banniere

L'espace visiteurs

[152] - L’épistolaire

On trouve dans cette synthèse quelques références classiques ou non de romans ou de recueils authentiques qui toutes permettent de travailler sur l’épistolaire.

Synthèse remaniée le 20/07/04 à partir d’une autre synthèse de Françoise Chatelain

 

Les « classiques »

- BALZAC, les Mémoires de deux jeunes mariées (Folio n° 1268)
- DIDEROT, Lettres à Sophie Volland (Folio "classiques" n° 1547)
- FLAUBERT, Lettres à Louise Colet (Classiques contemporains n° 56, Magnard lycée)
- GUILLERAGUES, Lettres de la religieuse portugaise (Livre de Poche classiques n° 9607)
- LACLOS Choderlos de, Les Liaisons dangereuses (Pocket classiques)
- MONTESQUIEU, Lettres persanes (Folio "classiques n° 3859)
- RILKE Rainer Maria, Lettres à un jeune poète (Livre de Poche)
- SÉVIGNÉ Madame de, Lettres (Collection « Étonnants classiques », Garnier-Flammarion).

L’épistolaire : livres contemporains

- ALAIN-FOURNIER et RIVIÈRE Jacques, Une amitié d’autrefois, lettres choisies (Folio n° 3919)
- BÂ Mariama, Une si longue lettre (roman, Le Serpent à plumes, coll. "Motifs")
- BERGE Prune, T’es pas ma mère (Actes-Sud, coll. Babel n° 558).
Court roman épistolaire sur l’adoption.
- CAMILLERI Andréa, La Concession du téléphone (1998, livre de poche n°15052).
Roman qui fait alterner lettres et compte-rendu de conversations (de « choses dites »). Absolument délicieux et délirant : un homme demande à être abonné au téléphone (cela se passe en Sicile, en 1891). A partir de là, le cauchemar commence : entre le roman policier, le roman d’espionnage, et la paranoïa la plus complète ; je trouve que ce roman évoque l’univers de Kafka mais « à l’italienne », les personnages sont tous fous ou machiavéliques, sauf le malheureux quémandeur.
- CHABAS J.F., Aurélien Malte (Hachette).
Aurélien Malte est un roman composé des lettres d’un prisonnier, Aurélien. Il s’agit des lettres qu’il envoie à une femme qu’il ne connaît pas et dont il tombe évidemment amoureux. Ses lettres permettent de mettre en évidence l’engrenage de la violence. La particularité vient du fait que nous n’avons que les lettres d’Aurélien.
- DROUET Juliette, Mon grand petit homme, 1001 lettres d’amour à Victor Hugo (Gallimard, coll. "L’imaginaire" n° 457)
- GIDE André, Les Faux-monnayeurs (roman épistolaire, Folio)
- HANFF Helen, 84 Charing cross road (éd. Autrement, série Littérature ; ou Livre de Poche n°).
Correspondance et amitié entre un libraire-bouquiniste londonien et une passionnée de livres new-yorkaise.
- HATANO Isoko et Ichiro, L’enfant d’Hiroshima.
Il s’agit d’un enfant japonais qui écrit des lettres à sa mère : il vivent sous le même toit, mais je crois me rappeler qu’elle part travailler alors qu’il rentre de l’école ; les lettres sont donc un substitut. Le texte est accessible, émouvant, peut-être plus adapté à des 12-13 ans, encore que...
- HIGELIN J., Lettres d’amour d’un soldat de vingt ans (Poche).
- INOUE Yasushi, Le fusil de chasse.
Trois lettres autour de la mort d’une femme, de trois femmes (sa fille, sa femme, sa maîtresse - c’est elle qui est morte) à un même homme ; les lettres dessinent progressivement la véritable raison de la mort de la maîtresse (elle s’est empoisonnée, mais on n’en sait pas tout de suite le réel motif).
- KAFKA, Lettre à mon père
C’est très court. C’est une très longue lettre que Kafka n’a jamais expédiée à son père et dans laquelle il lui fait part de ses sentiments.
- KRESSMANN-TAYLOR Kathrine, Inconnu à cette adresse (Livre de Poche Jeunesse)
Nazisme et Juifs, amitié et trahison.
- MARSDEN John, Lettres de l’intérieur (L’École des loisirs, coll. Médium)
Une correspondance entre 2 adolescentes dont l’une est en prison ; langage parfois cru et direct. Traduit de l’australien.
- C’est une traduction, mais l’intrigue est intéressante et émouvante, sur le thème de la prison. Il fait partie dune liste de littérature de jeunesse sélectionnée pour les classes de troisième et de seconde.
- Une correspondance entre deux jeunes filles qui ne se connaissent pas et dont l’une est en prison, un dévoilement progressif de la personnalité et un dénouement prenant. Ça avait bien plu à mes élèves de Première STT (un peu plus de 15 ans en général mais le plus souvent piètres lecteurs).
- MASSENOT V., Lettres à une disparue.
Le style est simple et le roman, court.
- MONNIER Alain, Signé Parpot (Pocket, collection "Best" n° 10947)
- MONNIER Alain, Un amour de Parpot
Plusieurs colistiers ont signalé ces romans, voici les commentaires :
- Il s’agit de l’histoire d’amour rocambolesque d’un héros un peu simplet, le dénommé Parpot. C’est très bien pour la forme épistolaire. C’est un roman plutôt amusant... peut-être peut-on ne pas le trouver assez « littéraire » pour une lecture avec toute la classe mais cela peut bien convenir pour une lecture « plaisir ». Ce bouquin m’avait été recommandé par Jean Rouaud en 1997. Un amour de Parpot fait rire les élèves.
- Auteur ingénieur en énergie solaire à Toulouse. Tout un programme d’humour et de soleil sur fond de drame.
- Pas exactement un roman épistolaire, plutôt un roman collage, utilisant des lettres, des pages de journal intime, des factures, des comptes-rendus de policiers, des articles de journaux, des chèques, des factures, des titres de transports. A travers tous ces éléments, le lecteur est amené à suivre la narration et à participer à la construction de l’intrigue policière. Ce roman, bien troussé et écrit avec humour, offre une intrigue intéressante. De plus, pas très long, il ne rebutera pas vos élèves par son épaisseur mais les surprendra et même les incitera à lire par l’utilisation de pièces inattendues en littérature (titres de transport, factures, tickets de caisse...). Si votre objectif est de faire lire vos élèves sans les ennuyer, c’est un bon choix. Ce roman a obtenu le Prix littéraire des lycées professionnels du Haut-Rhin en 1995, prix décerné par les élèves eux-mêmes.
- SAINT-EXUPÉRY Antoine de, Lettre à un otage (Folio coll. "Idées" n° 317)
- VAN GOGH Vincent, Lettres à son frère Théo (Galllimard, "L’imaginaire" n° 206)
- ZWEIG Stefan, Lettre d’une inconnue (éd. Critérion).
C’est une lettre unique, écrite aussi par une femme juste avant de mourir, à l’homme qu’elle a aimé toute sa vie et pour qui elle ne fut qu’une inconnue.

Anthologies

- Paroles de poilus (Librio)
- Paroles de détenus (Librio)
- Je vous aime (Librio, anthologie des plus belles lettres d’amour)
- A ma mère (Folio)
- Lettres de rupture contemporaines (Pocket)
- Raconter, séduire, convaincre : lettres des XVIIème et XVIIIème siècles (Étonnants Classiques, éd. Garnier-Flammarion)

Quelques titres de recueils et d’ouvrage pédagogiques :

- Lettres de ruptures, Editions Colophon, Festival de la correspondance de Grignan, 2001.
Recueil de lettres de rupture aussi fictives que diverses par plusieurs écrivains parmi lesquels D. Arsand, E. Holder, N. Monfils, Ch. Orban, J.-B. Pouy, Lydie Salvayre.
- Lettres anonymes, Editions Colophon, Festival de la correspondance de Grignan, 1998.
Réellement anonymes, bien qu’écrites par plusieurs écrivains parmi lesquels T. Benacquista, A. Demouzon, M. Genève, A.H. Japp, M. Quint, M. Tabachnik.
- M.-L. TAYMANS, S. VANDENSCHRICK, H. VELLUT-ABRAHAM, La lettre, anthologie et vade-mecum du professeur de français, Didier Hatier, coll. Séquences, 1992
- A. ACHILLE, O. DEVERNE, M. GELLEREAU, E. THOIZET, La lettre et le récit, Bertrand-Lacoste, coll. Parcours de lecture, 1992
- A. WITTMANN, J’écris des lettres et j’en fais toute une histoire, Vuibert, coll. Levons l’encre, 1999.


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.




Marielle Gaget (Valerie Baulard)

- Dernières publications :
[321] - Papier en chansons et en textes
[297] - Les arts du cirque
[278] - Poèmes ayant pour thème les arbres
[274] - Les récits sur le Moyen-Age
[470] - Cuisine et poésie









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip