banniere

L'espace visiteurs

[1058] - Rentrée : la fiche de renseignements

Il s’agissait de trouver un moyen de faire connaissance avec les élèves de façon originale.
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

 

Les propositions des colistiers

- Schéma actanciel :
En première, j’utilise le schéma actantiel pour les amener à parler d’eux et de leur projet. L’élève est le "héros" dans cette année scolaire (je leur demande de donner les caractéristiques de ce héros), il a des adjuvants (parents, enseignants, amis...), des opposants (amis, stress, paresse, jeux vidéo...), une quête...

- Métacognition et travaux de Howard Gardner :
Composition d’un quiz pour faire connaissance avec les intelligences des élèves :
http://www.weblettres.net/pedagogie/contributions/quiz-intelligencesmultiples.pdf
NB : les explications sur les intelligences multiples et des pistes pour les utiliser en cours :
http://www.weblettres.net/pedagogie/contributions/imquid.pdf

- Le questionnaire de Proust :
Le questionnaire de Proust revisité à votre façon : excellente façon de mieux percevoir les élèves et finir oralement sur la plante ou l’animal ou l’élément qu’ils seraient s’ils étaient eux-mêmes fleurs ou animaux.
Remplir le questionnaire de Proust : une manière originale de commencer l’année, une première réflexion sur soi, un premier très court travail d’écriture. Il est possible ensuite de reprendre toutes leurs "devises" et d’en parler en classe, ce qui contribue à créer le groupe.
Adaptation du questionnaire de Proust et rédaction de leur portrait à l’aide des réponses faites aux questions ; parfois, il doivent répondre à une petite annonce correspondant à leur métier.

- Écriture d’anticipation :
« Nous sommes le 10 juillet 2016, les résultats du baccalauréat vont être publiés, vous décrivez votre état d’esprit en faisant le bilan de l’année écoulée et en envisageant les perspectives d’avenir qui s’offrent à vous »
NB : « Je laisse toujours un encart pour les messages que les jeunes voudraient me faire passer (particularité ou autre). Je précise toujours que ce texte restera entre eux et moi et je n’en donne jamais lecture à d’autres. Parfois, comme je suis mes classes deux ou trois ans, je leur rends à la fin de leur cursus, c’est toujours amusant/émouvant de mesurer le chemin parcouru ; d’ordinaire, passé l’étonnement du début, mes jeunes adhèrent bien à ce type d’exercice et se livrent avec facilité et spontanéité. »

- Fiche : faire connaissance :
Nom :
Rédige quelques lignes en réponse à chaque question.
As-tu un projet d’études et/ou professionnel ? Lequel ?
Explique le choix de tes enseignements d’exploration.
Dans quelle(s) matière(s) penses-tu pouvoir réussir en seconde ? Indique quels sont tes atouts.
Y a-t-il une ou des matières pour lesquelles tu as des craintes ? Pourquoi ?
Plus généralement, quels sont tes atouts et tes possibles difficultés par rapport à ta scolarité ?
Indique le temps que tu penses consacrer à ton travail scolaire, en moyenne, par semaine.
Sais-tu prendre des notes et organiser ton travail personnel ?
Comment apprends-tu tes leçons ?
As-tu déjà travaillé en groupes ? Si oui donne un exemple précis.
As-tu des difficultés à t’exprimer à l’oral ? Des difficultés de concentration ?
Pratiques-tu une activité régulière en dehors du temps scolaire, qu’elle soit pratiquée avec un groupe ou individuellement, qu’elle soit artistique, sportive ou de tout autre nature ? Si oui, laquelle et combien de temps par semaine en moyenne ?

- Connaissance de plusieurs choses essentielles :
Les œuvres étudiées lors des années précédentes, pour cela un questionnement général de la classe permet de vérifier que les élèves n’étudieront pas deux fois le même texte ou la même œuvre de manière rapprochée.
Les problèmes médicaux ou biologiques (par exemple, la dyslexie) mais l’infirmière et le PP sont là pour nous en informer.
La situation particulière de certains élèves mais pour cela rien ne vaut le dialogue direct et confidentiel, si et seulement si l’élève ou sa famille veulent nous contacter. Je transmets en début d’année aux élèves et à leur famille mon mél académique et fais confiance pour le reste au professeur principal et au CPE, et surtout, reste à distance.

- Deux cas différents : PP ou pas PP :
Si je suis professeur principal de la classe, je fais remplir un document avec des renseignements assez précis (pas toujours le temps d’aller à l’administration chercher un numéro de téléphone...)
Si je ne suis pas PP : je fais rédiger leur autoportrait (en précisant que celui-ci ne sera pas communiqué, ni évalué, et qu’ils décident de ce qu’ils veulent écrire ou taire...). Je leur demande trois parties : leur portrait "personnel", leur portrait "scolaire" et leur portrait "littéraire" (en demandant de glisser les titres qu’ils ont étudiés l’année précédente..). Cela permet de faire connaissance, et de voir comment ils écrivent...
« Mais qu’avons-nous à savoir le téléphone de la famille, la profession ou la situation des parents, au risque de dévoiler des souffrances intimes, comme celles liées au chômage ou aux ruptures familiales ? C’est à nous de découvrir l’élève, avec un œil neuf, plutôt qu’à lui de rappeler qui il est de manière contrainte. »


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




Valérie Baulard

- Dernières publications :
[1 119] - Regard admiratif sur un métier
[1058] - Rentrée : la fiche de renseignements
[1056] - Choix de roman en seconde
[1037] - La radio








contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip