WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [293] - Musique et romantisme


mardi 26 avril 2005

Par Aline

Il s’agissait de trouver des Å“uvres musicales romantiques, éventuellement à mettre en parallèle avec des textes de ce mouvement.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

  BEETHOVEN (von) L., Concerto pour piano n°5 (l’opposition entre piano et orchestre particulièrement nette peut facilement faire sentir l’isolement du poète romantique, opposé à la foule, et aussi une certaine violence passionnée).
  BERLIOZ H., La Symphonie fantastique (1830) : elle est le manifeste orchestral du romantisme, comme Hernani en est le manifeste théâtral. Berlioz réinvente avec elle la symphonie puisque c’est d’après le texte, le « programme », que se fonde la structure de l’Å“uvre. Le sujet est romantique : histoire de l’amour passionné d’un « jeune musicien d’une sensibilité maladive et d’une imagination ardente s’empoisonnant avec de l’opium dans un accès de désespoir amoureux » - en toile de fond, on devine la passion de Berlioz pour l’actrice Harriet Smithson. L’Å“uvre est composée de 5 mouvements : « Rêveries et passions », « Un bal », « Scène aux champs », « Marche au supplice », « Songe d’une nuit de sabbat ». Un thème mélodique, « l’idée fixe », représente la bien-aimée et revient tout au long de l’Å“uvre. L’Å“uvre peut être mise en parallèle avec Gaspard de la nuit d’Aloysius BERTRAND (sur le rêve).
  CHOPIN F., à faire écouter pour la mélancolie (avec les Méditations poétiques de LAMARTINE ; et en présentant aussi des tableaux de FRIEDRICH) ; voir également ses Polonaises (où le musicien dénonce l’invasion de sa Pologne natale par les armées du Tsar : elles sont très significatives de l’aspiration à la liberté de la révolte contre l’oppression et l’ordre établi).
  Consulter également le site de Françoise Chatelain.
  LISZT F.
  WAGNER R., Tristan et Yseut (beaucoup d’éléments romantiques : une passion destructrice bâtie sur des mythes celtiques et médiévaux et une forme musicale révolutionnaire).


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement, écrire à : contact@weblettres.net

- Dernières publications de Aline :

[421] - Petits exercices d’écriture

[293] - Musique et romantisme

[90] - Expressions à double sens



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 156] - L’idée du siècle : astuces

[1 155] - La vie en entreprise dans le théâtre contemporain

[1 154] - Discours persuasif du XVIIe siècle sur le thème de la comédie sociale, l’hypocrisie



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2019 
Positive SSL