WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [174] - Parodies de déclarations d’amour au théâtre


mercredi 14 juillet 2004

Par Alain Geffrault

Il s’agissait de trouver des scènes de théâtre présentant des parodies de déclarations d’amour.

Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

  COURTELINE G.
  DAC P., dans son Phèdre revu et corrigé.
  IONESCO E., La Cantatrice chauve.
  IONESCO E., Les Chaises (déclarations tantôt paillardes, tantôt farfelues des Vieux).
  LABICHE E.
  MARIVAUX, L’Ile des esclaves (scène 6 : Arlequin et Cléanthis parodiant le discours amoureux de leurs maîtres).
  MARIVAUX, Le Jeu de l’amour et du hasard (II, 5 et III, 6 : Arlequin et Lisette parodiant le discours amoureux de leurs maîtres).
  MARIVAUX, Arlequin poli par l’amour.
  MOLIERE, Dom Juan (II, 2 : séduction de Charlotte par Don Juan).
  MOLIERE, L’Ecole des femmes (déclaration d’Arnolphe).
  MOLIERE, Le Malade imaginaire (déclaration de Thomas Diafoirus auprès d’Angélique ; mais aussi déclaration d’amour masquée entre Angélique et Cléante sous le nez d’Argan et pour le plus grand ridicule des Diafoirus : sorte de théâtre dans le théâtre, où les deux amants ont la complicité du public... Scène intéressante également pour les registres utilisés - notamment la pastorale - et par le fait que Cléante et Angélique sont les spectateurs réciproques de leur déclaration, dans un jeu qui se veut à la fois poétique et codé).
  MOLIERE, George Dandin (scène avec le valet Lubin).
  MOLIERE, Le Bourgeois gentilhomme (un peu à côté du sujet - III, scène 10 : Cléonte et Covielle se querellent puis se réconcilient avec Lucile et Nicole).
  MOLIERE, Le Misanthrope (I, 2 : le sonnet d’Oronte).
  ROSTAND J., Cyrano de Bergerac.
  SHAKESPEARE W., Le Songe d’une nuit d’été.
  TARDIEU J., Finissez vos phrases ! ou Une heureuse rencontre, dans La Comédie du langage, Folio n°1861.
  TARDIEU J., Oswald et Zénaïde, ou Les apartés dans La Comédie de la comédie, Folio n°2149.


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

- Dernières publications de Alain Geffrault :

[371] - Biographique et rêves

[333] - Récits de vie mettant en scène la misère sociale

[255] - Le monde de l’entreprise

[190] - Quiproquos tragiques au théâtre

[181] - Figures d’écoliers pour élèves en difficulté



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 136] - Renouveau / Renaissance

[1 135] - Jeunesse et révolte

[1 134] - La violence contre le pouvoir



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018 
Positive SSL