WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [382] - Livres pour garçons


dimanche 23 octobre 2005

Par Marie Cazenove

Il s’agissait de trouver des oeuvres pouvant plaire plus particulièrement aux garçons.
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.

Suggestions de colistiers

  APOLLINAIRE, Alcools.
  BRUCKNER P., Les Ogres anonymes, c’est court et ça leur a plu.
  CARRIERE J-C., La Controverse de Valladolid.
  COHEN A., Le Livre de ma mère.
  DIDEROT D., Le Neveu de Rameau.
  IONESCO E., La Leçon.
  LABORIT E., Le Cri de la mouette
Actrice sourde et muette qui raconte son enfance et sa jeunesse.
  MARIVAUX, L’Ile des esclaves.
  MERLE R., La Mort est mon métier.
  NOTHOMB A., Stupeur et tremblements.
  PONGE
  SCHMIDT E.E., L’adversaire.
  PREVERT J., Paroles.
  QUEFFELEC Y., Les Noces barbares.
  VOLTAIRE, Candide.
  ROBLES E., Montserrat.
L’oeuvre marche bien avec garçons et filles. C’est une pièce de théâtre en grande partie argumentative.

  Dans les « classiques », j’ai constaté à plusieurs reprises que Maupassant plaît beaucoup aux garçons : c’est plein de soldats, de prostituées et les relations entre les personnages y sont souvent troubles. Testé et approuvé par les élèves de 2de : Une Partie de campagne, Mlle Fifi et Boule de suif.
(Marie-Pierre)

  Vous pourriez peut-être leur faire lire Chut ! de Jean-Marie GOURIO (Press pocket n° 10521 - 191 pages).
C’est l’histoire d’un parachutiste qui déteste lire mais qui tombe amoureux d’une bibliothécaire. Il y en a pour les filles et pour les garçons.

Quelques oeuvre qui n’ont pas plu (témoignage à partir d’un oral du bac

  APOLLINAIRE, Alcools.
  DIDEROT, Le Neveu de Rameau.
  PREVERT, Paroles.

L’avis d’un colistier

  Je ne suis pas certain qu’il soit utile d’anticiper à ce point la réception des oeuvres que vous étudiez. Le jour où les garçons liront des livres « pour garçons », et les filles des livres « pour filles », alors les garçons ne liront plus Sarraute, et les filles ne liront plus Proust...
Le choix d’un livre propre à intéresser une classe n’est pas question de marketing, ni d’arithmétique. L’approche que propose le professeur, la passion qui l’anime, l’intérêt qu’il a su susciter chez ses élèves me semblent plus déterminants que le livre lui-même.
Faites aimer ce que vous aimez.
(Thomas)


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de Marie Cazenove :

[382] - Livres pour garçons

[267] - Å’uvres sur le mythe du bon sauvage



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 136] - Renouveau / Renaissance

[1 135] - Jeunesse et révolte

[1 134] - La violence contre le pouvoir



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018 
Positive SSL