banniere

L'espace visiteurs

[1 009] - Postérité des mythes dans la littérature

Il s’agissait de trouver des textes littéraires qui évoquent, même de manière indirecte, certains mythes qu’ils soient réécrits ou auxquels il est fait simplement référence.
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

 

Propositions des colistiers

Frères ennemis

- BAUCHAU H., Antigone
- BAUDELAIRE C., « Abel et Caïn »
- BORGES J.L., L’Évangile selon Marc
- DESCOTT R., Caïn et Adèle
Roman policier contemporain.
- FAULKNER W., Absalon Absalon
Des frères (demi-frères, de couleur différente) se tuent allègrement.
- GAUDE L., La Mort du roi Tsongor
Les deux jumeaux se battent pour le trône dans des clans opposés.
- GIONO J., Deux cavaliers de l’orage
- MAUPASSANT G. de, Pierre et Jean
- RACINE J., Britannicus
- SCHILLER F. von, Les Brigands
- STEINBECK J., À l’est d’Eden
Réécriture du mythe d’Abel et Caïn.
- TOURNIER M., Vendredi ou les Limbes du Pacifique
Robinson envisage de tuer Vendredi… Il profite d’une faute de ce dernier (Vendredi « couche » avec Speranza : « [Robinson] contemplait, atterré, l’abjection pure qui se consommait sous ses yeux. Speranza bafouée, salie, outragée par un nègre ! ») pour le battre jusqu’au sang : « Maître, ne me tue pas », gémit Vendredi. « Robinson est en train de jouer une scène qu’il a déjà vue dans un livre ou ailleurs : un frère rossant à mort son frère sur le revers d’un fossé. Abel et Caïn, le premier meurtre de l’histoire humaine, le meurtre par excellence ! » (chapitre 8).

Synthèse à consulter :
[915] - Les frères ennemis

Châtiment et colère divine

- BAUDELAIRE C., « Le Châtiment de l’orgueil » ou « La Fontaine de sang »
- HUGO V., « L’Expiation »
- HUGO V., La Légende des siècles, « La Conscience »
- LA FONTAINE J. de, « Les Animaux malades de la peste »

Déluge

- BAUDELAIRE C., « Pluviôse, irrité contre la ville entière… »
- CARPENTIER A., Les Élus
- LE CLEZIO J.M.G., « Le Déluge »
- RABELAIS F., Le Quart Livre
- STEINBECK J., Les Raisins de la colère
La fin du roman.
- SUPERVIELLE J., Sur l’arche de Noé
- TOURNIER M., Vendredi ou les Limbes du Pacifique
Robinson se lance dans la construction d’un bateau qu’il nomme « L’Évasion » par anticipation du succès et le protestant trouve du réconfort dans la Bible  : « il crut trouver dans le chapitre IV de la Genèse – celui qui relate le Déluge et la construction de l’arche de Noé – une allusion évidente au navire de salut qui allait sortir de ses mains » (chapitre 2). Comme son ancêtre chez Defoe, Robinson se rend compte de l’impossibilité tragique de traîner cette coque jusqu’à la mer ! Sa foi et sa lecture de la Bible ont trompé Robinson : « il avait été fortement obnubilé aussi par exemple de l’arche de Noé qui était devenue pour lui comme l’archétype de l’Évasion. Construite en pleine terre, loin de tout rivage, l’arche avait attendu que l’eau vînt à elle, tombant du ciel ou accourant du haut des montagnes. » (chapitre 2)
- VIGNY A. de, « Éloa »
- VOLTAIRE, Candide

Synthèse à consulter :
[900] - L’inondation dans le récit

Paradis et Age d’Or

- BAUDELAIRE C., « L’Invitation au voyage » ou « Un voyage à Cythère »
- MUSSET A. de, « Rolla »
- STEINBECK J., À l’Est d’Eden et Les Raisins de la colère
Évocation d’un paradis sur terre, la Californie.
- TOURNIER M., Vendredi ou les Limbes du Pacifique
Robinson « semblable au premier homme sous l’Arbre de la Connaissance », Robinson attend un signe de Dieu : se forme alors à l’horizon un arc-en-ciel extraordinaire (chapitre 2).
- ZOLA E., La Faute de l’abbé Mouret
Le jardin du Paradou.

Création du monde

- BAUDELAIRE C., « Correspondances », « La Chevelure ou « Un univers dans une chevelure »
- BAUDELAIRE C., « De profundis clamavi »
Sur le Chaos primitif.
- BUZATTI D., Le K
- HUGO V., La Légende des siècles, « Le Sacre de la femme »
- LAGERLOF S., Nils Holgersson

Enfers

- BAUDELAIRE C., « Dom Juan aux enfers »
- CAMUS A., La Chute
Où Amsterdam est décrit comme l’Enfer de Dante.
- DU BELLAY J., Les Antiquités de Rome (1558), « Que n’ai-je encor la harpe thracienne »
- DUMAS A., Le Comte de Monte-Cristo
Référence à Ugolin lorsque Dantès est en prison, vers le début du séjour, avant sa rencontre avec l’abbé et autres passages, dans la même partie, qui décrivent la prison du Château d’If comme un enfer.
- GAUDE L., La Porte des Enfers
- HUGO V., Les Misérables
Descente aux enfers de Jean Valjean, Ve partie, livre III, chapitre 4.
- JOYCE J., Ulysse
chapitre VI.
- NERVAL, « El Desdichado »
- RIMBAUD A., Une Saison en enfer
- SARTRE J.P., Huis Clos
- ZOLA E., Germinal
La description de la mine du Voreux.

Synthèses à consulter :
[695] - Les Enfers
[753] - L’enfer dans le roman

Mythes explicatifs (Déméter et Perséphone – les Parques)

- BAUDELAIRE C., « De profundis clamavi »
- BONNEFOY Y., Les Planches courbes (2001), « La Pluie d’été », « Les Chemins III » et « La Maison natale »
- CLAUDEL P., Connaissance de l’Est
- RONSARD P. de, Les Amours, livre II, « Comme on voit sur la branche au mois de mai la rose »


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




Valérie Arlaud

- Dernières publications :
[1030] - Logiciel Voltaire : remédiation en orthographe
[1 009] - Postérité des mythes dans la littérature
[856] - Discours contemporains









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 02-09-2015 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip