banniere

L'espace visiteurs

[1071] - Le personnage de roman antipathique

Il s’agissait de trouver des idées afin de construire une séquence sur le personnage de roman odieux, antipathique.
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

 

Auteurs et titres suggérés

- BALZAC H. de, « Le Bal de Sceaux" (Emilie de Fontaine)
- BAZIN H., Vipère au poing (Folcoche)
- BRONTE E., Les Hauts de Hurlevent (Heathcliff)
- BRUCKNER P., Les Voleurs de beauté (les propriétaires du chalet)
- CALVINO I., Le Vicomte pourfendu (la mauvaise moitié du personnage éponyme)
- CAMUS A., L’Étranger (Meursault ?)
- CÉLINE L.F., Voyage au bout de la nuit (Bardamu)
- CLAUDEL Ph., Les Âmes grises (le juge Mierck)
- FERNEY A., Cherchez la femme
Toute une galerie de personnages odieux, notamment un jeune homme, Serge, et sa belle-mère, une femme castratrice au possible.
- FLAUBERT G., Madame Bovary (Homais le pharmacien)
- HOUELLEBECQ M. 
Les "héros" de ses romans sont-ils sympathiques ? cyniques, désabusés, souvent détestables…
- HUGO V., Les Misérables (Les Thénardier, Javert)
- HUGO V., Claude Gueux (le directeur)
- KUNDERA M., L’Insoutenable légèreté de l’être (Tomas ? Franz ?)
- LACLOS Ch. de, Les Liaisons dangereuses (Merteuil et Valmont)
- LEMAITRE P., Au revoir là haut
Personnages qui ont souffert, certes mais dont les actions ne sont guère "louables"/ le lieutenant Pradelle : D’Aulnay-Pradelle n’a aucun scupule, il n’a qu’un objectif faire triompher son ego, peu importe les principes, d’où sa mort.
- LITTELL J., Les Bienveillantes (Maximilien Aue)
Il s’agit d’une sorte de confession d’un personnage qui deviendra l’un des principaux dignitaires de l’armée allemande durant la 2nde Guerre mondiale. Il apparaît comme abominable non seulement par sa participation aux pires atrocités (y compris la solution finale), mais aussi par une forme de détachement, de distance qu’il impose dans son récit à ce qu’il fait. Il est pris de nausées fréquentes mais poursuit sa montée dans la hiérarchie nazie, sans réagir individuellement face aux horreurs rencontrées.
- MATHESON R., « Journal d’un monstre » (les parents)
- MAUPASSANT G. de, Bel-Ami (Georges Duroy)
Il peut éventuellement attirer une certaine sympathie au tout début, mais on déchante vite !...
- MAURIAC F., Le Sagouin (la mère)
- MAURIAC F., La Pharisienne (Brigitte)
- MAURIAC F., Le Nœud de vipères (le narrateur)
- MERLE R., La Mort est mon métier (le directeur d’Auschwitz)
- MUSIL R., L’Homme sans qualité
- NABOKOV V., Lolita (Humbert)
- NOTHOMB A., Stupeurs et tremblements (la supérieure japonaise de l’héroïne, mais c’est aussi une question de point de vue)
- NOTHOMB A., Les Catilinaires (le voisin du héros, personnage odieux par définition et sur qui repose toute l’histoire)
- NOTHOMB A., Hygiène de l’assassin (Prétextat Tach)
- REINHARDT E., Existences
- REINHARDT E., L’Amour et les forêts (Le mari de Bénédicte Ombredannes, espèce de pervers narcissique)
- RENARD J., Poil de Carotte (la mère)
- RILKE R.M., Les Cahiers de Malte (Laurids Brigge)
"Héros" du roman, non pas odieux mais inquiétant.
- SARTRE J.P., L’Enfance d’un chef (Lucien Fleurier)
C’est une nouvelle assez longue qui tient du roman d’éducation avec un point de vue interne. La fin de la nouvelle, d’une ironie ravageuse, pourrait constituer un extrait intéressant pour une lecture analytique.
- SCHMITT E.E., La Part de l’autre (deux histoires d’Hitler en parallèle...)
- STENDHAL, Le Rouge et le Noir (Julien Sorel)
- SUSKIND P., Le Parfum ( Jean-Baptiste Grenouille ?)
- VALLES J., L’Enfant (Mme Vingtras, la mère, présentée dans le premier chapitre )
- ZOLA E., Thérèse Raquin (Thérèse et Laurent)

Sujet de bac

- Sujet d’annales de S/ES centré sur ce thème (2009) :
http://www.site-magister.com/sujets20.htm#Sber

Questionnements

- Sur la notion de ressenti subjectif :
« Je trouvais justement que "antipathique" permettait de ne pas tomber dans les stéréotypes de gentil/méchant en introduisant la notion d’un "ressenti subjectif" : je n’ai pas de pathos pour Javert, cela ne signifie pas qu’il soit un monstre. Et justement les héros d’une époque peuvent être très antipathiques suivant les critères dominants d’une autre : les personnages historiques en sont la preuve la plus intéressante (Napoléon, Pétain et même De Gaulle). J’adore le personnage de Meursault, mais serait-il un voisin, un ami, un fils, un collègue "sympathique" ? Le petit garçon "Dolfi" de Calvino, même s’il est Hitler, est-il pour autant antipathique ? et Grenouille du Parfum est-il antipathique malgré sa monstruosité ? Vaste sujet et vaste débat insoluble ».
« Pour Camus : pas Meursault ! "...un homme qui, sans aucune attitude héroïque, accepte de mourir pour la vérité"... Antihéros dans un sens, pour certains... mais aussi héros ! »
« Julien Sorel, c’est plus subtil ; il n’est ni sympathique ni antipathique, mais très intéressant à analyser. »

- Sur la notion de héros, antihéros :
« Un personnage antipathique peut-il être un héros ? Un antihéros est-il nécessairement antipathique ? »
« Faut-il s’identifier à un personnage pour l’apprécier ? »Travail sur les valeurs.

Autres pistes

- les personnages des contes, les personnages de théâtre antipathiques.

Synthèses à consulter

[600] - « Grand seigneur, méchant homme » : les aristocrates débauchés

[957] - Littérature et société : Portraits de monstres


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




- Dernières publications :
[1 104] - La relation de l’homme au travail
[1071] - Le personnage de roman antipathique
[789] - Choisir une œuvre réaliste ou naturaliste en Seconde








contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip