banniere

L'espace visiteurs

[587] - Questions pour l’entretien à l’oral de l’EAF

Il s’agissait de recenser différentes questions possibles pour l’entretien à l’oral de l’EAF afin de composer un document pour aider aux révisions des élèves.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

CONSEILS GENERAUX, QUESTIONS GENERALES

Travail préparatoire à l’issue de chaque séquence et à la fin de l’année

- Faire un bilan personnel : qu’est-ce que j’ai pensé de ce texte, de cette séquence ? Quel lien puis-je faire avec ma vie, mes idées, l’actualité ?
- Etablir des comparaisons entre les différents textes étudiés en lecture analytique mais aussi les documents complémentaires.
- Faire réellement les lectures cursives et se préparer à en parler : résumé de l’histoire ? passages préférés ? liens avec la séquence ? opinion ?
- A la fin de l’année, s’interroger sur la séquence qu’on a préférée, qu’on a détestée ; pourquoi ? Savoir situer dans le temps les différents auteurs figurant sur le descriptif.

Exercice à pratiquer

- Il s’agit de mettre les élèves en binôme (l’un interroge, l’autre est interrogé), en leur demandant de trouver cinq questions d’entretien sur une séquence : une question sur le groupement de textes ou l’œuvre intégrale, une question sur la lecture cursive, une sur la problématique, une sur un aspect technique abordé dans la séquence, et une sur la culture générale ou les activités personnelles.

Questions générales en fonction des objets d’étude

- Pour les séquences sur l’argumentation ou le mouvement culturel (Humanisme, Lumières), on peut demander quel extrait le candidat donnerait à lire aux jeunes d’aujourd’hui car il le trouverait particulièrement éclairant. Il s’agit en définitive d’interroger la modernité (ou l’universalité, diront certains) de ces mouvements de pensée ou des écrits étudiés.
- On peut aussi demander aux candidats d’essayer de définir ce qu’est la poésie, et, pour les y aider, les inviter à réfléchir dans le poème qui leur plaît le plus, ce qui les fait vibrer ou les intéresse. Il me semble que l’on pourrait poser une question similaire au sujet de textes extraits du roman : quel passage vous semble le plus réussi ? Que doit comporter à vos yeux un bon roman ?
- Pour le théâtre ou le roman, on peut interroger le candidat sur le personnage qui a le plus retenu son attention, pour le faire réfléchir ensuite sur les motivations de son choix : souhaite-t-il que le personnage lui ressemble (procédé d’identification) ? qu’il soit au centre de la pièce ? (un personnage est-il important seulement parce que le nombre de ses répliques est dominant ? que penser des personnages qui ne parlent pas ou qui parlent peu ?)

QUESTIONS SUR L’ARGUMENTATION

Questions de connaissances

- Définir : convaincre, persuader, délibérer.
- Quelle est la différence entre convaincre, persuader, délibérer ? Justifiez par un exemple.
- Définir : apologue, essai, utopie, contre-utopie.
- Quels sont les différents genres d’apologues que vous connaissez ? (parabole, fable, conte, roman de science-fiction...)
- Définir : registre polémique, satirique, didactique, épidictique...
- Qu’est-ce qu’un argument ? Qu’est-ce qu’une thèse ?
- Qu’est-ce qu’un argument ad hominem ?
- Qu’est-ce qu’une concession ? une réfutation ? un compromis ? une controverse ? un présupposé ? une alternative ?
- Qu’est-ce qu’une apologie ? un réquisitoire ? un plaidoyer ? une délibération ? un dilemme ?
- Logique et pseudo-logique : syllogisme, paradoxe, contre-vérité, sophisme ?
- Implicite et explicite.
- Argumentation et liaisons logiques / et absence de liaison (asyndète/parataxe).
- Expliquer les mécanismes de l’ironie.
- Qu’est-ce que l’ironie ? Quels sont ses avantages, ses limites ?

Questions sur les genres argumentatifs

- Quel genre argumentatif vous semble le plus efficace ?
- Quels sont les intérêts respectifs des différentes formes d’argumentation (essai, fable, conte philosophique) ?
- Donnez des exemples d’argumentations indirectes. Sont-ils moins convaincants qu’une argumentation directe ?
- Pourquoi les argumentations indirectes se sont-elles développées au cours des siècles passés, plutôt que l’argumentation directe ?
- Vaut-il mieux argumenter directement ou s’appuyer sur un apologue ?
- Quels sont les éléments constitutifs d’un apologue ?
- Quelles sont les fonctions de l’apologue ?
- L’apologue est-il un bon outil de critique ? Qu’est-ce qui fait son succès ?
- Aspects futiles / utiles de l’apologue.
- La valeur argumentative de l’utopie (Thélème, l’Edorado, etc.) ou de la contre-utopie.
- Quel est le rôle joué par la morale dans une fable ? Sans cette moralité, la fable est-elle moins convaincante ?
- Qu’est-ce qui fait la différence entre la visée morale d’une fable et celle d’un conte philosophique ?
- La valeur du conte philosophique pour critiquer un système philosophique (Pangloss et Leibniz).
- En quoi le conte philosophique relève-t-il du genre argumentatif ?
- Qu’y a-t-il de philosophique dans le conte philosophique ?
- Le genre de l’essai est-il très présent aujourd’hui ?
- Pourquoi a-t-il été plus judicieux pour [tel auteur] d’écrire son œuvre sous la forme d’un essai plutôt que sous la forme d’un dialogue ou d’un apologue ?

Autres questions

- Qu’est-ce qui différencie une démonstration logique d’une argumentation efficace ?
- Le pouvoir de la persuasion dans le discours argumentatif.
- Par quels procédés un auteur peut-il se montrer persuasif ?
- Les interventions de l’auteur renforcent-elle la force argumentative d’un texte ?
- Quel est l’intérêt d’impliquer l’auteur / le narrateur dans un texte argumentatif ? (différentes valeurs du « je », du « on », du « nous »...)
- Quel est l’intérêt d’impliquer le destinataire dans un texte argumentatif ? (différentes valeurs du « on », du « vous »...)
- Quel type de texte ou procédé d’écriture vous paraît le plus efficace pour convaincre / persuader ?
- Comparer les stratégies argumentatives des différents textes de votre descriptif. Quel est le plus efficace ?
- Quels sont les registres principalement utilisés par les auteurs de la séquence ?
- Comment les auteurs de la séquence expriment-ils leurs idées ?
- La forme littéraire permet-elle à l’argumentation d’être plus efficace ?
- Comment critiquer et dénoncer efficacement ?
- Pour convaincre, faut-il émouvoir ou indigner ?
- Comment une image peut-elle être argumentative ?
- Quel est le rôle de l’humour, de l’ironie, dans l’argumentation ?
- L’argumentation peut-elle se mettre au service du mensonge ?
- La littérature engagée est-elle toujours de la littérature ?
- Est-ce le rôle de la littérature d’argumenter ? Peut-elle améliorer la société ?
- Quelle est l’utilité actuelle de la littérature engagée ?
- Aujourd’hui, de quelle façon défendriez-vous vos idées ?
- Quelle cause défendriez-vous aujourd’hui ? Par quels moyens ?
- Toutes les opinions se valent-elles ?

QUESTIONS SUR LES MOUVEMENTS LITTERAIRES ET CULTURELS

Sur l’humanisme

- Qu’est-ce que l’humanisme ? Pourquoi le mouvement porte-t-il ce nom ?
- Quelles sont les valeurs de l’humanisme ?
- Quelle est la nouvelle conception de l’homme et du monde pour le mouvement humaniste ?
- Pourquoi l’humanisme au XVIe siècle ?
- Quelles sont les caractéristiques de l’éducation humaniste ?
- Citez des écrivains humanistes.
- L’humanisme existe-t-il encore aujourd’hui ?

Sur les Lumières

- Quel est le contexte historique du XVIIIe siècle ?
- Quels ont été les grands combats / les grandes affaires du XVIIIe siècle ?
- Quels sont les événements importants du XVIIIe siècle ?
- Que veut dire « Lumières » dans l’expression « siècle des Lumières » ?
- Quel est le but du mouvement des Lumières ?
- Définir l’esprit des Lumières en trois mots.
- Quelles sont les grandes idées, les causes, les valeurs défendues par les philosophes des Lumières ?
- Quelles caractéristiques aurait la société idéale telle que la souhaitent les philosophes ?
- Quels thèmes sont abordés dans les textes des Lumières ?
- Quelles cibles sont visées par les philosophes des Lumières ?
- Quelles sont les principales revendications des philosophes ?
- Qu’appelle-t-on un « philosophe des Lumières » ?
- Quel rôle joue le philosophe dans ce mouvement des Lumières ?
- Quels sont les auteurs majeurs des Lumières ? Citez les genres dans lesquels ils se sont illustrés.
- Comment les auteurs des Lumières expriment-ils leurs idées ?
- Quels sont les moyens utilisés par les philosophes pour diffuser leurs idées ?
- Quels sont les genres et les registres variés qui expriment ces idées nouvelles ?
- Que savez-vous de l’Encyclopédie ?
- Qu’est-ce que la « bataille encyclopédique » ?
- Qui a participé à l’Encyclopédie ?
- Comment les écrivains de cette époque ont-ils fait pour déjouer la censure ? Que risquaient-ils à publier leurs œuvres ?
- Pourquoi les auteurs passaient-ils parfois par des œuvres anonymes ? Pouvez-vous citer des œuvres anonymes ?
- A quel événement historique majeur la contestation des Lumières a-t-elle abouti ?
- Pourquoi peut-on dire que les Lumières ont été un nouvel humanisme ?
- Cette philosophie a-t-elle eu une efficacité ? Quels effets a-t-elle eu à court et moyen terme ? à long terme ?
- Connaissez-vous d’autres mouvements littéraires contemporains des Lumières ?
- Le XVIIIe siècle se limite-t-il au mouvement des Lumières ?
- Les combats des Lumières (par exemple contre le fanatisme religieux) sont-il toujours d’actualité ?
- [Tel texte des Lumières] est-il toujours d’actualité aujourd’hui ?
- Quels intérêts y a-t-il à faire connaître le mouvement des Lumières aujourd’hui ?
- Qui aurait le rôle des philosophes des Lumières aujourd’hui ?
- Qu’est-ce qu’un philosophe aujourd’hui selon vous ?
- A quelle valeur défendue par les Lumières avez-vous été le plus sensible ? dans quel texte ?

QUESTIONS SUR LA POESIE

Questions sur la forme poétique

- Quelles sont les différentes formes poétiques que vous connaissez ?
- Quels types de vers connaissez-vous ?
- Que connaissez-vous à l’organisation des rimes ?
- Que savez-vous de la forme du sonnet ?
- Définissez l’élégie.
- Qu’est-ce qui distingue la prose des vers ?
- Qu’est-ce qui différence la poésie de la prose ?
- Peut-on encore parler de poésie avec le poème en prose ou la prose poétique ?
- Quels sont les intérêts d’utiliser les vers / la prose en poésie ?
- La forme poétique « classique » est-elle une contrainte ?
- Qu’est-ce qui distingue la poésie des autres genres littéraires ?
- Quelle définition proposez-vous de la poésie ?
- Qu’est-ce qui fait qu’un texte est poétique ? // Qu’est-ce qui fait la poésie d’un texte ?
- Quelle est la spécificité de l’écriture poétique ?
- En quoi la forme poétique donne-t-elle plus de force au propos tenu dans un texte ?
- La poésie peut-elle se passer des images ?
- Quels rapports la poésie entretient-elle avec la musique ?
- Que pouvez-vous dire sur le genre et la forme des poèmes que vous avez étudiés ?
- Qu’est-ce qu’un art poétique ?

Questions d’histoire littéraire

- Définissez Pléiade / baroque / romantisme / Parnasse / symbolisme / surréalisme... (selon les textes étudiés).
- Pouvez-vous citez un poète / un poème appartenant à [tel mouvement] ?
- Qui sont les « poètes maudits » ?
- Citez trois poètes du XIXe siècle.
- Quelles sont les caractéristiques de la poésie classique et de la poésie moderne ?
- Poésie et modernité : le renouvellement des formes et des thèmes en poésie.
- Pouvez-vous citer un poème libéré des contraintes formelles ?
- Comment percevez-vous l’histoire du genre poétique ?

Questions sur les fonctions de la poésie

- Quelles sont les fonctions de la poésie ? // A quoi sert la poésie ?
- Quels sont le rôle et le statut du poète ? // A quoi sert le poète ? Comment le définir ?
- Pensez-vous que la poésie ne trouve son inspiration que dans les sentiments ? Quelles sont ses autres sources d’inspiration, ses autres missions ?
- Quels sentiments le poète fait-il naître chez le lecteur ?
- Pourquoi parle-t-on de poésie lyrique pour désigner la poésie qui exprime les sentiments ?
- A votre avis, à quoi sert la poésie lyrique ?
- La poésie est-elle la forme la plus appropriée au lyrisme / aux sentiments ?
- L’émotion suffit-elle à faire un poème ?
- La poésie est-elle le genre le plus approprié pour évoquer le sentiment amoureux ?
- La poésie engagée... Est-ce encore de la poésie ?
- La poésie est-elle utile ou inutile ?
- Poésie : exploration du monde ou création d’un autre univers ?
- La poésie est-elle un jeu sur le langage ?
- Quels rapports le poète entretient-il avec la société selon les époques ?

Autres questions

- Selon vous, quel est le poème le plus réussi de la séquence ? Pourquoi ?
- Justifiez le choix des poèmes du groupement.
- L’étude de la poésie en classe a-t-elle modifié la vision que vous en aviez ?
- La vie quotidienne est-elle poétique ?
- Qu’est-ce qu’un « objet » poétique ?
- La poésie idéalise-t-elle la réalité ?
- Comparez la chanson et la poésie.
- Est-il gênant de ne pas comprendre un poème au premier abord ?
- La poésie a-t-elle encore sa place aujourd’hui ? Sous quelles formes existe-t-elle ?
- Savez-vous un poème par cœur ? Pouvez-vous le réciter ?
- Avez-vous un poète préféré ? Pourquoi ?
- Aimez-vous la poésie ? Pourquoi ?
- L’écriture poétique vous semble-t-elle facile / difficile ?
- Avez-vous vous-même écrit des poèmes ? Dans quelles circonstances ? Sous quelle forme ? Quel intérêt avez-vous retiré de cette expérience ?

QUESTIONS SUR LE ROMAN

Questions de connaissances

- Qu’est-ce qu’un narrateur ?
- Expliquez les points de vue.
- Quand le roman est-il né en France ?
- Quelle évolution le genre romanesque a-t-il connue au cours des siècles ?
- Qu’apporte le XIXe siècle au genre romanesque ?
- Qu’est-ce qui caractérise le roman moderne ?
- Qu’est-ce qu’un roman autobiographique ?
- Qu’appelle-t-on un roman de formation ?
- Qu’est-ce que le naturalisme / le nouveau roman... ? (selon les textes étudiés)
- Citez des auteurs réalistes.

Questions portant sur l’objet d’étude : le personnage, la vision de l’homme et du monde

- Quelles visions du monde peut offrir le roman ?
- Comment un personnage de roman peut-il transmettre une vision du monde au lecteur ?
- Expliquez la construction et l’évolution du personnage de roman.
- Comment le romancier fait-il comprendre au lecteur ce que découvre son personnage ?
- Quelle place le romancier accorde-t-il au corps du personnage ?
- Comment le lecteur peut-il s’identifier au personnage ? Est-ce souhaitable ?
- Quels rapports l’auteur entretient-il avec son personnage ?
- Quelles qualités doit avoir un personnage de roman pour plaire au lecteur / pour être le héros du roman ?
- Que savez-vous de l’évolution du personnage de roman au fil du temps ?
- Qu’appelle-t-on un héros positif / négatif, un antihéros, un héros collectif ?
- Quelles différences y a t-il entre un personnage de roman et un personnage de théâtre ?

Autres questions

- Qu’est-ce qui différencie le roman des autres genres littéraires ?
- Qu’est-ce qui caractérise l’écriture romanesque par rapport à d’autres formes littéraires ?
- Quels sont les points communs / les différences entre un roman et un film ?
- Quelles sont les fonctions du roman ?
- Quel rapport le roman entretient-il avec la réalité ?
- On dit parfois que dans un roman les descriptions sont ennuyeuses : qu’en pensez-vous ? // A quoi servent les descriptions dans un roman ?
- Quelles sont les fonctions de la description dans la représentation des personnages ?
- Quelles qualités doit avoir un début / une fin de roman réussi(es) ?
- Diriez-vous que la lecture du roman que vous avez étudié cette année a contribué à modifier votre vision du monde ?
- Quel intérêt y a-t-il à étudier un roman ?
- Qu’attendent les lecteurs d’un roman ?
- Quel est le rôle du lecteur dans la lecture d’un roman ?
- Qu’est-ce qui fait le succès du genre romanesque ?
- Qui est selon vous le plus grand romancier français ? Pourquoi ?
- Quels sont les romans qui vous plaisent / vous déplaisent ? Pourquoi ?
- Quelles qualités doit avoir un bon roman selon vous ?

QUESTIONS SUR LE THEATRE

Questions de connaissances sur le genre

- Donnez une définition du théâtre.
- Quelles sont les particularités du texte théâtral ?
- En quoi le théâtre se différencie-t-il des autres genres littéraires ?
- Qu’est-ce que la double énonciation au théâtre ?
- Quelles sont les formes de la prise de parole au théâtre ? // Définissez les termes suivants : réplique, tirade, stichomythie, monologue, aparté...
- A quoi servent les didascalies ?
- Définissez un genre théâtral : comédie, tragédie, drame...
- Définissez ces registres : comique, tragique, dramatique, lyrique...
- Quelles sont les différentes formes de comique au théâtre ?
- Qu’est-ce qu’un quiproquo ?
- Comment une tragédie est-elle structurée ?
- Quelles sont les différentes étapes d’une pièce ? // Définissez les termes suivants : exposition, nœud, dénouement.
- Qu’attend-on d’une scène d’exposition ? Quelles difficultés se posent au dramaturge ?
- Quelles sont les fonctions du dénouement au théâtre ?

Questions d’histoire littéraire

- Qu’est-ce que la règle des trois unités au théâtre ?
- Quelles sont les règles de la tragédie classique ?
- Quelles sont les caractéristiques du théâtre classique et du théâtre moderne ?
- En quoi le théâtre romantique a-t-il renouvelé la scène française ?
- Qu’est-ce que le théâtre de l’absurde ?
- Quels sont la place et le rôle des didascalies dans le théâtre moderne ?
- Citez trois dramaturges modernes.
- Que connaissez-vous de l’évolution du lieu théâtral depuis l’origine du théâtre ?

Le théâtre comme représentation

- Est-ce que la représentation est indispensable pour apprécier et comprendre une pièce ?
- Expliquez la difficulté à lire une pièce de théâtre.
- Quelle différence faites-vous entre le texte théâtral et sa représentation sur scène ?
- Qu’appelle-t-on la mise en scène ? A quoi sert-elle ? Quels problèmes pose-t-elle ?
- Le théâtre peut-il se passer de mise en scène ?
- Peut-on dire que « mettre en scène », c’est réinterpréter une pièce, lui donner un sens ?
- La mise en scène est-elle une illustration ou une trahison ?
- Qui est le vrai « dramaturge » : l’auteur ou le metteur en scène ?
- Quelle est la place du metteur en scène par rapport à l’auteur de théâtre ?
- En quoi la mise en scène peut-elle influencer la réception d’une pièce par le public ?
- Comment le théâtre prend-il en compte le spectateur ?
- En quoi consiste le plaisir / la supériorité du spectateur au théâtre ?
- Qu’est-ce qui intéresse le spectateur avant tout ?
- Le spectateur est-il toujours un « voyeur » au théâtre ?
- Pourquoi va-t-on au théâtre aujourd’hui ?
- Quelle expérience personnelle du théâtre avez-vous en dehors du cadre scolaire ?
- Lorsque vous avez assisté à cette représentation, qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?
- Quelles sont les différences entre le théâtre et le cinéma ?
- Quel est le rôle de l’accessoire ou du décor au théâtre ?
- Pouvez-vous citer des metteurs en scène ?
- Quels métiers du théâtre connaissez-vous ?
- Quelles qualités faut-il pour être un bon comédien ?
- Facilité / difficulté à jouer du théâtre classique / du théâtre moderne ?

Questions portant sur une œuvre intégrale ou un groupement

- Quelle a été la genèse de la pièce que vous avez étudiée ?
- Quelle a été la réception de la pièce que vous avez étudiée ?
- Dans la pièce que vous avez étudiée, y a-t-il une évolution de la problématique / de l’intrigue ?
- Quelle est la fonction de telle scène / tel acte dans la pièce que vous avez étudiée ?
- [Tel personnage / telle scène] est-il/elle foncièrement nécessaire à la pièce ?
- L’amour au théâtre est-il toujours une lutte, une déchirure ?
- Que pouvez-vous dire des relations entre maîtres et valets au théâtre ?
- Théâtre et hypocrisie : la thématique du « masque ».
- Théâtre et séduction.

Autres questions

- Quelles sont les fonctions du théâtre ?
- Le théâtre a-t-il pour fonction d’instruire ou de distraire le public ?
- Le théâtre a-t-il nécessairement un « message » à faire passer ?
- Le théâtre est-il nécessairement argumentatif ou illustratif ?
- Qu’est-ce qui fait qu’une scène bascule du comique au tragique, ou vice-versa ?
- Une comédie (genre) est-elle nécessairement comique (registre) selon vous ?
- Une scène de théâtre est-elle toujours un affrontement ?
- Que est l’intérêt des portraits au théâtre ?
- Quelles sont les fonctions du monologue / du dialogue au théâtre ?
- Qu’est-ce qui fait le succès du théâtre classique aujourd’hui ?

QUESTIONS SUR L’AUTOBIOGRAPHIE (PREMIERE L)

Questions de connaissances sur le genre et son histoire

- Définissez l’autobiographie.
- Qu’est-ce que le « pacte autobiographique » ? Peut-il vraiment être respecté ?
- Quels sont les différentes formes autobiographiques que vous connaissez ? Quelles sont leurs caractéristiques ?
- Définissez : journal, mémoires, autobiographie, autoportrait, roman autobiographique.
- Qu’est-ce qui différence l’autobiographie traditionnelle des autobiographies modernes ?
- Y a-t-il des thèmes récurrents dans les autobiographies ?

Problématiques spécifiques à l’autobiographie : buts, sincérité, mémoire

- Quelles raisons peuvent conduire un auteur à rédiger une autobiographie ?
- Pour qui écrit-on une autobiographie ? Pour soi, pour les autres ?
- Ecrire son autobiographie aide-t-il à la connaissance de soi ?
- Autobiographie : testament, bilan de vie ?
- Cherche-t-on toujours à « prouver » quelque chose en écrivant une autobiographie ?
- Quelle est la place du « je » dans l’autobiographie ?
- Autobiographie : vérité ou mensonge ?
- L’autobiographie donne-t-elle la vérité sur son auteur ? // Quelle est la crédibilité de l’auteur d’autobiographie ?
- Qu’est-ce qui peut déformer la vérité de l’autobiographie ?
- Peut-on tout dire dans une autobiographie ? Le doit-on ?
- A quelles difficultés peut se heurter un auteur d’autobiographie ?
- Comment s’effectue le choix des souvenirs racontés ?
- Quel est le pouvoir de l’écriture face au temps qui passe ?
- La mémoire est-elle une alliée ou une ennemie ?
- Quel est le jeu des temps dans l’autobiographie ?

Autres questions

- Comment l’écriture transforme-t-elle l’histoire d’une vie en œuvre littéraire ?
- Quelle est la place / l’importance de l’enfance dans les récits autobiographiques ?
- Comment s’articulent le regarde de l’enfant (l’adolescent) et de l’adulte ?
- Est-ce légitime de vouloir raconter sa vie aux autres ?
- Quel est l’intérêt pour un lecteur de lire une autobiographie ? // En quoi une autobiographie peut-elle intéresser le lecteur ?
- Pour bien connaître un personnage célèbre, préféreriez-vous lire son autobiographie ou sa biographie ?
- Quelles réflexions vous inspire le titre de cette œuvre autobiographique ? Peut-il servir de fil conducteur de l’œuvre ?
- L’autobiographie est-elle seulement le récit d’une expérience personnelle ?
- Les différents genres du « je » : poésie, théâtre...
- L’illustration du regard sur soi dans d’autres arts (peinture, photographie, musique, cinéma...).
- Comment expliquer l’inflation du genre autobiographique aujourd’hui ?
- Comparez l’autobiographie et le blog.
- L’écriture autobiographique vous semble-t-elle facile / difficile ?
- Avez-vous déjà pratiqué l’écriture autobiographique ? Dans quelles circonstances ? Quel bilan faites-vous de cette expérience ?

QUESTIONS SUR LES REECRITURES (PREMIERE L)

- Qu’est-ce qu’une réécriture ? Pouvez-vous en donner des exemples ?
- Quelle différence faites-vous entre une traduction, une imitation et une réécriture ?
- Quelles difficultés soulève la traduction en français d’un texte étranger (en particulier d’un texte poétique) ?
- Comment procède-t-on, d’après vous, à la traduction d’un texte littéraire ?
- Quels intérêts présente une réécriture ?
- Les réécritures d’œuvres connus vous semblent-elles utiles ou pertinentes ? Pourquoi ?
- Qu’apporte une réécriture par rapport au texte original ?
- Quelles difficultés présente une réécriture ?
- Qu’avez-vous pensé des réécritures étudiées pendant l’année ?
- Quelle réécriture avez-vous préféré / le moins apprécié ? Pourquoi ?
- Quel est le rapport entre réécriture et parodie ?
- Avez-vous déjà tenté la réécriture d’un texte (au sens littéraire) ? Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Ingrid Lesueur

- Dernières publications :
[1 107] - Littérature et immigration (Littérature et société)
[1 002] - Activités au sein de la classe pour des élèves étrangers
[989] - Romans policiers anglais et police scientifique
[874] - T.P.E. Canons de beauté depuis 1850
[837] - TPE Hiroshima









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2008 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip