banniere

L'espace visiteurs

[316] - Œuvres dont le personnage principal est un écrivain

Il s’agissait de trouver des œuvres mettant en scène un personnage principal (ou éventuellement secondaire) écrivain, essayant de le devenir ou fréquentant le milieu littéraire, celui de l’édition.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

Œuvres littéraires

- ALEXAKIS V., Le Cœur de Marguerite, ed. Livre de Poche (voir un résumé de l’intrigue et des principales questions au sujet de l’écriture et du travail de l’écrivain sur le site Starmag ; on pourra rapprocher le personnage d’Eckermann dans le roman du Eckermann qui conversa avec Goethe.)
- BALZAC (de) H., Illusions Perdues (Lucien de Rubempré).
- BARRAULT J.-M., Le Parcours du premier roman (entièrement centré sur un auteur, de la publication de son premier roman à l’écriture du second ; très drôle et très facile à lire).
- BUTOR M., Degrés ; L’Emploi du temps.
- CHATEAUBRIAND (de) F.-R.
- DEL CASTILLO M., La Tunique d’infamie (plus difficile pour des 2de).
- DETAMBEL R., L’Écrivaillon.
- DUBOIS J.-P., Tous les matins je me lève (le quotidien d’un écrivain paresseux et fantasque raconté avec humour ; pas très littéraire).
- DURAS M., Le Ravissement de Lol V. Stein ; Le Vice Consul.
- GAVALDA A., Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part : la dernière nouvelle intitulée « Épilogue ».
- GENET J.
- GIDE A., Les Faux-Monnayeurs (personnage d’Édouard).
- HUSTON N., Instruments des Ténèbres (histoire de Nada, auteur qui écrit un roman sur une sorcière dans le Barry du moyen âge : intéressante mise en abyme).
- JULIET C., Lambeaux (autobiographie).
- KHADRA Y., L’Écrivain (l’auteur de cette autobiographie est algérienne ; son enfance assez dure est soutenue par la volonté d’écrire).
- KING S., Misery.
- LABORDE C., L’Os de Dionysos.
- LACLAVETINE J.-M., Première ligne (le héros est éditeur et il en viendra à l’écriture après avoir tenté de désintoxiquer les « écriveurs » en créant les auteurs anonymes, sorte de double des « alcooliques anonymes »).
- LEIRIS M.
- LODGE D., Les Quatre Vérités.
- LONDON J., Martin Eden (un très beau roman apprécié des 2de).
- MALAMUD B., Les Locataires.
- MALLET-JORIS F., La Maison de papier.
- MODIANO P., Dora Bruder.
- NABOKOV V., La Vraie Vie de Sébastien Knight.
- NYSSEN H., Zeg ou les infortunes de la fiction.
- PROUST M., A la recherche du temps perdu, Le Temps retrouvé.
- QUENEAU R., Le Vol d’Icare (on a non seulement l’écrivain mais aussi le personnage, qui s’échappe du livre de son auteur).
- RETZ (de).
- ROMAINS J., Les Hommes de bonne volonté.
- ROTH P., tous ses romans (avec son double Nathan Zuckermann.
- SARRAUTE N., Les Fruits d’or.
- SKARMETA A., Une ardente patience.
- STYRON W., Le Choix de Sophie.
- TCHEKHOV A., La Mouette.
- VALERE V., Obsession blanche.
- VIGNY (de) A., Chatterton.

Au cinéma...

- REINER R., Misery (avec James Caan et Kathy Bates).
- WANG W., Smoke (avec William Hurt, qui joue un personnage magnifique).
- Un film avec Albert Dupontel ( ?).


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




- Dernières publications :
[316] - Œuvres dont le personnage principal est un écrivain
[315] - Textes sur « l’olfactif »









Forum relatif à cet article

  • [316] - Œuvres dont le personnage principal est un écrivain - 18-08-2007 - par profdi01

    On pourrait rajouter, comme intéressant, déroutant et franchement comique : La Tante Julie et le scribouillard, de Vargas Llosa : un feuilletonniste composant pour la radio, un homme au talent très douteux mais à l’audience extrêmement large, se permet toutes les audaces sur son intrigue et ses personnages, allant jusqu’à créer des tensions diplomatiques sérieuses. Se mêle à ces péripéties l’intrigue amoureuse du roman (pb de mariage interdit). Ressemble au principe de Si par une nuit d’hiver de Calvino,en moins dur et plus rigolo, parce que chaque épisode du feuilleton change complètement de direction.

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip