Les Voix de Jeanne d'Arc

Le métier de maquilleur (se) professionnelle

Par corinnedd - publié le vendredi 2 mai 2014 à 12:38 dans Découverte professionnelle 13-14
La maquilleuse ou "make-up artist" exerce dans deux grand secteurs : le maquillage beauté et le maquillage professionnel.

Le métier de maquilleuse beauté consiste à faire ressortir les atouts du visage, camoufler les petits défauts. Les maquilleurs professionnels travaillent pour le spectacle enregistré (télé, cinéma, vidéo) ou vivant (théâtre). Ils préparent ou modifient un visage en fonction d’impératifs techniques ou artistiques exigés par le réalisateur.

La maquilleuse ou le maquilleur doit posséder de la patience, de la concentration, de la dextérité et de la précision. Pour ce métier, il faut également posséder une très grande sensibilité artistique et avoir une importante créativité. Il faut aussi avoir un bon sens du relationnel, une aptitude commerciale, être motivé et persévérant.

Le métier de maquilleuse exige plusieurs niveau de formation : bac +2 ; CAP ou équivalent ; BEP esthétique, cosmétique, parfumerie ; BTS esthétique, cosmétique ; brevet pro esthétique.  

Ce métier s’exerce en intérieur, dans un institut de beauté, dans des salons de coiffure, dans les espaces maquillage des grands magasins ou à domicile.

Flavie 3A

La brigade de protection des mineurs

Par palmese - publié le lundi 17 février 2014 à 09:47 dans Découverte professionnelle 13-14
Qu’est-ce que la BPM ?

La BPM est une brigade chargée de la protection des mineurs et de la répression à l’encontre des mineurs.


Que fait la BPM pour les mineurs ?


La BPM a pour devoir de mener des enquêtes concernant des infractions dont sont victimes des mineurs, qu’il s’agisse notamment d’agressions sexuelles, de viols, de maltraitances ou d’autres violences.


La BPM se repartit en 3 groupes :


- les groupes d’enquêtes, chargés des affaires menées dans le milieu intra-familial (incestes, excisions, enlèvements parentaux, maltraitances, etc.).
- les groupes opérationnels, traitant les affaires commises dans le milieu extra-familial (agresseurs sexuels, traite des êtres humains, prostitution, etc.).

- un groupe spécialisé dans la répression de la pédophilie et de la pédopornographie sur Internet.



Quelles sont les qualités requises?


La BPM est un métier psychologiquement éprouvant (histoires sordides, malsaines) mais il faut aussi se montrer compréhensif envers la victime et surtout être volontaire et être bon dans les relations humaines. La prudence est également conseillée.



Quelles sont les études nécessaires ?


Pour travailler à la BPM, vous devez intégrer la police nationale. De la gardienne de la paix (bac sans condition de série) au commissaire de Police (bac + 5, master en droit conseillé et préparation au concours), en passant par le lieutenant de Police (bac + 3, notamment en droit), il existe divers concours qui demandent certaines connaissances juridiques. Il existe en faculté de droit des préparations à ces concours semblables à un cursus en droit (licence puis master).


Les raisons de mon intérêt pour ce métier


J’ai choisi la BPM car le film Polisse de Maïwenn m’a beaucoup marquée, le film est très représentatif de ce qu’est la BPM.


Le site « Les métiers.net » m’as permis de trouver les informations sur la BPM :                                             http://www.lesmetiers.net/orientation/p2_370771/quelle-est-la-formation-la-plus-adaptee-pour-travailler-dans-la-brigade-de-protection-des-mineurs

Emilie 3A

Le métier de ferronnier

Par souchay - publié le lundi 17 février 2014 à 09:26 dans Découverte professionnelle 13-14
En quoi consiste ce métier ?

Le métiers de ferronnier consiste à réaliser couramment des objets d’intérieur
( luminaire, table...) mais aussi d’extérieur (rampe d’escalier, grille, portail)

tout ceci en fer forgé travaillé à a la main.

Pour réaliser ce métier dans de bonnes conditions, il faut être téméraire et avoir une assez bonne condition physique. Il faut aussi avoir une bonne vue pour du travail précis.

Quelles sont les conditions de travail ?


Ce métier s’exerce en intérieur pour la plupart du temps et pour tout ce qui est

travail de forge mais parfois aussi en extérieur.  Il nécessite souvent des déplacements ; les horaires de travail sont fixes mais avec de rares changements ainsi que de rares possibilités de travail le weekend.

Ce métier peut s’exercer seul ou à plusieurs selon l’importance de l’entreprise. Dans se métier les ferronniers sont amenés a rencontrer leurs clients selon les travaux à effectuer. L’usage de véhicule se fait qu’il soit personnel ou non et peut nécessiter plusieurs permis de conduire.


Quelle formation exige ce métier ?

Pour la pratique de ce métier un CAP au minimum, soit un BAC professionnel.

Pour un CAP cela nécessite 2 a 3 ans d’étude après le collège, et pour un BAC pro 3 a 4 ans d’études.


 Quelles connaissances sont nécessaires ?

Les connaissances à avoir pour ce métier sont les maths (géométrie) ainsi qu’être doué de ses mains.


Flavien 3A

Le métier de pédiatre

Par Elhanafi - publié le lundi 10 février 2014 à 09:30 dans Découverte professionnelle 13-14

Le pédiatre suit les premières secondes de vie des enfants jusqu’à leur adolescence, ou leur majorités. Venez découvrir ce métier qui prépare les citoyens de demain.


Le métier, son contexte

Vous aimez la médecine mais aussi les enfants et vous ne savez pas comment faire, devenez pédiatre. Il accompagne les enfants dans leur croissance et s’occupe de leur santé par l’intermédiaire de leurs parents.


Le parcours pour y arriver

Il faut faire des études scientifiques (S). Après avoir passé un Bac S il faudra faire au moins dix années d’études. La première consiste à passer un concours pour être admis à la faculté de médecine ensuite il y a les années de spécialisation.


Les qualités requises pour exercer ce métier

Il faut être patient et attentif, il faut aussi avoir un savoir très large et une endurance à toute épreuve. Le pédiatre reste toute sa vie étudiant pour être au courant de l’évolution de la médecine.


Les conditions de travail

Il peut exercer libéralement (à son nom dans sa propre enseigne) ou dans un hôpital. Il exerce généralement seul. S’il travaille dans un hôpital les horaires sont très variables selon les journées de garde etc.


Les aspects positifs sont que le pédiatre contribue à la santé des adultes de demain, c’est une satisfaction au quotidien. Mais il est difficile d’exercer ce métier dans des moments de pénurie de médecin. La pédiatrie exercée en milieu libéral est l’une des filières médicales les moins rémunératrices, 5800¤ en moyenne comparé à un médecin praticien hospitalier qui lui gagne entre 3300 à 6200¤ en moyenne.


Manel 3A


Ce blog a pour but d'offrir un nouvel espace de diffusion aux articles écrits par les élèves du collège Jeanne d'Arc d'Apt. Après des années de journal imprimé, après une publication sur le site du collège, nous tentons l'aventure du blog, plus souple dans son fonctionnement et, nous l'espérons, plus agréable pour nos lecteurs.
«  Novembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Derniers commentaires

- Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
- Commentaire sans titre (par corinnedd)
- Commentaire sans titre (par corinnedd)
- Commentaire sans titre (par corinnedd)
- Commentaire sans titre (par corinnedd)

Canal RSS

Abonnement


Service d'hébergement offert par WebLettres