banniere

L'espace visiteurs

[183] - Le thème de l’amnésie

Il s’agissait de trouver des oeuvres (romans, théâtre, films) pour constituer cette séquence sur le thème de l’amnésie dans le cadre de l’objet d’étude « Le Biographique ».
Les idées de départ étaient les suivantes : Le Voyageur sans bagage de Jean ANOUILH (qui constitue le fond de la séquence), La Mémoire dans la peau de Robert LUDLUM (qui a donné un film et un téléfilm), la bande dessinée XIII de VANCE ET VAN HAMME, L’Univers d’Hubert HADDAD, quelques polars et un jeu sur le net.

Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

Remarques initiales

- La demande portait surtout sur des textes antérieurs au XXe siècle ; il s’avère que l’on n’en a guère trouvé : l’amnésie semble plutôt un thème du XXe siècle. Mais l’on aurait pu en proposer davantage (à commencer par Œdipe !) avec une autre formulation, comme « un homme qui ignore son identité cherche à savoir qui il est »...
- Peut-être y a-t-il aussi des pistes à explorer du côté :
— des mythes et légendes (Mnémosis, le Léthé).
— des romans des années 20 et 30, où le thème du soldat amnésique était très à la mode.

Œuvres littéraires

- ANOUILH J., Le Voyageur sans bagage.
- ATWOOD M., Captive, ed. Laffont Pocket, 1998 (au milieu du XIXe siècle, près de Toronto, un propriétaire terrien et sa gouvernante, qui était aussi sa maîtresse, sont assassinés. Les soupçons se portent très vite sur Grace Marks, 16 ans, et James Mc Dermott, deux domestiques qui sont condamnés à la pendaison, malgré le fait que la jeune fille se prétend victime d’amnésie. Seize ans plus tard, un jeune médecin américain, intéressé par les maladies mentales, obtient d’interroger Grace, dont la peine a été commuée. Son but : comprendre le fonctionnement du cerveau - et accessoirement soutenir des pétitionnaires désireux de faire libérer la prisonnière. Mais quelle est la part du mensonge et de la manipulation dans ce qu’elle lui raconte ?).
- DUPEREY A., Le Voile noir (elle s’interroge sur son absence de souvenir de ses parents, à partir d’une photo d’elle enfant avec son père - les élèves apprécient beaucoup).
- EVETTE J.-B., Jordan Fantosme, ed. Folio Gallimard, 1997 (1911. Une famille irlandaise, tenancière d’un pub au bord de la Tamise, recueille, sur le pas de sa porte, un homme en costume de soirée, presque noyé. Quand il revient à lui, il est amnésique. Même s’il peut assez rapidement découvrir son identité, rien n’éveille le moindre souvenir en lui. Le voilà lancé dans une double enquête : à la recherche de lui-même et à la recherche de ceux qui ont essayé de le tuer et des raisons qui les y ont poussés).
- GIRAUDOUX J., Siegfried (théâtre ; la pièce qui a inspiré Le Voyageur sans bagage d’Anouilh, et qui en outre examine les relations franco-allemandes, car l’amnésique est à cheval sur ces deux nations) ; et Siegfried et le Limousin (roman plus difficile à aborder avec des lycéens).
- HADDAD H., L’Univers.
- JAPRISOT S., Piège pour Cendrillon, ed. Folio Gallimard, 1962 (roman policier dont l’intrigue repose sur l’amnésie du personnage principal : Mi a échappé par miracle à l’incendie de sa maison sur la Côte d’Azur, tandis que son amie Do trouvait la mort. Malheureusement la jeune fille est amnésique et a dû subir des opérations de chirurgie plastique pour effacer les dégâts que le feu a occasionnés à son visage. Mais au fait est-ce bien Mi qui a survécu ?).
- LANZMANN J., Mémoires d’un amnésique.
- LUDLUM R., La Mémoire dans la peau (voir aussi l’adaptation cinématographique de D. LIMAN).
- MODIANO P., Quartiers perdus (qui plaira sûrement aux élèves), Rue des boutiques obscures (un détective amnésique à la recherche de son passé : labyrinthe, incertitudes, doutes, la mort alentour... un faux polar un peu métaphysique, sans avoir l’air d’y toucher), Villa triste (... l’amnésie est un thème récurrent chez cet auteur).
- PEREC G., W ou le souvenir d’enfance (« Je n’ai pas de souvenir d’enfance »... Perec s’est aussi penché sur la question dans La Disparition).
- PERRY A., Un Etranger dans le miroir, ed. 10/18 coll. Grands détectives, 1998 (au milieu du XIXe siècle, un homme se réveille dans un hôpital londonien : il ignore qui il est, quels sont les traits de son visage. Un policier vient lui rendre visite et, bientôt, il comprend qu’il est lui-même dans la police. William Monk est condamné à faire connaissance avec lui-même et ce qu’il découvre ne lui plaît guère : est-ce lui cet homme orgueilleux, vaniteux, dur avec ses subalternes ? Son chef, qui cherche manifestement à le faire tomber, le charge d’une enquête particulièrement délicate et, tandis qu’il essaie de cacher à tous sa nouvelle situation, il se met à la recherche de l’assassin d’un membre de la noblesse, sans deviner qu’un gouffre s’ouvre sous ses pas).

Œuvres cinématographiques

- DICK P. K., Total Recall (film inspiré de la nouvelle de 1966 We can remember if for you wholesale parue en France sous différents titres : Souvenirs garantis, prix raisonnables dans Fiction n°153 août 66 ; De mémoire d’homme dans le recueil Total Recall paru chez 10/18 n° 2214 fin 91 et dans Histoires de mirages paru au Livre de Poche n° 3816) ; Souvenirs à vendre dans le recueil Nouvelles 1963-1981 paru chez Denoël. Résumé : Douglas Quail rêve de visiter Mars. Comme il n’aura jamais les moyens de se payer le voyage, il se rend chez Rekall Incorporated pour se faire implanter des souvenirs d’une mission d’agent secret sur la planète rouge. Mais au moment de trafiquer sa mémoire, les techniciens de Rekall s’aperçoivent que de faux souvenirs ont déjà été implantés).
- LIMAN D., La Mémoire dans la peau (thriller américain adapté de l’œuvre de R. LUDLUM, avec Matt Damon ; l’action se passe à Paris : le héros devrait mourir trente ou quarante fois mais s’en sort toujours... divertissant).
- NOLAN C., Memento.


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.




Michel Balmont

- Dernières publications :
[725] - Textes sur la musique
[195] - Le Jeu du comédien
[183] - Le thème de l’amnésie









Forum relatif à cet article

  • [183] - Le thème de l’amnésie - 09-09-2008

    On pourrait ajouter "Magnus" de Sylvie Germain (qui a reçu le Goncourt des Lycéens en 2005)

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip