banniere

L'espace visiteurs

[487] - Lien entre mot et mère dans l’autobiographie

Il s’agissait de constituer une séquence sur « le pouvoir des mots dans l’autobiographie », avec en particulier des textes sur le motif de la mère. La question portait sur la pertinence de la problématique de la séquence, recherchait des textes autobiographiques qui traitent à la fois du motif de la mère et du pouvoir des mots pour la dire, et s’interrogeait sur le rapport de Charles Juliet avec le langage.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

Extraits biographiques où la mère est en lien avec les mots

- COHEN A., Le Livre de ma mère : le narrateur tente de faire revivre à travers les mots, si impuissants mais seul matériau possible, le souvenir et même au-delà, la présence réelle de la mère. Un très beau texte, que les élèves apprécient, et un beau chiasme doublé d’un hypallage... (voir le manuel Français 1re Textes, ed. Nathan, p. 305).
- COLETTE, La Maison de Claudine : au début Colette écrit « le reste vaut-il que je le peigne à l’aide de pauvres mots ? Je n’aiderai personne à... ».
- ERNAUX A., La Place : se pose pour l’auteur le problème d’accepter le langage populaire de ses parents, et d’imposer le choix de sa langue d’étudiante en littérature, ressentie par eux comme un désaveu de sa classe...
- GARY R., La Promesse de l’aube : la mère pousse l’auteur à être un grand écrivain...
- GIONO J., Jean le Bleu (chapitre IX, p. 185 dans l’édition du Livre de poche) : la table des matières donne à ce passage le titre « Le poète est comme le teinturier : d’un blanc il fait le rouge ».
- ROUSSEAU J.-J., Les Confessions : lorsque Jean-Jacques lit avec son père tout la bibliothèque de sa mère (l’image maternelle coïncide avec la vocation d’écrivain, la mère est présente par les mots lus).
- SARRAUTE N., Enfance (remarque : son attention aux mots vient aussi du fait qu’en tant qu’émigrée russe, elle dut changer de langue et renoncer à sa langue maternelle...).
- SARTRE J.-P., Les Mots : sa découverte des livres et de sa vocation d’écrivain dans la bibliothèque du grand-père, mais aussi les livres pour enfants que sa mère lui donnait à l’insu de ce grand-père.

Le rapport de JULIET avec le langage

- Sur JULIET, en quelques mots, il semble que son problème est déjà d’arriver à dire sa souffrance et sa culpabilité (comme pour PEREC), puis d’accepter de devenir écrivain, de maîtriser les mots, projet que sa mère n’a jamais pu réaliser (plus pour des raisons de circonstance et de conditionnement social que par inaptitude), ce qui a causé indirectement sa mort (dépression, enfermement à l’asile, puis mort sordide, abandonnée dans l’asile pendant la guerre avec les autres « fous », livrés à eux-mêmes) ; donc, en quelque sorte, de réussir (puisque l’écriture sauve la vie de JULIET) là où sa mère a malheureusement échoué...
- Voir également cette page consacrée à Charles Juliet qui propose deux entretiens avec l’auteur.

Réactions autour de la problématique : « Quel est le pouvoir autobiographique des mots ? »

- Le problème des mots est récurrent dans les autobiographies, mais pas forcément en rapport avec la mère ; on pourrait donc élargir la problématique avec quelque chose comme « se trouver = trouver les mots » (à mieux formuler !).


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Dimitri Roger

- Dernières publications :
[798] - Nouvelles et faits divers
[669] - Femme et société
[498] - Pièces de théâtre sur la guerre
[487] - Lien entre mot et mère dans l’autobiographie
[424] - Fables de divers auteurs









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2006 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip