banniere

L'espace visiteurs

[755] - Opéra et danse

Il s’agissait de constituer une liste de textes ayant pour thème l’opéra ou la danse.
Synthèse mise en ligne par Delphine Barbirati.

 

Récits, contes et romans

- ARAGON L., Aurélien ; la scène entre le héros et Bérénice dans une loge de l’Opéra, scène déterminante de leur amour.
- BALZAC H.de, La Peau de chagrin ; chapitre 38.
- BALZAC H.de, Gambara.
- BALZAC H.de, Les Illusions perdues ; la fameuse première soirée de Lucien de Rubempré à l’Opéra, au début de la seconde partie « Un Grand Homme de province à Paris » ; Lucien y découvre la société parisienne ; page 195 de l’édition Garnier-Flammarion.
- BALZAC H.de, Sarrasine ; quand Sarrasine entend pour la première fois Zambinella ; édition Garnier Flammarion, page 38 à 42.
- BALZACH.de, La Double Maîtresse ; délicieuse nouvelle sur l’absolu de l’amitié ; le dénouement est intéressant à étudier.
- BOITO C., Senso ; bref récit ayant inspiré le film de L. Visconti.
- CAMUS A., La Peste ; les personnages sont coupés du monde, les portes de la ville sont fermées, et ils vont à l’Opéra pour se distraire. On y joue la même pièce depuis des mois, Orphée et Eurydice ; le jour où Tarrou s’y rend, l’acteur jouant Orphée meurt sur scène de la peste ; édition Folio, page 181 à 183, chapitre 1 de la Quatrième partie.
- CHODERLOS DE LACLOS, les Liaisons dangereuses.
- COCTEAU J., La Difficulté d’être ; un chapitre évoque S.de Diaghilev et V. Nijinski.
- COCTEAU J., Le Coq et l’Arlequin ; des allusions dans l’ensemble de l’œuvre.
- CREBILLON C.P.J.de, Les Egarements du cœur et de l’esprit ; scène à l’Opéra ; première partie page 89 sq édition Garnier Flammarion.
- DIDEROT D., Le Neveu de Rameau ; aborde la question de l’Opéra et la querelle des Bouffons.
- DUMAS A., Le Bagnard de l’Opéra.
- DUPOND P., Etoile ; autobiographie du danseur étoile.
- FLAUBERT G., Madame Bovary ; la soirée à l’Opéra de Rouen où Emma, ravie, se trouve plongée dans l’univers de W. Scott et s’identifie à l’héroïne de l’opéra de Donizetti Julie de Lammermoor ; deuxième partie, chapitre XV ; un vrai morceau d’anthologie avec un ténor basque avantageux et Emma se pâmant devant lui ; la description du spectacle est un chef-d’œuvre d’ironie.
- HOFFMANN E.T.A., Dom Juan ; cette nouvelle relate une soirée à l’Opéra.
- JOYEUX O., Entrée d’une artiste ; autobiographie.
- LEROUX G., Le Fantôme de l’Opéra.
- LONDON J., Martin Eden ; le personnage éponyme découvre l’opéra et se montre à la fois subjugué par la beauté de la musique et des voix et outré face à la lourdeur de jeu et la laideur des comédiens-chanteurs.
- LOUDIERE M., Itinéraire d’une étoile ; autobiographie.
- MAUPASSANT G.de, Bel-ami.
- NERVAL G.de, Les Filles du feu ; « Sylvie » ; Adrienne chante entourée d’une sorte de chœur, en réalité c’est la prière de Norma qui est évoquée.
- NOTHOMB A., Robert des noms propres ; le monde des petits rats de l’opéra est évoqué ; la lecture est appréciée des élèves mais la vision de l’auteur est dépassée, très réductrice et parfois caricaturale.
- PROUST M., Du Côté de Guermantes ; le début où le narrateur assiste pour la première fois à une soirée de gala à l’Opéra où la Berma joue un acte de Phèdre.
- ROUSSEAU J.J., Ecrits sur la musique ; contient notamment le Dictionnaire de musique né des articles que commanda D. Diderot pour L’Encyclopédie à celui qui était vu avant tout comme un musicien. Il est vrai que Rousseau tablait sur cette facette de son talent pour se faire une place dans la société. Il comptait sans Rameau qui ne s’est pas privé de dire le mal qu’il pensait des Muses galantes. Rousseau va faire de Rameau l’incarnation de la musique française lors de la querelle des Bouffons, pour montrer que son système conduit à la non-communication, alors que « tout chant qui ne dit rien n’est rien ». L’opéra est un chef-d’œuvre de civilisation car il réconcilie la plénitude des origines et le savoir : la poésie parle à l’esprit, la musique sollicite l’oreille et la peinture réjouit les yeux.
- ROUSSEAU J.J., Les Confessions ; la Querelle des Bouffons.
- SAND G., Consuelo ; l’héroïne est une cantatrice ; ce roman de style romantique est une merveille.
- STENDHAL, La Chartreuse de Parme ; quelques scènes de complot se déroulent à la Scala au début du roman.
- STENDHAL, Le Rouge et le Noir ; chapitre XIX intitulé « L’Opéra bouffe ».
- STENDHAL, Vie de Rossini.
- TROYAT H., La Ballerine de Saint-Pétersbourg ; très intéressant et permet un travail interdisciplinaire avec les collègues d’Histoire.
- VERNE J., Le Château des Carpathes ; les adieux de Stilla, adieux définitifs puisqu’elle meurt sur scène à la fin du chapitre IX.
- VILLIERS DE L’ISLE-ADAM A.de, Le Convive des dernières fêtes ; il faut sans doute enlever le détail des horreurs commises en Orient (les yeux coupés par exemple).
- ZOLA E., Nana ; le début, un classique, où Nana fait la preuve de l’indigence de son talent.

Poésie

- GAUTIER T., « Le spectre de la rose » ; c’est un petit livret de ballet.
- GAUTIER T., Poésies nouvelles et inédites ; « A la princesse Bathilde » ; raconte la dernière scène de Gisèle, ballet pour lequel il a collaboré au livret.

Théâtre

- MOLIERE, Le Bourgeois Gentilhomme ; toutes ses comédies-ballets sont intéressantes.

Films

- BENEIX J.J., Diva ; un film qui peut toucher les élèves ; quelques extraits d’opéras dans le loft au milieu des carcasses de voitures ou dans le cadre de l’Opéra.
- CORBIAU G., Le maître de musique ; avec J. Van Dam.
- CORBIAU G., Le Roi danse ; Lully et Louis XIV en sont les personnages principaux.
- FORMAN M., Amadeus ; des extraits de la plupart des grands opéras de Mozart.
- MARSHALL G., Pretty Woman ; la scène où le personnage joué par J. Roberts découvre La Traviata, se reconnaît et pleure.
- MARX BROTHERS, Une Nuit à l’Opéra.
- POWELL M. et PRESSBURGER E., Les Chaussons rouges ; titre de la version originale The Red Shoes.
- ROSS H., Le Tournant de la vie ; version originale The Turning point ; avec M. Baryshnikov.
- VISCONTI L., Senso ; commence à La Fenice, l’Opéra de Venise.

Chansons

- DUTEIL Y., « L’Opéra ».

Comédie musicale
DAHAN O., Mozart, l’Opéra rock.

Synthèse à consulter
[131] Soirée à l’Opéra.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2005
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




Delphine Imbert

- Dernières publications :
[755] - Opéra et danse









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2012 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip