WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [367] - La Bible en littérature


jeudi 13 octobre 2005

Par Muriel Portelli

Il s’agissait de trouver des textes littéraires faisant référence à des épisodes bibliques.
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.

Anthologies

  CHARPENTREAU J., La Vie de Jésus racontée par les poètes, 1982.
  DABEZIES A., Jésus-Christ dans la littérature française, Anthologie, 1987.
  Anthologie de la poésie religieuse française, NRF Poésie/Gallimard.

Antiquité

  OVIDE, « Le déluge » (début des Métamorphoses) permet aussi d’élargir la base culturelle et de jouer sur les « universaux » mythologiques.

XIIe siècle

  Le Jeu d’Adam.

XVIe siècle

  D’AUBIGNE A., Le Massacre des innocents , Cain, Jésabel et le jugement dernier, Jacob et Esaue.
  DE BEZE T., Abraham sacrifiant.
  DU BARTAS G., La Sepmaine.
  GARNIER R., Les Juives.
  MAROT C., Psaumes de Marot.
  MILTON, Le Paradis perdu.
  RABELAIS F., Gargantua (la naissance de Gargantua).
  SAINT-AMANT, La Traversée de la mer Rouge par Moïse (poème).

XVIIe siècle

  AUVRAY J., Promenade de l’âme dévote, 1633.
  BOSSUET.
  FENELON.
  MOLIERE, Dom Juan (il enfreint chacun des dix Commandements).
  RACINE, Esther.
  RACINE, Athalie.

XVIIIe siècle

  DIDEROT, Salons (il commente le sujet des tableaux).
  VOLTAIRE, Candide (La chute du Paradis au premier chapitre).
  VOLTAIRE, Traité sur la Tolérance.
  VOLTAIRE, Dictionnaire philosophique.

XIXe siècle

  BAUDELAIRE C., Références indirectes sur les aveugles et sur la « mort de dieu » : « Les aveugles », dans les Tableaux parisiens.
  BAUDELAIRE C., dans Le Spleen de Paris, référence implicite à la lutte fratricide entre Abel et Cain.
  CHATEAUBRIAND F.-R. de, Le Génie du christianisme.
  CHATEAUBRIAND F.-R. de, des passages des Mémoires d’outre-tombe.
  DOSTOÏEVSKI F. M., Les Frères Karamazov (peu avant sa mort le starets Zosime raconte l’histoire de Joseph vendu par ses frères).
  FLAUBERT G., La Tentation de Saint Antoine .
  FLAUBERT G., Hérodiade.
  FLAUBERT G., Madame Bovary : « Je n’admets pas, s’exclame Homais, un bonhomme de bon Dieu qui se promène dans son parterre la canne à la main, loge ses amis dans le ventre des baleines, meurt en poussant un cri et ressuscite au bout de trois jours ».
  GAUTIER T., Le Roman de la momie (réécriture d’un passage de l’Exode = la sortie du peuple juif d’Egypte).
  HUGO V., Champmathieu, figure christique dans Les Misérables (cf. chapitre « Ecce Homo »).
  HUGO V., Les Contemplations : Caïn et Abel, Job...
  HUGO V., Les Châtiments, à la fin du livre V (« l’autorité est sacrée »), pour la prophétie faite au roi de Babylone Balthazar et interprétée par le prophète Daniel : « Mane Thecel Pharès » (Daniel, chap. 5).
  LAMARTINE A. de, Méditations poétiques, « Jocelyn ».
  MUSSET (de) A., « Le Double » in La Nuit de décembre.
  NERVAL (de) G., Le Christ aux Oliviers.
  PEGUY C., Eve.
  RIMBAUD A., Illuminations, « Après le déluge », « Vierge folle », « L’époux infernal » dans Une saison en enfer.
  VERLAINE P., Dom Juan pipé (Samaritaine, tentations...).
  VIGNY A. de, Moïse, in Poèmes antiques et modernes.
  ZOLA E., « Caïn était un gras et Abel un Maigre », chap. 4 du Ventre de Paris.
  WILDE O., La Salomé, rédigée en français.

XXe siècle

  APOLLINAIRE G., le début de la Chanson du Mal-aimé où intervient la référence au passage de la Mer Rouge
  ARAGON L., « Je ne connais pas cet homme » ; « Bel absolu, bel Absalon » (La Diane française) ; « Ma France pareille au Christ aux outrages ».
  BORGES J.L., « La Bibliothèque de Babel », in Fictions.
  CAMUS A., La Chute (Babel, la chute...).
  CAMLUS A., Noces (Camus y parle du « retour des filles prodigues »)
  CLAUDEL P., « Bréviaire » poétique et « Un Poète regarde la croix », entre autres.
  DUHAMEL G., Suzanne et les jeunes hommes (Chronique des Pasquiers IX), Librairie Générale Française 1941, Le Livre de Poche.
  GIDE A., Si le grain ne meurt.
  GIDE A., Les Nourritures terrestres .
  GIONO J., Un Roi sans divertissement, pp. 143-144 de l’édition de poche, où la figure christique de Langlois, en même temps sacrificiel, ce qui renvoie de plus aux divinités « archétypales » (genre Baal) et permet d’ancrer encore plus profondément la référence « biblique » - et évite aussi tout procès d’intention sur quelque « religiosité » que ce soit.
  GIRAUDOUX J., Sodome et Gomorrhe.
  GIRAUDOUX J., Judith.
  LEIRIS M., l’image de Judith et Holopherne omniprésente dans L’Age d’homme.
  LEVI P., des passages de Si c’est un homme, à mettre en rapport avec le texte biblique et des tableaux comme celui de Bruegel.
  MEMMI A., La Statue de sel, Gallimard 1966, Folio
  MICHAUX H., « Fable des origines » (on la trouve facilement dans la Pléiade). On y découvre que dieu crée l’homme par ennui, mais pas seulement.
  PREVERT J.,« Je vous salis ma rue ».
  PROUST M., Sodome et Gomorrhe.
  QUENEAU R., L’Arche de Noé à la fin des Fleurs Bleues.
  QUENEAU R., Zazie dans le métro, dans lequel Gabriel s’explique sur son activité de strip-teaser. Il contient (sur un mode humoristique) des références bibliques !
  SUPERVIELLE J., « Premiers pas de l’univers ».
  YOURCENAR M., a écrit un très bref récit (Folio) tiré de l’histoire d’Amnon et de Tamar, transposée à Naples au XVIIe siècle : Anna Soror.
  TOURNIER M., Gaspard, Melchior et Balthazar.
  WIDEMAN J. E., Suis-je le gardien de mon frère ? (Folio).

Autres pistes

  On peut aussi travailler sur les mots et expressions de la langue française nées de l’univers biblique : porter sa croix, bouc émissaire, gagner son pain à la sueur de son front, séparer le bon grain de l’ivraie, le bon samaritain, le cule du veau d’or, chasser les marchands du temple, le baiser de Judas, le benjamin de la famille, une brebis égarée, monter une cabale contre quelqu’un, boire le calice jusqu’à la lie, un capharnaüm, rendre à César ce qui appartient à César, être transporté au septième ciel, un colosse aux pieds d’argile, cela remonte au déluge, crier sur les toits, pauvre comme Job, les derniers seront les premiers, la traversée du désert, qui se sert de l’épée périra par l’épée, c’est parole d’évangile, séparer le bon grain de l’ivraie, des jérémiades, s’en laver les mains, pleurer comme une madeleine, attendre quelqu’un comme le messie, l’opération du saint esprit, la paille et la poutre, jeter la pierre à quelqu’un, nul n’est prophète en son pays, sonder les reins et les cœurs, un jugement de Salomon, le saint des sains, le sel de la terre, être comme saint Thomas, semer la zizanie.

  On peut aussi étudier les paraboles (formes de l’apologue, et les formes et figures de style propres à l’Ancien et au Nouveau Testament (le verset, repris par Claudel ou Lamenais ; le style apocalyptique...).


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2005
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >

- Dernières publications de Muriel Portelli :

[367] - La Bible en littérature



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 127] - HDA en accompagnement de Candide

[1 126] - Quels discours étudier en première ?

[1 125] - Enquêteurs et justiciers


Ajouter un commentaire

Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Faire un lien

© WebLettres 2002-2017