banniere

L'espace visiteurs

[642] - La nature dans la littérature japonaise

Il s’agissait de recenser, pour aider un groupe d’élèves dans le cadre de son TPE, de recenser des œuvres de la littérature japonaise faisant une large place au rapport entretenu avec la nature.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

Romans

- EIJI Y., La Parfaite Lumière : l’errance du personnage en quête de « la parfaite lumière » s’accompagne d’une réflexion sur les paysages traversés, d’un moment de retour à la terre qui lui permet de comprendre les paysans.
- EIJI Y., La Pierre et le sabre.
- KAWABATA Y., Kyôto.
- KAWABATA Y., Le Lac.
- KAWABATA Y., Nuée d’oiseaux blancs.
- KAWABATA Y., Pays de neige (publié au Japon dans les années 30 et traduit en France en 1960 : descriptions de paysages, de cerisiers en fleurs... L’auteur y évoque la vie simple d’un village de montagne, à quelques heures de train de Tôkyô, où les habitants de cette ville viennent parfois skier ou se ressourcer. Un riche oisif de Tôkyô y vient régulièrement en villégiature et fait la connaissance de deux femmes.
- MISHIMA Y., La Mer de fertilité : 4 tomes, pour de bons lecteurs ; voir en particulier les deux premiers, Neige de printemps (cerisiers en fleurs, société martiale, traditions... très belle histoire d’amour qui s’achève tragiquement, un peu Hamlet et Ophélie) et Chevaux échappés.
- MISHIMA Y., Le Pavillon d’or.
- MISHIMA Y., Le Tumulte des flots (histoire d’amour entre adolescents, très accessible pour les élèves).
- MURAKAMI H., Après le tremblement de terre.
- MURAKAMI H., Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil.
- RANPO E., L’Île Panorama (le nom de cet auteur, anagramme d’Edgar Allan Poe, est composé d’idéogrammes signifiant « flânerie sur le mont Edo).
- RANPO E., romans policiers mêlés d’érotisme : La Bête aveugle, La Proie et l’Ombre.
- YASUSHI I., Le Château de Yodo : un superbe roman historique construit autour d’un portrait de femme. La contemplation du paysage participe de la formation du personnage et de son évolution : nature captive (la vision de la floraison des cerisiers dans un des jardins du château est une merveille de poésie) et nature ouverte contemplée depuis le château, métaphorique d’une certaine liberté du personnage, liberté d’une courte durée.
- YASUSHI I., Le Maître de thé.
- YOSHIMURA A., Le Convoi de l’eau, court roman (Actes sud, janvier 2009) : des ouvriers sont envoyés dans la montagne pour construire un barrage. Dans le fond de la vallée très isolée vit une petite communauté qui doit partir puisque la vallée va être inondée. Très beau roman, où le rapport à la nature est montré sous de multiples aspects y compris les plus insolites.

Autres ressources

- Magazine littéraire, n°216/217, mars 1985 : spécial Japon.
- Une petite référence à la nature japonaise dans Métaphysique des tubes d’Amélie NOTHOMB.
- Au cinéma : L’Ile nue de Kaneto SHINDO, 1960 (des paysans qui triment pour aller chercher sur une autre île l’eau douce absente de la leur ; film d’une grande pureté, à la musique entêtante mais sans doute bien monotone pour nos ados).

Merci à Benoît D’Ancona, Patricia Delaigue, Béatrice Ducerf, Laure Mayer, Colette Meillac, Pierrette Morinaud, Florence Salé, Marie-Hélène Seng, Régine Strehaiano, Cécile Supiot, Marie Tilly


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




D Imbert

- Dernières publications :
[642] - La nature dans la littérature japonaise
[613] - Les prostituées dans la littérature du XIXe siècle









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-07-2010 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip