banniere

L'espace visiteurs

[416] - Poésie parodique

Il s’agissait de trouver des poèmes parodiques.
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.

 

- BAUDELAIRE C., « Vénus Belga ».

- BELLAUNAY H., la Petite Anthologie imaginaire de la poésie française (Livre de Poche n° 14861).
L’auteur y compose des poèmes « à la manière de ».

- BERTHELOT parodiant MALHERBE :
Il faut comparer le poème de Malherbe : « Il n’est rien de si beau » et celui de Berthelot « De toutes les laideurs ».

De toutes les laideurs, Francine est la plus laide,
C’est une oeuvre où Nature a fait tous ses efforts :
Et tant de saletés habitent sur son corps,
Que d’un retrait rempli de parfums il excède 1.

La clarté de son teint du sublimé 2 procède :
Il la garde dedans et la porte dehors ;
Sa voix d’une grenouille imite les accords,
Et l’art n’y peut jamais donner aucun remède.

La cire de ses yeux éblouit les regards :
Ainsi que dans le miel Amour y tient ses dards,
Dont il la perce à jour comme l’on fait un crible3.

Mes yeux en la voyant font un mauvais repas :
Qu’en dis-tu ma raison ? crois-tu qu’il soit possible
D’avoir du jugement, et ne l’abhorrer4 pas ?

Fernand Fleuret « Avant propos » aux Oeuvres satiriques de Berthelot, Paris, Bibliothèque internationale d’édition, 1913

1 Excéder : être plus fort, dépasser.
2 Terme de chimie, produit d’une sublimation contenant des matières calcinées ou produit à base de mercure.
3 Un crible est un tamis, une passoire.
4 Détester

- BRASSENS G., « Vénus callipyge »

- BRASSENS G., « La Non demande en mariage » (1970)
A l’époque de la libération des moeurs.

- DU BELLAY, Le sonnet XCI des Regrets
Il s’agit d’un contre-blason qui parodie la poésie amoureuse pétrarquiste (cf. emploi des adjectifs systématiquement opposés à ceux des pétrarquistes).
Il marche bien avec les élèves, qui en raison de la difficulté de la langue ne perçoivent pas, à la première lecture, la laideur de la femme en question, et sont assez amusés lorsqu’on y revient plus en détail.

- FLOUPETTE A., Les Déliquescences. C’est une collection de parodies des symbolistes : Etienne Arsenal, Stéphane Mallarmé et « Bleu coton » (Verlaine) entre autres mais aussi Théophile Gautier et sa « Symphonie en blanc majeur ». Le contenu est particulièrement savoureux pour leur dimension scatologique.

- FOUREST G., La Négresse blonde sur Le Cid :
« Qu’il est joli garçon, l’assassin de Papa ! »

- HUGO V., Les Châtiments
Avec une dimension plus politique, et leur reprise inversée dans les titres même du programme de Napoléon III.

- TRISTAN L’HERMITE, « La belle More » ou encore « La belle gueuse ».

- MAROT, Épigrammes, 1535
Le blason « Du beau tétin »
Le contre blason « Du laid tétin »

- MATHIEU-CASTELLANI G., L’Anthologie de la poésie amoureuse de l’âge Baroque (Livre de poche).
On y trouve des poèmes qui jouent avec les codes et leur donnent un ton que l’on pouvait juger parodique à l’époque.

- PEREC G., La Disparition.
L’auteur pastiche, sans la lettre « e », un certain nombre de poèmes - dont des sonnets - connus, dont les « Voyelles » de Rimbaud.

- Chez QUENEAU on trouve un sonnet publié dans Bizarre en 1964 et cité comme exemple de « texte farci » par la Petite fabrique de littérature de Duchesne et Leguay.
Voici le premier quatrain :

Le liège, le titane et le sel aujourd’hui
Vont-ils nous repiquer avec un bout d’âme ivre
Ce mac pur outillé que tente sous le givre
Le cancanant gravier des coqs qui n’ont pas fui

- RIMBAUD A., « Vénus Anadyomène »

- SAINT AMANT, « Le melon » reprend des éléments de la rhétorique amoureuse de manière assez drôle.

- SCARON
« Vous faites voir des os quand vous riez »

- RONSARD, parodiant lui-même « Mignonne ».
« Car rose à la parfin,elle devient gratte-cul ».

- VOITURE, parodiant la célèbre rhétorique de la « Belle matineuse » ( cf. le très beau recueil publié en Poésie Gallimard Soleil du soleil).
En relation avec le célèbre « des portes du matin, l’amante de Céphale »...
« Stances sur une dame, dont la juppe fut retroussée en
versant dans un carrosse, à la campagne »
.

Site à consulter

Plus de cent réécritures de « El Desdichado » de Nerval.
Exemple
De Zohra Karim, (1970 à Méthouia, Tunisie).

Al Dente

Je suis le vénéneux, le boeuf, l’inconcilié
Le prince capitaine à la mer dépolie
Ma seule étable est porte et mon but contesté
Poste le sommeil loir de Mésopotamie.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2005
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




- Dernières publications :
[416] - Poésie parodique









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip