banniere

L'espace visiteurs

[737] - Bibliographie pour la Première

Il s’agissait de constituer une bibliographie à proposer à des élèves de Première. Plusieurs classements sont proposés.
Synthèse mise en ligne par Delphine Barbirati.

 

Classement par siècle et par genre

- Antiquité : ROMANS
L’Apocalypse ; recommandé et accessible.
L’Epopée de Gilgamesh.
L’Evangile selon Saint Jean ; recommandé et accessible.
L’Evangile selon Saint Matthieu ; recommandé et accessible.
L’Exode ; recommandé et accessible.
La Genèse ; recommandé et accessible.
HOMERE, L’Iliade.
HOMERE, L’Odyssée ; recommandé et accessible.
OVIDE, Les Métamorphoses.
SAINT AUGUSTIN, Les Confessions.

- Antiquité : THEATRE
EURIPIDE, Electre.
SOPHOCLE, Antigone.

- Antiquité : POESIE
Cantique des Cantiques.
Les Psaumes.
Virgile, Les Bucoliques.
Virgile, Les Géorgiques.

- Moyen-Age : ROMANS
La Mort du Roi Arthur.
Le Roman de Renart.
ANONYME, Le Roman de Thèbes.
BEAUJEU R.de, Le Bel Inconnu.
BEROUL, Tristan et Iseult ; recommandé et accessible.
CHRETIEN DE TROYES, Lancelot ou le Chevalier de la charrette.
CHRETIEN DE TROYES, Yvain ou le Chevalier au lion.
MARIE DE FRANCE, Les Lais.
TUROLD, La Chanson de Roland ; très intéressant bien que difficile.

- Moyen-Age : THEATRE
ANONYME, La Farce du cuvier.
ANONYME, La farce de Maître Pathelin ; recommandé et accessible.

- XVI° siècle : ROMANS
MONTAIGNE M.de, Les Essais.
RABELAIS F., Gargantua ; très intéressant bien que difficile.
RABELAIS F., Pantagruel ; très intéressant bien que difficile.

- XVI° siècle : THEATRE
DE BEZE T., Abraham sacrifiant.
JODELLE E., Cléopâtre captive.
SHAKESPEARE W., Hamlet.
SHAKESPEARE W., Roméo et Juliette ; très intéressant bien que difficile.

- XVI° siècle : POESIE
D’AUBIGNE A., Les Tragiques.
DU BELLAY J., Les Antiquités de Rome.
FONTAINE C., De l’Amour.
LABE L., Sonnets.
MAROT C., Poésies.
RONSARD P.de, Œuvres poétiques ; très intéressant bien que difficile.

- XVII° siècle : ROMANS
CERVANTES M.de, L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche.
LA BRUYERE J.de, Les Caractères ; des extraits ; recommandé et accessible.
LA ROCHEFOUCAULT F.de, Les Maximes.
MADAME DE LAFAYETTE, La Princesse de Clèves ; très intéressant bien que difficile.
MADAME DE SEVIGNE, Correspondances.
PERRAULT C., Contes.
SCARRON F., Le Roman comique.

- XVII° siècle : THEATRE
CORNEILLE P., L’Illusion comique.
CORNEILLE P., Horace.
CORNEILLE P., Le Cid ; très intéressant bien que difficile.
CORNEILLE P., Les Plaideurs.
MOLIERE, Don Juan ; très intéressant bien que difficile.
MOLIERE, L’Avare ; très intéressant bien que difficile.
MOLIERE, L’Ecole des femmes ; recommandé et accessible.
MOLIERE, Le Malade imaginaire ; très intéressant bien que difficile.
MOLIERE, Le Médecin malgré lui ; très intéressant bien que difficile.
MOLIERE, Le Misanthrope ; très intéressant bien que difficile.
MOLIERE, Les Femmes savantes ; recommandé et accessible.
MOLIERE, Tartuffe ; très intéressant bien que difficile.
RACINE J., Andromaque ; très intéressant bien que difficile.
RACINE J., Bérénice ; très intéressant bien que difficile.
RACINE J., Britannicus ; très intéressant bien que difficile.
RACINE J., Mithridate ; très intéressant bien que difficile.
RACINE J., Phèdre ; très intéressant bien que difficile.

- XVII° siècle : POESIE
LA FONTAINE J., Fables ; très intéressant bien que difficile.
LA FONTAINE J., Les Amours de Psyché.

- XVIII° siècle : ROMANS
BERNARDIN DE SAINT-PIERRE J.H., Paul et Virginie.
CAZOTTE J., Le Diable amoureux.
CHODERLOS DE LACLOS P., les Liaisons dangereuses ; très intéressant bien que difficile.
CREBILLON C.P.J.de, dit Crébillon Fils, Les Egarements du cœur et de l’esprit.
DIDEROT D., Jacques le Fataliste.
DIDEROT J., Le Neveu de Rameau.
LESAGE A.R., Histoire de Gil Blas de Santillane ; très intéressant bien que difficile.
MARIVAUX P.C., La Vie de Marianne.
MARIVAUX P.C., Le Paysan parvenu.
MERCIER L.S., L’An 2440.
MONTESQUIEU C.L., Les Lettres persanes ; des extraits ; très intéressant bien que difficile.
PREVOST Abbé, L’Histoire du Chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut ; très intéressant bien que difficile.
PREVOST Abbé, Histoire d’une grecque moderne.
RESTIF DE LA BRETONNE N.E., La Paysanne pervertie.
RESTIF DE LA BRETONNE N.E., Le Paysan perverti.
ROUSSEAU J.J., L’Emile.
ROUSSEAU J.J., Julie ou la Nouvelle Héloïse.
ROUSSEAU J.J., Les Confessions ; des extraits ; très intéressant bien que difficile.
ROUSSEAU J.J., Les Rêveries du promeneur solitaire.
VOLTAIRE, Candide ou l’Optimisme ; très intéressant bien que difficile.
VOLTAIRE, Jeannot et Colin.
VOLTAIRE, L’Ingénu.
VOLTAIRE, Micromégas.
VOLTAIRE, Zadig ; très intéressant bien que difficile.

- XVIII° siècle : THEATRE
BEAUMARCHAIS P.A.C.de, Le Barbier de Séville ; très intéressant bien que difficile.
BEAUMARCHAIS P.A.C.de, La Mère coupable.
BEAUMARCHAIS P.A.C.de, Le Mariage de Figaro.
DIDEROT D., Le Fils naturel.
MARIVAUX P.C., L’Ile aux esclaves ; recommandé et accessible.
MARIVAUX P.C., La Colonie.
MARIVAUX P.C., Le Jeu de l’amour et du hasard ; très intéressant bien que difficile.
MERCIER L.S., La Brouette du vinaigrier.
VOLTAIRE, Zaïre.

- XVIII° siècle : POESIE
CHENIER A., La Jeune Tarentine.

- XIX° siècle : ROMANS
BALZAC H.de, Le Lys dans la vallée ; très intéressant bien que difficile.
BALZAC H.de, Eugénie Grandet ; recommandé et accessible.
BALZAC H.de, Le Chef d’œuvre inconnu.
BALZAC H.de, Le Colonel Chabert ; recommandé et accessible.
BALZAC H.de, Le Père Goriot ; très intéressant bien que difficile.
BALZAC H.de, Les Illusions perdues.
BARBEY D’AUREVILLY J., Le Chevalier des Touches.
BARBEY D’AUREVILLY J., Les Diaboliques ; très intéressant bien que difficile.
CHATEAUBRIAND F.R., René.
CHATEAUBRIAND F.R., Mémoires d’Outre-tombe.
CONSTANT B., Adolphe ; très intéressant bien que difficile.
DOSTOIEVSKI F., Crime et Châtiment ; très intéressant bien que difficile.
DUMAS A., La Dame aux Camélias ; recommandé et accessible.
DUMAS A., Les trois Mousquetaires ; très intéressant bien que difficile.
DUMAS A., Pauline.
FLAUBERT G., L’Education sentimentale ; très intéressant bien que difficile.
FLAUBERT G., Madame Bovary ; très intéressant bien que difficile.
FLAUBERT G., Salammbô.
FLAUBERT G., Trois Contes ; recommandé et accessible.
GAUTIER T., La Morte amoureuse ; recommandé et accessible.
GAUTIER T., Le Capitaine Fracasse ; très intéressant bien que difficile.
GAUTIER T., Le Roman de la momie.
GOGOL N., Nouvelles de Pétersbourg ; recommandé et accessible.
GONCOURT J.et E., Germinie Lacerteux.
HUGO V., Claude Gueux ; recommandé et accessible.
HUGO V., Le Dernier jour d’un condamné ; recommandé et accessible.
HUGO V., Les Misérables ; très intéressant bien que difficile.
HUGO V., Notre-Dame de Paris ; très intéressant bien que difficile.
LAMARTINE A.de, Graziella.
MAUPASSANT G.de, Les Contes du jour et de la nuit ; recommandé et accessible.
MAUPASSANT G.de, Bel-Ami ; très intéressant bien que difficile.
MAUPASSANT G.de, Le Horla et autres contes ; recommandé et accessible.
MAUPASSANT G.de, Pierre et Jean.
MAUPASSANT G.de, Une Vie ; très intéressant bien que difficile.
MERIMEE P., Carmen.
MERIMEE P., Colomba.
MERIMEE P., Matéo Falcone.
MERIMEE P., Tamango.
MUSSET A.de, Confession d’un enfant du siècle.
NERVAL G.de, Les Filles du feu ; en particulier « Sylvie ».
SAND G., François le Champi.
SAND G., Indiana.
SAND G., La Mare au diable.
SAND G., La Petite Fadette.
SCOTT W., Ivanhoé.
STENDHAL, La Chartreuse de Parme ; très intéressant bien que difficile.
STENDHAL, Le Rouge et le Noir ; très intéressant bien que difficile.
SUE E., Les Mystères de Paris.
VERNE J., Cinq Semaines en ballon.
VERNE J., Le Tour du Monde en 80 jours ; recommandé et accessible.
VERNE J., Les Tribulations d’un chinois en Chine.
VERNE J., Maître Zacharius ou l’horloger qui avait perdu son âme.
VERNE J., Vingt mille lieues sous les mers.
VERNE J., Voyage au centre de la terre ; très intéressant bien que difficile.
ZOLA E., Au Bonheur des Dames ; très intéressant bien que difficile.
ZOLA E., Germinal.
ZOLA E., L’Assommoir ; très intéressant bien que difficile.
ZOLA E., La Bête humaine ; très intéressant bien que difficile.
ZOLA E., La Fortune des Rougon Macquart.
ZOLA E., Le Ventre de Paris ; très intéressant bien que difficile.
ZOLA E., L’œuvre.
ZOLA E., Thérèse Raquin ; très intéressant bien que difficile.

- XIX° siècle : THEATRE
HUGO V., Hernani ; très intéressant bien que difficile.
HUGO V., Ruy Blas ; très intéressant bien que difficile.
HUGO V., Théâtre en liberté.
MUSSET A.de, Les Caprices de Marianne.
MUSSET A.de, Lorenzaccio.
MUSSET A.de, On ne badine pas avec l’amour ; recommandé et accessible.
ROSTAND E., Cyrano de Bergerac ; très intéressant bien que difficile.

- XIX° siècle : POESIE
BAUDELAIRE C., Les Fleurs du mal ; recommandé et très intéressant bien que difficile.
BAUDELAIRE C., Petits Poèmes en prose.
BERTRAND A., Gaspard de la nuit.
HEREDIA J.M.de, Les Trophées.
HUGO V., La Fin de Satan ; très intéressant bien que difficile.
HUGO V., La Légende des Siècles ; très intéressant bien que difficile.
HUGO V., Les Châtiments ; très intéressant bien que difficile.
HUGO V., Les Contemplations ; recommandé et très intéressant bien que difficile.
HUGO V., Les Orientales.
LAMARTINE A.de, Méditations Poétiques ; très intéressant bien que difficile.
MALLARME S., L’Après-midi d’un faune.
MUSSET A.de, Les Nuits ; recommandé et accessible.
NERVAL G.de, Les Chimères.
RIMBAUD A., Illuminations ; recommandé et très intéressant bien que difficile.
RIMBAUD A., Poésies ; recommandé et très intéressant bien que difficile.
RIMBAUD A., Une Saison en enfer ; recommandé et très intéressant bien que difficile.
VERLAINE P., Fêtes galantes.
VERLAINE P., Romance sans paroles.
VERLAINE P., Sagesse.

- XX° siècle : ROMANS
ANDERSEN H.C., Contes ; très accessible.
ARAGON L., Aurélien ; très intéressant bien que difficile.
ARAGON L., Le Paysan de Paris.
AUSTEN J., Orgueil et Préjugés ; très accessible.
AUSTEN J., Raison et sentiments.
BARBEY M., L’Elégance du hérisson ; très accessible.
BARJAVEL R., L’Enchanteur ; recommandé et accessible.
BARJAVEL R., Ravage.
BAYARD P., Qui a tué Roger Ackroyd ?.
BEAUVOIR S.de, Mémoires d’une jeune fille rangée.
BEGAG A., Le Gone du Chaâba ; très accessible.
BEGAUDEAU F., Entre Les Murs ; très accessible.
BORGES R.L., Fictions.
BOULLE P., La Planète des singes.
BRADBURY R., Chroniques martiennes.
BRETON A., Nadja.
BUTOR M., La Modification.
BUZZATI D., Le K ; recommandé et accessible.
CALVINO I., Le Baron perché ; recommandé et accessible.
CALVINO I., Le Chevalier inexistant.
CALVINO I., Le Vicomte pourfendu ; recommandé et accessible.
CALVINO I., Marcovaldo ou les saisons en ville.
CALVINO I., Si par un nuit d’hiver un voyageur ; très intéressant bien que difficile.
CAMUS A., L’Etranger ; très intéressant bien que difficile.
CAMUS A., La Peste.
CELINE L.F., Voyage au bout de la nuit.
CENDRARS B., L’Or ; très accessible.
CHAMOISEAU P., Solibo Magnifique.
CHRISTIE A., Le meurtre de Roger Ackroyd ; très accessible.
COHEN A., Belle du Seigneur ; très intéressant bien que difficile.
COHEN A., Le Roman de ma mère ; recommandé et accessible.
COHEN A., O vous frères humains.
COLETTE, La Maison de Claudine.
COLETTE, Sido.
CORTAZAR J., Cronopes et Fameux ; très accessible.
DURAS M., L’Amant ; recommandé et accessible.
DURAS M., Moderato Cantabile.
DURAS M., Un Barrage contre le Pacifique.
ECO U., Le Pendule de Foucault.
GARY R., La Promesse de l’aube ; recommandé et accessible.
GAUDE L., La Mort du roi Tsongor ; très accessible.
GAUDE L., Le Soleil des Scorta ; très accessible.
GAVALDA A., Ensemble, c’est tout ; très accessible.
GAVALDA A., Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part ; très accessible.
GHEORGHIU V., La Vingt-cinquième Heure.
GHEORGHIU V., Le Meurtre de Kyralessa ; recommandé et accessible.
GIDE A., La Symphonie pastorale.
GIDE A., Les Faux Monnayeurs.
GIONO J., Jean le Bleu.
GIONO J., Le Hussard sur le toit ; très intéressant bien que difficile.
GIONO J., Regain.
MALRAUX A., La Condition humaine.
MALRAUX A., L’Espoir.
PROUST M., Du côté de chez Swann.
QUENEAU R., Exercices de style.
QUENEAU R., Zazie dans le métro.
SAGAN F., Bonjour tristesse.
SARTRE J.P., La Nausée.
VIAN B., L’Ecume des jours.
ZWEIG S., Le Joueur d’échecs.

- XX° siècle : THEATRE
LABICHE E., Un Chapeau de paille d’Italie.
PAGNOL M., Topaze.
PAGNOL M., Marius.
GIRAUDOUX J., La Guerre de Troie n’aura pas lieu.
GIRAUDOUX J., Electre.
IONESCO E., Rhinocéros.
IONESCO E., Le Roi se meurt.
SARTRE J.P., Huis clos.
ANOUILH J., Le Voyageur sans bagage.
ANOUILH J., Antigone.
SCHMITT E.E., Le Visiteur.

Classement par objet d’étude et par genre

- Le Roman et ses personnages
ABECASSIS E., La Répudiée.
AJAR E., La Vie devant soi ; bouleversant et drôle ; facile.
APPERY Y., Farrago ; c’est l’anti-héros qui se taille un monde à sa mesure ; très attachant.
ARAGON L., Aurélien.
ASCARIDE G., Je n’écrirai pas de roman.
AYME M., La Vouivre ; facile.
BALZAC H.de, Adieu ; facile.
BALZAC H.de, Gobseck ; facile.
BALZAC H.de, La Maison du chat-qui-pelote ; facile.
BALZAC H.de, La Peau de chagrin.
BALZAC H.de, Le Colonel Chabert ; facile.
BALZAC H.de, Ursule Mirouët ; facile.
BALZAC. H.de, Le Bal de Sceaux ; facile.
BARBERY M., L’Elégance du hérisson.
BARJAVEL R., La Nuit des temps.
BARJAVEL R., Le Grand Secret.
BARJAVEL R., Le Voyageur imprudent.
BUTOR M., L’Emploi du temps.
CAMUS A., L’Etranger ; facile.
CAMUS A., La Chute.
CAMUS A., La Peste.
CARRERE E., L’Adversaire ; facile.
CELINE L.F., Voyage au bout de la nuit ; avec un personnage d’anti-héros.
CENDRARS B., L’Or ; facile.
CHATEAUBRIAND F.R.de, Atala.
CHATEAUBRIAND F.R.de, René.
CHENG F., L’Eternité n’est pas de trop ; la psychologie des personnages principaux est très fineemnt amenée et cet ouvrage peut constituer une passerelle vers le monde de la poésie. La langue est très belle.
CHEVALIER T., La Jeune Fille à la perle.
CHODERLOS DE LACLOS P.A.F., Les Liaisons dangereuses.
CLAUDEL P., La Petite Fille de Monsieur Linh ; très facile et très poétique.
CLAUDEL P., Le Rapport de Brodeck.
CLAUDEL P., Les Ames grises.
CONSTANT B., Adolphe.
DAENINCKX D., Cannibale.
DAENINCKX D., Meurtres pour mémoire.
DAENINCKX D., Play-Back.
DEL CASTILLO M., La Guitare.
DEL CASTILLO M., Tanguy.
DIDEROT D., Jacques le Fataliste.
DIOME F., Le Ventre de l’Atlantique.
DJAIDANI R., Viscéral.
DUGAIN M., La Chambre des officiers.
DUMAS A., La Dame aux camélias.
DUMAS A., La Femme au collier de velours ; facile.
DUMAS A., Les Trois Mousquetaires ; tous ses romans historiques sont à conseiller.
DUMAS A., Pauline ; facile.
DURAS M., L’Amant.
DUTEURTRE B., Service clientèle ; facile.
ERNAUX A., La Place ; facile.
FAULKNER W., Le Bruit et la fureur.
FERMINE M., Neige ; extraordinairement poétique.
FLAUBERT G., L’Education sentimentale.
FLAUBERT G., Madame Bovary.
GARY R., La Promesse de l’aube.
GAUDE L., La Mort du roi Tsongor ; une épopée poétique.
GAUDE L., Le Soleil des Scorta ; transporte en Italie.
GAUTIER T., Le Capitaine Fracasse.
GAVALDA A., Ensemble, c’est tout.
GERMAIN S., Chanson des mal-aimés.
GERMAIN S., Jour de colère.
GERMAIN S., Les Personnages.
GERMAIN S., Magnus.
GIDE A., Les Faux-Monnayeurs ; la construction du roman, son écriture avec la mise en abyme du métier d’écrivain, les stratégies d’énonciation avec le statut du narrateur sont autant d’éléments intéressants.
GIONO J., Le Hussard sur le toit.
GIONO J., Un roi sans divertissement.
GRIMBERT P., Un secret.
HOUSTON N., Ligne de faille ; roman très riche pour la notion de personnage, la construction narrative et l’aspect historique.
HUGO V., L’Homme qui rit.
HUGO V., Les Misérables ; à lire éventuellement en version abrégée.
HUGO V., Les Travailleurs de la mer.
HUGO V., Notre-Dame de Paris ; à lire éventuellement en version abrégée.
HUGO V., Quatre-vingt-treize.
JAPRISOT S., Un long dimanche de fiançailles.
KEMAL Y., La Saga de Mèmed le Mince ; roman turc épique qui relate le destin d’un paysan révolté contre le système féodal local ; écrit dans un style très simple.
KHADRA Y., L’Attentat.
KUNDERA M., L’Insoutenable Légèreté de l’être.
LE CLEZIO J.M.G., Ourania ; roman très intéressant, écriture savoureuse, représentation du monde originale.
LEWIS R., Pourquoi j’ai mangé mon père ; drôle et facile.
MAC CULLERS C., Frankie Adams.
MADAME DE LA FAYETTE, La princesse de Clèves.
MALRAUX A., La Condition humaine ; des personnages qui se cherchent et ne se reconnaissent pas.
MARIVAUX P.C., La Vie de Marianne.
MARIVAUX P.C., Le Paysan parvenu.
MAUPASSANT G.de, Bel-Ami.
MAUPASSANT G.de, Pierre et Jean ; facile.
MAUPASSANT G.de, Une Vie ; facile.
MAURIAC F., Le Nœud de vipères.
MAURIAC F., Thérèse Desqueyroux.
MODIANO P., Dimanches d’août.
NEMIROVSKI I., Le Bal.
NOTHOMB A., Stupeur et tremblements ; tous ses romans sont courts et faciles.
PAASILINNA A., La Douce empoisonneuse.
PAASILINNA A., Le Lièvre de Vatanen ; facile.
PAASILINNA A., Petits suicides entre amis ; beaucoup d’humour et une langue poétique.
PAASILINNA A., Un homme heureux.
PENNAC D., Au Bonheur des ogres.
PENNAC D., La Fée Carabine.
PENNAC D., La Petite Marchande de prose.
PREVOST Abbé, L’Histoire du Chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut.
PROUST M., Du Côté de chez Swan.
QUENEAU R., Les Fleurs bleues ; œuvre originale et loufoque, une écriture pleine de surprises ; une œuvre complexe.
QUENEAU R., Zazie dans le métro ; facile.
QUINT M., Effroyables Jardins.
RABELAIS F., Gargantua.
RADIGUET R., Le Diable au corps ; facile.
ROBBE-GRILLET A., Les Gommes.
RUFIN J.C., Globalia.
SAND G., François le Champi ; facile.
SAND G., Lélia.
SARRAUTE N., Enfance ; facile.
SARRAUTE N., Le Planétarium.
SCHLINK B., Le Liseur.
SCHMITT E.E., La Part de l’autre ; deux Hitler sont mis en parallèle : celui de l’Histoire, odieux et celui qu’il aurait pu être s’il avait réussi l’examen de l’Ecole des Beaux-Arts.
SCHMITT E.E., Lorsque j’étais une œuvre d’art ; les élèves apprécient.
SEPULVEDA L., Le Vieux qui lisait des romans d’amour ; facile.
SHAN S., La Joueuse de Go.
SIJIE D., Balzac et la petite tailleuse chinoise.
STEINBECK J., Des Souris et des hommes.
STENDHAL, La Chartreuse de Parme.
STENDHAL, Le Rouge et le Noir.
SÜSKIND P., Le Parfum.
TOURNIER M., La Goutte d’or.
TOURNIER M., Le Roi des Aulnes.
VALLES J., L’Enfant ; facile.
VALLES J., L’Insurgé.
VALLES J., Le Bachelier.
VAN CAUWELAERT D., Un aller simple ; facile.
VARGAS F., Ceux qui vont mourir te saluent.
VARGAS F., Debout les morts.
VARGAS F., Pars vite et reviens tard.
VARGAS F., Quand on est mort, c’est pour la vie ; facile.
VIAN B., L’Ecume des jours ; facile.
WERBER B., Les Fourmis ; une belle trilogie qui passionne certains.
WESTLAKE D., Le Couperet ; intrigue à dominante policière qui traite intelligemment de la mondialisation et de ses effets pervers sur les individus ; adapté au cinéma par COSTA-GAVRAS.
ZOLA E., Au Bonheur des Dames ; facile : le monde des grands magasins et du commerce.
ZOLA E., Germinal ; l’émergence du monde ouvrier, en lien avec le programme d’Histoire de Première.
ZOLA E., L’Assommoir.
ZOLA E., Pot-Bouille ; la société bourgeoise conventionnelle.
ZOLA E., Thérèse Raquin ; facile.

- Argumentation (convaincre, persuader, délibérer, ...) : ROMANS
BRADBURY R., Fahrenheit 451 ; une fable de Science-fiction sur le rôle des livres.
BRINK A., Un Turbulent Silence ; sur l’apartheid et l’Afrique du Sud.
CALVINO I., Le Baron perché ; livre drôle qui fait réfléchir.
CALVINO I., Le Chevalier inexistant ; livre drôle qui fait réfléchir.
CALVINO I., Le Vicomte pourfendu ; livre drôle qui fait réfléchir.
CARRIERE J.C., La Controverse de Valladolid ; les Indiens d’Amérique sont-ils des humains ?
COMTE-SPONVILLE A., Le Bonheur, désespérément.
DAENINCKX D., Cannibale ; à Paris, en 1931, pendant l’Exposition Coloniale, des « sauvages » s’échappent.
GRENIER C., Virus L.I.V.3 ou la mort des livres.
HUGO V., Claude Gueux.
HUGO V., Le Dernier Jour d’un condamné ; contre la peine de mort.
HUXLEY A., Le Meilleur des mondes ; « fable » sur les ravages du totalitarisme.
KEYES D., Des Fleurs pour Algernon ; un demeuré devient surdoué ; très bon roman.
LEWIS R., Pourquoi j’ai mangé mon père ; la préhistoire et l’évolution de l’homme comme on ne les avait jamais lues ; très drôle.
ORWELL G., La Ferme des animaux.
OYONO F., Une vie de boy ; les exactions des colons blancs en Afrique.
PASCAL B., Pensées ; par extraits.
PAVLOFF F., Matin brun ; très court et facile ; une « fable » sur le fascisme.
RUFIN J.C., Globalia ; une « fable » sur la société de consommation.
STERNBERG J., 188 Contes à régler ; Science-fiction et humour noir.

- Argumentation (convaincre, persuader, délibérer, ...) : POESIE
LA FONTAINE J., Les Fables.

- Argumentation (convaincre, persuader, délibérer, ...) : THEATRE
ANOUILH J., Antigone ; réflexion sur la révolte et le pouvoir.
CAMUS A., Les Justes ; 1905, des révolutionnaires russes préparent un attentat.
CORMANN E., Cairn ; lutte des classes et cynisme capitaliste.
IONESCO E., Rhinocéros
ROBLES E., Montserrat.
VERCORS, Zoo, ou l’assassin philanthrope ; très bien.

- Argumentation (convaincre, persuader, délibérer, ...) : ESSAIS
BADINTER R., L’Abolition ; un avocat contre la peine de mort.
BEN JELLOUN T., Le Racisme expliqué à ma fille.
BOURDIEU P., Sur la télévision.
COLLECTIF, Petite philosophie à l’usage des non-philosophes.
JACQUARD A., A toi qui n’es pas encore né(e).
LEVI P., Si c’est un homme.
MAIER C., No Kid.
MILLER A., C’est pour ton bien ; les racines de la violence dans l’éducation des enfants.
PENNAC D., Comme un roman.
SAVATER F., Ethique à l’usage de mon fils ; facile à lire et accessible aux élèves.
VARGAS F., Petit Traité de toutes vérités sur l’existence.

- Poésie
APOLLINAIRE G., Alcools.
APOLLINAIRE G., Calligrammes.
ARAGON L., Les Yeux d’Elsa.
BAUDELAIRE C., Le Spleen de Paris.
BAUDELAIRE C., Les Fleurs du mal.
BOILEAU N., Les Satires.
CHAR R., Feuillets d’Hypnos.
CHENIER A., La Jeune Tarentine.
DESNOS R., Corps et Bien.
DU BELLAY J., Les Antiquités de Rome.
ELUARD P., Capitale de la douleur.
HUGO V., Les Contemplations.
LA FONTAINE J., Fables.
LAMARTINE A., Méditations poétiques.
MAROT C., L’Adolescence clémentine.
MUSSET A.de, Poésies Nouvelles.
PEGUY C., Œuvres Poétiques.
PONGE F., Le Parti pris des choses
PREVERT J., Paroles.
RIMBAUD A., Illuminations.
RIMBAUD A., Poésies.
RONSARD P.de, Les Amours.
VALERY P., Variété.
VERLAINE P., Poèmes Saturniens.
VERLAINE P., Romances sans paroles.
VERLAINE P., Sagesse.
VIGNY A.de, Poèmes.

- Théâtre
ANOUILH J., Antigone.
ANOUILH J., Becket ou l’honneur de Dieu.
ANOUILH J., Le Voyageur sans bagage.
BEAUMARCHAIS P.A.C., Le Barbier de Séville.
BEAUMARCHAIS P.A.C., Le Mariage de Figaro.
BECKET S., En attendant Godot.
BRISVILLE J.C., L’Antichambre ; dialogue apocryphe entre Madame du Deffand et Julie de Lespinasse.
BRISVILLE J.C., L’Entretien de M.Descartes avec M.Pascal le jeune ; dialogue apocryphe entre Descartes et Pascal.
BRISVILLE J.C., Le Souper ; dialogue apocryphe entre Talleyrand et Fouché.
CAMUS A., Caligula ; réflexion à partir d’une situation historique.
CAMUS A., Les Justes ; réflexion à partir d’une situation historique.
CORNEILLE P., Cinna ou la Clémence d’Auguste.
CORNEILLE P., Horace.
CORNEILLE P., Le Cid.
CORNEILLE P., L’Illusion comique.
GIRAUDOUX J., Intermezzo.
GIRAUDOUX J., La Guerre de Troie n’aura pas lieu.
GIRAUDOUX J., Ondine.
GRIMBERG J.C., L’Atelier ; 1946, des ouvrières juives se retrouvent au travail.
HUGO V., Hernani.
HUGO V., La Préface de Cromwell.
HUGO V., Ruy Blas.
IONESCO E., La Cantatrice chauve.
IONESCO E., La Leçon.
IONESCO E., Le Roi se meurt.
IONESCO E., Rhinocéros.
KOLTES B.M., Dans la solitude des champs de coton.
LABICHE E., Le Voyage de Monsieur Perrichon.
LABICHE E., Un Chapeau de paille d’Italie.
MARIVAUX P.C., L’Île des esclaves.
MARIVAUX P.C., La Double Inconstance.
MARIVAUX P.C., Le Jeu de l’amour et du hasard.
MARIVAUX P.C., Les Fausses Confidences.
MOLIERE, Don Juan.
MOLIERE, Georges Dandin ou le mari confondu.
MOLIERE, Le Misanthrope.
MOLIERE, Les Précieuses ridicules.
MOLIERE, Tartuffe.
MUSSET A.de, Comédies et proverbes.
MUSSET A.de, Les Caprices de Marianne.
MUSSET A.de, Lorenzaccio.
MUSSET A.de, On ne badine pas avec l’amour.
PAGNOL M., Topaze ; un modeste instituteur découvre le monde, louche, des affaires.
PIRANDELLO L., Six Personnages en quête d’auteur.
RACINE J., Andromaque.
RACINE J., Bérénice.
RACINE J., Phèdre.
REZA Y., Art.
REZA Y., L’Homme de hasard et autres pièces ; on pourra en particulier lire Conversations après un enterrement, La traversée de l’hiver ou Art.
REZA Y., Théâtre.
ROBLES E., Montserrat.
SARTRE J.P., Huis clos.
SARTRE J.P., La P... respectueuse.
SARTRE J.P., Les Mains sales.
SARTRE J.P., Les Mouches.
SCHMITT E.E., La Nuit de Valognes ; réécriture du mythe de Dom Juan.
SCHMITT E.E., Le Visiteur.
SHAKESPEARE W., La Nuit des Rois.
SHAKESPEARE W., Le Songe d’une nuit d’été.
SHAKESPEARE W., Roméo et Juliette.
VERCORS, Zoo, ou l’assassin philanthrope.

- Romans sur le théâtre ou sur les comédiens
BOULGAKOV M., Le Roman de Monsieur Molière.
BRENNERT A., L’Echange ; acteur de théâtre renommé, Richard a sacrifié sa vie privée pour se consacrer à son art. Dans une réalité parallèle, Rick mène une vie familiale heureuse, mais souffre d’avoir renoncé à sa passion : le théâtre. Ils vont se rencontrer et échanger leur vie.
CAUVIN P., Théâtre dans la nuit ; à rapprocher du film de F.TRUFFAUT Le dernier Métro : le théâtre et les Juifs entre 1939 et 1945.
CHABROL J.P., Vladimir ou les Jacques.
GAUTIER T., Le Capitaine Fracasse.
WIAZEMSKY A., Canines.
YOURCENAR M., Une belle Matinée ; Amsterdam, au XVII° siècle, Lazare, douze ans, travaille dans une auberge et se lie d’amitié avec un vieil acteur anglais, qui lui communique sa passion du théâtre. Avec une grande finesse, l’auteur nous fait découvrir la magie du théâtre à travers les yeux d’un enfant. Un texte fort et poétique.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : La Pléiade
DU BELLAY J., Les Antiquités de Rome.
RONSARD P.de, Derniers vers.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : l’humanisme, œuvres classiques
LERY J.de, Voyage en terre de Brésil.
MONTAIGNE M.de, Les Essais ; en version modernisée et abrégée.
RABELAIS F., Gargantua ; en version modernisée.
RABELAIS F., Pantagruel ; en version modernisée.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : l’humanisme, livres contemporains
BOURIN J., Les Amours blessées ; l’histoire vraie mais romancée des amours de Cassandre et de Ronsard.
CARRIERE J.C., La Controverse de Valladolid.
DAVID C., L’Homme qui savait tout ; Pic de la Mirandole, Quattrocento italien et Florence.
DUMAS A., La Dame de Monsoreau ; XVI° siècle, à la cour de France, mariage forcé.
DUMAS A., La Reine Margot ; XVI° siècle, à la cour de France.
FERNANDEZ D., La Course à l’abîme ; biographie fictive du peintre Le Caravage.
MAALOUF A., Léon l’Africain ; Thèmes : Afrique, >Papauté, Italie, XVI° siècle, Charles Quint.
MERLE R., Fortune de France ; toute la saga est intéressante.
ROLIN D., L’Enragé ; autobiographie fictive du peintre Brueghel.
RUFIN J.C., Rouge Brésil ; au XVI° siècle, des conquérants français au Brésil.
SINOUE G., L’Enfant de Bruges ; thèmes : peinture, Flandres, Italie, secret.
SINOUE G., Le Livre de saphir ; religions et tolérance, une enquête passionnante en Espagne à la fin du XV° siècle.
TOUSSAINT Y., Le Manuscrit de Giudecca ; roman consacré à Erasme et au milieu humaniste à travers l’Europe du XVI° siècle avec, notamment, la rivalité entre François 1er et Charles Quint.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : anthologie de textes
JOUKOWSKI F., Poèmes de la Renaissance.
TROTOT C., L’Humanisme et la Renaissance.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : l’humanisme, livres consacrés à un auteur
CHAILLOU M., Domestique chez Montaigne.
DELCOURT M., Erasme.
LAZARD M., Rabelais l’humaniste.
RAGON M., Le Roman de Rabelais.
ZWEIG S., Erasme, grandeur et décadence d’une idée.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : l’humanisme, films
CARRIERE J.C., La Controverse de Valladolid.
CHEREAU P., La Reine Margot.
VIGNE D., Le Retour de Martin Guerre.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : le classicisme, œuvres classiques
CORNEILLE P., Le Cid.
MADAME DE LAFAYETTE, La Princesse de Clèves ; le premier grand roman français.
MADAME DE SEVIGNE, Correspondances.
MOLIERE, Le Misanthrope.
RACINE J., Phèdre.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : le classicisme, livres contemporains
BOULGAHOV M., Le Roman de Monsieur Molière ; une biographie de Molière très intéressante.
CHANDERNAGOR F., L’Allée du roi ; une autobiographie fictive de Madame de Maintenon, maîtresse puis épouse de Louis XIV ; le film peut être étudié en parallèle.
DUNETON C., Petit Louis, dit XIV. L’enfance du Roi-Soleil.
ORSENNA E., Portrait d’un homme heureux ; biographie du jardinier qui a créé Versailles.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : le classicisme, films
COMPANEEZ N., L’Allée du roi.
CORBIAU G., Le Roi danse.
JOFFE R., Vatel.
MAZUY P., Saint-Cyr.
MNOUCHKINE A., Molière.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : les Lumières, œuvres classiques
DIDEROT D., Jacques le Fataliste.
MONTESQUIEU C.L, Les Lettres persanes.
ROUSSEAU J.J., Les Rêveries du promeneur solitaire.
SWIFT J., Voyage à Lilliput.
VOLTAIRE, Zadig ; tous ses contes philosophiques sont intéressants à lire.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : les Lumières, livres contemporains
BRISVILLE J.C., Beaumarchais l’insolent.
CALVINO I., Le Baron perché.
CHANDERNAGOR F., L’Enfant des Lumières.
DUMAS A., La Femme au collier de velours.
DUMAS A., Olympe de Clèves.
RUFIN J.C., L’Abyssin ; un médecin français en Ethiopie au XVII° siècle : s’il ne traite pas directement des Lumières en France, le livre et le héros s’inspirent largement de cette philosophie.

- Un mouvement littéraire et culturel français (et européen) : les Lumières, films
BROCA P.de, Chouans !.
FREARS S., Les Liaisons dangereuses.
LECONTE P., Ridicule.
MOLINARO E., Beaumarchais l’insolent.

- L’Autobiographie
BARJAVEL R., La Charrette bleue ; l’enfance dans une boulangerie provençale, dans les années de la Première guerre mondiale.
BAZIN H., Vipère au poing ; une mère abusive et ses fils ; les adaptations pourront être étudiées en parallèle.
BEAUVOIR S.de, Mémoires d’une jeune fille rangée.
BEGAG A., Le Gone de Chaâba ; autobiographie d’un immigré maghrébin.
BERNHARDT S., Ma Double Vie ; autobiographie d’une actrice célèbre.
BERTIN C., La Petite Dame en son jardin de Bruges ; émouvants souvenirs de la grand-mère de l’auteur.
BIALOT J., C’est en hiver que les jours rallongent ; récit d’un rescapé des camps d’extermination. ; l’auteur était à Auschwitz.
CAVANNA F., Les Ritals ; autobiographie d’un immigré italien.
CHANDERNAGOR F., L’Allée du roi.
COHEN A., Le Livre de ma mère.
COLETTE, La Maison de Claudine.
COLETTE, Sido.
DEL CASTILLO M., Tanguy ; autobiographie d’un immigré espagnol.
DUPEREY A., Le Voile noir ; autobiographie de l’enfance de l’actrice ; très bien.
ERNAUX A., La Honte.
ERNAUX A., La Place ; autobiographie de l’auteur et biographie de ses parents.
ERNAUX A., Une femme ; témoignage sociologique.
GARY R., La Promesse de l’aube.
GRIMBERT P., Un secret ; Prix Goncourt des Lycéens 2004, formidable roman.
JULIET C., Lambeaux ; voir l’analyse dans le numéro 1 de la NRP de Septembre 2002 ; à la fois biographie de la mère de l’auteur et autobiographie de l’auteur, histoire douloureuse d’une mère et d’un fils séparés par la maladie.
JULIET C., L’Année de l’éveil ; récit de son enfance comme enfant de troupe.
LEVI P., Si c’est un homme ; témoignage sur les camps de concentration ; difficile.
MAKINE A., Le Testament français ; Prix Goncourt et Prix Médicis 1995.
NOTHOMB A., Stupeur et tremblements.
PEREC G., W ou le souvenir d’enfance.
QUIGNARD P., Tous les matins du monde.
ROUSSEAU J.J., Les Confessions.
SARRAUTE N., Enfance.
SARTRE J.P., Les Mots.
SEMPRUN J., Adieu, vive clarté ; un lycéen, adolescent parisien, découvre la vie et la déportation à Buchenwald.
VALLES J., L’Insurgé.
VALLES J., Le Bachelier.

- Les Réécritures
Il est possible d’étudier :
les différentes versions d’un même texte (en lisant par exemple les brouillons puis le texte définitifs ; Madame Bovary de G. FLAUBERT par exemple) ;

un thème, un personnage ou un mythe à travers les siècles ; l’histoire d’Antigone, de l’Antiquité à nos jours, dans tous les genres, par exemple ;

l’imitation d’un texte ou d’un auteur par un autre (pastiches, influences et parodies).

ANOUILH J., Antigone.
BAUCHAU H., Antigone.
COLLECTIF, Au Bonheur de lire ; des textes de différents écrivains sur les plaisirs de la lecture.
COLLECTIF, Leurs yeux se rencontrèrent ; des textes de différents écrivains sur les plus belles premières rencontres.
DURAS M., L’Amant de la Chine du Nord ; une version de son autobiographie.
DURAS M., L’Amant ; une autre version de son autobiographie.
MOLIERE, Dom Juan.
QUENEAU R., Exercices de style ; ou comment raconter la même anecdote de 99 façons différentes ; époustouflant et très drôle.
SCHMITT E.E., La Nuit de Valognes ; réécriture du mythe de Dom Juan.
SOPHOCLE, Antigone.

L’homme et le monde dans la littérature

- Romans : le Moyen-Age
CHRETIEN DE TROYES, Perceval ou le conte du Graal.
CHRETIEN DE TROYES, Yvain ou le Chevalier au lion.

- Romans : XVII° siècle
MADAME DE LA FAYETTE, La Princesse de Clèves ; l’histoire d’amour impossible entre la Princesse de Clèves et M.de Nemours : ils s’aiment mais le mariage de celle-ci empêche leur amour pur de s’exercer. On considère qu’il s’agit du premier roman français.

- ROMANS : XVIII° siècle
CHODERLOS DE LACLOS P.A.F., Les Liaisons dangereuses ; roman épistolaire, le genre est à la mode au XVIII° siècle, dans lequel Valmont raconte sa séduction de la Présidente de Tourvel, une jeune femme pure ; roman dans le courant libertin.
DIDEROT D., Jacques le Fataliste ; deux personnages se promènent ; le maître veut connaître l’histoire des amours de Jacques mais il est sans cesse interrompu par les péripéties du récit.
MARIVAUX P.C., La Vie de Marianne.
PREVOST Abbé, L’Histoire du Chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut ; le récit des amours tumultueux entre le Chevalier Des Grieux et la courtisane Manon Lescaut.
ROUSSEAU J.J., Julie ou la Nouvelle Héloïse ; roman épistolaire dans lequel Julie et Saint Preux s’aiment d’un amour réciproque et impossible ; roman précurseur du romantisme.

- Romans : XIX° siècle
BALZAC H.de, La Peau de chagrin ; roman fantastique : le héros a passé un contrat avec un antiquaire étrange : il lui a acheté un tapis, lequel rétrécit en fonction des vœux émis par le propriétaire.
BALZAC H.de, Le Père Goriot ; un jeune homme Rastignac arrive à la pension Vauquer à Paris, il est ambitieux et veut réussir. Il va être confronté à des choix qui l’amèneront à devenir adulte et à réussir ou non son apprentissage.
DUMAS A., Pauline ; Pauline, une jeune noble, rencontre Horace de Beuzeval dont elle tombe follement amoureuse. Mais ce dernier est un jeune homme très mystérieux. Roman assez facile qui précède Le Comte de Monte-Cristo et qui possède déjà des éléments de ce roman célèbre. L’intrigue est haletante.
FLAUBERT G., Madame Bovary ; Emma est une jeune femme élevée en pension dans les lectures romantiques. Elle est confrontée à la réalité par son mariage avec un être médiocre, Charles Bovary. Pour échapper à cela, elle prendra un amant et fera des dettes, avant de finir par se suicider.
HUGO V., Notre Dame de Paris.
MAUPASSANT G.de, Bel-Ami ; le roman d’un arriviste, Georges Duroy, qui n’a rien lorsqu’il rencontre Forestier, lequel va lui fournir un travail dans un journal et lui indiquer la voie du succès : utiliser sa séduction naturelle.
STENDHAL, Le Rouge et le noir ; Julien Sorel, fils d’un charpentier et éduqué par son oncle, un ancien grognard, rêve de réussite. Pour cela, il sera précepteur chez Madame de Rénal puis secrétaire chez Monsieur de la Mole. Il va chercher à réussir par les femmes.
WILDE O., Le Portrait de Dorian Gray ; Dorian Gray est beau malgré son âge. Il ne vieillit pas, seul son portrait prend les traces des années qui passent et des méfaits commis par Dorian.
ZOLA E., Germinal ; romancier naturaliste par excellence, E. ZOLA raconte dans ses romans des tranches de vie d’un personnage pris entre son milieu social et son hérédité.
ZOLA E., L’Assommoir.
ZOLA E., Nana.

- Romans : XX° siècle
ARAGON L., Aurélien « Lorsqu’il vit Bérénice la première fois, il la trouva laide » : c’est avec cette phrase qu’Aragon commence son roman. Il s’agit du récit d’une aventure entre Aurélien, le narrateur, et Bérénice.
CAMUS A., La Peste ; une ville atteinte par la peste, métaphore du totalitarisme, qui a atteint l’Europe pendant la deuxième guerre mondiale.
CAMUS A., L’Etranger ; la mère du narrateur vient de mourir ; un roman qui se situe dans le cadre de l’Algérie coloniale. Facile à lire et roman culte.
CELINE L.F., Voyage au bout de la nuit ; Bardamu, le héros du roman, commence par s’engager sur un coup de tête dans l’armée pour la première guerre mondiale, ce qui permet à l’auteur de raconter l’horreur de la guerre des tranchées. Il voguera ensuite de Paris à New-York. Un peu long mais passionnant. Céline utilise un vocabulaire familier pour faire parler son personnage, ce qui avait profondément choqué à l’époque.
COHEN A., Belle du Seigneur ; le récit de l’amour entre Solal et Ariane qui vont tout faire pour échapper au quotidien. Long mais une écriture magnifique.
DURAS M., Le Ravissement de Lol V. Stein ; on classe souvent Duras sans le nouveau roman ; elle se pose en effet des questions sur l’écriture et les codes du roman. Lol, le personnage du roman, a été abandonnée lors d’un bal par son fiancé. On la retrouve des années plus tard et un homme enquête sur elle. Un peu compliqué mais Duras a une qualité d’écriture particulière.
GIONO J., Le Hussard sur le toit.
GIONO J., Un Roi sans divertissement.
MALRAUX A., La Condition humaine.
MAURIAC F., Le Nœud de vipères.
MAURIAC F., Thérèse Desqueyroux.
RADIGUET R., Le Diable au corps.

- Romans contemporains
ADAM O., Je vais bien, ne t’en fais pas ; une jeune fille rentre de vacances. Elle a vingt ans. Elle apprend que son frère jumeau a disparu suite à une dispute avec leur père. Elle n’en saura pas plus, ses parents refusent de lui en parler. Elle part alors à la recherche de ce frère qui lui envoie des cartes. Facile à lire, émouvant et tout à fait en rapport avec le programme. On ne cesse de parler d’un personnage qui n’est jamais présent.
AYME M., La Vouivre.
BARBERY M., L’Elégance du hérisson.
BARJAVEL R., Le Voyageur imprudent.
CARRERE E., L’Adversaire ; en 1993 ; J.C.Romand tue sa femme, ses enfants et ses parents avant de tenter de se suicider. Emmanuel Carrère retrace cette histoire incroyable. Les dix-huit années qui précèdent la tragédie, J.C. Romand aura réussi à faire croire à son entourage qu’il était médecin, qu’il travaillait pour le compte de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Genève, qu’il avait pour ami Bernard Kouchner. Pour accréditer son histoire, l’homme ira jusqu’à s’inventer un cancer, soigné par le professeur Schwartzenberg. Derrière toute cette invention : rien. J.C. Romand n’est rien socialement. Ses journées, il les passe à marcher dans les forêts du Jura, à lire dans sa voiture parquée sur des aires d’autoroute. Ses revenus, il les prélève à son entourage, prétextant d’avantageux placements en Suisse. Pendant sept ans, E. Carrère a suivi l’existence vide de cet homme, lui a écrit en prison pour lui demander l’autorisation de faire un livre de son histoire. Le livre est là, magistral. Car l’écrivain ne juge pas, ne cherche pas à comprendre ni à justifier, encore moins à rédiger le roman d’un fait divers. S’il s’agit de comprendre, c’est pourquoi cette histoire, sans rien perdre de sa monstruosité, nous touche et reste humaine. En retraçant le parcours invraisemblable et tragique de cet homme, le " jouet infortuné de forces démoniaques " à ses yeux, E. Carrère donne une existence à l’imposteur qui s’en était privé.
CARRIERE J.C., La Controverse de Valladolid ; le récit historique de l’opposition entre deux idées de colonisation. D’un côté, Las Casas défend les Indiens et leurs droits ; de l’autre, Sépulvéda les traite comme s’ils étaient des hommes. L’enjeu : peut-on les exploiter ?
CLAUDEL P., Les Ames grises.
CLAUDEL P., Le Rapport De Brodeck.
DAENINCKX D., Meurtres pour mémoire.
GAUDE L., La Mort du roi Tsongor : le roi d’un pays africain meurt. Il a donné une mission à son plus jeune fils. Magnifique. Une sorte de tragédie moderne.
GAUDE L., Le Soleil des Scorta ; récit d’une vengeance sous le soleil de l’Italie.
GRIMBERT P. , Un secret ; un adolescent raconte la vie de ses parents telle qu’il l’imagine car il ignore un secret important qui leur pèse ; adapté au cinéma par C. MILLER.
IZZO J.C., Total Khéops ; Fabio Montale est un flic marseillais aux prises avec le mileu, avec les difficultés dans les cités.
NOTHOMB A., Stupeur et tremblements ; une Occidentale part au pays du Levant effectuer un stage en entreprise. Récit d’une déchéance (de rédactrice, elle devient dame-pipi) et confrontation de deux systèmes de pensées radicalement différents, sur le mode de l’absurde et de la dérision. Cette histoire de harcèlement moral au travail est totalement autobiographique.
PAASILINNA A., Le Lièvre de Vatanen ; un journaliste renverse un lapereau dans la campagne finlandaise et il décide de tout quitter pour repartir dans la forêt.
PENNAC D., Au Bonheur des Ogres ; Benjamin Malaussène est « bouc-émissaire » : il est payé dans un magasin pour subir les mécontentements des clients à la place de la direction. Il est toujours au mauvais endroit au mauvais moment et dans chaque roman de la saga, il est soupçonné par la police des crimes les plus divers et variés.
PENNAC D., La Fée Carabine.
PENNAC D., La Petite Marchande de prose.
QUINT M., Effroyables Jardins ; un adolescent, embarrassé par la vocation de clown amateur de son père, en découvre les raisons lorsqu’il apprend son passé de résistant. Un chef-d’œuvre de concision, d’intelligence et d’humanité.

- Poésie : XVI°
DU BELLAY J., Les Antiquités de Rome ; un recueil court, intéressant à comparer avec Les Regrets.
DU BELLAY J., Les Regrets.
LABE L., Elégies.
RONSARD P., Sonnets pour Hélène.

- Poésie : XVII° siècle
LA FONTAINE J., Fables.

- Poésie : XIX° siècle
BAUDELAIRE C., Les Fleurs du mal.
LAMARTINE A.de, Méditations poétiques.
MUSSET A.de, Poésies posthumes.
RIMBAUD A., Le Cahier de Douai.
VERLAINE P., Poèmes saturniens.
VERLAINE P., Romance sans paroles.
VIGNY A.de, Poèmes antiques et modernes.

- Poésie : XX° siècle
APOLLINAIRE G., Alcools.
ARAGON L., Les Yeux d’Elsa.
DESNOS R., Corps et bien.

- L’Argumentation : XVII° siècle
PERRAULT C., Contes.

- L’Argumentation : XVIII° siècle
MONTESQUIEU C.L., Les Lettres persanes.
VOLTAIRE, Candide.
VOLTAIRE, Zadig.

- L’argumentation : XIX° siècle
HUGO V., Dernier jour d’un condamné.

- L’Argumentation : XX° siècle
SARTRE J.P., Huis Clos.

- Le Théâtre : XVII° siècle
CORNEILLE P., Le Cid.
MOLIERE, Dom Juan.
RACINE J., Andromaque.
RACINE J., Bérénice.

- Le Théâtre : XVIII° siècle
BEAUMARCHAIS P.A.C., Le Barbier de Séville.
BEAUMARCHAIS P.A.C., Le Mariage de Figaro.
MARIVAUX P.C., L’Île des esclaves.
MARIVAUX P.C., Le Jeu de l’amour et du hasard.

- Le Théâtre : XIX° siècle
HUGO V., Hernani.
HUGO V., Ruy Blas.
MUSSET A.de, On ne badine pas avec l’amour.
MUSSET A.de, Lorenzaccio.

- Le Théâtre : XX° siècle
ANOUILH J., Antigone.
BECKETT S., En attendant Godot.
IONESCO E., La Cantatrice chauve.
KOLTES B.M., Dans la solitude des champs de coton.

Sites utiles

- WIKIPEDIA ; pour avoir la liste de tous les Prix Goncourt des Lycéens, qui sont en général de très bons romans.
- CLUB DES POETES


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2005
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




Laure Dechavanne

- Dernières publications :
[1 123] - Romans de science-fiction à étudier en première générale
[1028] - « Du pain et des jeux »
[999] - Le mythe de Tristan et Iseut
[960] - Lecture cursive avec l’étude de Huis-Clos de Sartre
[954] - Roman contemporain à étudier en première









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2012 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip