banniere

L'espace visiteurs

[477] - Initiation à la dissertation en 2de

Il s’agissait, pour initier une classe de 2de faible, de recenser des sujets de dissertation simples (plutôt sur les objets d’étude Récit - Travail de l’écriture) ; et par ailleurs de s’interroger sur l’opportunité d’initier les élèves à la dissertation dès la seconde.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

Sujets d’initiation à la dissertation

- Une bonne histoire comporte-t-elle toujours une fin inattendue ? (sujet traité sur WebLettres ; marche bien en 2de parce qu’il ne nécessite pas une culture littéraire trop importante).
- Peut-on rire de tout, y compris de sujets graves ? (encore une fois un sujet qui ne nécessite pas une culture littéraire trop importante et, comme le précédent, permet de prendre des exemples non seulement dans le roman, mais dans d’autres types d’écrits, au théâtre, au cinéma...).
- Les romans doivent-ils nous ramener à la réalité (de la vie) ou au contraire nous en détourner ?
- Pour l’objet d’étude Travail de l’écriture : « La littérature, c’est la rature » (Barthes), en parallèle avec un travail sur les brouillons.
- On peut constituer un sujet à partir d’un thème large comme le plaisir de lire ou l’engagement nécessaire de l’écrivain.
- Des colistiers indiquent la possibilité du recours « à un sujet qui ne soit pas proprement littéraire, du style des anciens sujets de réflexion, à propos d’un des thèmes abordés dans le roman que vous étudiez par exemple. Cela prépare à la dissertation et aussi au sujet d’invention, qui est sous des formes variées, toujours argumentatif. »

Préparer les élèves dès la seconde ?

- Je me demandais également s’il était judicieux de les préparer à la dissertation, pour plusieurs raisons. En effet, mes collègues me disent ne pas préparer forcément aux sujets type bac. En outre cette classe de seconde est de niveau très faible. Après réflexion, j’ai décidé de les initier quand même, d’autant plus qu’un élève me l’a demandé !
- Avis favorables : « Je pense comme vous (et contrairement à beaucoup de collègues) qu’il est très important de préparer les élèves à la dissertation dès la 2nde. La dissertation se retrouve en histoire, en philo... c’est nous qui ouvrons le bal ! »
- Avis défavorables : un autre collègue « rappelle que, pour les IO, l’année de seconde n’est pas une année destinée à préparer les épreuves du bac. Il s’agit simplement de préparer les élèves, culturellement, littérairement et techniquement, à l’année de Première où là ils devront préparer les épreuves du bac. Cela dit, qui ne parle pas de commentaire littéraire ou composé, de dissertation, d’écriture d’invention, d’oraux ? Et dans combien d’établissements n’organise-t-on pas des oraux ou des écrits blancs d’entraînement. Pour avoir pu échanger avec différents collègues, j’ai l’impression que souvent on ne propose aux élèves de seconde que deux des trois types de sujets du bac : certains réservent le commentaire pour la Première, d’autres la dissertation. C’est le cas depuis de nombreuses années dans l’établissement où j’exerce et cela ne pose pas de problème. Les élèves ont le temps d’approfondir davantage deux des sujets, qu’ils reprendront l’année suivante de façon plus légère (et on constate qu’ils ont mûri entre deux et que leurs performances ont progressé), tout en ayant le temps de travailler plus à fond la dissertation. Je crois que si je devais ajouter la dissertation à mon programme de seconde, je serais obligé de survoler le reste du programme, que je regrette souvent déjà de ne pas pouvoir plus approfondir. »

Conseils pédagogiques

- Si la classe est faible, travaillez d’abord sur le paragraphe argumentatif. Observation d’un paragraphe rédigé puis rédaction en plusieurs temps : un 1er rédigé entièrement en classe, ensemble ; un 2è « à trous », où vous fournissez l’argument rédigé ou l’exemple, à compléter individuellement ou encore collectivement ; un 3è en autonomie complète, avec aide ponctuelle en module par exemple ; puis éventuellement, une autre partie en 2 ou 3 paragraphes en devoir à la maison (vous aurez pris soin de fournir l’idée directrice à démontrer). A mon avis, les finesses de l’introduction, la conclusion, les articulations logiques, le choix du plan en fonction du sujet peuvent être secondaires, car ces points seront revus en première ; mais il faut qu’ils sachent distinguer argument et exemple, présenter une idée développée, un exemple analysé, réutiliser le travail fait en classe...


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Delphine Dechance

- Dernières publications :
[831] - Etudier les brouillons de Rimbaud
[773] - Images de la guerre
[766] - Le poète représenté en animal
[740] - Spectacle dans un roman
[731] - Comparaison de tableaux impressionnistes et de romans naturalistes









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2006 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip