banniere

L'espace visiteurs

[809] - La lutte contre l’intolérance

Il s’agissait de trouver des références appartenant si possible à l’Antiquité pour compléter et élargir un corpus de textes de Voltaire sur la lutte contre l’intolérance dans le cadre de l’objet d’étude "la question de l’homme dans les genres de l’argumentation" en 1e STI2D.
Synthèse mise en ligne par Sarah Pépin.

 

Bibliographie

- COTTIN S., Mathilde ou Mémoires tirés de l’histoire des croisades
passage où l’on voit la stupéfaction d’une jeune princesse chrétienne qui aperçoit pour la première fois un Sarrazin.

- DENKOVA L., Genèse de la tolérance de Platon à Benjamin Constant
Anthologie de textes.

- LAROUSSE , “Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle”, article “Djiaour”.

- MONTEILHET H., Néropolis, roman des temps néroniens.

- PLATON, Les Lois
le chapitre XII évoque le statut de l’étranger et la tolérance dont on doit faire preuve à son égard. C’est plutôt un texte long.

- VOLTAIRE, Dictionnaire Philosophique, article “Liberté de penser”
Boldmind soutient que c’est grâce à la tolérance de Tibère que le christianisme a pu se développer. D’après de nombreux critiques c’est un raccourci hardi de Voltaire qui plie l’Histoire à son service et se garde bien de rappeler qu’à cette époque les chrétiens n’inquiétaient pas encore l’empereur, n’étant qu’une petite secte. On trouve des éléments très intéressants sur la question dans Néropolis d’H. Monteilhet.

- VOLTAIRE, Dictionnaire Philosophique, article "Dieu"

montre l’intolérance des grecs au travers du personnage de Logomachos pour qui tous les étrangers sont forcément barbares. Ainsi le personnage du Scythe qui se livre à une forme de théisme voltairien à peine déguisé (il adore Dieu et le remercie, c’est un sage patriarche très tolérant) est l’objet du mépris du théologal. Certes le récit est fictif mais ce pourrait être un point de départ pour étudier le concept grec de "barbare" par exemple. D’autant que cet article est une argumentation indirecte sous forme d’un dialogue enchâssant un apologue.

Sitographie

- Exposition BNF sur les croisades.

- Un site consacré au travail de Basile Y.

Autre piste
- PULVAR A., chronique sur France Inter à propos de la déclaration de Guerlain sur les nègres.
Cette chronique évoque et cite Aimé Césaire.


Remarque
La question de la tolérance ou de l’intolérance n’est pas vraiment posée dans l’Antiquité. Cette préoccupation ne se plie pas à beaucoup à la mentalité grecque ou romaine. Dans ces conditions, ce serait peut-être donner une représentation erronée aux élèves que de leur faire croire que les Anciens s’intéressaient à cette question. Le seul texte que je puisse vous suggérer, peut-être, est le De Clementia de Sénèque.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2011
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER > 




Annie Forest

- Dernières publications :
[809] - La lutte contre l’intolérance









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2012 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip