banniere

L'espace visiteurs

[256] - Le corps décomposé en poésie

Il s’agissait d’élaborer un groupement de textes poétiques sur le thème du corps décomposé, martyrisé.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

- AUBIGNE (d’) A., Les Tragiques, voir le site Athéna.
- BAUDELAIRE C., Les Fleurs du mal, « Un Voyage à Cythère ».
- CHASSIGNET J.-B., Le Mépris de la vie et consolation contre la mort, 1594, « Un corps mangé de vers » ; « L’Homme de terre né » (XVIIe siècle) :

Toute chose aisément retourne à sa nature,
Ainsi la grêle en bas tombe d’un viste saut,
Ainsi le feu léger gagne toujours le haut,
Et l’air pour saillir hors sous la terre murmure,

Ainsi l’esprit froissant la mortelle clôture
Du corps appesanti, prompt, léger, vif, et chaud
Aspirant vers le ciel, fait que le corps défaut
Comme lourd, et grossier, dedans la sépulture ;

L’homme de terre né, en terre cheminant
Terrestre vit de terre, et vers terre inclinant
Retournant à la terre, en la terre se change ;

Attendant en tel point que l’esprit éternel
Devant un jour rentrer au monument charnel
Sa terre purifie, et le fasse un bel Ange.

- DEHENAULT, « La Mère à l’avorton » (XVIIe siècle) :

Toi qui meurs avant que de naître,
Assemblage confus de l’être et du néant,
Triste avorton, informe enfant,
Rebut du néant et de l’être,

Toi que l’Amour fit par un crime,
Et que l’Honneur défait par un crime à son tour,
Funeste ouvrage de l’Amour,
De l’Honneur funeste victime,

Donne fin aux remords par qui tu t’es vengé ;
Et du fond du néant où je t’ai replongé
N’entretiens point l’horreur dont ma faute est suivie

Deux Tyrans opposés ont décidé ton sort :
L’Amour malgré l’Honneur, t’a fait donner la vie,
L’Honneur, malgré l’Amour, te fait donner la mort.

- DESNOS R., Corps et biens, ed. Poésie Gallimard, « J’ai tant rêvé de toi » (dernier message à sa femme : « J’ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité [...] il ne me reste plus peut-être, et pourtant, qu’à être fantôme parmi les fantômes » ; voir le site du Club des poètes).
- GUIBERT H., Le Protocole compassionnel (autoportrait pathétique).
- GUILLEVIC E., Exécutoire, « Les Charniers ».
- MICHAUX H., La Nuit remue, La Vie dans les plis.
- MOTTIN P., méditation sur le « Memento homo » (1600), voir un bel extrait dans le manuel Mitterand du XVIIe siècle, chez Nathan, p. 30.
- RIMBAUD A., « Vénus anadyomène ».
- RONSARD (de) P., Derniers vers, « Je n’ai plus que les os... » (1586).
- VILLON F., « La Ballade des pendus ».
- Voir également l’anthologie de Rousset La Littérature de l’âge baroque, ed. José Corti (plusieurs poèmes d’A. d’AUBIGNE notamment, dans le chapitre « Le spectacle de la mort »).

En poésie et ailleurs : le motif du coeur arraché

Le motif folklorique du coeur mangé est présent dans de nombreuses oeuvres médiévales du 13e au 15e siècle :
Un mari jaloux fait manger à son épouse, sans qu’elle le sache, le coeur de son amant. Elle en meurt de chagrin.
- Un conte du Pendjab indien, étudié par Gaston Paris
- Vida de Guilhem de Cabestanh (en provençal)
- Jakemes, Le roman du Seigneur de Coucy et de la dame du Fayel (13es.)
- Allemagne : Reinmenn de Brennenberg
- Italie : Cento Novelle Antiche (62e nouvelle)
- Italie : Boccace, Le Décameron, IVe journée, 9e nouvelle.
- Dans Le Lai d’Ignauré, c’est le sexe, et non le coeur, qui est donné en repas.

Merci notamment à Hervé Chesnais, Dominique Bouquet, Sandra Montant, X. Ranson, J.-R. Merle, Stéphanie Levieux...


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.




Dominique Tolsau

- Dernières publications :
[256] - Le corps décomposé en poésie









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip