√©serve. C’est la source d’information la plus vaste dont nous disposions actuellement sur Internet ; elle permet d’avoir des informations sur √† peu pr√®s tout, et gratuitement, ce qui est extraordinaire.
Pour la fiabilit√© : c’est comme √† peu pr√®s tout : il faut v√©rifier certaines choses. Il y a des erreurs de d√©tail. Il arrive m√™me que certains articles soient tr√®s mauvais, mais c’est rare.
Je dis √† mes √©l√®ves que j’utilise Wiki, comme eux. Je n’ai pas besoin de les y encourager, ils connaissent tous. Le travail que je leur demande est de ne pas recopier les articles, mais d’y prendre les informations n√©cessaires pour alimenter leur propre travail. De nombreux √©l√®ves ont curieusement entendu des professeurs leur dire de ne pas se documenter sur internet, surtout Wikip√©dia, qui serait une abomination. Ils le font donc clandestinement, si je puis dire, et pensent que leurs professeurs ne vivent vraiment pas dans le m√™me univers qu’eux. C’est ennuyeux, de mon point de vue.
Je rappelle que Wikip√©dia France a des salari√©s (trois) qui surveillent le site en permanence, qu’il y a des principes de publication : si votre article ne cite pas suffisamment ses sources, c’est indiqu√©, par exemple. Des b√©n√©voles y travaillent aussi beaucoup.
(Emilie)

N°30
Je ne peux qu’exprimer mon accord avec ce qu’on √©crit les coll√®gues : utilisation : oui mais en recoupant avec d’autres sites. (Notamment trouv√©s via Spinoo ou par le pr√©fixe ac-...)
Rien de bien neuf sous le soleil, si ce n’est que je ne r√©siste pas √† vous faire part d’un √©pisode amusant v√©cu en classe (notamment en r√©f√©rence au message de Jean-Eudes) (n°3) :
Il y a quelques ann√©es, dans le cadre d’une s√©quence sur l’abolition de la peine de mort, j’envoie mes √©l√®ves de 2de faire des recherches biographiques sur les diff√©rents auteurs des textes. Bien √©videmment, je les mets en garde contre Wikip√©dia en expliquant que n’importe qui peut modifier un article et, qu’en attendant qu’il ait √©t√© relu, il risquait d’induire en erreur d’√©ventuels lecteurs.
Au bout de quelques minutes, un √©l√®ve m’interpelle et me montre la page Wikip√©dia sur Aristide Briand. Sa biographie mentionne qu’il est n√© √† « Trou-du-cul-du-monde » (!) Apr√®s un premier sourire, je ne r√©siste pas au plaisir de montrer aux √©l√®ves de la classe enti√®re ce que je vois sur l’√©cran afin de leur montrer le bien-fond√© de mes mises en garde. Ils pouffent, certes, mais ont compris le message.
Tout le monde retourne au travail tandis que je me r√©jouis d’avoir eu une telle occasion de mettre en √©vidence les failles de Wikip√©dia. Cela tombait vraiment bien... Tr√®s bien ! ...Trop bien ?
D√©cid√© √† en avoir le cŇďur net, je consulte les derni√®res modifications de l’article et d√©couvre qu’il avait √©t√© modifi√© quelques minutes auparavant par un utilisateur anonyme identifi√© par l’adresse IP de mon lyc√©e.
Je demande alors QUI a modifi√© l’article et je vois une main se lever timidement : celle de l’√©l√®ve qui m’avait signal√© l’erreur sur l’article de Briand.
Il n’a pas √©t√© sanctionn√©, son « acte » m’ayant permis de montrer √† ses camarades la fragilit√© de certaines informations glan√©es sur Internet. Simplement, depuis, je l’appelais « Monsieur Wikip√©dia » (ce qu’il accueillait avec sourire).
L’√©pisode est d’ailleurs « grav√© dans le marbre » de l’article de Wikip√©dia √† la date du 5 octobre 2007.
Finalement, j’ai eu plus de chance que Jean-Eudes ;-)
(Félix)


Ce document constitue une synth√®se d’√©changes ayant eu lieu sur Fran√ßais-coll√®ge (liste de discussion des professeurs de fran√ßais au coll√®ge) ou en priv√©, suite √† une demande initiale post√©e sur cette m√™me liste. Cette compilation a √©t√© r√©alis√©e par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni √† titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est prot√©g√© par la l√©gislation en vigueur en mati√®re de droits d’auteur. Toute rediffusion √† des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2006
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de Corinne Durand Degranges :

[485] - Progrès et rêves scientifiques en 3e

[478] - Dénoncer les travers de la société

[466] - Un animal pour représenter une idée

[1093] - Recherche sur le mot cauchie

[451] - Photo urbaine



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[486] - Vie de classe : question du respect

[485] - Progrès et rêves scientifiques en 3e

[484] - Quelle édition de L’Odyssée d’Homère en 6e


Ajouter un commentaire

Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2012 - par Administrateur

    Vous pouvez √† votre tour apporter une contribution √† cet √©change en proposant des titres, adresses de sites, r√©f√©rences bibliographiques voire t√©moignages qu’il vous semblerait utile de publier en compl√©ment de cette synth√®se.

    MENTIONS L√ČGALES
    Cet espace est destin√© √† vous permettre d’apporter votre contribution aux th√®mes de discussion que nous vous proposons. Les donn√©es qui y figurent ne peuvent √™tre collect√©es ou utilis√©es √† d¬Ļautres fins. Ce forum est mod√©r√© a priori : votre contribution n’appara√ģtra qu’apr√®s avoir √©t√© valid√©e par un administrateur du site. Seront en particulier supprim√©es, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le th√®me de discussion abord√©, la ligne √©ditoriale du site, ou qui seraient contraires √† la loi. Vous disposez d’un droit d’acc√®s, de modification, de rectification et de suppression des donn√©es qui vous concernent. Vous pouvez, √† tout moment, demander que vos contributions √† cet espace de discussion soient supprim√©es. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer ŗ l'association - S'abonner au bulletin - Faire un lien

© WebLettres 2002-2018