WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste français-collège


Article : [475] - Le cahier de brouillon


samedi 12 août 2017

Par Julia Danih

Il s’agissait de trouver une astuce afin que les élèves n’oublient plus leur cahier de brouillon.
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

TĂ©moignages de nos colistiers

Le cahier de brouillon, un cahier spécifique

  Asphodèle fonctionne avec des cahiers, dont un « cahier d’Ă©criture », dans lequel les brouillons ont toute leur place.

  Catherine utilise un petit cahier d’activitĂ©s pour que les Ă©lèves puissent noter leurs rĂ©flexions, leurs prĂ©parations, leurs essais de rĂ©daction. Elle les ramasse rĂ©gulièrement pour donner des conseils et proposer des amĂ©liorations (pour les rĂ©dactions, en particulier). Elle en a besoin car son cours est sous forme de fiches Ă  complĂ©ter, il manque donc un espace de libertĂ© que les Ă©lèves trouvent avec ce cahier. Les Ă©lèves doivent noter la date et l’intitulĂ© de l’activitĂ©. Catherine pense distribuer le logo et le titre du chapitre en couleur Ă  coller sur le cahier au dĂ©but de chaque chapitre. Pour Ă©viter les oublis, ce cahier reste en classe, les Ă©lèves ne le prennent que très rarement Ă  la maison. Le premier jet contient souvent beaucoup de ratures, puis au fur et Ă  mesure des rĂ©Ă©critures, le texte est plus propre jusqu’Ă  ce que le professeur donne ou nĂ©gocie « un bon pour recopier ». Sauf en cas de hors-sujet complet, les Ă©lèves doivent amĂ©liorer et non recommencer. Pour pouvoir corriger ces travaux intermĂ©diaires, elle fait rĂ©diger des rĂ©dactions très courtes (10 - 15 lignes en 6e et 5e) et quand ils Ă©crivent des rĂ©cits plus longs, elle les fait travailler en groupes. Ce cahier d’activitĂ©s est donc très utile pour l’expression Ă©crite. Il reste Ă  y intĂ©grer la lecture et l’étude de la langue.

Le brouillon intégré à un ensemble

  Christel rangeait les cahiers dans l’armoire de la salle, mais cela n’empĂŞchait pas les oublis. Elle demande dĂ©sormais une section « brouillon/entraĂ®nement » dans le classeur ou le cahier.

  Emmanuelle a abandonnĂ© le cahier de brouillon, rĂ©gulièrement oubliĂ©. C’est la première raison mais ce n’est pas la seule. Il lui a semblĂ© qu’il n’était pas cohĂ©rent que les exercices faits au brouillon ne soient pas dans le classeur. Les Ă©lèves comprennent assez vite l’intĂ©rĂŞt de visualiser leurs propres progrès, par exemple dans l’élaboration de travaux d’écriture. Ils composent au brouillon dans leur classeur Ă  la suite de ce qui vient d’être fait (un bilan, un Ă©crit d’invention, un exercice de conjugaison) avec des indications trouvĂ©es ensemble et qui sont inscrites au tableau. Elle demande Ă  quelques Ă©lèves volontaires de restituer leurs travaux, puis, Ă  d’autres moins « bons » de faire la mĂŞme chose. La correction peut ĂŞtre commune en prĂ©levant dans les meilleures productions, mais c’est rare. Le plus souvent, les productions les moins bonnes sont corrigĂ©es au fur et Ă  mesure par l’insertion dans le travail de phrases qui les complètent et amĂ©liorent. Faire copier un travail (les exercices de langue exceptĂ©s) n’aide pas l’élève qui ne voit pas forcĂ©ment le lien entre son propre travail imparfait et le corrigĂ©. De plus, c’est une manière assez facile de faire de la diffĂ©renciation.

  Evelyne a instaurĂ© dans le classeur une partie « travail » qui sert aux premiers jets, aux exercices prĂ©paratoires en classe ou Ă  la maison et aux activitĂ©s nĂ©gociĂ©es. Ainsi, tout est dans le classeur. Ă€ propos de la notion de « sale » et de « propre », Evelyne a appris l’annĂ©e dernière en interrogeant ses Ă©lèves de 6e (qui semblaient perturbĂ©s Ă  l’idĂ©e de rendre un brouillon avec des ratures) que leur enseignant de CM2 leur faisait faire deux brouillons : un « sale » qu’ils gardaient pour eux et un « propre » qu’ils lui rendaient. Elle a ainsi compris (peut-ĂŞtre) pourquoi les brouillons des Ă©lèves Ă©taient si proches de la version finale, et donc pourquoi ils abandonnaient cette pratique qu’ils considèrent comme du temps perdu.

  Marie-Laure a mis en place, depuis une dizaine d’annĂ©es, un système de groupes qui permet de faire partager les Ă©crits entre Ă©lèves. Toutefois, elle trouve qu’elle ne ramasse pas suffisamment ces Ă©crits « intermĂ©diaires », faute de temps pour les corriger et assurer une certaine Ă©quitĂ©. Elle ne demande plus de cahier de brouillon, pour faire comprendre que tout travail rĂ©alisĂ© en classe ou Ă  la maison est un travail effectif et non une perte de temps. Elle fait donc Ă©crire dans le cahier ou le classeur, mais elle se demande comment faire visualiser cette Ă©tape du travail, car souvent les Ă©lèves utilisent un crayon ou un stylo effaçable et…effacent. Elle se demande aussi s’il faut prĂ©voir une marge supplĂ©mentaire, un code couleur, un signe particulier. Pour l’instant, rien ne la satisfait pleinement...

  Sylvie Ă©voque une formation extrĂŞmement riche et passionnante sur les Ă©crits de travail (proposĂ©e dans l’acadĂ©mie de Toulouse). Depuis, certaines de ses pratiques ont vĂ©ritablement changĂ© et elle porte un regard nouveau sur tous ces travaux effectuĂ©s par les Ă©lèves. Enfin, elle prĂ©cise que les Ă©crits de travail personnels sont dans le cahier ou le classeur des Ă©lèves, marquĂ©s par un pictogramme qui permet de les identifier et rend plus lisible la trace Ă©crite ; les Ă©lèves et les parents distinguent ainsi ce qui est produit personnellement de ce qui relève de la mise en commun ou de ce qui doit ĂŞtre mĂ©morisĂ©.

  Carine fait faire le premier jet et les rĂ©Ă©critures Ă  la suite sur la copie double, en les intitulant version 1, 2, 3... la dernière Ă©tant particulièrement soignĂ©e. Elle n’Ă©value pas les mĂŞmes compĂ©tences selon les Ă©tapes et l’orthographe uniquement Ă  partir de la rĂ©Ă©criture (avec fiches d’aide Ă  disposition). Ce n’est pas trop compliquĂ© Ă  gĂ©rer car les corrections s’Ă©chelonnent en fonction des rythmes des Ă©lèves, cela prend du temps de cours mais les progrès sont visibles et ceux qui avancent plus vite font du tutorat ou d’autres activitĂ©s.

Bibliographie

  FRAGA Nicole, « Les Ă©crits intermĂ©diaires en classe » (article) :
http://www4.ac-nancy-metz.fr/ien57metznord/spip.php?article499

  TAUVERON Catherine, Lire la littĂ©rature Ă  l’Ă©cole : pourquoi et comment conduire cet apprentissage spĂ©cifique ? (Hatier PĂ©dagogie)
Ce livre concerne la lecture de la Grande Section au Cours Moyen mais on peut y puiser de belles idées.

  EDUSCOL : « Recourir Ă  l’Ă©criture pour rĂ©flĂ©chir et pour apprendre »
https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Ecriture/06/9/2_RA_C3_Francais_Ecriture_ECRITS_DE_TRAVAIL_591069.pdf

Synthèses à consulter

[275] – Corriger et améliorer les rédactions

[460] – La réécriture en collège


Ce document constitue une synthèse d’Ă©changes ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privĂ©, suite Ă  une demande initiale postĂ©e sur cette mĂŞme liste. Cette compilation a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni Ă  titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protĂ©gĂ© par la lĂ©gislation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion Ă  des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de Julia Danih :

[475] - Le cahier de brouillon

[462] - Garder une trace des Ă©valuations

[456] - Films sur l’altĂ©ritĂ© en 5e

[455] - RĂ©cit d’aventure en 6e

[428] - Bibliographie pour la 5e



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[491] - L’esprit de la rĂ©forme

[490] - Codes secrets et Ă©nigmes

[489] - La chanson engagée en 3ème



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018 
Positive SSL