banniere

L'espace visiteurs

[847] - Les Fonctions de l’objet au théâtre

Il s’agissait de constituer un corpus sur les différentes fonctions de l’objet au théâtre (référentielle, dramatique, symbolique, scénique...).
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

Textes à exploiter

- ADAMOV A., Ping-pong : le billard électrique.
- BEAUMARCHAIS, Le Barbier de Séville : scène construite autour du papier que Rosine fait tomber, qu’elle envoie Bartholo chercher et qui lui permet de communiquer avec le Comte (acte I, scène 3).
- BEAUMARCHAIS, Le Mariage de Figaro : le ruban de nuit de la comtesse (acte I, scène 7 puis acte II, scènes 6-9 - remplacé par le bout de taffetas ; il est évoqué de nouveau en II, 25-26 et IV, 3, devient jarretière en V, 19), le fauteuil derrière lequel se cachent Chérubin puis le Comte (acte I, scènes 7-9), le billet de Suzanne attaché avec une épingle (acte IV, scènes 9 et 14-15).
- BECKETT S., En attendant Godot : le début, avec la chaussure et le chapeau.
- BECKETT S., Fin de partie : de nombreux objets (le fauteuil, l’escabeau, la lunette, le chien en peluche, le mouchoir de Hamm, le réveil, les poubelles...).
- BECKETT S., Oh les beaux jours : les « trésors » du sac de Winnie.
- CLAUDEL P., Le Soulier de satin.
- CORNEILLE P., Le Cid : l’épée de Rodrigue.
- FO D., Faut pas payer ! : les femmes pillent un supermarché et dissimulent sous leurs vêtements des boîtes de conserve, des paquets de pâtes, de riz, des bocaux d’olives... d’où une prolifération dans la ville de femmes enceintes de tous âges, et des ventres parfois un peu trop « cubiques » pour être honnêtes - mais elles sont enceintes de la nourriture essentielle à la survie.
- GENET J., Le Balcon : didascalie initiale décrivant le décor.
- GENET J., Les Paravents : paravents sur lesquels on dessine des flammes au pied des orangers eux-mêmes dessinés pour dire l’insurrection.
- GRUMBERG J.-P., L’Atelier : lettre, ou document officiel ( ?) révélateur sur l’une des employées qui oppose le mari à sa femme.
- HUGO V., Angelo, tyran de Padoue : Catarina est contrainte de boire du poison ou bien de choisir la décapitation pour laquelle des soldats en armes l’attendent en fond de scène.
- HUGO V., Hernani : le poison et le cor.
- HUGO V., Ruy Blas : à l’acte II, scènes 2 et 3, la lettre, le bouquet de petites fleurs bleues et surtout le morceau de dentelle ensanglanté qui permet à la Reine et à Ruy Blas de comprendre qu’ils s’aiment ; à l’acte III, scène 5 (retour de Don Salluste), le mouchoir utilisé pour humilier Ruy Blas (qui doit le ramasser). Dans toute la pièce de nombreux écrits circulent : lettre de Ruy Blas admettant qu’il est le valet de Salluste, lettre d’amour de Ruy Blas à la Reine écrite sous la dictée de Salluste, parchemin scellé pour Don César, parchemin (non rédigé) que Don Salluste voudrait dicter à la reine...
- IONESCO E., Amédée ou Comment s’en débarrasser : le cadavre.
- IONESCO E., La Cantatrice chauve : l’horloge.
- IONESCO E., Les Chaises : prolifération des chaises.
- IONESCO E., Scène à quatre : le pot de fleurs.
- IONESCO E., Victimes du devoir : prolifération des tasses.
- JARRY A., Ubu roi : le « bâton à merdre », souvent représenté sur scène par un « balai toilettes » (équivalent exact de son « bâton à Physique » et son « bâton à Phynances »), objet qui symbolise son pouvoir.
- KOLTES B.-M., Quai Ouest : avant de se suicider, Koch, homme d’affaires vieillissant, consent à abandonner à Charles tous les signes de la modernité, à l’exception de ses chaussures de luxe.
- LABICHE E., Un chapeau de paille d’Italie.
- MARIVAUX, Le Jeu de l’amour et du hasard : la lettre.
- MARIVAUX, Les Fausses confidences : lettre à l’acte II, scène 13.
- MOLIERE, Dom Juan : jeu avec le fauteuil dans la scène avec M. Dimanche.
- MOLIERE, L’Avare : la cassette d’Harpagon.
- MOLIERE, L’École des femmes : scène où Horace raconte à Arnolphe, sans le connaître, comment Agnès a pu lui envoyer avec une pierre un message d’amour.
- MOLIERE, Le Malade imaginaire : scène où Béline installe des coussins dans le dos d’Argan, et Toinette se venge de lui en lui en enfonçant un sur la tête à l’insu de Béline.
- MOLIERE, Le Misanthrope : le « billet doux » qui préoccupe Alceste et Célimène ; dans le dernier acte, les deux lettres compromettantes de Célimène, lues par les petits marquis.
- MOLIERE, Les Fourberies de Scapin : le sac.
- MOLIERE, Tartuffe : la table sous laquelle se cache Orgon.
- MUSSET (de) A., Lorenzaccio, scène où l’épée sert à tuer le duc (acte IV, scène 11).
- MUSSET (de) A., On ne badine pas avec l’amour : l’anneau jeté dans le puits.
- RACINE J., Phèdre : l’épée d’Hippolyte dans la scène d’aveu.
- REZA Y., Art : le tableau blanc.
- RIBES J.-M., Théâtre sans animaux, « Dimanche » : la didascalie initiale indique « Dans une semi-obscurité, un gigantesque stylo-bille crève le plafond et vient se planter dans le sol » ; l’objet reste central pendant toute la pièce, très drôle (disponible en DVD).
- ROSTAND E., Cyrano de Bergerac : la lettre à Roxane à la fin (acte V, scène 5).
- SARTRE J.-P., Huis-clos, le bronze de barbedienne, les trois canapés, le bâton de rouge à lèvres.
- SHAKESPEARE W. : lettres, poison, poignards, chaudron... occupent une place importante dans sa dramaturgie.
- SHAKESPEARE W., Hamlet : le crâne.
- SHAKESPEARE W., Othello : le mouchoir de Desdémone.
- TOPOR R., L’Hiver sous la table : Florence Michalon, charmante traductrice fauchée, sous-loue son dessous de table à Dragomir, son voisin encore plus fauché, immigré clandestin venu de l’Est et sympathique cordonnier (voir la mise en scène de Zabou Breitman, où Drago fait cuire son frichti sur un réchaud de camping sous la table de Florence qui traduit un texte, tout en lui disant qu’elle a de belles jambes...).
- WILDE O., Un mari idéal : la lettre après laquelle tout le monde court.

Ressources et compléments

- Une citation de Tchékhov : « Un fusil accroché au mur au premier acte doit tirer au quatrième. »
- Une précision concernant l’histoire de l’objet au théâtre : c’est surtout Beaumarchais qui introduit une dramaturgie de l’objet, puis Hugo dans Ruy Blas (le trône, le mouchoir...) qui parvient à dissocier ce que l’on entend et ce que l’on voit (dans la scène du retour de Don Salluste, par exemple).
- Un dossier en ligne de la revue Âgon sur l’objet au théâtre.
- Un article d’Hélène Catsiapis dans la revue Communication et langages.
- Un sujet de baccalauréat sur l’objet au théâtre dans l’édition Bibliolycée de Ruy Blas avec deux extraits mentionnés ci-dessus (Ruy Blas, L’École des femmes) et la fable de LA FONTAINE « Les femmes et le secret ».
- Un sujet de baccalauréat sur l’objet au théâtre dans le manuel Bertrand Lacoste Première édition 2001, avec quatre extraits mentionnés ci-dessus (En attendant Godot, Amédée ou comment s’en débarrasser, Le Balcon, Quai ouest).
- Un assez proche sujet d’EAF sur le costume au théâtre, sur le site Magister.
- Un corpus de bac assez proche sur « la lettre, accessoire de jeu » dans le manuel Hachette Écume des Lettres Première, pp. 195-198. Pour compléter, voir sur WebLettres la synthèse n°292 de la liste Profs-L, de Laure-Hélène Péquet, sur la lettre au théâtre.
- Dans un sujet de 1re L de 2008 (Guyane, Guadeloupe, Martinique), on trouve les extraits mentionnés ci-dessus de Lorenzaccio et du Barbier de Séville (avec un dernier extrait de Rhinocéros qui porte plutôt sur le bruitage).
- Anne Ubersfeld et Florence Naugrette auraient travaillé sur le sujet.

Remerciements à A. Avenel, Catherine Baldous, Danielle Beauplet, Elsa Bernardy, Sophie Bernet, Eric Bertrand, Mathieu Billière, A. Blanpain, C. Blanger, Geneviève Brosse, Charlotte Caudrelier, Sophie Chavane, Isabelle Farizon, François Freby, JM Lasserre, Agnès Lefillastre, Marinocéane, Annelise Narvaez, Sophie Nicollet, Marie-Agnès Oriol, Anne-Perthuis-Lejeune, Florence Salé, Gilles Tournant, Laurence Vincent.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Valentine Dussert

Professeur de français depuis 2000, Valentine Dussert est actuellement en poste dans un lycée des Yvelines. Elle a en charge, avec Corinne Durand Degranges, la publication des synthèses de Profs-L sur WebLettres.



- Dernières publications :
[1 112] - D’où vient le surnom « Gala » ?
[1080] - S’entrainer à l’analyse à partir de citations célèbres
[1078] - Dictées pour travailler l’orthographe en AP 2de
[1075] - La critique des jésuites au XVIIIe siècle
[1073] - Textes pour le commentaire comparé









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2014 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d’autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip