banniere

L'espace visiteurs

[270] - Œuvres picturales à étudier avec les mouvements littéraires

Il s’agissait de trouver des œuvres picturales à étudier avec chacun des mouvements littéraires et culturels susceptibles d’être étudiés au lycée. .
Dernière modification : le 29 Juillet 2011 par Delphine Barbirati.

 

Humanisme et Pléiade (Renaissance)

- ARCIMBOLDO G., Le Bibliothécaire ; L’Hiver.
- BOSCH J., La Nef des fous (voir manuel Hatier p. 55).
- BOTTICELLI S., Mars et Vénus, La Naissance de Vénus, Le Printemps (pour la Pléiade notamment).
- BRUEGEL P., La parabole des aveugles, Le Triomphe de la mort...
- DÜRER A., Adam et Ève, La Mélancholie (voir les objets), et plusieurs autoportraits (notamment celui où il se représente en Christ : l’homme - l’artiste - est ici vraiment au centre du monde !).
- FRANCESCA (della) P., Scène de flagellation (l’avant est occupé par trois hommes en costumes de la Renaissance ; la scène avec le Christ se trouve en arrière).
- HOLBEIN H., Les Ambassadeurs (nombreux objets symbolisant le climat humaniste), Danse macabre.
- MANTEGNA A., La mort du Christ.
- MICHEL-ANGE, La Création.
- RAPHAËL, L’École d’Athènes, Le Mariage de la Vierge, Vénus et Psyché, Portrait de Balthazar Castiglione.
- TITIEN, Vénus d’Urbino, L’Amour sacré et l’amour profane (pour la Pléiade notamment).
- VAN EYCK J., Paysages anthropomorphes (voir sur le site de Françoise Chatelain).
- VINCI (de) L., La Vierge, l’enfant Jésus, Sainte Anne (voir l’analyse de Freud sur ce tableau).
- École des Pays-Bas méridionaux (XVIe siècle), Paysages anthropomorphes (l’homme est au centre du monde / l’homme comme vision du monde... A associer au passage de Rabelais où Alcofribas voyage à l’intérieur de la bouche de Pantagruel et y découvre toutes sortes de paysages. 2 sujets d’invention possibles : (a) Promenez-vous dans ce tableau et racontez votre promenade / (b) Faites-y se dérouler une histoire - fantastique par exemple - de votre invention : texte de fiction, mais qui inclura une description).

Baroque

- BALDUNG H., Les Trois Âges et la mort.
- BAUGIN.
- CARAVAGE.
- JORDAENS, Vénus et Adonis.
- LA TOUR.
- LE BERNIN.
- POZZO.
- REMBRANDT.
- RENI.
- RUBENS, Vénus au miroir.
- VAN DIJCK, Vénus demandant à Vulcain des armes pour Énée.
- VAN DYCK.
- VELÁZQUEZ, Les Ménines, Vénus au miroir.

Un thème baroque : la vanité...
- BAILLY.
- CARRACCI.
- CHAMPAIGNE (de) P., Vanité.
- CLAESZ P., Vanitas.
- GERRITSZ VAN ROESTRAETEN P.
- HALS, Jeune homme tenant un crâne.
- HEEM (de) J. D.
- PEREDA J. A., Le Rêve du chevalier.
- RUBENS.
- STEENWIJCK.

Classicisme

- CHAMPAIGNE (de) P., Portrait de Richelieu.
- DAVID, Le Serment des Horaces (1784 : néoclassicisme ; à comparer avec DELACROIX, FRIEDRICH ou GÉRICAULT pour voir les différences avec les œuvres romantiques).
- LE BRUN.
- LE LORRAIN, Débarquement de Cléopâtre à Tarse.
- MIGNARD.
- NOCRET, L’Assemblée des dieux de Versailles.
- POUSSIN N., L’Inspiration du poète.
- RIGAUD H., Louis XIV.
- SCUDERY (de) M., Carte du tendre.

Lumières

- BOUCHER.
- CHARDIN J.-B., La Pourvoyeuse ; L’Enfant au toton ; La Servante.
- FRAGONARD J.-H., Le Verrou (pour le libertinage).
- GREUZE, Le Fils ingrat ; Le Fils puni ; L’oiseau mort.
- HICKS E., La Résidence de David Twining en 1787.
- VAN LOO.
- VERNET, Le Naufrage.
- WATTEAU, Le pèlerinage à l’île de Cythère / Une fête galante.

Romantisme

- BLAKE W., La Création.
- CHASSERIAU, Sapho se précipitant dans la mer.
- CONSTABLE, La Baie de Weymouth à l’approche de l’orage.
- DAVID, Le Sacre de Napoléon ; voir cette fiche pédagogique.
- DELACROIX E., La Liberté guidant le peuple ; La Mort de Sardanapale ; Scènes de massacre à Scio ; Chasse au tigre ; Femmes d’Alger dans leur appartement ; Frédéric Chopin ; Autoportrait (1840) ; La Barricade de la rue Saint-Antoine ; Voyage au Maroc.
- DÜRER A., Le chevalier, la mort et le diable.
- FRIEDRICH C. D., L’Arbre aux corbeaux ; Un homme et une femme contemplant la lune ; Abbaye dans une forêt de chênes.
- FRIEDRICH C. D., Le Voyageur au-dessus de la mer de nuages (à associer à des extraits des Rêveries de ROUSSEAU, des Méditations poétiques de LAMARTINE, des Mémoires d’outre tombe ou de René de CHATEAUBRIAND, d’Obermann de SENANCOUR - passage où le personnage principal décrit son ascension dans les Alpes ; voir le corpus sur le « moi » romantique et le paysage dans la NRP Lycée de novembre 2002).
- FUSSELI, Un Cauchemar, Macbeth, acte V, scène 1.
- GÉRICAULT T., Le Radeau de la méduse (491 x 716 cm. ; « première toile romantique » selon les critiques, ce tableau a été présenté au Salon de 1919 dans la catégorie « Peinture d’Histoire » alors qu’il représente un fait divers présenté sur cette page d’histoire du Sénégal). De nombreuses analyses du tableau sur internet ; voir en particulier une reproduction d’une étude présentant une composition très différente sur le site Insecula.
- GÉRICAULT, Tête de décapité ; Un Hussard ; Officier chasseur à cheval de la garde impériale.
- GIRODET A.-L., Chateaubriand ; Scène de déluge ; Les Funérailles d’Atala.
- GOYA F., Saturne dévorant ses enfants ; Mauvaise femme.
- GROS, Bonaparte au Pont d’Arcole ; Napoléon sur le champ de bataille d’Eylau.
- HUGO V., ses dessins (site de la Bibliothèque Nationale).
- ROBERT H., La Galerie du Louvre en ruines (poétique des ruines).
- TURNER, L’Incendie du parlement.
- VERNET J., Un port de mer au clair de lune.
- WIERTZ, L’Inhumation précipitée, La Belle Rosine.

Sites à consulter sur littérature et peinture romantiques...
- Voir le remarquable travail de Danièle Girard sur le site de l’académie de Rouen.
- Le site pédagogique du Louvre propose un travail sur la peinture romantique française en lien avec la littérature.
- Les diaporamas du Cégep Baie-Comeau, Québec proposent énormément d’illustrations, téléchargeables au format PDF.
- Le site de Jacques Lemaire, professeur de Lettres au collège Jean-de-Brébeuf.
- Le site Magister de Philippe Lavergne (travaux dirigés en français).

Réalisme et naturalisme

- BAZILLE F., Studio de l’artiste, rue Condamine (présence de Zola sur le tableau).
- CAILLEBOTTE G., Les Raboteurs (voir la critique de Zola).
- CEZANNE P. (figure dans le roman de Zola L’œuvre sous l’identité de Claude Lantier).
- COURBET G., La Rencontre, L’Enterrement à Ornans (à comparer avec ROPS, Enterrement en pays wallon).
- COURBET G., Portrait de Baudelaire ; Musée Fabre, Montpellier
ce portrait peut être gênant pour la cohérence des mouvements littéraires car Courbet est un peintre réaliste qui représente un poète qui brocarde ce courant.
- COURBET G., Portrait de Champfleury ; huile sur papier marouflé sur toile, Musée d’Orsay
le théoricien du réalisme peint par un peintre réaliste.
- DAUBIGNY C. F. (connaît Zola).
- DAUMIER.
- DEGAS E., L’Absinthe, Les Repasseuses.
- ENSOR (certains tableaux).
- HOPPER E., Night hawks.
- MANET E., Portrait d’Émile Zola ; huile sur toile, Musée d’Orsay
un peintre remercie un critique d’art en peignant son portrait.
- MANET-MORISOT B.
- MEUNIER (voir sur le site de Françoise Chatelain : Paysage industriel : pages élèves).
- MILLET, Les Glaneuses, L’Homme à la houe, L’Angélus.
- MONET C., Gare Saint Lazare, La Cathédrale de Rouen, L’Ombrelle.
- PISSARRO C. (connaît Zola).
- RAFFAELLI J.F., Portrait de Huysmans
même vision très noire des êtres humains.
- RENOIR P. A., La Grenouillère.
- SISLEY A., La Seine à Bougival.
- VAN RYSSELBERGHE, La Lecture.
- Voir la synthèse WebLettres n° 135 sur Maupassant et la peinture d’Yvette Vial (travail de séquence sur Pierre et Jean).

Symbolisme

- BEARDSLEY A., Salomé.
- BÖCKLIN, La Peste.
- DELVILLE.
- KHNOPFF, I lock my eyes.
- KLIMT.
- MELLERY.
- MILLAIS J. E., Ophelia.
- MOREAU G., L’Apparition (voir une ekphrasis sur Salomé dans A Rebours de HUYSMANS ; peut aussi s’étudier en complément de Hérodias de FLAUBERT - cf. couverture Folio Gallimard).
- MUNCH E., Le cri.
- OSBERT, Songe de soir.
- REDON O., L’Araignée souriante (intéressant pour travailler sur Baudelaire) ; L’Homme ailé.
- ROPS.
- ROSSETTI, Beata Beatrix.
- VAN RYSSELBERGHE T., Lecture par Emile Verhaeren
symboliste belge.
- WATERHOUSE J. W., The Lady Of Shalott.
- Les préraphaélites.
- Voir sur le site de Françoise Chatelain, en particulier concernant Khnopff.
- Dans le livre de Yann LE PICHON Le Musée retrouvé de Baudelaire alternent œuvres picturales et commentaires ou poèmes de Baudelaire...

Autour des « poètes maudits »...

- CÉZANNE P., Nature morte au panier (voir Les Courants littéraires et artistiques - de l’image au texte, par D. SERRE-FLOERSHEIM, ed. CRDP : l’auteur effectue en parallèle une étude de la « lettre du voyant » et une étude du tableau de Cézanne, dans lequel est mise en évidence l’importance du regard, qui dépasse ce qu’on « sait » du motif, pour le « voir » vraiment - il y a une quête similaire chez les deux artistes).
- COURBET, L’Atelier du peintre (Baudelaire lit sur la droite).
- MUNCH E., Le Cri.
- POUSSIN N., Orphée.
- Portraits et photographies de poètes.

Surréalisme

- BRAUMER, Loup table.
- DALI S., Persistance de la mémoire.
- DELAUNAY, La Tour Eiffel (de nombreux tableaux sont consacrés à la tour Eiffel, avec des titres variés... à étudier en rapport avec la modernité en poésie, Apollinaire en particulier : Zone et un calligramme).
- DUCHAMP M., L.H.O.Q..
- DOUANIER ROUSSEAU, La Muse inspirant le poète.
Portrait de Marie Laurencin et de Guillaume Apollinaire.
- ERNST M., Au Rendez-vous des amis.
- MAGRITTE R., Le Modèle rouge, La Condition humaine.
- MALEVITCH, Suprématisme.
- RAY M., Le Violon d’Ingres.
- PICASSO P., Les Demoiselles d’Avignon.

Absurde / Théâtre de l’absurde

- DALI S., Six apparitions de Lénine sur un piano...
- GIACOMETTI, titre inconnu ; un autre... ; encore un....
- MAGRITTE R., La Trahison des images (« Ceci n’est pas une pipe »).
- STAËL (de) N., Footballers.

Nouveau Roman

- DONDERO M., Photographie des écrivains des Editions de Minuit.
- HOPPER E., Night hawks.
- KLEIN Y., Cosmogonie ; Monochrome bleu ; autre Monochrome bleu.
- MONDRIAN, titre inconnu.
- POLLOCK J., Lavender mist.
- WARHOL A., Marilyn ; Boîtes de Campbell soup.

Oulipo

- Étudier des puzzles, à cause du début de La vie mode d’emploi de Perec ?

Compléments

- Pour les mouvements du XIXe, voir le CD Rom du Musée d’Orsay pour des pistes pédagogiques.
- L’histoire de la beauté d’Umberto ECO met en parallèle des thèmes divers qui traversent l’histoire de la peinture et qu’on peut ainsi comparer.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2005
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




M. Laroche-Miquel

- Dernières publications :
[270] - Œuvres picturales à étudier avec les mouvements littéraires

Valentine Dussert

Professeur de français depuis 2000, Valentine Dussert est actuellement en poste dans un lycée des Yvelines. Elle a en charge, avec Corinne Durand Degranges, la publication des synthèses de Profs-L sur WebLettres.



- Dernières publications :
[1 112] - D’où vient le surnom « Gala » ?
[1080] - S’entrainer à l’analyse à partir de citations célèbres
[1078] - Dictées pour travailler l’orthographe en AP 2de
[1075] - La critique des jésuites au XVIIIe siècle
[1073] - Textes pour le commentaire comparé









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip