banniere

L'espace visiteurs

[1 110] - L’écriture de l’exil au théâtre

A l’initiative de la professeur-documentaliste, l’équipe des professeurs de français d’un lycée a mis en place un projet fédérateur sur le thème de l’étranger et de l’exil. Il s’agissait d’inscrire sa classe pour un ou plusieurs objets d’étude. Pas de difficulté pour la poésie (Charles d’Orléans, Joachim du Bellay, Victor Hugo, Apollinaire, le recueil Exil, publié par Saint-John Perse en 1942, Prévert et Laurent Gaudé), pas plus pour le roman (Eldorado de L Gaudé en EOI, Rue des Voleurs de M. Enart en lecture cursive, Trois femmes puissantes de M. N’Diaye, Manuel d’exil de V. Colic, A l’abri de rien d’O. Adam et Encore H. Günday en textes complémentaires). Pour l’argumentation, un groupement de texte sur l’altérité. Quels textes proposer pour le théâtre ?
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

 

- CORNEILLE P., Médée
L’errance qu’elle soit de Corneille ou de Gaudé, mise en scène de Paulo Correia, et le beau poème en prose de Baudelaire.

- GOETHE J.W. von, Iphigénie en Tauride
Dans une nouvelle traduction de J.P. Vincent parue aux éditions de l’Arche, la scène 1 est une belle réflexion sur l’exil.

- KOLTES B.M., La Nuit juste avant les forêts

- LIDDEL A., Et les Poissons partirent combattre les hommes (traduction : Christilla Vasserot), 2008.
Un très beau texte (mais assez dur) qui a pour sujet la migration et ses dangers. Ce n’est pas un texte de théâtre à proprement parler mais une mise en scène (adaptation) de ce texte a été présentée au festival off d’Avignon par la compagnie Maskantête. Cela pourrait être une piste de travail intéressante (comment un texte poétique devient pièce de théâtre, liens entre poésie et théâtre, etc.).
http://culturebox.francetvinfo.fr/festivals/avignon-2015/le-off/et-les-poissons-partirent-combattre-les-hommes-vivre-et-laisser-mourir-224425

- MNOUCHKINE A., Le Dernier Caravansérail

- MOUAWAD W., Incendies
Le thème de l’exil y est présent mais en quelque sorte "inversé" puisqu’il s’agit plutôt d’un retour aux origines (de la part d’enfants dont la mère, elle, a connu l’exil). L’auteur lui-même est un "exilé" dans la mesure où, enfant, il a dû quitter le Liban pour la France, puis le Québec (il est désormais de retour en France comme directeur du théâtre de la Colline) ; or la pièce fait clairement allusion à la guerre du Liban (même si les références explicites ont été gommées). Vous trouverez en ligne des extraits de captations de la pièce et de nombreuses photographies de mises en scène, et pourrez vous appuyer aussi sur l’adaptation cinématographique de Denis Villeneuve. Enfin la pièce plaît beaucoup aux élèves !

- MOUAWAD W., Sœurs
Une courte pièce jouée au TNP de Lyon... et ailleurs : http://www.theatre-contemporain.net/spectacles/Soeurs-11578/


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact




Didier Perrier

- Dernières publications :
[1 110] - L’écriture de l’exil au théâtre
[211] - Mortels jardins








contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip