banniere

L'espace visiteurs

[579] - Parodies du drame romantique

Il s’agissait de trouver des réécritures satiriques ou des approches moqueuses (parodie, critique littéraire, illustration...) de certains aspects du drame romantique, en particulier d’Hernani et des situations extraordinaires comme le dénouement de cette pièce (avec les trois morts sur scène).
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

Réécritures parodiques d’Hernani de HUGO

- Oh ! Qu’nenni ou le mirliton fatal, parodie d’Hernani en cinq tableaux par MM. BRAZIER et CARMOUCHE, représenté au théâtre de la Gaîté le 16 mars 1830.
- N.i ni ou le danger des Castilles de CARMOUCHE, COURCY et DUPETY (un extrait dans le manuel Magnard XIXe siècle coll. « Textes et contextes », 1981).
- Harnali ou la Contrainte par cor, d’Auguste de LAUZANNE, donnée au théâtre du Vaudeville le 24 mars 1830.
- Fanfan le Troubadour à la représentation de Hernani, pot-pourri en cinq actes, Paris, Levavasseur libraire, 1830.
- Mise en image parodique de Hernani par V. MORLAND dans Le Journal amusant, 13 juillet 1867 et suivantes (à l’occasion de la reprise de la pièce).

- Ces références se trouvent dans le très bel ouvrage d’Anne UBERSFELD et Noëlle GUIBERT, Le Roman d’Hernani, Paris, Comédie française et Mercure de France, 1985, qui propose, outre une étude de fond sur la création de la pièce et ses reprises au XIXe siècle, une iconographie très complète.
- Voir aussi l’article de Sylvie VIELLEDENT, membre du « groupe Hugo » (Equipe de recherche « Littérature et civilisation du XIXe siècle), Les parodies de Hernani (1999).

Autres références

- Ruy-Blag est une parodie de Ruy Blas de MM. CARMOUCHE, VARIN et HUART.
- Voir l’article de Raymond TROUSSON J.P.G. Viennet : les romantiques au tribunal du dernier des classiques. Jean Viennet (1777-1868), académicien depuis 1830 et pair de France depuis 1836, a été l’un des adversaires les plus décidés de Hugo et du romantisme (voir notamment dans cet article les citations des commentaires de Viennet à la création des Burgraves.
- En 1867, Jules VALLES publie une critique cruelle intitulée « Hernani » dans le journal La Rue (fondé cette même année par Vallès).


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




François Freby

- Dernières publications :
[1065] - Apprécier notre monde à sa miraculeuse valeur
[1 007] - Duels argumentatifs dans la littérature
[1 006] - Le mythe de la tour de Babel
[967] - Phrases célèbres et Question de l’Homme
[946] - La solitude en poésie









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2008 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip