banniere

L'espace visiteurs

[622] - Théâtre et politique : bon ou mauvais roi

Il s’agissait de trouver, pour une séquence de Première sur Lorenzaccio, des textes complémentaires théâtraux où la personne du « prince » ou du dirigeant soit louée (le bon roi) ou au contraire remise en question, critiquée (mauvais roi, tyran, despote), ou encore des textes qui évoquent la destitution ou l’assassinat du roi ou du tyran, ou qui montrent les excès du despote.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

Passages précis, extraits

- ANOUILH J., Antigone : Créon et le métier de roi.
- CORNEILLE P., Cinna : à la fin (V, 3), on voit la clémence de l’empereur Auguste qui gracie ses ennemis.
- CORNEILLE P., Othon : à la fin aussi on loue la « belle attitude » de monarque.
- CORNEILLE P., Sertorius, acte III, scène 1 : Sertorius explique à Pompée qu’il refuse de s’allier avec Sylla, un tyran sanguinaire (voir le manuel Hatier, Itinéraires littéraires XVIIe siècle, p. 158).
- GIRAUDOUX J., Electre : scène où Eghiste prend sa dimension de roi.
- HUGO V., Hernani : à la fin, la clémence de l’empereur est louée.
- HUGO V., Ruy Blas : critique des « mauvais ministres » à l’acte II, scène 2 (« Bon appétit, Messieurs... » - voir le manuel Hatier Itinéraires littéraires XIXe siècle, p. 278).
- JARRY A., Ubu roi : la scène des nobles qui passent à la trappe est intéressante, ou la chanson du décervelage, qui est, au départ, intégrée à la pièce.
- MARIVAUX, La Double inconstance, acte II, scène 1 : le prince fait enlever Silvia pour l’épouser alors qu’elle aime Arlequin, qu’elle finira par « oublier ». Le prince justifie son injustice au nom de l’intérêt supérieur de l’amour... il s’agit ici du triomphe du pouvoir dans le domaine sentimental. Sinon, réflexion sur la noblesse : acte III, scène 4.
- MOLIERE, Tartuffe : dans le dénouement, éloge du roi, de sa clairvoyance et de sa sagesse.
- RACINE J., Britannicus : Néron est maudit par sa mère.
- RACINE J., iphigénie, acte IV, scène 5 : Clytemnestre accuse Agamemnon de sacrifier sa fille afin de pouvoir jouir de la gloire du pouvoir.
- SHAKESPEARE W., Hamlet : tirades sur le monarque.
- SHAKESPEARE W., Macbeth : assassinat du roi d’Ecosse Duncan.

Œuvres complètes suggérées

- BRECHT B., La résistible ascension d’Arturo Ui.
- CAMUS A., Caligula.
- CAMUS A., Les Justes.
- IONESCO E., Macbett (1972).
- MUSSET (de) A., Lorenzaccio.
- RACINE J., Bérénice.
- SHAKESPEARE W., Richard III.
- SOPHOCLE, Œdipe-roi.

Complément

- MACHIAVEL, Le Prince (possible lecture complémentaire).

Merci à Béatrice Ducerf, France Tourrel, Sophie Bernet, Emmanuelle Roussel, "fbrustlein", Sabine Lemoine, Marie-Hélène Seng, Agnès Guinchard et Dominque Délas.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Cathy Réalini

Cathy Réalini est professeur de lettres au Lycée Descartes de Montigny le Bretonneux (Yvelines)



- Dernières publications :
[1 122] - A lire pour renouveler sa pratique en lettres en lycée
[1087] - Personnage de roman et guerre
[935] - Romans tragiques
[671] - Amour et classes sociales
[622] - Théâtre et politique : bon ou mauvais roi








contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip