WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [655] - Les textes et documents compl√©mentaires √† l’EAF


vendredi 23 juillet 2010

Par Marie-Agnès Roussot

Il s’agissait de comparer les pratiques, selon les acad√©mies et les enseignants, quant √† l’utilisation concr√®te des textes et documents compl√©mentaires lors de l’√©preuve orale d’EAF. Cette synth√®se tente de rendre compte des diff√©rentes r√©flexions qui ont eu lieu sur la liste.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

Remarques préalables

  D’abord, s’exprime le regret qu’il faille rappeler aux candidats l’usage qu’ils ont √† faire de ces documents compl√©mentaires (que ceux-ci soient sous les yeux ou non), cette d√©marche ne leur √©tant pas acquise ou naturelle.
  Beaucoup de coll√®gues les joignent aux textes des lectures analytiques que l’on fait parvenir aux professeurs examinateurs. Cela permet d’en prendre connaissance au pr√©alable.
  Certains coll√®gues sp√©cifient sur le descriptif : « le candidat ne peut pas √™tre interrog√© sur un texte compl√©mentaire pour la 1√®re partie. Les textes compl√©mentaires peuvent √™tre utilis√©s pendant l’entretien », ces pr√©cisions √©tant apport√©es pour des coll√®gues de coll√®ge √† qui il arrive d’interroger et pas toujours tr√®s au fait des « r√®gles » de l’EAF.

Exploitation des documents pendant l’√©preuve

  De nombreux coll√®gues laissent √† disposition des candidats ces documents, √† condition bien s√Ľr qu’ils soient vierges de toute annotation (s’ils sont dans un porte-vue, v√©rifier que rien d’autre ne se glisse √† l’int√©rieur ; ou garder le porte-vue sous le coude le temps de la pr√©paration, les candidats n’ayant pas le temps de le feuilleter dans la 1/2 heure de pr√©paration de la lecture analytique).
  Pour eux, il faut garder √† l’esprit que la mission d’un professeur de Lettres est de faire lire ces textes. Il est donc hors de question pour certains de demander aux √©l√®ves de conna√ģtre par cŇďur ces textes compl√©mentaires. « L’analyse litt√©raire est en soi suffisamment complexe pour que les aides m√©thodologiques ne paraissent pas superflues. La m√©thodologie ne fait pas l’intelligence : elle n’en est que le support. »
  Ainsi, les documents sont un moyen de d√©velopper et d’enrichir les r√©ponses lors de l’entretien. Laisser acc√®s aux documents, c’est laisser la possibilit√© au candidat de montrer ses comp√©tences √† circuler dans les Ňďuvres et l’intertextualit√© : si un √©l√®ve sait faire cela, pourquoi le p√©naliser ? Toutefois si le candidat a besoin d’avoir le texte sous les yeux, voire de le relire pour se rappeler son contenu, certains coll√®gues le p√©nalisent ; si au contraire il sait l’utiliser pour faire des relev√©s judicieux ils le valorisent.
  Pour les textes compl√©mentaires est v√©rifi√© au moins le fait qu’ils soient connus, que leur sens global soit compris, que leur lien avec l’objectif de la s√©quence est clair. Pour les documents compl√©mentaires, plusieurs s’interrogent sur la capacit√© √† exploiter une analyse de tableau, une photo de mise en sc√®ne sans l’avoir sous les yeux. D’autres r√©pondent que les r√©f√©rences aux films se font de m√©moire.
  Les coll√®gues qui « interdisent » les documents compl√©mentaires (mais une souplesse certaine appara√ģt par rapport aux diff√©rentes pratiques, m√™me si cela joue sur l’√©valuation avec valorisation ou p√©nalisation), disent que ces textes et documents sont travaill√©s comme une lecture cursive, que de simples r√©f√©rences suffisent, et qu’ils sont tous alors mis sur le m√™me plan (textes, images, films).

Eléments de conclusion

  La discussion a tourn√© sur la question de l’√©galit√© de l’√©valuation, les pratiques par acad√©mie au moins √©tant diff√©rentes, les IPR ne disant pas partout la m√™me chose. Des instructions plus claires de l’Inspection G√©n√©rale seraient souhait√©es.
  Certaines questions peuvent toutefois aider √† √©valuer l’√©preuve : « L’√©l√®ve a-t-il pr√©par√© s√©rieusement son √©preuve ou bien a-t-il consid√©r√© que le Fran√ßais ne servait √† rien ? L’√©l√®ve a-t-il d√©velopp√© une r√©flexion personnelle au sujet des textes ou bien se contente-t-il d’un psittacisme utilitaire ? Saurais-je moi-m√™me me souvenir de tout ? Serais-je capable de citer les textes compl√©mentaires sans les avoir sous les yeux ? »

Compléments

  Certains coll√®gues ont sugg√©r√© des pistes bibliographiques pour prolonger la r√©flexion sur ce que nous devons attendre des candidats :

  • TODOROV T., La Litt√©rature en p√©ril, ed. Flammarion, 2007.
  • DUNETON C., Anti-manuel de fran√ßais, A hurler le soir au fond des coll√®ges, Je suis comme une truie qui doute, ed. Seuil.

  Certains affichent un petit rappel √† la porte de la salle d’examen √† l’attention des prochains candidats : voir, sur le site de Philippe Misandeau, le document intitul√© « Oral derniers conseils ».

Merci aux nombreux contributeurs : J.-P. Mah√©, S. Lemoine, S. Bernet, C. Tastet, V. Sylvestre, C. Schwalen, FL Clapiz, J. Pi√©try, M. Barde, C. R√©alini, F. Fr√©by, M. Guilpain, A. Ival, M. Tilly, M. Taieb, A.-M. Gorson-Tanguy, S. Th√©zenas, R. Banse, E. Curtil, P. Misandeau, V. Serre, C. Cano, S. Spitz, A. Rombeaut, J.-F. P√Ęris, J.-J. Tordjman, E. Carlie, S.O, S. Kreitel, J. Chaudet.


Ce document constitue une synth√®se d’√©changes ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lyc√©e) ou en priv√©, suite √† une demande initiale post√©e sur cette m√™me liste. Cette compilation a √©t√© r√©alis√©e par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni √† titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est prot√©g√© par la l√©gislation en vigueur en mati√®re de droits d’auteur. Toute rediffusion √† des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de Marie-Agn√®s Roussot :

[949] - Paroles et apparences trompeuses au th√©√Ętre

[857] - Lectures plaisir en Seconde

[719] - Les croyances populaires

[662] - L’hypnose en litt√©rature et au cin√©ma

[655] - Les textes et documents compl√©mentaires √† l’EAF



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 136] - Renouveau / Renaissance

[1 135] - Jeunesse et révolte

[1 134] - La violence contre le pouvoir


Ajouter un commentaire

Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2012 - par Administrateur

    Vous pouvez √† votre tour apporter une contribution √† cet √©change en proposant des titres, adresses de sites, r√©f√©rences bibliographiques voire t√©moignages qu’il vous semblerait utile de publier en compl√©ment de cette synth√®se.

    MENTIONS L√ČGALES
    Cet espace est destin√© √† vous permettre d’apporter votre contribution aux th√®mes de discussion que nous vous proposons. Les donn√©es qui y figurent ne peuvent √™tre collect√©es ou utilis√©es √† d¬Ļautres fins. Ce forum est mod√©r√© a priori : votre contribution n’appara√ģtra qu’apr√®s avoir √©t√© valid√©e par un administrateur du site. Seront en particulier supprim√©es, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le th√®me de discussion abord√©, la ligne √©ditoriale du site, ou qui seraient contraires √† la loi. Vous disposez d’un droit d’acc√®s, de modification, de rectification et de suppression des donn√©es qui vous concernent. Vous pouvez, √† tout moment, demander que vos contributions √† cet espace de discussion soient supprim√©es. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018