banniere

L'espace visiteurs

[969] - Banque lexicale pour l’écriture d’invention

Il s’agissait de collecter, pour chaque époque, une liste de mots qui puisse servir de banque lexicale pour l’écriture d’invention.
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

 

Antiquité
(Homère)

Noms/ Pronoms

• Une ambroisie : nourriture des dieux
• Achéens : Grecs
• Une aiguière : récipient à pied, muni d’un bec et d’une anse, destiné à contenir de l’eau
• Cimes éthérées : sommets des montagnes qui s’élèvent très haut dans le ciel
• Claies : étagères en osier, à claire-voie, sur lesquelles on posait les fromages pour les égoutter
• Cornouilles : fruits du cornouiller, petit arbre commun des forêts
• Un cratère : récipient servant à mélanger le vin pur et l’eau
• Danaens : Grecs
• Un échanson : celui qui sert le vin dans les banquets
• Euros, Notos, Zéphyr, et Borée : vents du sud-est, du sud, d’ouest et du nord
• Une hécatombe : sacrifice de cent bœufs en l’honneur d’un dieu
• Une navette : instrument utilisé pour entrecroiser les fils sur le métier à tisser
• Un nectar : boisson des dieux
• Une nymphe : divinité de la nature, de moindre importance que les dieux de l’Olympe
• Un onguent : pommade
• Une outre : peau de bête cousue en forme de sac, faite pour contenir des liquides
• Un promontoire : avancée de terre dans la mer
• Une rade : grand bassin, parfois naturel, donnant sur la mer et pouvant abriter des navires
• Ridelles : cadres légers, placés sur chacun des côtés du chariot pour maintenir ce qu’il y a à l’intérieur
• Soies : poils durs et raides du porc et du sanglier
• Sorts : petits morceaux de bois ou petits cailloux placés dans un casque que l’on secouait. La direction de celui qui sautait à l’extérieur indiquait la personne qui serait choisie
• Un tour : ruse
• Une treille : vigne qui grimpe le long d’un support
• Une vergue : barre placée en travers du mât à laquelle est fixée la voile

Adjectifs

• Agreste : de la campagne
• Industrieux : habile
• Infertile : qui ne produit rien ou peu
• Magnanime : au grand cœur
• Opulent : riche

Verbes

• Endurer : supporter
• Équarrir : tailler un morceau de bois pour rendre droit

Moyen- Age
(Chrétien de Troyes, lais et fabliaux anonymes, Roman de Renart)

Noms/ Pronoms

• Une aumusse : sorte de capuchon fourré qui protégeait la tête
• Une aune : ancienne mesure de longueur d’environ 1,20m
• Un autour : rapace qui ressemble au milan
• Un bliaut : longue tunique en forme de blouse que l’on portait par dessus l’armure
• Un brocart : riche tissu de soie comportant des dessins brochés avec des fils d’or ou d’argent
• La bure : étoffe de laine grossière. Le terme bureau qui en est dérivé a successivement désigné un tapis de table (XIII° s.), puis la table elle-même (XVI° s.) puis la pièce ou se trouve la table (XVII° s.).
• Une cahute : une cabane
• La cape ou chape : manteau avec capuchon que portaient les moines.
• La cervoise : bière.
• Une commère/un compère : camarade
• Un connétable : noble chargé du service de la table du roi
• Les chausses : la culotte.
• Un clerc : Homme lettré
• Une cognée : Sorte de hache pour couper le gros bois
• Une concubine : Compagne non mariée au roi
• Une contenance : Attitude
• Un coquin : filou, mauvais garçon
• La cupidité : convoitise, désir immodéré de l’argent et des richesses.
• Le denier : unité monétaire au Moyen âge
• Un destrier : cheval de bataille
• Un écu : Bouclier
• Un écuyer : Gentilhomme chargé de porter le bouclier d’un chevalier
• Un emplâtre : médicament externe qui se ramollit légèrement à la chaleur et qui devient alors adhérent
• Un escadron : Troupe de combattants à cheval
• Un étal : table ou l’on expose les marchandises à vendre
• Une étole : Large écharpe que, pendant les cérémonies, les prêtres portent autour de leur cou et qui descend jusqu’à la taille.
• Une étrivière : courroie par laquelle l’étrier se trouve suspendu à la selle
• Un fief : Terre que le vassal reçoit de son seigneur
• Une fourberie : ruse, tromperie
• La fourrure de petit-gris : fourrure très recherchée, faite de peaux d’écureuils
• Un fumet : odeur
• Un froc : Robe faite d’un lainage grossier
• Une géline : poule
• Un goupil : ancien nom du renard
• Un gué : endroit d’une rivière où l’eau est si basse qu’on peut la traverser en marchant
• Un hanap : coupe assez grande qui pouvait éventuellement permettre à plusieurs personnes de boire les unes à la suite des autres sans avoir besoin de la remplir à chaque fois
• Un heaume : grand casque en pointe qui couvrait la tête et le visage
• Un hommage : serment d’aide et d’assistance réciproque entre un seigneur et son suzerain dont il reconnaissait du même coup l’autorité.
• Une joute : combat à cheval, d’homme à homme, avec la lance
• Une lande : terre non cultivée, située en dehors des forêts et couverte de bruyères et de fougères
• Un larcin : objet volé
• Un larron : voleur.
• La libéralité : disposition à donner sans compter
• Un licol : terme formé sur le verbe lier. Pièce de harnais, lien que l’on met autour du cou des bêtes de somme pour les mener.
• Un lignage : famille
• Un limier : grand chien qui sert à la chasse du gros gibier comme les cerfs ou les sangliers
• La maille : la plus petite pièce existant alors
• La malegoute : maladie des yeux
• Un mâtin : gros et grand chien de garde ou de chasse.
• Ma mie : mon amie
• Le morteruel : sorte de soupe épaisse, faite de pain (ou de gâteau) et de lait, qui se mangeait chaude.
• Une ornière : trace faite pas les roues d’une voiture dans un chemin.
• Un palefroi : cheval de marche
• Un parangon : modèle
• Une pelisse : peau de bête
• Un pilori : poteau équipé d’une plate-forme et d’une roue sur laquelle on attachait les condamnés pour les livrer au mépris du public
• Un prévôt : au Moyen Age, un officier seigneurial chargé de maintenir l’ordre et de faire respecter la justice seigneuriale.
• Un prudhomme : littéralement, homme preux, c’est-à-dire homme de valeur et modèle de vertu. Le terme était, au Moyen Age, souvent appliqué à des saints.
• Un quolibet : moquerie
• Une rosse : mauvais cheval
• Un roussin : cheval de trait, mauvais cheval
• Une saignée : ouverture de la veine pour y tirer du sang
• Un sénéchal : intendant du seigneur
• Un surcot : vêtement qui se porte sur la cotte, c’est-à-dire sur la robe.
• Un surplis : vêtement de lin plissé que les prêtres portent sur la soutane
• Un tertre : colline
• Les veneurs : serviteurs qui organisent les chasses du seigneur
• Une vielle : instrument semblable au violon dont on jouait avec un archet
• Le vilain : paysan, homme de basse condition
• Une zibeline : petit mammifère de la Sibérie, dont la fourrure est recherchée

Adjectifs

• Avenant : gracieux
• Chenu : blanc de vieillesse, donc vieux et sages.
• Couard : lâche
• Dépité : abattu
• Dolent : qui se plaint.
• Honni : couvert de honte, déshonoré
• Maints : nombreux
• Pâmée : évanouie
• Preux : Brave
• Véridique : conforme à la vérité
• Vermeil : rouge vif

Verbes

• Cajoler : se montrer aimable et attentionné
• Choir : tomber
• Déchoir : faire perdre tous ses droits
• Fourbir ses armes : se préparer au combat
• Happer : saisir
• Quérir : chercher

Adverbes

• Naguère : il y a peu de temps, récemment
• Nomenidam : expression qui, dans un mauvais latin, signifie « au nom de Dieu ».

Renaissance
(Marguerite de Navarre, Montaigne, Rabelais)

Noms/ Pronoms

• Un accoustrement : costume.
• Une admonition : avis ; avertissement.
• Une affection : zèle ; ardeur
• Mon âge : ma vie
• Un aloès : plante au goût très amer
• Un apoinct : moment Favorable
• Les appareils : préparatifs
• Une araigne : araignée
• Un bandolier : chef de bande, brigand.
• Une bestie : bêtise, stupidité
• Un brodequin : petit soulier
• Une brunette : fine étoffe de couleur sombre portée par les gens de qualité
• Une cautelle : ruse
• Une chaire : chaise
• Une chartre : prison
• Une clavure : serrure
• Une commodité : au profit, pour son avantage
• Une diamerdise : remède de charlatan
• Une doubte : crainte, hésitation
• Un fessepinte : buveur de pinte
• Une fiance : confiance
• Un huis : Porte
• Une incommodité : souffrance
• Une inobédience : désobéissance
• Une ire : colère
• Un lifrelofre : un ignorant
• Une offense : blessure, coup
• Une oppilation : obstruction
• Une oraison : discours, prière
• La preud’homie : sagesse
• Un séducteur : qui détourne de la vraie religion
• Une sottie : sottise
• Un tect : toit.
• Un traict : flèche.
• Une vefve : veuve
• Une vollerie : chasse au faucon

Adjectifs

• Accompagné(e) : entouré ; qui a des compagnons.
• Affiné : trompé
• Aliéné : éloigné
• Benoist(e) : participe archaïque de bénir.
• Dispost : adroit
• Empêché : occupé
• Feint : dissimulé, menteur
• Lucifique : qui produit la lumière
• Sophistique : logique

Verbes

• Accointer : entrer en rapport avec ; s’associer avec.
• Acoler : embrasser.
• Acoster : fréquenter
• Advouer : approuver
• Amortir : mettre à mort,s’attendre à ;s’appliquer à.
• Caver : creuser
• Encourtiner : garnir de tenture ;de rideaux.
• Enquérir : soumettre à une enquête
• Impétrer : demander
• Parfaire : achever
• Rasseoir : se reposer
• Récoler : relire la déposition
• Souloir : avoir coutume de
• Tollir : enlever
• Travailler : s’épuiser.

Adverbes

• Adoncques : alors.
• Advis, ce m’est advis : il me semble.
• Ains : mais
• Au long aller : à la longue
• Au partir : à la sortie
• Meshuy : désormais
• Oncques : jamais
• Sans contention : sans effort
• Voire : même

XVIIème siècle
(Madame de Lafayette, La Fontaine, Molière, Racine)

Noms/ Pronoms

• Un abord : une rencontre
• Une aigreur : amertume, irritation
• Un amant : amoureux
• Un apanage : domaine dans lequel on a autorité
• Un apologue : nom ancien de la fable
• L’après-dînée : l’après-midi
• Un artifice : fausseté
• Une atteinte : un coup
• Un augure : présage
• Une avanie : une humiliation
• Une aversion : la haine
• Une badinerie : propos léger
• Une bagatelle : un rien
• La bienséance : notion très classique désignant l’ensemble des traits et expressions jugés convenables
• Une brassière : chemise à manches longues
• Une bru : Belle-fille
• Un cabinet : petite pièce à l’écart
• Caquets : propos médisants, bavardage déplacé
• Un cercle : réunion régulière de personnes partageant un centre d’intérêt (ex : un cercle littéraire)
• Un chagrin : très gros ennui, tourment
• Le Ciel : Dieu
• Circonspections : précautions
• Le col : cou
• La collation : un repas léger
• Un collet : partie du vêtement qui entoure le cou
• Le commerce : fréquentation
• Une conjecture : circonstance
• La considération : estime
• Une cornette : bonnet de nuit féminin
• Le courroux : colère
• Courses de bagues : jeux dans lesquels un cavalier doit enlever un anneau suspendu à un poteau
• Le crédit : confiance que l’on inspire ou que l’on témoigne, influence.
• Un crime : une faute
• Une émulation : désir de surpasser autrui
• La délicatesse : raffinement
• Un démêlé : un conflit
• Détours : complications
• Ma disgrâce : mon malheur
• Un empire : domination, autorité.
• Son entretien : sa conversation
• La foi : Fidélité
• La fortune : réussite d’une entreprise, souvent d’ordre amoureux
• Des fredaines : des folies
• La fureur : folie
• La gabelle : impôt sur le sel
• La galanterie : la séduction
• Une gaupe : femme malpropre, souillon
• Une gentillesse d’esprit : invention
• Un gueux : indigent, nécessiteux
• Un hymen : mariage
• Une inclination : affection ou amour
• L’indigence : la pauvreté
• Une injure : offense
• Un innocent : un imbécile
• Jeu de paume : jeu qui consistait à se renvoyer une balle, d’abord avec la paume de la main, puis avec une batte ou une raquette, de part et d’autre d’un filet.
• Le jour : la vie
• Lacets : piège pour les petits animaux
• Un légat : ambassadeur
• Un libertin : libre penseur, esprit fort
• Une lippée : bouchée
• La machine : la ruse
• Une maîtresse : femme que l’on courtise
• Un manant : villageois
• Un maraud : coquin
• Un mâtin : chien de ferme
• Le mérite : le talent
• La modestie : pudeur, vertu
• Un office : un devoir
• Un pendard : vaurien
• Un parti : décision
• Une pécore : femme stupide
• La perfidie : la trahison
• Un phénix : oiseau fabuleux
• La pompe : le faste, l’éclat
• Prélats : hauts dignitaires ecclésiastiques (cardinal, archevêque...)
• Prémices : débuts
• La prodigalité : dépense excessive
• La qualité : rang social
• Un quartaut : un tonneau
• Un ramage : chant des oiseaux
• Une retraite : isolement
• La ruine : perte
• Soins : marques d’attention que l’on donne à la personne aimée
• La témérité : audace
• La tendresse : émotion
• Traits : propos blessants, méchants tours
• Avec transport : avec passion
• Le trépas : la mort
• La turpitude : honte
• Un vermisseau : petit ver
• Le vulgaire : le peuple
• Le zèle : dévouement

Adjectifs

• Civil : poli
• Fâcheuse : mauvaise
• Faite : habillée
• Fier : cruel
• Fourvoyé : perdu
• Funeste : catastrophique
• Galante : coquette
• Garant : qui porte caution, qui recommande
• Hébété : rendu stupide
• Hypocrite : du grec, signifie « comédien »
• Incommode : insupportable
• Indiscret : bruyant
• Infortuné : malheureux
• Interdit : sans voix
• Libéral : généreux
• Magnanime : généreux
• Mandé : envoyé
• Un enfant naturel : enfant illégitime
• Obligeant : agréable
• Officieux : qui rend service
• Pernicieuse : nuisible
• Pieux : croyant fervent
• Piqué : vexé
• Prompt : irascible, qui se met facilement en colère
• Prude : excessivement réservée
• Répréhensible : digne d’être réprimandé
• Sophistique : faux
• Superbe : orgueilleux
• Vindicatif : désireux de se venger

Verbes

• Ajuster : arranger
• Agiter dans sa tête : examiner le problème
• Apprêter : préparer
• Badiner : plaisanter
• Balancer : hésiter
• Chapitrer quelqu’un : avoir fait la leçon
• Conjurer : supplier
• Consulter : réfléchir
• Démêler : clarifier
• Divertir : détourner, écarter
• Échoir : être attribué
• Faire société : s’associer
• Se forger : s’imaginer
• Gagner : s’assurer l’appui de..
• Gloser : critiquer, faire des commentaires
• Jaser : bavarder
• Mander : fit savoir par lettre, ou aller chercher
• Ménager : traiter avec égard
• S’observer : se maîtriser
• Pousser sa fortune : continuer de tenter sa chance
• Prétendre : revendiquer
• Purger : débarrasser, disculper
• Quérir : chercher ou reprendre
• (Se) rendre raison = (se) justifier
• Résoudre : décider
• Souffrir : supporter, tolérer

Adverbes

• D’abord : à l’instant, à première vue, tout de suite
• Encor : encore
• En diligence : rapidement
• En propos : en conversation
• Toujours
• Maintes : beaucoup de
• Tout mon soûl : autant que je le veux

XVIIIème siècle
(Beaumarchais, Marivaux, Voltaire)

Noms/ Pronoms

• Une alcôve : enfoncement dans un mur pour y placer un lit
• Un amant : amoureux qui s’est déclaré, fiancé
• Un aumônier : le vicaire est le curé adjoint du village ; le grand aumônier est un prêtre attaché à la personne d’un prince
• Une apostille : annotation en marge ou au bas d’un texte
• Une bergère : fauteuil large et profond, et dont le siège est garni d’un coussin
• Un bissac : grand sac
• Un bonnet : coiffure de gaze, de mousseline, de tulle, de dentelle à l’usage des femmes
• Un butor : un homme bête
• Un cabinet : pièce où l’on peut s’isoler pour travailler
• Une casaque : sorte de manteau de valet
• Un collet : partie du vêtement qui entoure le cou
• Un commerce : relation
• Une conjoncture : simple supposition, qui n’ont reçu encore aucune confirmation, hypothèse.
• Une controverse : débat sur la doctrine chrétienne
• Un cordelier : moine
• Une coterie : compagnie de personnes qui vivent familièrement
• La décence : ce qui est honorable
• Une drachme : principale unité de monnaie dans la Grèce antique.
• Les émollients : remèdes adoucissants qui relâchent les tissus
• Un emportement : accès de colère
• Un empyrée : séjour des dieux
• Un émule : personne qui cherche à en égaler d’autres
• Un état : condition sociale
• Un eunuque : homme ayant subi une castration et préposé à la garde des femmes
• Un faquin : coquin
• Une femme de charge : femme chargée de la garde, du soin de la vaisselle
• La fortune : le sort, le destin
• Une future : une fiancée
• Un galimatias : des paroles confuses, embrouillées
• Les gens : domestiques
• Le guignon : malheur
• Un homme de condition : aristocrate
• Les humeurs : liquides du corps humain
• Une impertinence : personne manquant de discrétion ou de jugement
• Une lieue : ancienne mesure qui correspond à 4860 m environ
• Un onagre : âne sauvages vivant en Iran (ancienne Perse) et en Inde
• Une onction : douceur dans la manière de parler ou dans les gestes
• Un page : jeune garçon attaché au service d’un roi, d’un prince ou d’un seigneur
• Un pastoureau : petit berger
• Un piqueur : le palefrenier soigne les chevaux ; le piqueur suit les chiens pendant la chasse à courre
• Un satrape : gouverneur d’une province dans l’empire perse.
• Le tillac : pont supérieur d’un navire
• Une toilette : meuble sur lequel est placé ce qui est nécessaire à la toilette d’une femme
• La valetaille : les valets

Adjectifs

• Babillard : qui parle à la manière d’un enfant
• Bégueule : femme dédaigneuse
• Cauteleux : hypocrite, sournois
• Fantasque : homme au comportement surprenant
• Friponne : coquette, habile
• Gâté : abîmé
• Imposant : qui impose le respect
• Hétéroclite : bizarre, ridicule
• Honnête : honorable, distingué
• Leste : agile
• Obligeant : courtois
• Plaisant : ridicule ou qui plaît
• Plombé : grisâtre, livide
• Ragoûtant : appétissant
• Singulier : surprenant, extraordinaire
• Vétillard : qui s’attache à des détails, pointilleux

Verbes

• Agacer : provoquer
• Badiner :se moquer gentiment
• En conter à : en conter à une femme, la courtiser
• Établir : donner une situation, marier
• Fustiger : fouetter
• Se jouer de quelqu’un : se moquer de quelqu’un, lui faire un mauvais tour
• Mettre à la gêne : soumettre à une vive peine
• Pénétrer : comprendre
• Quereller : réprimander
• Recruter : enrôler des soldats pour compléter l’armée
• Se régler : se décider
• Souffleter : gifler

Adverbes

• Incontinent : immédiatement
• Nonobstant : cependant

XIXème siècle
(Balzac, Baudelaire, Flaubert, Hugo, Stendhal)

Noms/ Pronoms

• Une abnégation : sacrifice
• Une adjudication : vente aux enchères
• Un airain : bronze
• Une affectation : attitude maniérée, ou désir de plaire
• Un bardache : terme dépréciatif qui signifie « homosexuel »
• Un bedeau : laïc employé au service de l’Église
• Un bonnetier : vendeur de lingerie
• Une bonhomie : simplicité aimable
• Un brimborion : chose sans valeur et sans utilité
• Une carnation : coloration de la peau humaine
• Une chaire : endroit surélevé ou se tient le professeur
• Un chantre : personne qui fait chanter dans une église
• Un chapska : coiffure militaire polonaise
• Une chauffeuse : chaise basse pour s’asseoir près de la cheminée
• Une chimère : cet un animal mythologique qui a une tête de lion, le corps d’une chèvre et la queue d’un dragon.
• Une condescendance : complaisance par laquelle une personne supérieure s’abaisse au niveau des autres
• Courtines : rideaux de lit
• Le damas : étoffe monochrome, généralement en soie, ornée de dessins satinés en relief sur fond mat
• Un despote : tyran
• Une épigramme : trait d’esprit
• Une escarcelle : grande bourse que l’on attache à la ceinture
• L’étiquette : convenances sociales
• Les expédients : manœuvres pour arriver à ses fins
• Un fausset : voix aiguë, voix de tête
• Des favoris : touffe de barbe qu’on laisse pousser sur la joue de chaque côté du visage
• Une fermeté : détermination
• Une gageure : un pari
• Une glaneuse : celle qui, après la moisson, ramasse les épis que l’on n’avait pas mis en gerbes.
• Un gousset : petite bourse que l’on porte à la ceinture
• Un gibet : potence pour la pendaison
• Une goton : fille facile
• Une houppe : touffe de brin de laine ou de coton, pompon
• Une houppelande : ample et long manteau
• Un hussard : soldat de cavalerie
• Une ignominie : déshonneur extrême
• Une incurie : Négligence, manque de soin
• Un jacobin : républicain intransigeant
• Un libéral : défenseur de l’héritage de 1789, pas forcément républicain
• Les limbes : séjour des morts, réservé aux justes, aux innocents
• Le linge : vêtement de dessous
• Le mérinos : sorte de laine
• La moire : soie chatoyante
• Un monomane : personne obsédée par une idée fixe
• Des nippes : vieux habits
• Un octroi : taxe prélevée par certaines communes sur des marchandises de consommation locale ou sous la forme d’un droit d’entrée
• Une outrecuidance : arrogance
• Un pamphlet : livre court qui attaque avec violence le pouvoir établi
• Un pair de France : membre de la haute assemblée législative
• Un paria : individu hors caste, exclu de la société
• Une paterne : une bienveillance doucereuse
• Un pécule : somme d’argent
• Un pensum : punition
• Un péristyle : façade à colonnes
• Une piété : zèle religieux
• Un précepte : règle de conduite
• Une préséance : privilège dû au rang social
• Une prévenance : attention
• Une probité : honnêteté
• Un promontoire : avancée d’un rocher ou d’un plateau qui domine un paysage
• Un quadrille : groupe de quatre personnes qui dansent
• Une ratine : tissu de laine qu’on a traité de façon à le faire moutonner
• Un réquisitoire : discours accusateur des procureurs lors des procès, avant la plaidoirie des avocats
• Une ribote : une orgie
• Une sagacité : perspicacité
• Le salpêtre : moisissure
• Un séminaire : établissement religieux catholique où l’on prépare les jeunes gens à devenir prêtres
• Une servilité : marque de soumission
• Une soutache : galon habituellement sur les uniformes
• Le stoïcisme : attitude qui consiste à endurer la souffrance
• Une sylphide : sorte de créature liée au monde aérien
• Une toise : un pied correspond à 32 cm environ et une toise à peu près à 2 m
• Une toque : sorte de chapeau
• Un ultra : royaliste extrémiste, qui s’oppose à toute constitution et milite en faveur de la monarchie absolue
• Un usurier : personne qui prête de l’argent à des taux supérieurs à ceux couramment pratiqués
• Un viatique : extrême onction
• Une voix de stentor : voix forte
• Une volupté : plaisir
• Un zèle : motivation

Adjectifs

• Apoplectique : qui éclate
• Bélître : gueux, mendiant
• Contingent : qui peut arriver
• Cramoisi : rouge foncé, tirant sur le violet
• Diapré : de couleurs variées
• Emphatique : exagéré et prétentieux
• Emprunté : peu naturel
• Goguenard : moqueur
• Hâbleur : beau parleur
• Impie : contraire à la religion
• Néophyte : nouvel adepte d’une religion
• Ovoïde : en forme d’œuf
• Rétif : indocile, difficile à manier
• Valétudinaire : dont la santé est fragile.

Verbes

• Faire maigre : ne pas manger de la viande le vendredi selon une pratique catholique
• Polissonner : faire des bêtises
• Rasséréner : rassurer
• Sacrer : lancer des jurons
• Tenir le dé : monopoliser la conversation
• Transiger : trouver un accord en faisant des concessions

Adverbes

• A la spartiate : de manière rude
• En tapinois : en cachette
• Insensiblement : peu à peu

XXème siècle
(Alain-Fournier, Alice Ferney, Joseph Kessel, Le Clézio, Marcel Proust)

Noms/ Pronoms

• Une aine : partie du corps entre le haut de la cuisse et le bas-ventre.
• Une affliction : douleur, peine profonde
• Une anfractuosité : un creux.
• Un aplomb : assurance.
• Un appentis : hangar, remise
• Un asphalte : goudron dont on recouvre les routes.
• Une besace : long sac à deux poches.
• Une bribe : morceau, fragment incomplet.
• Un brisant : bloc de béton pour protéger la jetée du choc des vagues.
• Une bru : belle-fille
• Un calice : partie de la fleur sur laquelle reposent les pétales / vase qui contient le sang consacré durant la messe
• Un candélabre : grand chandelier
• Un ciment armé : ciment renforcé de barres de métal pour être plus solide.
• Une coiffure : chapeau
• Un conciliabule : discussion secrète comme un complot.
• Une châtelaine : propriétaire d’un château
• Le denim : tissu utilisé pour la confection des jeans.
• Une déveine : une malchance
• Un effluve : odeur qui émane
• Une enclume : masse métallique sur laquelle le forgeron frappe les métaux
• Une esplanade : grande place aménagée en lieu de promenade.
• Un falot : grande lanterne.
• Une félicité : bonheur, joie extrême.
• Un fermage : loyer que le fermier paie à son propriétaire
• Une fondrière : trou du sol accidenté
• Un fossoyeur : personne chargée de creuser les tombes
• Une futaie : groupe d’arbres poussés au maximum de leur taille
• Une gaule : canne à pêche.
• Un gisant : statue représentant un mort allongé
• Des guenilles : vêtements en lambeaux, très pauvres et déchirés
• Un illustré : journal composé de bandes dessinées.
• Une ingénuité : ignorance, naïveté
• Une irisation : couleurs produites par des décompositions de la lumière.
• Un jabot : gilet
• Un kaléidoscope : au sens figuré, succession changeante d’impressions et de sensations
• Une lanterne magique : instrument d’optique grâce auquel on projette sur le mur des images grossies et parfois en mouvement. Il s’agit de l’un des ancêtres du cinéma
• Un linceul : drap dans lequel on ensevelit les morts.
• Un loden : tissu de laine chaud et imperméable.
• Une mansarde : petite chambre sous les toits.
• La maraude : vol de fruit ou de légumes dans les jardins
• Une ménagère : femme qui s’occupe de sa maison.
• Un métayer : exploitant agricole qui paie son loyer en versant au propriétaire une partie de sa récolte.
• La métempsycose : réincarnation, passage de l’âme d’un corps dans un autre après la mort
• Une moleskine : matière imitant le cuir.
• Une mousseline : tissu de coton léger et fin, couleur claire.
• Une nasse : panier destiné à attraper des poissons.
• Un office : pièce située à côté de la cuisine qui sert à la préparation du service de table.
• Une opale : pierre d’un blanc laiteux.
• Une opiniâtreté : entêtement, obstination
• Une ornière : trou sur le chemin
• Un parvis : espace situé devant l’entrée d’une église.
• Une pèlerine : manteau, sorte de cape
• Une perspicacité : clairvoyance
• Un pilastre : pilier
• Un piton : pic, montagne
• La poix : colle à base de résine utilisée pour assurer l’étanchéité de la coque.
• Une posture : position
• Un presbytère : maison du curé
• Un quatuor : morceau de musique écrit pour quatre instruments ou quatre voix
• Une ravine : petit ravin
• Un recel : trafic, commerce d’objets volés
• Un ressac : mouvement de retour des vagues après avoir buté sur un obstacle.
• Un ressentiment : rancune
• La saumure : eau très concentrée en sel, servant à la conservation des poissons sur un bateau
• Une sentence : jugement
• Un simulacre : apparence, mensonge
• Un suaire : drap dont on enveloppe les morts.
• Une témérité : audace
• Un tesson : morceau de verre.
• Un tombereau : sorte de charrette à deux roues
• Un tripot : café ou lieu quelconque ou l’on joue de l’argent.
• Les vêpres : office religieux catholique.
• Un vestibule : pièce d’entrée d’une maison ou d’un appartement
• Un vivier : bassin dans lequel on garde des poissons ou des crustacés destinés à être mangés
• Un volubilis : plante à grosses fleurs colorées.

Adjectifs

• Amorphe : sans énergie
• Âpre : rude, cruel, désagréable
• Auguste : qui inspire le respect
• Boucané : séché, fumé
• Camus(e) : court et aplati (souvent pour un nez)
• Ciselé : sculpté avec soin et précision
• Confondant : étonnant, déconcertant
• Circonscrit : limité, borné.
• Congestionné : rouge, sous le coup de la colère.
• Convexe : arrondi ; ici ; replié sur lui-même.
• Débonnaire : placide, tranquille
• Désorbité : sorti de son orbite
• Ébauché : commencé
• Étale : immobile.
• Exsangue : très pâle (d’où le sang semble s’être retiré)
• Farouche : sauvage.
• Ferrugineux : qui contient du fer.
• Glauque : terne, sans éclat
• Harassé : épuisé
• Hagard : perdu
• Hirsute : ébouriffé
• Ineffable : qu’on ne peut exprimer
• Infructueux : sans fruit, inutile
• Insidieux : sournois, trompeur
• Insipide : sans intérêt, ennuyeux
• Insolite : inhabituel
• Intempestif : déplacé, mal à propos
• Intransigeant : qui refuse le compromis
• Irrémissible : impardonnable, irréparable
• Mordoré : d’un brun chaud
• Oiseux : inutile, artificiel
• Précaire : incertain, instable, dont l’avenir n’est pas assuré
• Prédestiné : voué par avance
• Profus : abondant
• Propice : favorable
• Torpide : d’une façon somnolente, pleine de torpeur
• Tutélaire : protecteur
• Utopique : irréalisable. Une utopie est un idéal qui ne tient pas compte de la réalité
• Volubile : rapide et fluide (pour la manière de parler)

Verbes

• Cahoter : bouger dans tous les sens en raison de l’irrégularité du chemin.
• Chaparder : voler.
• Concéder : accorder
• Conférer : donner.
• Colmater : boucher
• Exhaler : dégager
• Fricoter : se livrer à de petits trafics
• Fureter : fouiller partout
• Palabrer : discourir, discuter interminablement
• Transmuer : convertir, changer

Adverbes

• À l’instar de : à la manière de.
• Frauduleusement : sans autorisation
• Par le truchement de : par l’intermédiaire


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




Sandra Besnard

- Dernières publications :
[455] - Récit d’aventure en 6e
[1043] - Stéréotypes langagiers
[969] - Banque lexicale pour l’écriture d’invention
[832] - Enfants au théâtre
[528] - Dialogues de cinéma









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 04-09-2014 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip