banniere

L'espace visiteurs

[981] - Absence stratégique à un DS annoncé

Certains élèves calculateurs sont stratégiquement absents aux DS annoncés. A part écrire “absent à un devoir” sur le bulletin – ce qui ne résout pas le problème – que faire ? Il s’agissait de trouver une parade pour contrer ce phénomène qui fait tache d’huile.
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

 

Propositions des colistiers

- Ne plus annoncer les DS !

« Je varie les plaisirs en ce domaine et ne donne plus de devoirs à la maison, à cause d’Internet. Je fais faire la recherche et le plan lors de la première séance, puis je fais rédiger le devoir à la seconde, ou je donne un travail préparatoire, puis en 2 heures le devoir, tant pis pour ceux qui n’avaient pas préparé... »

- Faire rattraper le DS.

« Parfois, je mets les absents au fond de la classe la fois d’après en leur redonnant le même sujet, mais ça ne marche qu’une fois par surprise ou je m’arrange avec un collègue qui en récupère un ou deux dans sa salle pendant que je corrige avec ceux qui avaient planché... »

« L’année dernière, en accord avec la CPE de mon établissement et parce que j’avais une classe un peu roublarde (9 absents le jour du premier DS), je faisais systématiquement rattraper les DS aux élèves qui n’avaient pas justifié leur absence auprès de la vie scolaire... En étude, le mercredi après-midi. Efficace, mais possible seulement si vous êtes bien soutenu par la Vie Scolaire. »

« Chez nous, on les "coince" dès leur retour et on les envoie faire le DS en aménageant parfois s’ils ne disposent pas des heures voulues, ils récupèrent les cours sur un camarade ou on leur envoie une synthèse par école directe. C’est annoncé dès le début d’année sur le Règlement Intérieur. »

« Nous avions le même problème, maintenant, en règle générale, les élèves font leur DS sur les temps de cours dès qu’ils reviennent au lycée avant de pouvoir réintégrer les cours .
Pour ma part devant ce type d’élève je fais rattraper le DS avec un autre sujet (parfois plus difficile). Je n’ai plus de problème ensuite. »

« Dans mon lycée, les élèves absents aux DST doivent les rattraper un mercredi matin ou après-midi, et un samedi matin , en fonction de leur emploi du temps. Ils sont alors surveillés par la Vie scolaire. Depuis cette année, l’administration nous impose une semaine de rattrapage par trimestre, mais j’ai pu m’arranger avec les CPE pour un rattrapage tardif en fin d’année, sur des heures de cours que l’élève avait avec moi. Un courrier est envoyé aux parents pour les avertir que leur enfant est convoqué tel jour à telle heure pour ce motif. L’élève est prévenu que sans motif valable, il aura 0/20 et le mercredi après-midi est déjà en soi dissuasif : c’est souvent la seule possibilité de rattrapage, mais il n’y a plus de bus scolaires et les élèves ont souvent des activités qu’ils ne veulent pas manquer....Ce système est assez contraignant (il faut inscrire l’élève au rattrapage plusieurs jours, voire semaines avant la date fatidique, au lieu de s’arranger au cas par cas avec la Vie scolaire comme avant) mais il a porté ses fruits : tous les "absents stratégiques", de moins en moins nombreux au fil des mois, ont rattrapé tous les DST importants sans rechigner (et avec un sujet différent de celui sur lequel leurs camarades avaient planché...). »

« Je pense également que le fait de savoir que, quoi qu’il arrive, on devra composer limite aussi beaucoup le problème. Là encore, un tout petit peu de planification en accord avec la vie scolaire est nécessaire. Je pense que c’est d’autant plus efficace qu’on se charge de la surveillance (quitte à placer les élèves au fond d’une classe pendant un cours). »

Inconvénient :
« Je trouve quand même un peu dur pour le professeur de devoir trouver un autre sujet, et d’avoir à corriger quelques copies de cet autre sujet , peut-être même de fournir un corrigé, c’est un effort qui s’ajoute à la correction d’un paquet de copies : la punition est partagée ! »

- Prévenir les parents le plus rapidement possible.

« La solution qui consiste à appeler systématiquement les familles des élèves absents aux DS annoncés le jour même, si possible dans l’heure qui suit, peut être vraiment redoutable. Pour un DS "séché" en masse dans une de mes classes, nous avons procédé ainsi avec le CPE. Sans régler magiquement l’ensemble du problème, cela l’a tout de même nettement réduit dans mon cours. »

- Y réfléchir avec la Vie scolaire.

« Sur ce type de problèmes, il faut toujours signaler à la vie scolaire les élèves : seul le CPE a une vue d’ensemble des absences et peut finement diagnostiquer des stratégies et des calculs fait par les élèves dans toutes les matières ou en ciblant. »

« Il parait nécessaire, au-delà des mesures coercitives, de s’interroger collectivement sur ce qui motive ces stratégies de fuite, surtout si le phénomène est massif dans l’établissement, éventuellement avec les élèves concernés eux-mêmes qui sont souvent très lucides sur la gravité de ce type de comportement mais aussi sur les raisons qui les poussent à agir ainsi. »


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




Marie-Agnès Oriol

- Dernières publications :
[981] - Absence stratégique à un DS annoncé









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 04-09-2014 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip