banniere

L'espace visiteurs

[772] - Représentation de la folie au théâtre

Il s’agissait de trouver des représentations de la folie au théâtre.
Synthèse mise en ligne par Sarah Pépin.

 

Textes de théâtre
- BECKETT, la folie ordinaire de nombreux personnages.
- CAMUS, Caligula
la folie meurtrière du héros éponyme.
- FRÉCHETTE C., La peau d’Élisa.
- GHELDEROLDE M. de, Escurial, Barabbas, L’École des bouffons, Le Soleil se couche
A propos d’Escurial : dans la grande tradition carnavalesque, roi et fou vont échanger leur rôle, le temps d’un jeu cruel. Publié en même temps qu’une autre pièce de Ghelderolde Barabbas dans une édition de poche, Labor-Espace Nord. La pièce (qui date de 1927) est aussi reproduite aux pp. 25-32 (suivie d’une étude sous forme de séquence didactique, pp.33-45) dans l’ouvrage de G. Charbonnier & M. Habert, La séquence didactique à l’Agrégation interne de Lettres classiques et modernes, Ellipses, 2001.
- HUGO V., Le roi s’amuse
une pièce assez peu connue qui met en scène un bouffon (Triboulet, bouffon de François Ier), qui a aussi servi de canevas à Verdi pour son opéra Rigoletto
- JARRY A., Ubu roi.
- MOLIÈRE
— M. de Pourceaugnac
consultation aboutissant à "la frénésie et la fureur" (I, 8).
— L’École des femmes, II, 4, vers 447-452.
— Le Misanthrope, IV, 3.
— L’Ecole des maris, I, 1 ; vers 13-16.
— Les passages relatifs à la médecine de ce temps sont omniprésents. Consultations truffées de symptômes que l’on retrouve dans la sémiologie des traités médicaux sur la folie au XVIIe. Molière bénéficiait de connaissances réelles sur la médecine de son temps. On pense qu’il a lu les Aphorismes d’Hippocrate, les œuvres de La Framboisière, conseiller du roi, médecin.
La mélancolie hypocondriaque de Pourceaugnac, l’humeur mélancolique d’Alceste (Le Misanthrope), l’aveuglement volontaire des barbons comme Orgon ou Arnolphe, l’excentricité de M. Jourdain, l’effervescence de nombre caractères outrés jusqu’au costume vert (le vert est la couleur du fou au XVIIe) ; le théâtre des humeurs est partout chez Molière.
- MUSSET A. de, Fantasio
un personnage qui veut échapper à ses créanciers prend la place du bouffon du roi de Bavière... et tombe amoureux de la princesse.
- MUSSET A. de, Caprices de Marianne
acte I scène 1, où Octave est déguisé en Arlequin, fait la fête depuis 8 jours et répond de façon bouffonne à son ami Coelio.
- MUSSET A. de, Lorenzaccio.
- PIRANDELLO L., Henri IV
un personnage se prend pour Henri IV, mais finalement on comprend que c’est un choix pour éviter que les autres l’enferment dans un personnage ; quitte à jouer un rôle, autant le choisir.
- PIRANDELLO L., Les Grelots du fou.
- RACINE J., Britannicus
la folie de Néron « monstre naissant ».
- RACINE J., Andromaque
l’édition des Carrés classiques de Nathan propose quatre images de la folie d’Oreste (tableau, caricature et deux photos de mises en scène).
- SARTRE J-P., Les Mouches.
- SHAKESPEARE
— Le Songe d’une nuit d’été
Obéron/Titania.
— Le Roi Lear
le fou représenté comme un sage.
— Hamlet
folie simulée d’Hamlet, folie d’Ophélie.
— Le numéro NRP lycée n°15 de mai-juin 2005 proposait une séquence 1re sur la représentation de la folie dans le théâtre de Shakespeare, avec un corpus :

  • La nuit des Rois, I,5
  • Titus Andronicus, V,2
  • Le Roi Lear, IV,4
  • Hamlet, II,2
  • La Nef des fous de J. Bosch en analyse d’image.

- SOPHOCLE, Ajax.

Autres textes
- AGRIPPA D’AUBIGNE T., Les Tragiques
la prosopopée de la folie.
- BAKHTINE M., L’œuvre de Rabelais
sur le carnaval et son influence dans l’œuvre de Rabelais.
- GOGOL N., Le journal d’un fou
nouvelle qui a été souvent montée au théâtre, texte formidable qui montre l’obscurcissement progressif d’un fonctionnaire russe jusqu’à l’aliénation totale.
- TCHEKHOV A., La Salle numéro 6
nouvelle terrifiante qui retrace le naufrage d’un médecin.

Peinture
- BOSCH J., La Nef des fous.

Cinéma
- FORMAN M., Vol au dessus d’un nid de coucou
d’après un roman de Ken Kesey
- RUIZ R., Ce jour-là.
- VECCHIALI P., Histoire de Paul
tourné dans les années 70 à l’hôpital psychiatrique d’Armentières dans le Nord. Poignant et rare.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2011
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER > 




Marie-Neige Rovira

- Dernières publications :
[772] - Représentation de la folie au théâtre









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2012 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip