WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [779] - Mettre en scène Plaute


vendredi 24 juin 2011

Par Ann Michenet

Il s’agissait de trouver des renseignements sur divers sujets afin de savoir comment mettre en scène le Pseudolus de Plaute.
Synthèse réalisée à partir de discussions issues de la liste Musagora (avec l’autorisation de cette dernière).
Synthèse mise en ligne par Delphine Barbirati.

Sujets de recherche

  La prononciation latine.
  Les décors du théâtre latin.
  Les costumes des acteurs de comédie.
  Le maquillage ou les masques portés par les acteurs.
  Les morceaux précis joués par le tibicen ou les moyens de restituer l’accompagnement musical.
  Les chorégraphies.
  Les realia à connaître absolument pour aborder concrètement la pratique de la comédie de Plaute à Rome.

Ouvrages utiles

  DEGAINE A., Histoire du théâtre dessinée.
  DONAT, De la tragédie et de la comédie ; ce traité est cité à de nombreuses reprises par Florence Dupont.
  DUMONT J.C. et FRANCOIS-GARELLI M.H., e Théâtre à Rome.
  DUPONT F., L’Acteur-roi : le théâtre dans la Rome antique.
  DUPONT F., L’orateur sans visage : essai sur l’acteur romain et son masque.
  DUPONT F., Le Théâtre latin.
  GRIMAL P., Le Théâtre antique.
  HUBERT M.C., Histoire de la scène occidentale de l’antiquité à nos jours.
  MAROUZEAU J., Traité de stylistique appliqué au latin.
  PLAUTE, Curculio. Le Charançon ; dans l’édition de F. Collart ou dans certaines éditions anglaises ou allemandes, il y a un schéma à la fin qui permet de comprendre l’analyse métrique.
  QUINTILIEN, De Institutione oratoria ; livre I, 11, très intéressant pour les chorégraphie et la gestuelle.
  SURGERS A., Scénographies du théâtre occidental.
  VARRON, Rerum rusticum De Agricultura ; Livre I, 2, 15 pour la question de l’accompagnement musical.

Informations diverses

  Sur les décors :
Au début, des toiles ou des panneaux de bois peints. A l’époque de Plaute, il n’y avait que des théâtre en bois, donc pas de mur de scène, mais une baraque à trois portes, scaena, et une estrade devant, pulpitum. Le premier théâtre en dur est le théâtre de Pompée, puis celui de Marcellus, avant la généralisation.

  Sur les costumes :
Selon Donat repris par F. Dupont, L’Acteur-roi : le théâtre dans la Rome antique page 76, « Les vieillards ont un vêtement blanc, les jeunes un costume multicolore, les esclaves ont une tunique courte. Les parasites portent leur manteau roulé sur le bras, les personnages heureux portent des couleurs brillantes, les malheureux sont loqueteux, les riches portent la pourpre, les pauvres du rouge sombre, les soldats ont la chlamyde de pourpre. Les jeunes filles sont vêtues en étrangères, le proxénète a un vêtement brodé. La courtisane est habillée de jaune en signe de cupidité. » D’autres passages portent sur la signification de la perruque : les esclaves sont roux, les vieillards ont les cheveux blancs ; sur la signification de la taille des pieds ou sur l’obésité.

  Sur les masques et le maquillage :
Il y avait des masques dans la comédie grecque y compris dans la Comédie Nouvelle. En revanche, F. Dupont, L’Acteur-roi : le théâtre dans la Rome antique page 250, soutient, même si tout le monde n’est pas d’accord avec elle, que les acteurs romains de comédie, ce qui n’est pas vrai pour l’atellane, ne portaient pas de masque mais étaient grimés et avaient un jeu d’expression du visage. Dans les parties chantées, il y avait dissociation entre l’acteur qui chantait et celui qui faisait les gestes. Son argumentation repose sur le fait que les acteurs de comédies, esclaves ou affranchis, étaient de toute façon marqués d’infamie, ce qui n’était pas le cas pour tous les acteurs d’atellane, même si Plaute l’avait été avant d’être acteur de comédie.

  Sur l’accompagnement musical à la tibia :
L’Acteur-roi : le théâtre dans la Rome antique page 88 à 91 : selon F. Dupont, il y a deux flûtes dans les duos, aiguë pour l’esclave et grave pour le vieillard. Les apartés sont ponctués par un contre-chant. Donat, De la tragédie et de la comédie, VIII, et Varron, Rerum rusticum De Agricultura, I, 2, 15, sont des ressources utiles pour ce sujet.

  Sur les chorégraphies :
Il y a des chorégraphies liées à des rôles ; par exemple : servus currens, duos jeune maître/ esclave, esclave/ vieillard. Il y a aussi des gestes codifiés ; on pourra se reporter à la chironomie, ou cheironomie, à laquelle Quintilien fait allusion.

Sites utiles

  ARCHEOETPATRIMOINE, Opération Plaute.
  COMPAGNIEPANDORA, Compagnie Pandora ; la compagnie de Brigitte Jacques Wajeman est à contacter au besoin.
  DEMODOCOS, Centre de Poésie et de Théâtre Antique ; de la compagnie de théâtre de Philippe Brunet est à contacter au besoin.
  MEDITERRANEES, Dictionnaire des Antiquités romaines et grecques ; article « chironomia ».
  RECH.UNIV-TLSE2, Olympiades des Lycéennes du théâtre antique.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2005
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >

- Dernières publications de Ann Michenet :

[779] - Mettre en scène Plaute

[59] - Les différents types de dictées

[512] - Poésie et engagement social



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 127] - HDA en accompagnement de Candide

[1 126] - Quels discours étudier en première ?

[1 125] - Enquêteurs et justiciers


Ajouter un commentaire

Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2012 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Faire un lien

© WebLettres 2002-2017