banniere

L'espace visiteurs

[412] - Films en rapport avec les Lumières

Il s’agissait de trouver des films, à conseiller aux élèves de 1ère, en lien avec le mouvement des Lumières.
Dernière modification : le 05/08/2011 par Delphine Barbirati.

 

Films

- COPPOLA S., Marie-Antoinette
attention toutefois aux approximations historiques.
- CORBIAU G., Farinelli.
- DEVILLE M., Raphaël ou le débauché.
- FORMAN M., Amadeus
1984 et 2002 pour une version plus longue.
- FORMAN M., Valmont.
- FREARS S., Les Liaisons dangereuses.
- GIRAUDEAU B., Les Caprices d’un fleuve
le film raconte l’exil du Chevalier de Boufflers au Sénégal, sa découverte de l’Afrique et de la tolérance.
- GREENAWAY P., Meurtre dans un jardin anglais.
- IVORY J., Jefferson à Paris (1985).
- JACQUOT B., Sade.
- JOFFE R., Mission
permet des rapprochements avec le XVIIIe siècle et avec Candide, Voltaire et les Jésuites.
- KUBRICK S., Barry Lindon
à mettre en relation avec Candide. Adapté d’un roman anglais du XVIIIe siècle de William Thackeray, donc intéressant pour la dimension européenne du mouvement, la première partie est sur le même schéma romanesque que Candide, le héros est orphelin de père, son origine sociale modeste contrarie ses amours avec sa cousine, il doit fuir le milieu familial, il est enrôlé dans l’armée, il déserte, quelques scènes de la guerre de Sept ans font vraiment écho à certains passages de Candide. Voilà autant d’éléments qui peuvent être mis en lien avec le siècle des Lumières.
- LECONTE P., Ridicule
ce film propose une vision assez complète sur le XVIIIe siècle , avec une histoire plaisante : situation inégalitaire parmi les Français et même au sein de l’aristocratie ; fonctionnement pernicieux de la Cour, avec l’importance de l’apparence et des relations ; intérêt pour les découvertes scientifiques, la rencontre avec des peuples étrangers ; aperçu sur le libertinage ; importance donnée « au bel esprit », ce qui permet de faire comprendre entre autres, aux élèves, pourquoi Rousseau passe pour un benêt dans ce type de société.
Autre commentaire : Le scénariste de ce film a un talent fou et les jeux de langage sont savoureux. Tout y est réussi : le thème de l’être et du paraître, les expériences scientifiques, la Cour, "the humor"...Il existe un numéro de L’Avant-scène cinéma qui donne le scénario.
Autre commentaire : ce film met directement en scène les nobles face aux idées des Lumières, leur écartèlement entre la société de cour (qui assure leur subsistance) et la séduction de la libre-pensée. On peut alors étudier toute la problématique de la noblesse qui se trouve entraînée malgré elle dans la dénonciation d’une société qu’elle ne veut cependant pas voir finir.
- MOLINARO E., Beaumarchais l’insolent
ce film reste attaché à l’histoire d’un homme et d’un seul : biographie de l’homme de théâtre, libertin, homme d’affaires et ne propose pas de vision générale : il parle bien du théâtre, des conditions d’écriture, de jeu et de production de l’époque, de la naissance de la Société des auteurs, des audaces idéologiques de Beaumarchais... Mais cela semble très anecdotique. Il n’est intéressant que si on étudie une pièce de Beaumarchais.
Autre commentaire : ce film est intéressant mais long. On peut n’en passer que des extraits lorsque l’on travaille sur le théâtre ou sur les Lumières : la séance devant le comité de censure ou les répétitions du Mariage de Figaro.
Autre commentaire : ce film est d’une nullité prétentieuse , tout repose sur Lucchini qui cabotine et sur des poncifs visuels et idéologiques ; seule peut-être la partie sur la préparation du Mariage de Figaro au théâtre vaut d’être rapidement montrée, mais vraiment ça ne vaut pas Ridicule.
- MOLINARO E., Mon Oncle Benjamin
avec Jacques Brel.
- REUSSER F., Voltaire et l’affaire Calas ; avec Claude Rich.
- ROHMER E., L’Anglaise et le duc.
- TAVERNIER B., Que la fête commence
l’histoire se déroule sous la Régence.
film magnifique avec Philippe Noiret en Régent ; tout y est : les débauchés, les intrigues politiques et la misère de la France.
- TYKWER T., Le Parfum.
- VIGNE D.,L’Enfant des Lumières
adaptation du roman éponyme de Françoise Chandernagor.
- WADJA A., Danton.
- WEIR P., Master et Commander : de l’autre côté du monde.

Plus rare :

- ALLIO R., Un Médecin des Lumières, série TV.
- MENY J., L’Affaire Voltaire (1994) (sur la vie et l’œuvre de l’écrivain).
- MONNIER P., Un Cœur oublié, téléfilm avec Serrault dans le rôle de Fontenelle.

Théâtre

- PREVANT J.F., Voltaire, Rousseau
la rencontre imaginaire des deux philosophes. Avec Jean-Luc Moreau dans le rôle de Rousseau et Jean-Paul Farré dans celui de Voltaire.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2005
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




Judith Sarment

- Dernières publications :
[412] - Films en rapport avec les Lumières

Marie Authié

- Dernières publications :
[412] - Films en rapport avec les Lumières









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip