WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [495] - Déclarations d’amour


samedi 26 août 2006

Par Caroline Amédée , Par Véronique Wodon

Cette synthèse rassemble les réponses à deux questions différentes.
La première requête visait à recenser les plus belles déclarations d’amour, à travers tous les temps, tous les pays, dans tous les genres littéraires et même artistiques, pour un travail en lycée technique.
La seconde requête cherchait, pour constituer une séquence de 2de (OE : l’argumentation) sur la déclaration d’amour en tant qu’arme de séduction, des textes dans lesquels un homme ou une femme (pas obligatoirement sincère) cherche à se faire aimer de son interlocuteur.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert ; dernière actualisation le 13 juillet 2007.

Récit

  CAZOTTE J., Le Diable amoureux.
  COHEN A., Belle du seigneur (au début, sous un déguisement de vieillard, déclaration de Solal à Ariane ; et la scène où le héros entre par la fenêtre) ; Le Livre de ma mère (pour l’amour maternel : avant-dernier chapitre « Lettre aux garçons dont la mère est encore vivante »).
  FLAUBERT G., Madame Bovary (II, 8 : passage très drôle où Rodolphe se déclare à Emma sur fond de comice agricole ; les arguments ne sont pas particulièrement astucieux, mais peuvent être lus comme une utilisation du romanesque de pacotille qu’affectionne Emma ; la dimension parodique est renforcée par le fait qu’on voit en contrepoint de la déclaration d’amour la proclamation des résultats de divers concours où des fermiers sont récompensés pour leurs productions - y compris de fumier !).
  FRIOT B., Nouvelles histoires pressées, « Je t’haine ».
  GARY R., La Promesse de l’aube (pour l’amour maternel).
  GAUTIER T., Le Roman de la momie (déclaration du Pharaon à Tahoser).
  HUGO V., Bug-Jargal (fin du chapitre VII).
  LA FAYETTE (de), La Princesse de Clèves (scène où Nemours surprend la jeune femme en train de nouer des rubans ayant les mêmes couleurs que celles qu’il portait au tournoi).
  MAUPASSANT, Boule de suif (ouvre les pressions directement exercées par l’officier, celles des tiers, et notamment des religieuses, sont aussi succulentes).
  PREVOST, Manon Lescaut, « Rencontre des deux amants à l’arrivée du coche d’Arras ».
  ROUMAIN J., Gouverneurs de la rosée (déclaration du Simidor).
  SAINT-EXUPERY, Le Petit Prince (déclaration du petit prince à sa rose).
  SAND G., La Mare au diable et autre récits de la même veine.
  STENDHAL, Le Rouge et le Noir (déclarations de Julien, Mme de Rênal, Mathilde ; la scène de séduction muette de Mme de Rênal par Julien montre que le silence peut être une forme d’expression aussi éloquente qu’un long discours !).
  VOLTAIRE, L’Ingénu (chapitre V « L’Ingénu amoureux »).

Théâtre

  CORNEILLE P., Le Cid ; Nicomède (acte I, scène 2).
  HUGO V., Hernani (déclaration d’Hernani à Dona Sol et, plus émouvant encore, la courte réponse de celle-ci à Hernani qui veut la dissuader de le suivre dans ses montagnes de proscrit) ; Ruy Blas (déclarations réciproques de Ruy Blas et de la Reine à l’acte III).
  MARIVAUX, toute son Å“uvre ; voir notamment La Double inconstance (des discussions d’une grande subtilité pour persuader l’autre soit de son amour, soit de son désamour).
  MOLIERE, Dom Juan (lorsqu’il déclare sa flamme à Charlotte à l’acte II, scène 2 ; voir le dossier pédagogique qui accompagne la pièce chez Bordas) ; Le Malade imaginaire (acte II, scène 5) ; Le Misanthrope (acte III, scène 5) ; Tartuffe (déclarations de Tartuffe à Elmire à l’acte III, scène 3, vv. 933-960) ; L’Ecole des femmes (déclaration d’Arnolphe à Agnès lorsqu’il la supplie de rester).
  MUSSET (de) A., Les Caprices de Marianne ; On ne badine pas avec l’amour (tirade de Perdican juste avant la fin : « Insensés que nous sommes ! nous nous aimons... »).
  RACINE J., Phèdre, déclaration de Phèdre, d’abord détournée (à Oenone, acte II scène 2) puis à Hippolyte mais travestie, et enfin exaspérée (acte II, scène 5) ; Britannicus (acte I, scène 3).
  ROSTAND E., Cyrano de Bergerac (scène du balcon avec une double énonciation théâtrale particulièrement riche ; aveu final ; la scène 10 de l’acte III peut être comparée à la déclaration d’amour de Christian à la scène 5).
  TARDIEU J., Théâtre de chambre, « Oswald et Zénaïde, ou les apartés » (déclarations d’amour mêlant romantisme et prosaïsme, jeu avec les conventions théâtrales : conventions de conversations stéréotypées pour ce qui est dit tout haut / conventions de style, pour ce qui est dit en aparté ; les personnages ne sont pas en conflit, mais humoristiquement en miroir, de façon mécanique et artificielle ; on peut s’essayer à divers jeux théâtraux pour cette brève pièce à 2 personnages, en découvrant beaucoup sur la mécanique théâtrale).

Poésie

  Le Cantique des Cantiques.
  ARAGON L., « Que serais-je sans toi ? » (chanté par Jean FERRAT) ; Les Yeux d’Elsa, « Elsa valse ».
  ARVERS F., Mes heures perdues, « Sonnet » (« Mon âme a son secret, ma vie a son mystère »).
  BAUDELAIRE C., Les Fleurs du mal, « Invitation au voyage », « La Beauté », « Le poison », « La Chevelure » (et sa réécriture en prose « Un hémisphère dans une chevelure » dans Le Spleen de Paris).
  BRETON A., « Ma femme ».
  CHAR R., Le Poème pulvérisé, « Marthe » ; Le Consentement tacite, « L’amoureuse en secret » ; A une sérénité crispée, « A *** ».
  CORBIERE T., Les Amours jaunes, « Sonnet à Sir Bob ».
  DESBORDES-VALMORE M., « N’écris pas » (chanté par Julien Clerc).
  ELUARD P., « La courbe de tes yeux » ; « Je t’aime ».
  GERALDY P., toute l’Å“uvre.
  HUGO V., Odes et ballades, « Ã‰coute-moi Madeleine » (neuvième ballade).
  JACOB M., Le Cabinet noir (extrait assez délirant : lettre de refus d’un jeune homme à une jeune fille qui lui a fait une déclaration).
  LABE L., Le Débat de Folie et d’Amour ; Sonnets (voir notamment le dialogue avec Olivier de Magny à propos du sonnet « Ã” beaux yeux bruns, ô regards détournés »).
  LAMARTINE (de) A., « Le Lac ».
  MALHERBE, « Beauté de qui la grâce estompe la nature » ; et son Dessein de quitter une dame (« Beauté, mon beau souci... »).
  MUSSET (de), Stances à Ninon (« Si je vous le disais pourtant, que je vous aime... »).
  NORGE G., « Zoziaux » (une déclaration d’amour en langage tourterelle).
  PERRIN CHASSAGNE P., « A l’enfant » (déclaration d’un père à son fils).
  QUENEAU R., « Si tu t’imagines ».
  RONSARD (de), Les Amours ; La Continuation des Amours ; La Nouvelle continuation des Amours (notamment le sonnet VII, « Marie, qui voudrait votre beau nom tourner ») ; Odes (« Mignonne, allons voir si la rose »).
  SCEVE M., Délie et autres poèmes.

Lettres et roman épistolaire

  Les plus belles lettres d’amour, ed. Librio (présentées par Irène Frain) : des lettres d’Héloïse, Sarah Bernhardt, Diderot, Benjamin Constant, Liszt...
  Lettres de Poilus, ed. Librio : une très belle lettre d’amour de Georges Pétin (p. 151 ?).
  GUILLERAGUES, Lettres d’une religieuse portugaise.
  HUGO V., Lettres à sa fiancée.
  LACLOS (de), Les Liaisons dangereuses (notamment la lettre XVII de Danceny à Cécile).
  ROUSSEAU J.-J., La Nouvelle Héloïse (première partie, lettre I).
  VOITURE V., Lettres, notamment celles à Mlle de Rambouillet.

Chanson

  BRASSENS G., « La non-demande en mariage » ; « Le 22 septembre » (redéclaration d’amour après rupture, exprimée par un euphémisme à la fin : « mais c’est triste de vire, très triste sans vous »).
  BREL J., « Ne me quitte pas », « Mathilde », « Les vieux amants ».
  CABREL F., « Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai ».
  CLERC J., « Elle » ; « Femmes, je vous aime ».
  LE FORESTIER M.
  NOUGARO C., « Tu verras ».
  PERRET P., « Estelle ».
  PIAF E., « Hymne à l’amour ».
  RENAUD, « Morgane de toi ».
  SHELLER W., « Un homme amoureux ».
  TELL D., « Si j’étais un homme ».

Constitution d’un groupement

  On peut retenir les extraits suivants pour leur cohérence thématique : la fille est paysanne, l’homme de milieu social plus élevé (sauf chez Laclos) :

  • XVIe siècle : RONSARD, Nouvelle continuation des Amours, sonnet VII : « Marie, qui voudrait votre beau nom tourner » ;
  • XVIIe siècle : MOLIERE, Dom Juan, acte II, scène 2 (séduction de Charlotte) ;
  • XVIIIe siècle : LACLOS, Les Liaisons dangereuses, lettre XVII, de Danceny à Cécile ;
  • XIXe siècle : FLAUBERT, Madame Bovary, partie II, chapitre 8 (Rodolphe et Emma aux comices).

Compléments

  La persuasion amoureuse est souvent associée au discours du « carpe diem », très intéressant par rapport à l’objet d’étude « Convaincre, persuader » ; voir le site Magister sur le discours du « carpe diem ».
  Les Cent plus belles déclarations d’amour, choix et préface de P. Héraclès et J.-F. Bourbon, ed. Saint-Germain-des-Prés, 1984 et France Loisirs 1985.
  Il existe un recueil en intitulé Leurs yeux se rencontrèrent qui présente les plus belles rencontres de la littérature, ed. Folio n°3785.
  Autrefois existait un recueil intitulé Je vous aime ou l’art d’avouer au théâtre, dans la collection « Les Thématiques » aux éditions Gallimard Jeunesse.
  Dans Le Nouvel Observateur de juillet 2006 (consultable en ligne) consacré à l’amour, des textes d’auteurs français et étrangers, ainsi que de philosophes.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de Caroline Amédée :

[495] - Déclarations d’amour

[430] - Sujets d’invention sur l’apologue

[404] - Lire, écrire, publier

[374] - Eloge et blâme en chansons


,

- Dernières publications de Véronique Wodon :

[976] - Lire un essai en première technologique

[858] - Faux et illusion

[827] - Lectures pour élèves de Première Technologique

[727] - Vocabulaire rare

[689] - Titres de Science-Fiction intéressants



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 127] - HDA en accompagnement de Candide

[1 126] - Quels discours étudier en première ?

[1 125] - Enquêteurs et justiciers


Ajouter un commentaire

Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2006 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Faire un lien

© WebLettres 2002-2017