banniere

L'espace visiteurs

[954] - Roman contemporain à étudier en première

Il s’agissait de trouver quel roman étudier avec des premières ES, pour sortir un peu de L’Etranger, Amélie Nothomb et autre Philippe Claudel. La liste était sollicitée sur l’étude de Vendredi ou les limbes du Pacifique de Tournier.
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

 

Plusieurs avis sur l’étude de Vendredi ou les Limbes du Pacifique de M. TOURNIER

- « Le roman est long, mais il me semble qu’il peut intéresser les élèves de première. »
- « Beaucoup trop long ! »
- « Une valeur sûre quelle que soit la classe et il permet d’aborder des thèmes très divers ; on n’a que l’embarras du choix pour les lectures complémentaires et on peut travailler sur les réécritures. »
- « Tournier est un auteur génial qui semble malheureusement passé de mode. »
- « Long et compliqué pour des premières actuels. »
- « Je l’étudie toujours avec bonheur. Certains élèves ont quelques appréhensions après leur première lecture, mais l’analyse vient vite éclairer leur compréhension. C’est pour moi une séquence majeure dans ma progression, et elle marque les élèves. »
- « Je trouve les questions soulevées par l’œuvre fondamentales, variées, et la quête initiatique du héros est très positive. En lien avec le professeur de philosophie de l’établissement, nous faisons des liens vers des textes plus "théoriques". Mes élèves de l’an dernier, interrogés cette année en philosophie sur la question du travail, m’ont dit qu’ils avaient cité le roman de Tournier ! »

Liste des propositions

- BUTOR M., La Modification
- CAMUS A., Le Premier Homme
Plus classique.
- CÉLINE L.F., Voyage au bout de la Nuit
C’est gai, sympathique, facile. On peut se contenter de la première moitié, jusqu’à la fin de l’épisode américain, à la fois pour la modernité romanesque, personnages, écriture, parodie et pour travailler en groupement de textes peut-être quelque chose autour de la colonisation ou plus largement du regard sur l’autre. Les extraits sont suffisamment forts pour accrocher les élèves.
- CENDRARS B., L’Or
Roman plus subtil qu’il n’y parait au premier abord.
- COLETTE, Le Blé en herbe
Étudié en seconde mais peut convenir à des premières.
- DURAS M., Un Barrage contre le Pacifique
L’étude de cette œuvre me semble intéressante dans la mesure où on peut étudier le "registre" réaliste avec l’intérêt des descriptions et l’épaisseur des personnages, mais aussi l’écriture moderne, très "orale" et parfois aussi très "poétique". On peut aussi éclaircir les frontières que les élèves ont souvent du mal à comprendre entre "autobiographie" et roman "d’inspiration autobiographique". Enfin cette étude permettra aussi de croiser les objets d’étude avec une réflexion sur la colonisation et l’efficacité argumentative des différents genres littéraires ainsi que leur spécificité grâce à un groupement de textes complémentaire allant dans ce sens avec peut être du Césaire et aussi peut être un peu de Montaigne en lecture cursive.
Sur la même œuvre, un autre avis : gros succès auprès des élèves. On peut comparer avec la version filmée.
- ECHENOZ J., Je m’en vais
Profil d’une œuvre en propose une analyse très complète et très intéressante.
- GARY R., Chien blanc
Prose magnifique, histoire touchante (droits civiques) et humour désespéré.
- GAUDE L., La Mort du roi Tsongor
Par exemple dans le cadre du "héros dans la bataille" avec groupement de récits de batailles : Voltaire, Stendhal, Flaubert (+ BD) et film Braveheart.
- GERMAIN S., Magnus
Enseigné deux ans à des S, avec bonheur.
- HUMBERT F., L’Origine de la violence
Il passe très bien auprès des élèves. C’est un roman en partie sur les camps de concentration, en partie sur l’Europe actuelle ; il inclut une réflexion sur la transmission de la responsabilité collective et individuelle au sein des familles. Un guide pédagogique existe sur le site ressource du livre de poche : http://enseignants.livredepoche.com/documents-pedagogiques/fiche-pedagogique-origine-de-la-violence-l-fabrice-humbert
- HUSTON N., Lignes de faille
- JAPRISOT S., Un long Dimanche de fiançailles
Structure narrative intéressante, question du/des narrateur(s) originale, lien avec le programme d’histoire, roman "engagé", etc.
- KERANGAL M., Corniche Kennedy
C’est court mais plein de vitalité et l’écriture est très originale.
- LEROUX G., Le Mystère de la Chambre jaune
- MAKINE A., Le Testament français
- MAKINE A., La Femme qui attendait
- MERLE R., La Mort est mon métier
Dans l’ensemble, les classes (1ères ES) ont beaucoup aimé.
- MODIANO P., Dimanches d’Août
Étudié deux fois avec succès, il a l’avantage d’être court, assez prenant (quoique frustrant) et sans contexte historique, ce qui simplifie l’étude.
- MODIANO P., La Ronde de nuit
- MODIANO P., Dora Bruder
- PEREC G., W ou le souvenir d’enfance
- PROUST M., Un Amour de Swann
- QUENEAU R., Les Fleurs bleues
Un délice.
- RADIGUET R., Le Diable au corps
Avec le film de Claude Autant-Lara en HDA. Les élèves ont bien apprécié cette lecture.
- TOURNIER M., Gaspard, Melchior et Balthazar
Plus court que Vendredi : très jolie histoire des rois mages (avec le quatrième de la parabole qui a manqué le Christ pour avoir trop aidé son prochain en cours de route - il arrive au pied de la croix...).
- VIAN B., L’Écume des jours
Passe assez bien si les élèves sont un peu ouverts à une écriture et un univers originaux.

Du côté des auteurs étrangers

- BUZZATI D., Le Désert des Tartares
- KAFKA F., L’Amérique
- KERTESZ I., Être sans destin
C’est un choc, d’autant que le narrateur est un adolescent et que le récit est totalement dénué de tout pathétique, ce qui le rend encore plus efficace, mais c’est un ouvrage « feuillu ». Étranger, certes, mais Nobel tout de même.
- LEVI P., Si c’est un homme
- POE E.A., Double Assassinat dans la rue Morgue

Au hasard d’une rencontre

- BEINSTINGEL T., Retour aux mots sauvages (2010)
Festival littéraire des "Petites Fugues" qui permet d’accueillir un auteur au CDI au mois de novembre : « A la rentrée, je travaille avec des premières ES, nous allons recevoir l’auteur pour son roman (sélection du prix Goncourt des lycéens). L’équipe d’AP de la classe constituée des professeurs de lettres, SES et histoire-géographie a souhaité participer à ce projet : nous allons croiser nos regards sur cette œuvre en cherchant à développer les compétences de lecture et d’exploitation de documents. En français, je pense transformer certains extraits du roman en scènes théâtrales. Je suis en train de choisir les passages que nous allons étudier en lecture analytique et je vais proposer un "texte écho" à chaque fois pour que les élèves travaillent également sur des "classiques" de la littérature. Par exemple, l’incipit de Madame Bovary sera un écho intéressant puisque, comme Charles au moment de sa rentrée scolaire, le héros du roman de Th. Beinstingel est "baptisé le nouveau" par son chef. J’ai la chance que ce roman sorte en poche au mois d’août... »
- DELAPORTE F., Terre neuve (2010)
Festival littéraire des "Petites Fugues" qui permet d’accueillir un auteur au CDI au mois de novembre : « nous travaillons en étroite collaboration avec les professeurs-documentalistes. L’an dernier, nous avons travaillé sur ce roman (j’ai étudié trois textes avec mes premières S, je les ai intégrés à une séquence consacrée à l’évolution du statut de la femme dans le genre romanesque). La rencontre a été préparée en AP avec la mise en place d’une exposition sur des thèmes du livre et les élèves ont écrit par groupes des articles pour en rendre compte ensuite. Ma classe de première STMG a préparé la rencontre elle-même (publicité, invitations, préparation matérielle de la salle, organisation d’un pot) en partenariat avec le professeur de communication et a lu un extrait du roman (lecture polyphonique avec un fond musical). Le principal problème a été le coût du roman qui n’a permis qu’à un petit nombre d’élèves de l’acheter, nous avons donc fait circuler plusieurs exemplaires dans la classe. En STMG, nous avons lu les passages les plus importants et j’ai résumé le reste au fur et à mesure de notre étude.
- RICHAUD F., La Ménagerie de Versailles (2007)
Nous avons reçu l’auteur dans la classe, et ce fut un régal. C’est un court roman paru en Poche, entre fable et conte philosophique sur le monde des courtisans à l’époque de Molière. Succès garanti, car c’est un récit plaisant qui permet d’aborder la question de l’autre et la satire. Vous pouvez consulter cette vidéo pour avoir un aperçu : http://www.dailymotion.com/video/xfafji_frederic-richaud-la-menagerie-de-ve_news

Synthèses à consulter

[933] - Étudier un roman du XXe siècle en première

[377] - Romans qui offrent une image de la société actuelle

[167] - Romans du XXe siècle courts et simples


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




Laure Dechavanne

- Dernières publications :
[1 123] - Romans de science-fiction à étudier en première générale
[1028] - « Du pain et des jeux »
[999] - Le mythe de Tristan et Iseut
[960] - Lecture cursive avec l’étude de Huis-Clos de Sartre
[954] - Roman contemporain à étudier en première









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 04-09-2014 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip