banniere

L'espace visiteurs

[441] - Les parties du classeur et autres manières de recueillir les cours

Il s’agissait de collecter différents avis sur la façon de recueillir les cours, documents et exercices au lycée - plus particulièrement sur l’organisation du classeur des élèves.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

Des exigences diverses...

- Certains exigent un classeur, souple de préférence pour alléger le cartable, avec des pochettes transparentes soit pour tous les documents parfois afin d’éviter perte et détérioration, soit au moins pour les textes... L’utilisation d’un cahier est plus rare.
- D’autres considèrent que des élèves de lycée peuvent « se débrouiller seuls » et leur conseillent simplement un mode de rangement...
- Le classeur semble toutefois plus important en classe de 1re pour plusieurs collègues. Dans cette classe, il peut être organisé facilement avec une partie par objet d’étude et une partie pour les compléments de méthode, les corrigés...
- Par ailleurs, en 1re, pour l’épreuve orale du bac, un porte-documents bien classé produit une bonne impression ; à cet égard il peut être utile de numéroter chaque séquence, chaque lecture analytique, chaque document complémentaire, voire de veiller à ce que tous les textes de bac aient la même police de caractères et que les lignes soient numérotées.

Modes d’organisation du classeur

- Organisation en 2 parties : l’une comporte la séquence elle-même avec les travaux au fil des séances (la première page étant une présentation globale de la séquence que l’on reprend à la fin) ; l’autre comporte des éléments de méthodologie qui peuvent servir tout au long de l’année, ou des rappels lexicaux, grammaticaux faits pendant les corrections. Les élèves ont la possibilité de ranger les séquences dans un plus grand classeur chez eux une fois qu’elle est terminée, sachant qu’ils devront tout reprendre en fin d’année lors d’un grand devoir bilan.
- Organisation en 3 parties : 1. « Séquences » (avec une page de garde que l’on complète en fin de séquence en guise de bilan) ; 2. « Retenons » (bilan des notions diverses à savoir) ; 3. « Fiches méthodiques » (fiches élaborées avec les élèves). Le travail est ainsi toujours décloisonné, et quand le classeur est trop lourd, la première partie peut être allégée.
- Organisation en 4 parties : 1. « Séquences » ; 2. « Fiches » (notions de langue et fiches méthodologiques) ; 3. Divers (notamment les fiches de lectures...) ; 4. Evaluations.
- Organisation en 7 parties : 1. Outils méthodologiques (exercices du bac, registres, mouvements littéraires, figures de style, versification...) ; 2. Œuvres intégrales ; 3. Groupements de textes ; 4. Entraînement aux épreuves du bac ; 5. Modules ; 6. Aide individualisée ; 7. DST.
- Organisation par objets d’étude : une partie pour chaque objet d’étude ; une partie « entraînement aux exercices écrits du baccalauréat ; une partie « fourre-tout » avec les documents inclassables, les modules, les aides individualisées...

Solutions alternatives au classeur

- Malgré les avantages du classeur, de nombreux collègues signalent que dès la 2de il est très difficile d’obtenir que les élèves en l’apportent à tous les cours.
- On peut leur laisser utiliser un trieur, qu’ils préfèrent généralement au classeur. Il est possible d’exiger qu’ils aient avec eux en permanence les cours et les documents qui concernent la séquence en cours, et de leur demander deux fois dans l’année d’apporter l’ensemble de ce qui a été fait en évaluant ce « classeur maison ». L’expérience prouve qu’on a intérêt à contrôler très tôt les élèves de 2de qui ont parfois beaucoup de mal à s’organiser en début d’année.
- Parfois, on laisse à la maison une grande pochette en carton où l’on glisse chaque objet d’étude, enfermé dans une chemise en papier souple, qui facilitera les révisions en 1re.
- On peut choisir de leur faire utiliser (en 2de) un grand cahier de 100 pages, grands carreaux (qui sera renouvelé en décembre / janvier), avec une couverture en plastique pour ranger les devoirs. Avantages : tout est dans l’ordre, pas besoin de rubriques, poids ultra-léger. Seules contraintes imposées par le colistier : mettre la date en toutes lettres, écrire au moins une ligne par cours, coller les photocopies. Les exercices faits en classe sont au crayon de papier, on laisse une marge et trois lignes pour corriger les préparations.

Remarques complémentaires

- Lors des bilans de séquences, on peut demander aux élèves de faire eux-mêmes un sommaire ou une « table des matières » des travaux réalisés et des documents utilisés. Cela les aide à voir s’il leur manque quelque chose (certains élèves de 1re se rendent compte seulement au moment des révisions que tel ou tel document n’est plus là) et à percevoir la problématique et les enjeux de la séquence.
- Pour l’évaluation du classeur (à faire par exemple pendant les deux premiers trimestres, en ramassant entre 5 et 10 classeurs par semaine pour tous les voir une fois par trimestre), on peut distribuer en début d’année une adaptation personnelle de la fiche WebLettres sur l’évaluation du classeur. C’est motivant pour les élèves qui peuvent avoir de bonnes notes en étant sérieux : cela les incite à prendre des notes, à faire leur travail personnel...


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.




Michèle Granier

- Dernières publications :
[441] - Les parties du classeur et autres manières de recueillir les cours
[370] - Romans sur le thème de l’île
[298] - Idées pour terminer l’année en Seconde
[188] - Sujet argumentatif sur le mythe du bon sauvage
[80] - Roman et famille









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip