WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [924] - Lectures pour les profs : été 2012


samedi 5 avril 2014

Par Annabelle Presa

Il s’agissait de recueillir des conseils de lecture « de vacances » afin de partager nos « coups de cÅ“ur » et nos passions, notamment parmi les Å“uvres récentes.
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

Littérature étrangère

ALLEMAGNE

  ANONYME, Une Femme à Berlin
Réédition (au rayon « Histoire ») d’un journal publié en Allemagne après la guerre. Ce journal est bouleversant et raconte sur quelques jours le sort des femmes dans la ville assiégée par les Russes pendant la chute de Berlin. Quelle que soit sa nationalité, on ne peut qu’être bouleversée par ce qui y est rapporté. Le point de vue féminin étant évidemment privilégié et se révélant dans ce cas, universel.
  FALLADA H., Seul dans Berlin
Sur la résistance humble et héroïque d’un couple d’allemands sous Hitler.
  ZEH J., La Fille sans qualités
Outre le style très personnel et qui transparaît dans la traduction, il nous offre un panorama et un éclairage de l’intérieur de la jeunesse d’aujourd’hui, on appréciera le style digressif et parfois poétique qui nous emmène dans un monde qui, bien que nôtre, nous paraît parfois opaque à nous qui nous sommes parfois loin de ces génération "djeuns" d’aujourd’hui. Edition Babel.

CANADA

  NADEAU JB. Et BARLOW J., Le Français, quelle histoire ! (Éditions Télémaque, 2011)
Un essai très sérieux, mais très amusant par le déplacement du point de vue. Voir avec les yeux des Canadiens est un dépaysement sympathique et instructif.

ETATS-UNIS

  AUSTER P., Sunset Park
  EUGENIDES J., Middlesex
De l’auteur du Suicide des vierges. Humour de son auteur, les voies sinueuses de son intrigue ... Encore un roman pour les amateurs d’Irving.
  HARRISON J., Faux-soleil
  KELLERMANN J., Les Visages
  ROTH Ph., Indignation
Qui plaira aux lecteurs de John Irving.
  RUSSI R., Les sortilèges de Cap Code
  WILLIAMS J., Stoner (roman traduit par Anna Gavalda)
Livre tout bonnement remarquable ; pas très gai, mais tous les amateurs de littérature y trouveront un écho de leur passion dans la vie de cet homme, qui se dirige vers l’enseignement par amour des livres, au point de tout sacrifier pour eux. Un des plus beaux éloges de la littérature.
  YALOM I.D., Mensonges sur le divan
Ce psychanalyste écrit des romans sur la psychanalyse et la philosophie qui se dévorent, par exemple, un véritable thriller psychanalytique.

ECOSSE

  MAY P., Meurtres à Pékin / Les Disparues de Shangaï / Cadavres chinois à Houston

ESPAGNE

  MONTERO R., Instructions pour sauver le monde
Cet auteur, également chroniqueuse pour El Pais, fait se croiser quatre destins sur fond très sombre de milieu urbain madrilène, sombre mais plein d’humanité et d’humour.
  SOMOZA J.C., L’Appât
Le récit se déroule en Espagne. Le principe est le suivant : très jeunes (parfois très fragiles aussi), on forme des jeunes gens et des jeunes femmes à produire des pantomimes qui permettent de démasquer des « tueurs » en fonction de ce à quoi ils sont sensibles dans leur psychisme ou leur affect. Tout est dans la description des mouvements (un geste, un regard, une pose). Cette chorégraphie (qui pourrait faire penser aux mouvements du Tai-chi) déclenche des réactions qui permettent de repérer ceux qui sont recherchés. Il est d’autre part construit sur une analyse de toutes les pièces de Shakespeare et des thèmes profonds qu’elles abordent. Ce livre est passionnant, effrayant et terriblement réaliste. On ne peut le quitter une fois commencé.

FINLANDE

  SINISALO J., Jamais avant le coucher du soleil
"Un jeune photographe, Ange, sauve un enfant troll, perdu et sauvage, fascinant et d’une violence inquiétante. Commencent alors d’une part une enquête discrète sur ces êtres que certains documents disent bien réels et, d’autre part, une partie de cache-cache qui devient violente avec les amis, les collègues et les voisins d’immeuble". Ce roman pose le problème du mal, d’une façon intrigante, et la fin est très belle.

GRÈCE

  DIOXADIS A., Oncle Pétros et la conjecture de Goldbach

HAITI

  TROUILLOT L., Bicentenaire
Sur l’histoire d’Haïti. Un étudiant pacifiste qui va manifester avec ses amis et de l’autre côté son frère un voyou engagé par l’armée pour tirer sur la foule lors de cette manifestation du bicentenaire de l’indépendance.

ITALIE

  DE LUCA E., Le Poids du papillon
Très belle nouvelle.

JAPON

  OGAWA Y., La Formule préférée du professeur
/ La marche de Mina / Les tendres plaintes

NORVÈGE

  NESBO J., Le Bonhomme de neige(Folio policier)
  RAGDE A.B., La Terre des mensonges / La Ferme des Neshov / L’Héritage impossible
Tout commence avec la mort d’une femme ; autour d’elle se retrouvent ses trois fils, aussi différents que possible et séparés par la vie. Cette réunion de famille est l’occasion de faire resurgir tout un passé, lourd de sentiments, non-dits et de secrets. Ordinaire ? Banal ? La situation, peut-être, mais pas son traitement. Le premier volume surtout vous épatera par l’extrême réalisme de la narration, qui donne vraiment à voir, à sentir (et certaines pages se déroulent dans une porcherie ...), à saisir presque physiquement la réalité de cette "terre des Neshov" si rude et si prenante.

ROYAUME UNI

  BOYD W., Orages ordinaires
  COE J., La Vie très privée de Mr Sim
Désopilant.

RUSSIE

  ZAMIATINE E.I., Nous autres
Qui propose une dystopie qui inspira autrefois George Orwell. Une dystopie visionnaire puisque lorsque l’auteur écrit, Staline n’est pas encore au pouvoir. Roman qui décrit une société où le bonheur est obligatoire. Le narrateur est un numéro qui est chargé de mettre au point le vaisseau spatial qui ira répandre "le bonheur" dans l’univers. Là encore un roman dont certains extraits peuvent être utiles pour nos cours, peuvent plaire à nos élèves et nous intéresser aussi à titre personnel.

SUEDE

  MANKELL H., Les Chaussures italiennes

TCHÉCOSLOVAQUIE

  CAPEK K., La Guerre de salamandres(éditions Cambourakis, 2012)
Paru en 1936 c’est une remarquable dystopie mais aussi un livre plein d’humour et remarquablement écrit. Tout comme dans Un Bonheur insoutenable d’Ira Levin, Nous autres de Zamiatine ou La Kallocaïne de Karin Boye, on y découvre une anticipation inquiétante mais propice à une réflexion largement aussi passionnante que dans 1984 ou Le Meilleur des mondes. On peut rappeler que c’est Capek qui a inventé le mot robot dans une autre des ses Å“uvres (R.U.R.)]

Littérature française

  ANTELME R., L’Espèce humaine
  ASSAYAS M., Faute d’identité (éd. Grasset, 2011)
Une très fine réflexion sur les délires identitaires à partir d’une aventure désagréable qu’il a eu à vivre pour faire renouveler son passeport.
  CARRÈRE E., Limonov
Tout récent, qui permet de voir passer plusieurs décennies de l’histoire de la Russie/URSS à travers un personnage réel.
  CARRÈRE E., D’autres Vies que la mienne
C’est un récit d’une très grande valeur littéraire et humaine. Bâti sur deux histoires a priori sans lien entre elles autre que la personne de l’auteur qui raconte, le récit fait suivre des épisodes douloureux et tragiques, authentiques et vrais (la disparition d’une enfant lors d’un tsunami, la mort d’une jeune femme rattrapée par la maladie). C’est écrit avec une simplicité apparente, mais une sensibilité et une empathie qui paraissent le signe d’un très grand auteur.
  CLAUDEL Ph., Le Rapport de Brodeck / Les Ames grises
Pour son écriture "sensitive", ses descriptions presque synesthésiques et, bien sûr, la profondeur de ses histoires.
  DELAFLOTTE A., Fugue
Magnifique roman autour d’un beau personnage de femme, Clothilde, qui perd brusquement sa voix à la suite de la fuite de sa fille Madeleine et de l’énorme frayeur qu’elle éprouve. Cette perte bouleverse tous ses repères et va lui faire, autrement, (re)trouver sa voie/voix.
  DE VIGAN D., Rien de s’oppose à la nuit
Très beau. Le thème : pourquoi ma mère est-elle devenue bipolaire ? Une délicatesse dans ce roman plein d’émotions et qui fait réfléchir sur l’écriture.
  DE VIGAN D., Les Heures souterraines
  DILLARD A., L’Amour des Maytree
Solaire et magnifique.
  DURAND DEGRANGES P., Rhapsodie pour un ange
Pour le résumé, vous pouvez lire ce que les éditions proposent : http://www.edkiro.fr/rhapsodie-pour-un-ange.html
  GARAT A.M., Dans la main du Diable / L’Enfant des Ténèbres / Pense à demain
  GONCOURT, Manette Salomon
Passionnant parce que à force d’être mal ficelé il en acquiert une profondeur étonnante, parce que les personnages, en particulier Manette, bien maltraitée par ses auteurs, y sont si mystérieux qu’ils hantent l’imagination, parce qu’enfin les descriptions sont admirables.
  JAMET D., Un Traître
Il s’agit d’une histoire vraie mais romancée sur un homme, Jean Deleau, qui pendant l’occupation prend part à la collaboration puis finit par occuper un poste important à la SIPO-SD (Police de sécurité-bureau de sécurité : police politique chargée de la prévention, du renseignement et de la répression dans les territoires occupés, communément et improprement confondue avec la Gestapo, comme le précise le glossaire en fin d’ouvrage). Lecture passionnante autant qu’instructive.
  JENNI A., L’Art français de la guerre
Bien écrit et envisageant enfin un épisode de l’histoire française qui tardait à sortir dans la littérature.
  JOSSE G., Les Heures silencieuses
Un court roman tout en délicatesse et sensibilité, réalisé à partir du beau tableau de de Witte, "Intérieur avec femme à l’épinette", au XVIIe.
  POUCHIN I., L’Amour profane de Basilius Besler
Aux éditions Gaspard Nocturne (2012). Un livre qu’Isabelle Pouchin rédige après avoir vu l’herbier du botaniste, apothicaire du XVIe siècle, Basilius Besler. La narratrice s’adresse directement à la deuxième personne du singulier à cet absent intensément présent qui fuit les guerres de religion dans la beauté de la nature.
  SCHMITT E.E., La Femme au miroir
  TESSON S., Dans les Forêts de Sibérie
Récent essai, personnage qui par ailleurs est à connaître absolument pour son engagement et son détachement à la fois !
  TEULE J., Le Magasin des suicides
  WINCKLER M., Le ChÅ“ur des femmes
Ce n’est pas une grande Å“uvre littéraire, mais un grand plaisir de lecture...
  WINCKLER M., Les Invisibles
Roman policier assez facile à lire, petit côté engagé et humour très québécois !
  ZOLA E., Comment on se marie
Ecouté en livre audio, Zola explique comment on se marie dans différentes classes sociales : amusant (de cynisme).


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >

- Dernières publications de Annabelle Presa :

[924] - Lectures pour les profs : été 2012

[783] - Lectures pour les profs : été 2011

[633] - Lectures pour les profs : été 2009

[158] - Séquences et progression grammaticale



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 136] - Renouveau / Renaissance

[1 135] - Jeunesse et révolte

[1 134] - La violence contre le pouvoir



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018 
Positive SSL