banniere

L'espace visiteurs

[320] - Fonction sociale du vêtement

Il s’agissait de constituer un groupement de textes de registres variés concernant la fonction sociale du vêtement.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.
Complétée le 07/08/05

 

Textes littéraires et essais

- ARAGON L., Aurélien (les vêtements de Bérénice sont en opposition avec ceux du milieu riche et artiste qu’elle fréquente, ce qui la rend « voyante »).
- BALZAC (de) H., Le Traité de la vie élégante ; Le Bal de Sceaux (Émilie pense que Maximilien est noble parce qu’il présente bien et porte du linge blanc) ; Physiologie de la toilette (voir un extrait sur « la cravate » dans le manuel Hatier Les Techniques littéraires au lycée - anciens programmes, 1995).
- FLAUBERT G., Madame Bovary (la description des invités au mariage d’Emma : « Suivant leur position sociale différente, ils avaient des habits, des redingotes, des vestes, des habits-vestes ; - bons habits, entourés de toute la considération d’une famille, et qui ne sortaient de l’armoire que pour les solennités » ; « Et les chemises sur les poitrines bombaient comme des cuirasses ! » ; voir également le porte-cigares d’Emma en I, 9).
- GENET J., Les Bonnes.
- HELIAS P.-J., Le Cheval d’orgueil (dans un passage, l’auteur donne des explications quasi ethnologiques sur le vêtement bigouden, et en particulier sur la fonction sociale de la coiffe - il décrit aussi le « cérémonial » dont sa grand-mère entourait le moment de sa coiffure - ainsi que sur la signification des rubans de velours cousus au bas de la jupe : plus le ruban est large, plus il y en a, et plus la famille de la fille est riche...).
- HUGO V., Ruy Blas.
- LACLOS, Les Liaisons dangereuses (l’importance de la religion dans la mise simple de Mme de Tourvel - à opposer par exemple aux tenues de Renée dans La Curée de ZOLA, pour étudier le rôle social de la femme (vertu obligée, ou Ève tentatrice ?).
- LAURENT J., Le Nu vêtu et dévêtu (essai).
- MARIVAUX, Le Jeu de l’amour et du hasard ; L’Île des esclaves (échange des vêtements entre maîtres et domestiques).
- MATHESON R., Derrière l’écran, ed. Image Flammarion, nouvelle « L’Habit fait l’homme » (un homme d’affaire disparaît totalement pendant que son costume trois pièces continue de mener sa vie).
- MAUPASSANT (de) G., nouvelle « Farce normande » (une description des invités d’une noce à la manière de Flaubert ; on peut lire toute la hiérarchie sociale sur les couvre-chefs) ; Bel ami (le passage où Georges, invité à dîner, arrive sur le palier et ne se reconnaît pas dans la glace).
- MOLIERE, Les Précieuses ridicules ; Le Bourgeois gentilhomme (M. Jourdain et sa surabondance de rubans et autres fanfreluches qui, l’espère-t-il, font de lui un gentilhomme) ; mais aussi l’habit de médecin maintes fois évoqué...
- MONTESQUIEU, Les Lettres persanes (lettre C sur la mode ; et lettre XXX « Mais comment peut-on être Persan ? »).
- MORRIS D., Le Singe nu.
- PASCAL, Pensées, « L’Imagination » (l’auteur caricature le costume des magistrats : « Nos magistrats ont bien connu ce mystère. Leurs robes rouges, leurs hermines dont ils s’emmaillotent en chaffourés, les palais où ils jugent, les fleurs de lys, tout cet appareil auguste était fort nécessaire, et si les médecins n’avaient des soutanes et des mules, et que les docteurs n’eussent des bonnets carrés et des robes trop amples de quatre parties, jamais ils n’auraient dupé le monde qui ne peut résister à cette montre si authentique. S’ils avaient la véritable justice, et si les médecins avaient le vrai art de guérir ils n’auraient que faire de bonnets carrés. La majesté de ces sciences serait assez vénérable d’elle-même, mais n’ayant que des sciences imaginaires il faut qu’ils prennent ces vains instruments qui frappent l’imagination à laquelle ils ont affaire et par là en effet ils s’attirent le respect. Les seuls gens de guerre ne se sont pas déguisés de la sorte parce qu’en effet leur part est plus essentielle. Ils s’établissent par la force, les autres par grimace. C’est ainsi que nos rois n’ont pas recherché ces déguisements. Ils ne se sont pas masqués d’habits extraordinaires pour paraître tels. Mais ils se font accompagner de gardes, de balafrés [?]. Ces troupes armées qui n’ont de mains et de force que pour eux, les trompettes et les tambours qui marchent au-devant et ces légions qui les environnent font trembler les plus fermes. Ils n’ont pas l’habit, seulement ils ont la force. Il faudrait avoir une raison bien épurée pour regarder comme un autre homme le grand seigneur environné dans son superbe sérail de quarante mille janissaires. Nous ne pouvons pas seulement voir un avocat en soutane et le bonnet en tête sans une opinion avantageuse de sa suffisance. L’imagination dispose de tout ; elle fait la beauté, la justice et le bonheur qui est le tout du monde. »).
- PREVOST, Manon Lescaut.
- SEGUR (de), Un bon petit diable (beaucoup de scènes où le fait de ne pas être habillé de manière adéquate est ridicule, risible et sanctionné par le public qui s’attroupe... étonnant).
- SHAKESPEARE W., La Mégère apprivoisée (la scène où Petruchio arrive à son mariage en guenilles, au grand désespoir de sa future femme et de beau-papa).
- ZOLA E., La Curée (description des tenues provocantes de Renée) et Nana (ses costumes de scène) - alors que ces deux personnages sont issus de milieux sociaux opposés ; Pot-Bouille (maints passages où le vêtement - des maîtres et des bonnes - est évoqué, en particulier au travers des efforts désespérés des Josserand pour que leurs filles aient des toilettes correctes).

Compléments

- On peut également penser aux guenilles des contes qui cachent des princesses ou des bonnes fées, et aux déguisements en mendiants, pour éprouver la charité humaine (mythologie gréco-latine et chrétienne).
- Pour le côté dandy, on trouve sûrement quelques passages intéressants chez HUYSMANS ou BAUDELAIRE...
- Dans le manuel Français BTS, Textes et méthodes, Nathan Technique, on trouve, au chapitre consacré au thème du corps, des textes argumentatifs sur la fonction sociale du vêtement.
- Pour l’image, on peut utiliser les caricatures de Daumier où les « effets de manche » des avocats sont bien mis en valeur... Ces images figurent sur le site de la cité scolaire A. Chamson (icône « élèves-pédagogie », rubrique « Français EAF », puis « corpus d’images »).

Liens à consulter
- Un site en anglais, The Costume page d’une grande richesse.
- Une synthèse WebLettres Textes sur la mode (282).


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Marie Pierre Cart

- Dernières publications :
[320] - Fonction sociale du vêtement
[300] - Récits de voyage
[207] - Eloge et blâme de Napoléon
[73] - Les vidéos de Tartuffe









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip