banniere

L'espace visiteurs

[173] - Les réécritures et l’image

Il s’agissait d’aborder l’objet d’étude Réécritures par la lecture comparée de deux images.

 

VELAZQUEZ et BACON, Portrait du pape Innocent X

Van EYCK et BOTERO, Les époux Arnolfini

VINCI, BOTERO, DALI et DUCHAMP, Mona Lisa

GOYA, Tres de mayo
- MANET, L’exécution de Maximilien
- PICASSO, Massacre en Corée

MANET et PICASSO, Le Déjeuner sur l’herbe
Aux pages 36-37 de la Petite Fabrique de Littérature, une intéressante étude du Déjeuner sur l’herbe de Manet, et une succincte analyse de ce que le tableau doit à la Fête champêtre de GIORGIONE, ainsi qu’au Jugement de Pâris, de RAIMONDI.

Le concert champêtre attribué très longtemps à GIORGEONE et maintenant à TITIEN.

La Vénus du TINTORET et l’Olympia de MANET.

POUSSIN et DAVID, L’enlèvement des Sabines.

Le Laocoon antique (la statue) et le Laocoon du GRECO.

La statue de Sénèque qui est au Louvre et Le Sénèque de RUBENS.

Le sacre de DAVID et le couronnement de Marie de Médicis de RUBENS

VELASQUEZ et PICASSO, Les Ménines.

Van GOGH a beaucoup "copié" MILLET (une vingtaine de toiles), (voir expo au musée d’Orsay fin 1998, début 1999.)

MIRO et ses "intérieurs hollandais" inspirés de SORGH (XVIIè s.), (Delagrave 2de).

Mise au tombeau de TITIEN revue par TURNER, GERICAULT, DERAIN, CEZANNE, CHAGALL.

PICASSO sur les femmes d’Alger : plusieurs tableaux et plusieurs dizaines d’esquisses pour arriver au détournement définitif.

Quelques tableaux "détournés" par MAGRITTE.

Peut-être les Cathédrales de MONET.

A peine à côté, les chronophotographies de MAREY (et Muybridges) et Le Nu descendant l’escalier de DUCHAMP.

Le pastiche en peinture (cf. p. 284 dans le manuel méthodologique Nathan re) : La Baigneuse de Jean-Auguste Dominique INGRES, huile sur toile, 1808

Le Violon d’Ingres, photographie de Man RAY (qui a aussi immortalisé Nush Eluard), 1924.
Hommage à Man Ray, La route du rock, affiche de Chirokoff, 1999.

Artémisia GENTILLESCHI a donné une version de Judith et Holopherne assez proche de celle du CARAVAGE.
"Une moderne Olympia" de CEZANNE qui se veut ouvertement une réécriture de celle de MANET.
Manet ayant lui-même retouché son Olympia, voir ces pages.

La reprise par COURBET, dans Un enterrement à Ornans, de l’enterrement du comte d’Orgaz par le GRECO. (Voir le site imageimaginaire)

L’Olympia de MANET (qui lui même s’inspirait du TITIEN et de GOYA) par GAUGUIN :
- Une première version réalisée en 1890, l’autre à Tahiti, Te arii vahine en 1896.
- Une lettre de Gauguin à ce sujet, sur une page réalisée à l’occasion de l’émission d’un timbre par le centre philatélique de Polynésie française.

Dans le domaine ludique de la parodie et de l’humour : la cassette vidéo de GOTLIB, où l’irrespectueuse coccinelle détourne et met à mal de nombreuses oeuvres picturales célèbres en les animant. Et l’album de Gotlib sur le même sujet.


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.




Christèle Celik

- Dernières publications :
[173] - Les réécritures et l’image









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip