WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [1 146] - Sujets d’invention sur l’entrée en scène de héros romanesques


mardi 21 août 2018

Par Valentine Dussert

Il s’agissait de trouver des sujets d’invention originaux (sans corrigé tout prêt sur Internet...) pour un corpus sur l’entrée en scène du héros romanesque, composé des textes suivants :
  première apparition de la Princesse de Clèves ("Il parut alors une beauté à la Cour..."),
  incipit du Paysan parvenu de Marivaux,
  première apparition de Julien Sorel dans Le Rouge et le Noir ("En approchant de son usine, le père Sorel appela Julien..."),
  incipit de Bel Ami,
  incipit de L’Étranger (roman que par ailleurs les élèves sont tous censés avoir lu intégralement en lecture personnelle l’été dernier).

Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

Propositions des colistiers

  Imaginez l’incipit d’un roman où se retrouveraient tous les personnages des textes du corpus (ou quelques-uns au choix ?). Ils discutent de leur créateur et évoquent sa manière de les présenter au lecteur. Certains pourraient être reconnaissants, d’autres vitupérer.

  Les cinq personnages se retrouvent au hasard d’une rencontre sur une étagère d’un libraire. Meursault prend exclusivement la parole et commente la façon qu’a eue Camus de le faire venir au monde (en se comparant aux autres). Il pourrait trouver que son entrée est originale, moderne, annonce bien le roman à venir (puisque vos élèves sont censés l’avoir lu). Ou au contraire envier ses camarades parce qu’ils paraissent plus normaux, etc. Sujet librement inspiré de Pirandello !

  En s’inspirant de la technique de Bel-ami, créer un personnage de jeune homme (/fille) au fur et à mesure de son parcours de la maison au lycée, par exemple le jour de la rentrée, mais puisque nous sommes en fin d’année, de la maison au lycée inconnu où il doit passer son oral d’EAF ; le récit doit mêler son monologue intérieur, son portrait physique aux yeux des passants, du concierge du lycée, etc. et une rapide description subjective de la rue.

  J’ai proposé à mes élèves d’écrire une entrée en scène d’un personnage de roman en travaillant sur la focalisation et en s’inspirant du travail des romanciers... Ils devaient donc utiliser au choix la première personne, la troisième, le il impersonnel ou le mieux, le « vous » de Butor... Résultats très surprenants... j’ai découvert des talents ! Ils étaient eux mêmes surpris de leur production !


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de Valentine Dussert :

[1 146] - Sujets d’invention sur l’entrée en scène de héros romanesques

[1 112] - D’où vient le surnom « Gala » ?

[1080] - S’entrainer à l’analyse à partir de citations célèbres

[1078] - Dictées pour travailler l’orthographe en AP 2de

[1075] - La critique des jésuites au XVIIIe siècle



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 151] - Prison pour femmes

[1 150] - Inégalités Homme/ Femme

[1 149] - Les femmes et la guerre



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018 
Positive SSL