banniere

L'espace visiteurs

Quatre blogs pédagogiques : expériences et réflexions

 

Jean-Michel Le Baut est professeur de français et animateur des blogs :
- http://lycee-iroise.over-blog.com
- http://haiku-iroise.over-blog.com
- http://chroniques-iroise.over-blog.com
- http://lycee-iroise.over-blog.com.

Des blogs d’exposition

Depuis plusieurs années, je cherchais un moyen de montrer et valoriser des travaux d’élèves que je jugeais particulièrement créatifs et intéressants : le blog a ainsi d’abord été un outil pour exposer leurs productions.

Un outil simple, puisqu’il demande, à la différence d’un site internet, peu de connaissances techniques : les plates-formes proposent des blogs qui sont déjà configurés et que l’on peut personnaliser si on le souhaite, il suffit pour s’en sortir, en gros, de savoir surfer sur Internet et utiliser un traitement de textes.

Un outil très intéressant, puisque des milliers de visiteurs auront ainsi la possibilité de lire et d’admirer les travaux des élèves : les autres élèves de la classe et de l’établissement, les équipes pédagogiques, l’administration, les parents, les familles, les amis... Une chaîne ainsi se crée qui donne de la visibilité et dès lors un enjeu au travail scolaire, qui renforce aussi l’estime de soi chez certains.

Différentes expériences ont ainsi pu être menées en collaboration avec une collègue du Lycée pour présenter le travail de plusieurs classes...

*

Une anthologie de poèmes de Rimbaud « illuminés »

http://lycee-iroise.over-blog.com

À l’origine, chaque élève avait pour consigne de choisir au moins 10 poèmes ou extraits de poèmes en y mettant à la fois de la lumière (les orner de couleur, d’image, d’illustration...) et de la clarté (leur donner du sens, en proposer des interprétations).

La qualité et l’originalité ont été telles que nous avons trouvé dommage de ne pouvoir faire partager l’investissement des élèves et notre plaisir de lecteur : nous avons fait une sélection des productions, nous les avons photographiées avec un appareil numérique, puis nous avons créé le blog pour les exposer.

*

Une présentation de haïkus écrits par les élèves

http://haiku-iroise.over-blog.com

Cette activité a été menée dans le prolongement de la lecture cursive du roman d’Alessandro Baricco, Soie. Les élèves de seconde concernés ont alors pu réfléchir sur les particularités stylistiques et thématiques de l’œuvre, notamment sur ses liens avec la poétique du haïku, poème d’origine japonaise transposé en Occident sous la forme d’un tercet composé de trois vers de 5, 7 et 5 syllabes.

Il est ensuite demandé à chacun d’apporter en classe plusieurs images qu’il aime particulièrement : photos personnelles, photos de presse, photos d’art, reproductions de tableaux... Une séance d’une heure permet à la classe entière de se familiariser davantage avec le haïku (histoire du genre, thèmes privilégiés...) et, si nécessaire, avec le compte des syllabes dans la versification. Elle permet ensuite à chaque élève d’écrire des haïkus sur ses images personnelles. Le professeur peut alors ramasser les productions achevées (images + textes). Ultime stade de travail : sélectionner la production la plus intéressante de chaque élève, scanner les images, créer un blog et programmer la mise en ligne pour que chaque jour jusqu’à la fin de l’année soit publié un haïku écrit par un des élèves.

***

Des blogs interactifs

Il est cependant apparu que le blog présentait des possibilités plus riches encore. Au moment même où se développait ce que l’on a coutume d’appeler le Web 2.0, il m’a semblé possible de passer des blogs de simple exposition de travaux d’élèves à un usage participatif d’Internet à l’école : à de vrais blogs interactifs...

*

Un blog interactif en Seconde autour de la chanson

http://chroniques-iroise.over-blog.com

L’activité a pris place dans le cadre d’un projet plus général : les Chroniques Lycéennes 2006-2007, une action menée par le Pôle national Ressources Musiques actuelles de l’Académie d’Amiens, l’Académie Charles-Cros et le magazine Les Inrockuptibles.

- Principes :

  • Une compilation de 20 titres est adressée à chaque élève des classes sélectionnées
  • Chaque classe participant au projet doit choisir ses 3 chansons préférées dans le but de décerner au final le Prix Charles Cros des Lycéens
  • Les élèves doivent écrire des articles critiques sur les chansons
  • Les meilleures chroniques sont publiées en mai dans le magazine Les Inrockuptibles

La séquence, en lien avec l’objet d’étude « L’éloge et le blâme », a permis de mener des activités variées : activités orales (animation d’une rencontre publique avec un chanteur, participation à une émission de radio...), activités de langue (sur le vocabulaire de la critique...), de lecture (sur les outils d’analyse du texte poétique...), activités d’écriture (sur la rédaction d’une chronique...).

Le blog a cependant été au centre du projet : il a été conçu dès le départ comme un espace de travail interactif : un lieu qui favorise des démarches régulières de lecture (appropriation des chansons de la sélection, recherches intertextuelles de poèmes ou de textes documentaires...), d’écriture (poétiques, parodiques, argumentatives, analytiques...), d’échange (chaque article est ouvert aux commentaires qui viennent souvent inviter l’auteur de l’article à des réécritures).

Une séance en salle informatique a permis à chaque élève de devenir blogueur : chacun prend connaissance des codes d’accès (identifiant, mot de passe), se familiarise avec le fonctionnement de l’Administration du blog (comment écrire un article, modifier un article, ajouter une image, laisser des commentaires...), s’approprie les règles qui vont permettre à ce blog de classe de vivre (cf. en prolongement : « Les 10 commandements du blogueur »).

Les élèves doivent chaque semaine écouter et analyser chez eux 3 morceaux de la compilation : ils doivent ainsi compléter 3 « fiches-chansons » en remplissant différentes rubriques. Ces fiches servent de point de départ à l’écriture d’articles mis en ligne sur le blog régulièrement. Chaque semaine, un tableau de classe permet de faire le point sur l’avancée générale du projet et sur le travail effectivement réalisé par chacun : les chansons analysées, les jugements portés, les articles mis en ligne, les commentaires sur d’autres articles...

Voici les principales rubriques correspondant aux différents types d’articles à écrire :

  • Titre de l’album = titre de l’album dont est extrait la chanson figurant sur la compilation Chroniques Lycéennes 2006-2007
  • Eléments discographiques = les différents disques déjà publiés par le chanteur/groupe
  • Eléments biographiques = des détails sur sa vie (âge, origine géographique, groupes précédents...)
  • Influences = chanteurs, groupes, genres... dont il reconnaît s’inspirer
  • Genre/Style = genre musical auquel la chanson peut être rattaché
  • Instruments = instruments identifiés dans le morceau
  • Particularités Musique = du rythme, de la mélodie, des arrangements...
  • Thème(s) = sujets abordés dans la chanson
  • Registre(s) = satirique / polémique / comique / pathétique / lyrique...
  • Situation d’énonciation = qui parle ? à qui ? où ? quand ?
  • Particularités Paroles = versification, rhétorique, lexique, syntaxe...
  • Des mots des mots des mots = associer à la chanson 5 mots ou plus
  • Sample (la partie pour le tout) = Extraire de la chanson un (des) vers ou phrases jugé(s) caractéristique(s) ou marquant(s)
  • Titre = Trouver pour la chanson un nouveau titre (existant ou inventé)
  • L’interview = Proposer une question à poser à l’auteur/compositeur/interprète de la chanson
  • Le couplet coupé = inventer quelques vers qui pourraient prendre place dans la chanson
  • Associations = trouver 2-3 chansons ou références musicales auxquelles la chanson fait penser
  • Effacements = suite à un problème technique, la plupart des paroles ont été effacées : il ne reste que quelques mots audibles...
  • Expansions = ajouter des mots au refrain de la chanson pour en expliciter le sens
  • Pastiche / Parodie = écrire un texte à la manière de la chanson originale
  • Portrait chinois = faire le portrait de la chanson par le jeu du « Si c’était... ce serait... » (ex : une couleur, un pays, un personnage, un animal...)
  • Chanson à voir : trouver / inventer une image (photo, montage, tableau, dessin...) illustrant ou éclairant la chanson
  • Jugement : exprimer son opinion sur la chanson en argumentant

Les élèves et le professeur vont aussi régulièrement commenter les articles mis en ligne sur le blog pour en souligner les qualités et/ou les défauts. Chaque élève a alors la possibilité de réécrire son article pour corriger les fautes d’orthographe, approfondir tel ou tel aspect, clarifier sa pensée...

Des séances spécifiques de travail sur le blog ont aussi lieu en classe, par exemple :

  • en aide individualisée : pour ceux qui rencontreraient des difficultés d’accès à internet ou des problèmes techniques, qui chercheraient à améliorer leurs articles...
  • en module : savoir mener et utiliser des recherches sur Internet (= éviter le « copier-coller » et indiquer ses sources), favoriser la lecture cursive de poèmes en lien avec les chansons...
  • en classe entière : le travail sur l’écriture des « chroniques » elles-mêmes. Après avoir lu et analysé en classe des textes écrits par des lycéens des années précédentes, les élèves rédigent chez eux leurs propres chroniques. Chacun la tape en la plaçant dans la catégorie « brouillon » de l’administration du blog. Les critères d’évaluation d’une chronique sont collectivement dégagés. Les élèves en binômes se livrent à une évaluation de la production d’un camarade, qui prend ensuite connaissance des conseils prodigués et réécrit son texte pour en proposer une version définitive, qui sera envoyée aux organisateurs du concours et ultérieurement mise en ligne sur le blog lui-même.

Bilan de l’opération : en 4 mois d’ouverture environ, du 23-01-07 au 06-06-07, 933 articles ont été publiés sur le blog par les 34 élèves de la classe, 2438 commentaires ont été écrits, 15 351 visiteurs différents sont venus et 114 705 pages ont été lues. Ces chiffres témoignent en eux-mêmes de la capacité du blog à susciter un investissement fort dans le travail scolaire, le désir de créer et de penser, le souci de bien écrire parce qu’il faut provoquer l’intérêt et le plaisir du lecteur dont le jugement ici importe.

*

Un blog interactif en Première autour de la poésie moderne

http://voix-iroise.over-blog.com

Le succès de l’opération menée en seconde autour de la chanson m’a incité à aller plus loin encore... Pourquoi ne pas choisir un objet d’étude plus exigeant, apparemment plus difficile d’accès, a priori considéré par les adolescents comme lointain, hermétique, archaïque ? Pourquoi ne pas utiliser les nouvelles technologies pour « réconcilier » les élèves avec la lecture ? Pourquoi ne pas utiliser cet outil mal famé qu’est le blog pour faire aimer la littérature ? Et dès lors pourquoi ne pas le faire en Première L, une série actuellement en mal d’identité avec des élèves souvent en mal d’estime de soi ? C’est à partir de ces réflexions qu’est né le projet Voix-Iroise.

Le blog a d’abord été un espace de travail pour la lecture analytique d’une œuvre poétique : les Illuminations de Rimbaud. Les élèves chez eux lisent l’œuvre, circulent librement de poèmes en poèmes et écrivent sur le blog, au gré de leur parcours, des articles variés :

- centrés sur la lecture : observation d’un procédé stylistique, relevé d’un champ lexical dans un poème ou sur tout le recueil, choix d’une phrase ou d’un poème jugés frappants, mise en relation d’un poème avec un autre poème, des images, de la musique, essai d’interprétation, jugement...

- ou centrés sur la réécriture : contractions, dilatations, transformations, substitutions, imitations...

L’expérience s’est prolongée au-delà de cette séquence puisque le blog est devenu un espace de travail pour la lecture cursive de recueils contemporains, en lien avec le projet Voix d’Aujourd’hui qui touche différents établissements de la région. Chaque élève a ainsi pu continuer à se nourrir d’œuvres variées, dans le style comme dans les enjeux, avec pour mission de s’approprier un recueil par quinzaine et d’écrire plusieurs articles de son choix sur le recueil parcouru.

On trouvera sur cette page la liste des différents types d’articles...

Le blog vit de l’activité régulière des élèves qui chez eux ou au CDI mettent en ligne des articles. L’intérêt est d’ailleurs aussi de différencier ainsi le travail et l’évaluation : tous les élèves ne lisent pas la même chose en même temps, tous n’ont pas le même parcours dans l’œuvre, la difficulté variée des types d’articles à écrire permet à chacun d’exploiter au mieux ses compétences et de les développer à son rythme. Les commentaires laissés sur les articles sont aussi un moyen d’échange particulièrement fructueux, entre les élèves bien sûr, mais aussi avec moi qui y exerce pleinement mon rôle de professeur : je dépose sur chaque article un commentaire en cherchant à individualiser et valoriser ; je fais la demande de réécritures, ce que les élèves souvent prennent en compte pour travailler l’orthographe ou la syntaxe ; il m’arrive fréquemment de saluer dans le texte de l’élève l’emploi d’un procédé stylistique ou d’un registre, ce qui évidemment favorise la compréhension et la mémorisation de la notion ; des liens peuvent être faits qui invitent à découvrir d’autres textes, auteurs, mouvements...

Le blog vit aussi de rendez-vous réguliers en classe : le point est fait une fois par quinzaine sur la nature et le nombre d’articles écrits, des séances de travail ont lieu de temps en temps pour s’exercer à de nouvelles techniques d’écriture ou de nouveaux types d’articles, des événements (rencontres, sorties, échanges épistolaires...) viennent relancer la dynamique du projet.

Au final, je n’avais pas prévu que le blog serait à ce point moteur de la vie de la classe : il est ici à l’origine du travail quand il en était l’aboutissement dans les premières expériences. Ainsi il a permis des activités de recherche documentaire sur Internet, facilité des exercices à trous autour de la versification, créé le désir et le besoin d’ateliers d’écriture variés (autour du surréalisme, de l’OuLiPo, du slam...). Il est aussi régulièrement venu enrichir le travail plus quotidien et scolaire de la classe : avec le vidéoprojecteur, il devient simple et intéressant d’exploiter certains articles des élèves pour nourrir une lecture analytique ou un parcours d’ensemble, problématiser ou illustrer une dissertation. Il a enfin donné des idées d’opérations originales comme la « manif poétique » et la séance de B.I.P. : sans ce blog, nous n’aurions sûrement pas eu l’idée de proposer des « slogans-poèmes » (des phrases fulgurantes trouvées dans des recueils ou réécrits par les élèves ou inventés par eux) ni le courage d’aller les clamer sur la place publique pour dire collectivement notre amour de la poésie ; pour valoriser encore plus les créations poétiques des élèves, il a semblé évident de faire appel à des comédiens qui sont venus par surprise dire leurs textes dans le lycée pour ce qui peut apparaître comme un pied-de-nez aux traditionnelles récitations...

Je n’avais pas encore imaginé un tel investissement et un tel retentissement : en 5 mois de fonctionnement, plus de 1500 articles ont été écrits sur le blog par les 24 élèves de la classe, 40000 visiteurs les ont parcourus, plus de 5000 commentaires ont été déposés...

Je n’avais pas non plus espéré une telle créativité des élèves : ils ont assez vite demandé à pouvoir mettre en ligne des poèmes personnels, qui se sont révélés au fil des semaines de plus en plus élaborés ; les réécritures elles-mêmes ont produit des textes d’une qualité poétique étonnante, suscitant des réactions admiratives des poètes eux-mêmes qui, pour le plus grand bonheur des élèves, ont spontanément adressé lettres et mails dans ce qui peut apparaître comme un renversement stupéfiant de nos habitudes de profs de lettres puisque ce sont les écrivains qui désormais commentent les textes des élèves...

Je n’avais pas pensé enfin que cette expérience pédagogique enrichirait à ce point mes réflexions :

- sur le regard que nous portons collectivement sur les élèves : il y a me semble-t-il souvent incapacité du système éducatif à faire vivre leurs talents...

- sur la façon bien « scolaire » dont nous abordons souvent la poésie : ces textes qui résistent à la compréhension immédiate invitent le lecteur aux plaisirs de construire lui-même le sens, de jouer avec les mots, de découvrir que la poésie est plus qu’un genre littéraire, quelque chose qui habite chacun d’entre nous...

- sur l’intérêt des TICE : l’expérience démontre s’il en était besoin que le monde moderne (les technologies nouvelles et les méthodes innovantes qui vont avec) n’est pas un obstacle à l’enseignement de la littérature, que les modes opératoires qui sont propres aux TICE et dont les adolescents d’aujourd’hui sont si friands sont même susceptibles de le régénérer. « Sélectionner », « Couper », « Coller », « Rechercher », « Insérer »... sont autant d’invitations à s’approprier un texte en le réécrivant, c’est-à-dire à lire de façon active et créative. « Faire des liens entre des pages Web » ou bien comme sur ce blog entre des textes et des images ou encore entre des textes et d’autres textes, c’est opérer une mise en relation qui permet d’exercer à la fois sa capacité d’abstraction et sa sensibilité artistique. « Echanger », « mettre en ligne du contenu », n’est-ce pas enfin autre chose que se cultiver ?

***

Prolongement :
« Les 10 commandements du blogueur »

- 1. Le mot de passe de l’administration du blog à personne tu ne donneras

- 2. La configuration du blog (accueil, design, catégories, répertoires...) jamais tu ne changeras

- 3. Les articles et commentaires par toi écrits toujours de ton prénom tu signeras

- 4. Les articles et commentaires par d’autres écrits jamais tu ne modifieras ou supprimeras

- 5. Les articles par toi écrits dans la bonne catégorie tu rangeras et avec la bonne rubrique tu titreras

- 6. Le plus d’articles possibles avec des rubriques les plus diverses possibles sur des textes les plus variés possibles, tu écriras

- 7. La forme des articles (orthographe, syntaxe, mise en page...) tu soigneras

- 8. Des commentaires sur les productions des autres souvent tu ajouteras, aux commentaires des autres sur tes productions souvent tu répondras, des commentaires des autres sur tes productions tu tiendras compte pour si nécessaire réécrire ou corriger ton article

- 9. Tes sources tu indiqueras par des liens (= sites où on a trouvé l’image utilisée ou le texte dont on s’est inspiré...)

- 10. Le blog étant un espace public, les lois tu respecteras (règles sur le droit d’auteur, interdiction de l’injure, de la diffamation...)






administrateur

- Dernières publications :
Comment je travaille (et j’évalue) par compétences en français, en 6e et en 5e
Pour ou contre la nouvelle orthographe ?
Une nouvelle présidente pour WebLettres
Recevez gratuitement des spécimens lelivrescolaire.fr : des manuels collaboratifs, libre et web 2.0.
Appel à contributions : EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE

- Dernières publications :
Quatre blogs pédagogiques : expériences et réflexions









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2008 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip