WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [504] - Participation orale en Première


jeudi 26 octobre 2006

Par Isabelle Farizon

Il s’agissait, d’une part, de r√©fl√©chir aux moyens de pr√©parer efficacement les √©l√®ves √† une prise de parole prolong√©e, dans le cadre restreint de nos horaires de cours en classe de Premi√®re ; d’autre part, de savoir comment √©valuer cette participation. La synth√®se se pr√©sente comme une collecte de t√©moignages et d’√©changes.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

Entra√ģnement √† la prise de parole

  Dix minutes en d√©but de cours :
« Je fais passer les √©l√®ves √† l’oral en d√©but de cours sur le texte √©tudi√© en lecture analytique lors de la s√©ance pr√©c√©dente. En fait, lorsque nous finissons l’explication, nous cherchons ensemble d’autres questions possibles. Puis, √† eux de pr√©parer une de ces questions √† partir de l’explication faite en classe. Ensuite, le cours suivant, un √©l√®ve passe et les autres √©valuent. Inconv√©nients : cela fait "perdre" 10 minutes, et ce n’est pas √©vident de faire passer tous les √©l√®ves, sauf dans le cas d’un petit effectif. Avantage : l’exercice a le m√©rite de faire mesurer tr√®s rapidement aux √©l√®ves la n√©cessit√© d’une √©coute attentive des explications en classe.
  S√©parer la classe en groupes :
« Lors de s√©ances en groupe (lorsque l’horaire de la classe le pr√©voit...) je lance une recherche au CDI : sur un mouvement litt√©raire, un genre, un auteur... pendant que les √©l√®ves travaillent, j’essaie d’interroger 3 √©l√®ves sur un texte de la liste bac. Je les ai pr√©venus une semaine √† l’avance ; je commence d√®s octobre et en g√©n√©ral je les vois au moins deux fois par an. »
  Entra√ģnements multiples :
« A chaque s√©quence je charge trois ou quatre √©l√®ves de r√©aliser des √©tudes d’ensemble cibl√©es et guid√©es par des consignes pr√©cises. Je mets d’autre part les √©l√®ves en situation d’oral type examen sur les textes que nous avons au pr√©alable √©tudi√©s par groupes en classe. Leur expos√© b√©n√©ficie donc de la cogitation collective, ceci afin d’√©viter de perdre trop de temps au moment de la correction : on peut revenir essentiellement sur la correction de l’expression orale et moins sur le contenu d√©j√† largement d√©frich√© avant la prestation. »
  Travail par bin√īmes :
« Les √©l√®ves se mettent en groupes de 2 et √©tudient un texte. Un √©l√®ve vient pr√©senter son travail. Je peux demander selon le moment de l’ann√©e et la m√©thodologie abord√©e, un axe, une introduction, une lecture analytique enti√®re... »
  Autres propositions :
*Un √©l√®ve vient pr√©senter ce qui a √©t√© fait lors du cours pr√©c√©dent (lecture analytique, √©tude d’un document iconographique).
*Oral blanc.
*Pr√©sentation orale d’une lecture cursive.
*Jeu d’une courte sc√®ne de th√©√Ętre.
*Exposés.

√Čvaluer la participation

  √Čvaluation collective par les autres √©l√®ves de la classe :
« Au cours suivant une lecture analytique, un √©l√®ve passe et les autres pratiquent la prise de notes, puis √©valuent. Apr√®s la prestation de leur camarade, on affine, on d√©veloppe ou corrige ce qui a √©t√© dit. »
  La note de participation :
(1) « Depuis 2 ou 3 ans, je mets une note de participation, pour que leur moyenne de trimestre ne soit pas justement qu’une moyenne d’exercices √©crits. Celle-ci est √©tablie sur des crit√®res simplistes : j’ai un petit classeur avec une page par √©l√®ve et chaque fois qu’ils prennent la parole (quelles que soient la dur√©e et la pertinence de leur intervention), je mets la date et une croix. A la fin du trimestre, je regarde le nombre de croix de ceux qui ont parl√© le plus, le moins, et j’essaye de faire une √©chelle de notes propre √† la classe (ce qui permet de tenir compte des diff√©rentes dynamiques de classes et de la diff√©rence d’horaires entre les s√©ries : plus on a d’heures, plus on a l’occasion de participer !). Cette note me semble peu satisfaisante, mais les √©l√®ves ne s’en plaignent pas ; et le syst√®me est quand m√™me assez incitatif. Au 3√®me trimestre, la note d’oral blanc remplace celle de la participation r√©guli√®re (la tenue de ce classeur √©tant quand m√™me assez fastidieuse). »
(2) « Je mets une note de participation √† mes √©l√®ves. Sur une feuille o√Ļ figurent tous les noms des √©l√®ves, je mets un b√Ęton. Puis je fais un bilan. A cela, j’ajoute des points pour la mise au travail, que je consid√®re comme faisant partie de la participation : je contr√īle de temps en temps l’√©tat du travail des √©l√®ves sur un exercice donn√© dix minutes avant. Je v√©rifie parfois si de petits exercices √† faire √† la maison ont √©t√© faits correctement et j’en tiens compte √©galement dans la note finale de participation. Mais je reconnais aussi que le syst√®me est un peu lourd m√™me si les √©l√®ves ne s’en plaignent pas.
(3) « Pour la note de participation, je vous soumets ma pratique : chaque √©l√®ve part avec un 10, et au fil des + ou des - , la note baisse ou augmente. Je passe comme contrat de d√©part que les √©l√®ves attentifs mais timides se verront octroyer des + s’ils r√©pondent au moins une fois par cours, le tout √©tant de d√©passer sa timidit√© ou sa r√©serve. La gestion n’est pas trop compliqu√©e m√™me si √©videmment l’arbitraire peut parfois pr√©valoir. »
(4) « En tous cas, depuis que je note l’oral, j’ai vraiment un regain de participation dans les classes, et c’est bien agr√©able : dans l’ensemble, ils y prennent go√Ľt, et au 3√®me trimestre, plus besoin de la carotte ou du b√Ęton pour qu’ils s’y mettent. Je leur explique, avec une m√©taphore, qu’on peut suivre le cours sans rien dire, de la m√™me fa√ßon qu’on peut apprendre les r√®gles du basket en suivant le match depuis le banc de touche ; mais que pour bien percevoir l’int√©r√™t du jeu, savoir le pratiquer et en ressentir le plaisir, il faut aller sur le terrain ! D’o√Ļ l’engrenage : les meilleurs √©l√®ves participent bien √† l’oral parce que l’oral les rend meilleurs (√©valuation imm√©diate et individualis√©e de ce qu’ils disent, donc de la mani√®re dont ils ont compris le cours, relation privil√©gi√©e avec le prof pendant les quelques secondes o√Ļ ils prennent la parole, implication active qui limite l’ennui, m√©morisation spontan√©e de ce qui aura √©t√© dit autour de leur intervention, etc.) »
  Des r√©serves sur cette note de participation :
(1) « Vous dites ne pas tenir compte de la pertinence des prises de parole. Je comprends √©videmment la raison de ce choix, du moins, je l’imagine (comment √©valuer - sur le vif qui plus est - la pertinence d’une intervention, c’est tr√®s subjectif). Mais cela me g√™ne. J’ai eu des √©l√®ves l’an dernier qui parlaient dans tous les sens pour se faire remarquer et me "frotter la manche". Je les imagine avec une tr√®s bonne note en participation (√©videmment, ils avaient quand m√™me de bons points car ils essayaient de raisonner et de participer). Je ne trouve pas que l’√©valuation en ressorte tr√®s juste.
(2) « De plus, vous n’√©valuez pas la qualit√© linguistique des prises de parole. Ce n’est pas un reproche, mais un constat parce que je pense que cette √©valuation est impossible.
(3) « Je me permets une remarque sur le syst√®me de notation reposant sur les interventions des √©l√®ves en classe. Il m’est apparu que bon nombre de nos √©l√®ves sont tr√®s actifs par leur effort d’attention et demandent d’√™tre √©valu√©s et estim√©s pour cette activit√©. Il n’est humainement pas possible (ni finalement souhaitable, si on imagine ce que √ßa donnerait...!) d’avoir 30 √©l√®ves qui participent √† chaque cours. Je leur laisse leur naturel en cherchant √† m√©nager, notamment dans les travaux de groupes, moins intimidants, des situations qui me permettent de veiller √† leur investissement dynamique dans le travail. »
  Quelques solutions pour une difficult√© - √©valuer les « timides » :
(1) « Pour les plus timides, je leur impose des occasions de parler : reprise des notes de la fois pr√©c√©dentes par exemple. »
(2) « Les "muets", je les interroge pour la lecture, pour une reformulation, ou √©galement pour faire le point sur ce que nous avons fait. »

Merci √† Paule GIBAUD, Cyril JEAN, St√©phanie LAMANT, Nathana√ęlle PIRARD, Marl√®ne PINEAU, Christelle LE OUEDEC, Myriam C. et FRANCE pour leur contribution.


Ce document constitue une synth√®se d’√©changes ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lyc√©e) ou en priv√©, suite √† une demande initiale post√©e sur cette m√™me liste. Cette compilation a √©t√© r√©alis√©e par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni √† titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est prot√©g√© par la l√©gislation en vigueur en mati√®re de droits d’auteur. Toute rediffusion √† des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de Isabelle Farizon :

[724] - Réalité des personnages de roman

[592] - Mises en sc√®ne de L’Ecole des Femmes

[570] - Poèmes sur la montagne

[557] - Exploiter un exemple littéraire dans une argumentation

[555] - Lectures cursives de romans contemporains pour la Première



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 127] - HDA en accompagnement de Candide

[1 126] - Quels discours √©tudier en premi√®re ?

[1 125] - Enquêteurs et justiciers


Ajouter un commentaire

Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2006 - par Administrateur

    Vous pouvez √† votre tour apporter une contribution √† cet √©change en proposant des titres, adresses de sites, r√©f√©rences bibliographiques voire t√©moignages qu’il vous semblerait utile de publier en compl√©ment de cette synth√®se.

    MENTIONS L√ČGALES
    Cet espace est destin√© √† vous permettre d’apporter votre contribution aux th√®mes de discussion que nous vous proposons. Les donn√©es qui y figurent ne peuvent √™tre collect√©es ou utilis√©es √† d¬Ļautres fins. Ce forum est mod√©r√© a priori : votre contribution n’appara√ģtra qu’apr√®s avoir √©t√© valid√©e par un administrateur du site. Seront en particulier supprim√©es, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le th√®me de discussion abord√©, la ligne √©ditoriale du site, ou qui seraient contraires √† la loi. Vous disposez d’un droit d’acc√®s, de modification, de rectification et de suppression des donn√©es qui vous concernent. Vous pouvez, √† tout moment, demander que vos contributions √† cet espace de discussion soient supprim√©es. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer ŗ l'association - S'abonner au bulletin - Faire un lien

© WebLettres 2002-2017