WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [1 112] - D’où vient le surnom « Gala » ?


jeudi 22 décembre 2016

Par Valentine Dussert

La question était de savoir d’où vient le surnom "Gala" de la muse et épouse d’Eluard puis de Dali, dont le vrai nom était Elena Ivanovna Diakonova. Est-ce Dali qui a fait a posteriori le rapprochement avec Galatée (dans le titre de plusieurs tableaux représentant Gala), ou bien le surnom de Gala lui aurait peut-être d’emblée été donné (par qui ?) en référence à Galatée ?
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

Les propositions des colistiers

(1) Sur cette page : http://www.salvador-dali.org/dali/en_bio-gala/
"I name my wife : Gala, Galushka, Gradiva ; Oliva, for the oval shape of her face and the colour of her skin ; Oliveta, diminutive for Olive ; and its delirious derivatives Oliueta, Oriueta, Buribeta, Buriueteta, Suliueta, Solibubuleta, Oliburibuleta, Ciueta, Liueta. I also call her Lionette, because when she gets angry she roars like the Metro-Goldwyn-Mayer lion".
La version française de la citation précédente :
"Je surnomme mon épouse : Gala, Galuchka, Gradiva ; Oliva, pour l’ovale de son visage et la couleur de sa peau ; Oliveta, diminutif d’Oliva, et ses dérivés délirants : Oliueta, Oriueta, Buribeta, Buriueteta, Suliueta, Solibubuleta, Oliburibuleta, Ciueta, Liueta. Je l’appelle aussi Lionette, parce qu’elle rugit comme le lion de la Metro-Goldwyn-Mayer lorsqu’elle se fâche."...Voilà de la bouche même d’Eluard.

(2) Gala est le surnom d’ Elena depuis au moins son adolescence, et qu’elle portait déjà lorsqu’elle a rencontré P-E Grindel en Suisse, en 1916. Ce n’est pas une invention de Dali.

(3) Dès la première rencontre d’Eluard et Gala dans un sanatorium, cette dernière a eu ce surnom : il vient du russe (surnom familial ?) peut-être. En tout cas, le nom est antérieur à la rencontre avec Dali.

(4) Le traducteur de Google :
Sur Lexilogos, l’alphabet russe avec les transcriptions françaises permet de copier гала (!) soit gala, sur le traducteur Reverso... et l’on a la surprise d’obtenir une réponse. En dehors du nom propre Gala (qui semble exister, un "M. Gala Lopez" sic), la traduction automatique fournit l’expression "jeune fille". Tous les autres traducteurs, quand ils reconnaissent le mot, le traduisent par "gala" dans le contexte "soirée de gala"...


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de Valentine Dussert :

[1 112] - D’où vient le surnom « Gala » ?

[1080] - S’entrainer à l’analyse à partir de citations célèbres

[1078] - Dictées pour travailler l’orthographe en AP 2de

[1075] - La critique des jésuites au XVIIIe siècle

[1073] - Textes pour le commentaire comparé



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 136] - Renouveau / Renaissance

[1 135] - Jeunesse et révolte

[1 134] - La violence contre le pouvoir



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018 
Positive SSL