banniere

L'espace visiteurs

[764] - Tragédies contemporaines

Il s’agissait de constituer une liste de tragédies contemporaines, pour faire suite à l’étude de Dom Juan.
Synthèse mise en ligne par Delphine Barbirati.

 

Théâtre

- AZAMA M., Iphigénie ou le péché des dieux.
- AZAMA M., Croisades ; sur la tragédie de la guerre d’Algérie.
- COLLECTIF, Aimer sa mère.
- COLLECTIF, Brèves d’auteurs.
- HELMINGER G., Venezuela ; fait la chronique de la vie ordinaire d’une bande d’adolescents berlinois qui, pour donner un sens héroïque à leur vie d’exclus, s’amusent à surfer la nuit sur les trains, jusqu’au jour où l’un d’entre eux, le plus charismatique, meurt sous un train.
- JOUANNEAU J., Mère et Fils, comédie nocturne.
- KELLY D., Débris ; un frère et une sœur perdus dans le monde du prolétariat anglais racontent chacun à leur tour la mort de leurs parents mais de manière très fantasmée.
- KOLTES B.M., Combat de nègre et de chiens ; l’espace tragique est très fascinant mais c’est déjà un classique.
- KOLTES B.M., La Nuit juste avant les forêts ; le théâtre des années 1990 n’est qu’une immense tragédie où l’homme et sa solitude ont remplacé le destin pour anéantir.
- KOLTES B.M., Roberto Zucco ; l’auteur s’est inspiré d’un fait divers sanglant.
- LAGARCE J.L., Juste la fin du monde ; s’impose pour son huis-clos.
- LEVIN H., Théâtre choisi II. Pièces mythologiques ; Levin se tourne vers le mythe, le rituel et surtout vers la tragédie antique pour donner à son argument dramatique une forme métaphorique et théâtrale et pour tenter de créer une tragédie moderne. Trois pièces traduites de l’hébreu : Les Souffrances de Job, L’Enfant rêve, Ceux qui marchent dans l’obscurité.
- MOUAWAD W., Forêts ; l’auteur libano-québécois écrit des tragédies d’aujourd’hui avec les codes et les fondements grecs, dans une langue contemporaine, très forte, accessible et bouleversante pour les élèves avec en arrière-plan, le Liban et la question de l’immigration.
- MOUAWAD W., Incendies.
- MOUAWAD W., Littoral.
- NOREN L., A la mémoire d’Anna Politkovskaïa ; le propos sur la prostitution inexorable des enfants des femmes en Tchétchénie heurte violemment le spectateur. Certaines ficelles du mélo orchestrent cette réflexion sur l’inhumanité imminente d’un monde sans Dieu. Rien n’est épargné au spectateur.
- OESTREICHER-JOURDAIN M., Fermé pour cause de guerre.
- SCHMITT E.E., La Nuit de Valognes ; une réécriture de Dom Juan.

Remarque
« La meilleure tragédie contemporaine est celle qui se jouera dans le théâtre de la ville et que les élèves pourront voir »


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2005
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




Dimitri

- Dernières publications :
[764] - Tragédies contemporaines









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2012 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip