banniere

L'espace visiteurs

[871] - Liberté et révolte

Il s’agissait de constituer une liste de romans dans lesquels les personnages sont confrontés à la question de la liberté et/ou de la révolte.
Synthèse mise en ligne par Delphine Barbirati.

 

Récits, contes et romans

- ARNOTHY C., J’ai quinze ans et je ne veux pas mourir.
- CARDINAL M., Les Mots pour le dire.
l’instinct de survie d’une femme au bord du gouffre.
- CLAUDEL P., Le Rapport de Brodeck.
peut-on se libérer de l’horreur, de la haine ?
ce n’est pas très gai mais le thème peut être étudié à travers ce récit.
- COLETTE
- DUMAS A., La Femme au collier de velours.
rêves d’Hoffmann, jeune romantique idéaliste confronté à la politique sanglante de la Terreur.
- DURAS M., Moderato Cantabile.
vin libérateur, tentatives d’Anne Desbaresdes pour s’extraire des conventions bourgeoises.
- DURAS M., Un Barrage contre le Pacifique.
révolte tragique d’une mère contre la misère, quête de liberté de Suzanne.
- FLAUBERT G., Madame Bovary.
des rêves de liberté, mais une liberté qui sera chèrement payée.
- FRANCE A., Les Dieux ont soif.
la Terreur, de la révolte à la tyrannie ; un personnage de peintre emporté dans la tourmente du fanatisme révolutionnaire.
- GAUDE L., Eldorado.
rêves brisés des émigrants clandestins.
les élèves sont touchés par son sujet actuel et sa construction.
Il peut être l’objet d’une étude intéressante (deux récits parallèles qui finissent par s’interpénétrer), pas trop longue, et permet de croiser les disciplines (HG, Eco-Socio).
- GIONO J., Le Hussard sur le toit.
le personnage d’Angelo semble assez caractéristique d’une certaine forme de liberté : venu d’Italie où il appartient au mouvement des carbonari (révolutionnaires), il traverse la Provence et apprend à lutter contre une forme de fatalité, le choléra. Tout son état d’esprit va dans le sens d’une véritable liberté, de pensée, d’action, de morale...
- GIONO J., Regain.
la renaissance d’un village pourrait être considérée comme une sorte de révolte contre l’inexorable marche du temps et de la mort.
- HUGO V., Bug-Jargal.
il raconte, évidemment dans le style du romantisme hugolien, la révolte des nègres dans l’ancienne colonie française de Saint-Domingue en 1791.
Il est assez simple, court et abordable pour pouvoir être lu par les moins bons lecteurs.
Un rappel des faits et du contexte historiques est nécessaire.
Quelques relents de racisme n’ont rien de rédhibitoire : ils peuvent même donner lieu à une discussion intéressante sur la relativité de cette notion.
- HUGO V., Les Misérables.
la troisième partie avec le personnage de Gavroche.
- KAZANTZAKIS N., Alexis Zorba ; roman connu également sous le titre Zorba le Grec.
éloge de la liberté individuelle et de la joie.
- MARTIN DU GARD R., Les Thibault.
Jacques est un personnage intéressant pour ce thème. La longueur du roman est toutefois un problème.
- MAURIAC F., Thérèse Desqueyroux.
ce roman comme La Vérité sur Bébé Donge de Simenon présente une problématique intéressante de femmes en rupture avec la morale de leur milieu ; le mariage est une prison dont ces femmes cherchent à se libérer par le crime, en vain.
Liens possibles avec Madame Bovary ou Moderato Cantabile.
- SARRAZIN A., L’Astragale.
la littérature féminine, voire féministe, regorge de révoltes pour la liberté.
- SARTRE J.P., Les Chemins de la liberté.
- SHAFFER M.A. et BARROWS A., Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates.
résistants fantaisistes de la Seconde Guerre Mondiale à Guernesey.
roman épistolaire plaisant, assez récent et à succès.
- SIMENON G., La Vérité sur Bébé Donge.
en parallèle avec Thérèse Desqueyroux.
- STOCKETT K., La Couleur des sentiments.
révolte individuelle pour exprimer la cause des femmes noires.
a été adapté au cinéma par Tate Taylor.
- TOURNIER M., Vendredi ou les limbes du Pacifique.
le plus beau chant de liberté qui soit, le plus beau portrait d’homme libre, celui de Robinson aidé par Vendredi.
c’est un roman magistral mais sans doute à garder pour une bonne classe.
- VALLES J., Le Bachelier et L’Insurgé.
jeunesse d’un révolté, du Second Empire à la Commune ; roman autobiographique.
- VIAN B., J’irai cracher sur vos tombes.
récit de révolte et de vengeance très subversif qu’on pourra difficilement aborder en œuvre intégrale (scènes de pédophilie).
- YOURCENAR M., L’œuvre au noir.
le personnage de Zenon, l’esprit subversif de l’alchimiste errant.
assez complexe pour des élèves faibles lecteurs.
- ZOLA E., La Fortune des Rougon.
des personnages d’insurgés : Miette et Silvère.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




Liliane Martinet Bigot

- Dernières publications :
[1 109] - La sécurité, la mémoire
[871] - Liberté et révolte









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2014 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d’autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip