banniere

L'espace visiteurs

[558] - Expliquer aux élèves le point de vue du narrateur

Il s’agissait de solliciter des conseils pour expliquer de façon ludique le point de vue à des élèves de Seconde. Les réponses portent pour certaines sur le point de vue en tant que « focalisation » du narrateur et pour d’autres sur le point de vue au sens de « vision du personnage ».
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

Utiliser l’image

- Les élèves sont très réceptifs lorsque l’on aborde les techniques cinématographiques, qui peuvent être un bon moyen pour faire comprendre la notion de point de vue.
- Un collègue a travaillé sur un passage du livre de Cornélius RAYAN Le jour le plus long (l’incipit : de « Le clair de lune inondait la chambre... » jusqu’à « Le jour J venait de commencer. »). Il s’agit de réfléchir à l’adaptation cinématographique : découper en plans, placer la caméra, répondre à des questions du type « Qu’est-ce que vous ne pouvez pas montrer tel quel à l’image ? ». Exemple d’échange avec les élèves : « Madame Levraut, une institutrice de soixante ans, de Sainte-Mère-Eglise » ne passe pas à l’image ; c’est ça, le point de vue omniscient... De même « elle se dit que Brest... » c’est du point de vue omniscient. La caméra en plan large, montrant le personnage ou les personnages dans le décor : point de vue externe. La caméra placée selon le regard du personnage qui alors n’est pas visible à l’écran, caméra subjective : point de vue interne. Un travail sur les sons peut également être effectué.
- Le même exercice peut être fait à partir d’autres adaptations cinématographiques d’œuvres littéraires : Tamango (la bataille sur le pont du navire entre les esclaves révoltés et le capitaine) ; le début de l’Amant ou de Germinal. Les nouvelles à chute se prêtent particulièrement bien à ce type de travail (Mauvais sang de Sarah COHEN SCALI ainsi que les nouvelles réalistes de MAUPASSANT).
- Le commentaire de tableaux (HOPPER par exemple) et le travail sur la bande dessinée et son découpage en vignettes est aussi intéressant quand il s’agit d’analyser le point de vue.

Se mettre dans la peau d’un personnage

- En collège, en troisième, l’expérience suivante a été tentée : chaque élève décrit un camarade ou un objet placé par le professeur à un endroit précis de la classe. La description doit être faite « depuis ma place » avec toutes les précisions spatiales possibles. Ensuite, on compare, puis, on s’imagine : au plafond (je suis une mouche), par terre (je suis une fourmi)...
- Toujours en collège, travailler à partir de la chanson de F. CABREL sur la corrida. Ce chanteur raconte la corrida selon le point de vue du taureau. Les élèves, par groupe de trois, doivent la raconter en changeant de point de vue : celui par exemple d’un grain de sable dans l’arène, celui d’un spectateur, celui de la cape rouge agitée devant le taureau...
- Enfin, dernière idée originale : en collège, ou en module lycée, travailler sur la vente d’un bateau. Ce peut être pour la même embarcation le point de vue du plaisancier acheteur enthousiaste quant à ses loisirs familiaux... qui n’y connaît rien, de sa femme craintive pour ses enfants et ne supporte pas la mer, de son ami pêcheur sportif vantard qui rêve toutes performances nautiques, du jeune marin-pêcheur vendeur opprimé par les quotas européens qui doit moderniser son entreprise, de son père vieux marin qui évoque ses souvenirs en breton, du vendeur concurrent yatchman snob et raffiné, de l’usurier sans scrupule procédurier qui prétend avoir une hypothèque sur le bateau et fait monter les prix, d’un grossier escroc qui voudrait acheter le navire avarié pour une bouchée de pain... Imaginer les dialogues de personnages deux à deux en vue de monter une pièce de théâtre. L’embarcation est perçue différemment selon la personne qui parle, le langage est plus au moins technique, s’inscrit dans différents registres à différents niveaux de langue, les personnages connaissent le passé ou envisagent l’avenir avec espoir...


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Elodie Bénard

- Dernières publications :
[561] - La critique du romantisme dans Madame Bovary
[558] - Expliquer aux élèves le point de vue du narrateur
[548] - Textes argumentatifs sur le mariage









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2008 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip