banniere

L'espace visiteurs

[520] - Développer l’esprit critique par l’analyse de la publicité et de l’image

Il s’agissait de chercher des exercices ou des activités spécifiques pour développer « l’esprit critique » des élèves, leur apprendre à décrypter des messages pour ne pas être manipulés, notamment en analysant des publicités ou des images.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert ; dernière actualisation le 31 juillet 2007.

 

Publicités

- L’analyse de la publicité SOS Faim, qui présente une femme africaine en plein désert avec un seau sur la tête. Le slogan est le suivant : « Qu’ils se débrouillent... » et en dessous : « C’est bien notre avis ». A première vue, ce n’est pas une réflexion très charitable, mais il y a tout un texte sur l’aide que propose SOS Faim (autonomisation des populations locales et non charité de donneurs qui rendent les autres dépendants !).
- Il y a une publicité de la SNCF présentant le projet de construction d’un « tunnel sous l’Atlantique » visant à relier Paris à New-York : « Bientôt, Paris / New-York en train en huit heures ! » avec un tunnel transparent permettant de voir les poissons ! Elle fait très vrai, mais une 2è page révèle le caractère faux de cette « information » (il existerait un site internet en rapport avec cette publicité). Le site Hoawbuster propose des explications plus complètes (mais pas totalement : au moment d’écrire l’article, son auteur ne savait visiblement pas qu’il s’agissait vraiment d’une campagne de publicité orchestrée par la SNCF).
- Voir aussi cette publicité pour Canal +.
- Pour l’importance des préjugés dans notre jugement, pourquoi pas la publicité Benetton montrant une main noire et une main blanche menottées : qui est le « policier » ? (spontanément les élèves répondent le blanc...). On trouvera cette image dans le manuel de 2de Hatier Des textes aux séquences, ed. 2004, p. 436.
- Travailler, en module, sur des courriers de relance type « 3 Suisses » (avec le nom de l’entreprise soigneusement recouvert) : entre procédés textuels, de mise en page, et visuels plus ou moins truqués, ce genre de documents est une mine !
- Les pubs non recommandées : (1) les pubs pour assurance, conçues de manière à déclencher des crises d’angoisse et développer le sentiment que le seul moyen d’empêcher l’accident d’arriver est de souscrire un contrat bien cher (chercher l’erreur ! évidente, mais l’angoisse est parfois difficile à désamorcer). (2) Les espèces de lettres circulaires rédigées de manière à pousser celui qui les reçoit à les faire suivre, à 20 personnes au moins, par exemple (certaines sont vraiment redoutables !).

Analyse de l’image non publicitaire

- On peut analyser des photos (connues) dont l’interprétation dépend du cadrage (et chercher à comprendre les manipulations dont les images / leur spectateur font l’objet) :

  • voir par exemple cette photo d’un homme qui court et exprime la victoire : quand on prend toute la photo, on voit qu’il est poursuivi par un homme armé...
  • voir L’Anti-manuel de français de C. DUNETON, ed. Points, Actuel, 1978, qui reproduit cette photographie mais aussi d’autres qui peuvent servir une réflexion sur l’esprit critique.

- On peut proposer l’analyse des vidéos trafiquées de l’humoriste Luis Nieto, en lisant des articles sur le sujet sur les sites de l’AII, et du Journal Libération.

- Deux reportages d’ARTE peuvent également être intéressants :

  • l’un montrait un groupe de journalistes en quête de phénomènes paranormaux, et qui parvenaient à nous faire croire que ces phénomènes étaient réels. Tout concourait à l’illusion : voix grave et juste du reporter, sans manifestation excessive d’émotions, et sans désirs particuliers de nous convaincre, enquête mimant un travail d’exactitude et de précision. Le générique de fin apparaissait, nous laissant saisis devant l’apparence de réalité du reportage. Arrivaient alors les journalistes d’ARTE, qui nous apprenaient que tout ce reportage n’était qu’un jeu, et que son but était de nous montrer combien il est facile de manipuler par l’image...
  • un soir de 1er avril, la chaîne avait diffusé un reportage prouvant par a + b, moyennant force entretiens avec des scientifiques et des techniciens, que les Américains n’ont jamais mis les pieds sur la Lune (ce dont, soit dit en passant, certains Russes sont encore persuadés aujourd’hui). La force du reportage est déstabilisante.

Ressources en ligne

- Voir le site du Front de libération télévisuelle.
- Sur le site Télédoc, la rubrique « Education aux médias » peut donner des idées, notamment la série « Coup de pub » qui analyse des publicités télévisuelles ; voir aussi la rubrique « plans rapprochés » qui analyse une séquence du film de Woody Allen Zelig (« comment le cinéma construit-il une fausse réalité ? »).
- Voir aussi cette réflexion sur l’étude d’images et les manipulations qu’elles peuvent subir, avec plusieurs liens proposant des exemples.
- Enfin, le site antisexiste Vegantekno.org traite du sexisme dans la publicité ; on y trouve notamment une reproduction de la publicité pour la crème fraîche Babette (celle qu’on lie, qu’on fouette avant de la passer à la casserole...).

Références bibliographiques

- ADAM J.-M. et BONHOMME M., L’Argumentation publicitaire (rhétorique de l’éloge et de la persuasion), ed. Nathan Université.
- AMOSSY R., L’Argumentation dans le discours (discours politique, littérature d’idées, fiction), ed. Nathan Université.
- BAILLARGEON N., Petit cours d’autodéfense intellectuelle.
- DROZDA-SENKOWSKA E., Les Pièges du raisonnement, ed. Retz.
- WHYTE J., Crimes contre la logique, comment ne pas être dupe des beaux-parleurs, ed. Les Belles Lettres.

Compléments

- On peut imaginer une activité « info ou intox ». Proposer des infos trouvées sur le net et jouer le jeu en classe, puis demander aux élèves de vérifier les infos et leurs sources sur le net (sont-elles présentes ? sur quel site ? la source nous semble-t-elle sérieuse ?).

- L’analyse de la littérature permet de développer l’esprit critique :

  • voir notamment les textes qui nécessitent une bonne connaissance de l’auteur / du contexte pour les comprendre, des textes ironiques par exemple (notamment « De l’esclavage des nègres » de Montesquieu) ;
  • voir aussi les romans qui réfléchissent à la question de la manipulation, comme 1984 de G. ORWELL.

- Dans les manuels scolaires, plus particulièrement ceux de technique littéraire, voir les exercices qui concernent :

  • la distinction entre convaincre et persuader ;
  • la distinction entre présupposé et sous-entendu.

- Voir enfin les ouvrages dits de « développement personnel » avec des exercices du type « faites la part de ce que le texte dit vraiment et de ce que vous avez projeté dessus ».


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Nathanaëlle Pirard

- Dernières publications :
[964] - Littérature concentrationnaire
[872] - Poésie et synesthésie
[838] - Lecture sur le symbolisme
[821] - Parodies de contes
[811] - Etudier la focalisation des nouvelles à chute









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2008 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip