WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [145] - Théâtre et cinéma sous l’occupation


jeudi 1er juillet 2004

Par Françoise Chatelain

Il s’agissait de compléter un travail avec une classe qui assistait à la pièce de R.Harwood, A torts et à raisons. Les élèves ayant fait part de leur surprise en apprenant que théâtres et cinémas fonctionnaient plus que correctement pendant l’occupation, il paraissait intéressant de leur fournir une liste des pièces à succès de l’époque.

Réponses reçues

Au théâtre
  Jean ANOUILH, Le voyageur sans bagage
  Jean ANOUILH a publié Antigone en 1942 je crois et a fait jouer la pièce en 1944. La pièce a déclenché une polémique, certains y voyant une Å“uvre de résistance et un pamphlet anti-collabos, d’autres une justification de la collaboration.
  CAMUS, Le Malentendu a été représenté pour la première fois en juin 1944 au Théâtre des Mathurins. Mise en scène Marcel Herrand avec Maria Casarès (Martha), Hélène Vercors (Maria), Marie Kalff (la mère), Marcel Herrand (Jan) et Paul Oettly (le vieux domestique).
Pour la petite histoire, la pièce fait un four le ... 6 juin 44 au théâtre des Mathurins malgré les efforts de Maria Casarès. Mais c’est déjà une autre histoire.
  CLAUDEL, L’annonce faite à Marie a été représentée au Théâtre de L’oeuvre en 1941.
  CLAUDEL, Le soulier de satin en 1943 est un triomphe.
  COCTEAU, Renaud et Armide (1942).
  COCTEAU, Les parents terribles au Gymnase (1941).
  DRIEU LA ROCHELLE, Charlotte Corday (1942). C’est un four.
  GIONO, Voyage en calèche en 1943. Aujourd’hui totalement oublié.
  GIRAUDOUX, Sodome de Gomorrhe, Pour Lucrèce (1943).
  GIRAUDOUX écrit aussi les dialogues du film La duchesse de Langeais et des Anges du péché de R. BRESSON.
  MONTHERLANT, La Reine morte (1942).
  PAGNOL, Topaze au Théâtre de Paris (1941).
  SARTRE, Les Mouches en 1943, au théâtre de la Cité (nom dont avait été rebaptisé le théâtre Sarah Bernhardt, Sarah était juive - maintenant, ce théâtre, de nouveau débaptisé, s’appelle le théâtre de la Ville).

Ouvrages à consulter
  André DEGAINE, L’histoire du théâtre dessinée. Lire à ce sujet les pages 350- 357.
  Francine de MARTINOIR, La littérature occupée, coll. Brèves chez Hatier permet d’établir une liste des Å“uvres théâtrales.
  J.F. PREVAND, Camus, Sartre... et « Les Autres ». L’auteur montre Camus pressenti pour mettre en scène Huis-clos (qui s’appela d’abord Les Autres) et renonçant après le refus de Sartre de remettre la première pour protester contre l’arrestation de l’actrice principale. Il semble qu’en 43, Sartre n’avait pas encore compris que « se taire, c’est parler encore.... » !

Divers
  A noter aussi que c’est une période de reprise des classiques.
  Acte d’allégeance total de DULLIN à l’occupant dès 1940-1941

Du côté du cinéma
  F. TRUFFAUT, Le dernier métro
  B. TAVERNIER, Laissez-passer
  Pour le cinéma, le livre de René CHATEAU, Le cinéma français sous l’occupation fait la liste de 220 films qui ont été produits à cette période, il est un peu difficile de copier cette liste, dont fait partie le fameux Corbeau de CLOUZOT. PAGNOL a fait fortune sous l’Occupation avec des films vichystes tels La fille du puisatier.


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

- Dernières publications de Françoise Chatelain :

[588] - La fonction sociale du langage

[522] - Le journal intime

[436] - Maisons d’écrivains

[427] - Roman et séduction

[304] - Le voyeurisme



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 127] - HDA en accompagnement de Candide

[1 126] - Quels discours étudier en première ?

[1 125] - Enquêteurs et justiciers


Ajouter un commentaire

Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Faire un lien

© WebLettres 2002-2017