WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [147] - Une bonne mise en scène du Dom Juan de Molière


vendredi 2 juillet 2004

Par Eugénie Rivault

Il s’agissait de savoir quelle est la version pr√©f√©r√©e des professeurs de fran√ßais dans l’optique de l’√©tude du th√©√Ętre en Premi√®re.

A propos de la mise en scène de Armand DELCAMPE

Au d√©part, la question √©tait plus pr√©cise : il s’agissait de savoir quelles sont les particularit√©s, les aspects int√©ressants (ou g√™nants ?) de la mise en sc√®ne de Dom Juan par Armand DELCAMPE.
  Don Juan (Didier Colfs), comique, un peu poseur, est une sorte de grand enfant, un grand gamin un peu eff√©min√© qui veut tout : intelligent mais irresponsable (« aveugle jeunesse »), joueur et non coupable, il ne comprend pas bien pourquoi ses jouets sont cass√©s.
  Sganarelle (L√©onil Mac Cormick), valet et confident, ami de Don Juan, « le regard du peuple », est lui aussi « un cŇďur sinc√®re ». Il ne partage pas les raisonnements de son ma√ģtre mais s’√©tonne toujours de voir la « m√©canique Don Juan » fonctionner... Ni l’un ni l’autre ne semblent concern√©s par les d√©g√Ęts que Don Juan occasionne. (EAF PhM)
  La repr√©sentation est faite en d√©cor naturel, dans les ruines d’une abbaye (la sc√®ne est mont√©e contre un mur) ; dans la derni√®re sc√®ne, on voit Don Juan frondeur, monter des escaliers, la main tendue, pour parvenir jusqu’√† une statue vivante qui l’emporte dans un grand fracas de p√©tards et de fum√©e.
  Prise en direct, en nocturne, √† l’ext√©rieur.

Avis favorables :
  La mise en sc√®ne de Delcampe respire la sant√©.
  La version Delcampe s’attarde davantage sur l’aspect comique des diff√©rents personnages, sur l’inconstance joueuse et √©go√Įste de Don Juan.
  Cette version, enregistr√©e en plein air et en public a le m√©rite de donner une approche assez comique et rafra√ģchissante de la pi√®ce [...].
  J’aime bien la mise en sc√®ne de Delcampe et je connais les com√©diens, en particulier L√©onil Mc Cormick (Sganarelle) qui dirige un petit th√©√Ętre √† la campagne, qu’il a cr√©√© de toutes pi√®ces et fait vivre, et qui anime chaque ann√©e dans ce village un grand « March√© du th√©√Ętre » o√Ļ sont invit√©es les compagnies francophones qui se produisent en Belgique. Le public a l’occasion de voir gratuitement des extraits de spectacles, de recevoir des infos, en ce compris de jeunes compagnies qui ont ainsi l’occasion de se faire conna√ģtre. Malheureusement, l’affluence est devenue telle que le march√© est victime de son succ√®s.
Voir le site de La Valette
Mais je trouve cela tr√®s chouette √† notre √©poque o√Ļ il est si difficile de faire du th√©√Ętre (et de l’art en g√©n√©ral). Pour en revenir √† la mise en sc√®ne de Delcampe, elle a le m√©rite de remettre la pi√®ce dans une perspective comique qui √©tait quand m√™me, √† ma connaissance, l’esprit du XVIIe. Par ailleurs, le spectacle en plein air dans les superbes ruines de l’abbaye de Villers-la-Ville nous replonge aussi un peu dans les conditions de cr√©ation de certaines pi√®ces dans les jardins de Versailles.
  Beau d√©cor (au pied d’une ruine) et costumes.
  Le traitement des d√©cors y est int√©ressant (composer avec un d√©cor naturel, faire bouger le public pour utiliser le cadre architectural du lieu de la mise en sc√®ne...).
  Le personnage de Sganarelle est appr√©ci√©.
  Le DVD comporte un bonus avec interviews utiles.

Regrets
  Pourquoi la sc√®ne avec Monsieur Dimanche est-elle absente ? Et pourquoi cette fin grandiloquente ?
  Grand regret quant √† la supression de la drolissime sc√®ne avec M. Dimanche (c’est notre M. Dimanche local qui s’est senti vex√© !).
  (II, 4) : la tirade de Dom Juan s’adressant en m√™me temps √† Charlotte et √† Mathurine est tronqu√©e.
  La d√©clamation tonitruante (pi√®ce jou√©e en plein air) et certains choix un peu « d√©magos ».
  Don Juan jeune mais pas tr√®s convaincant, texte incomplet (pas de M. Dimanche) et parfois d√©bit√©, erreurs dans la prise de vue (√† contretemps).
  les acteurs ne m’ont pas paru tous tr√®s convaincants, notamment Dom Juan que je trouve un peu insipide.
  Le com√©dien qui interpr√®te Dom Juan dans cette version √©tait une doublure ; en effet, apr√®s quelques repr√©sentations, le titulaire du r√īle a eu de graves probl√®mes de sant√© qui l’ont oblig√© √† interrompre la s√©rie. D’ailleurs, vous remarquerez qu’√† un moment on entend la voix off de Dom Juan enregistr√©e et que ce n’est pas la m√™me.
  Unanimement, le costume d’Elvire d√©plait fortement.

R√©action des √©l√®ves :
  Cette ann√©e, mes √©l√®ves m’ont presque convaincue que le t√©l√©film (Bluwal) √©tait trop languissant, avec son Don Juan d√©pressif, alors que la mise en sc√®ne de Delcampe respire la sant√© !
  Les √©l√®ves aiment bien (couleurs, √ßa bouge).

  L’avis des √©l√®ves est rest√© partag√© ; la mise en sc√®ne de Delcampe a √©t√© jug√©e assez s√©v√®rement.
  Mes √©l√®ves ont pr√©f√©r√© celle de Jacques Weber, malgr√© le non-respect du texte : de bons acteurs connus, une interpr√©tation du texte tr√®s int√©ressante.
  Je pense que cette mise en sc√®ne est susceptible de davantage plaire aux √©l√®ves, notamment par rapport √† celle de Bluwal, un peu dat√©e pour eux.

Un point qui fait l’unanimit√©, l’int√©r√™t des comparaisons :
  Delcampe tout seul me semble assez pauvre mais pour √©tablir une comparaison, c’est un bon achat.
  Apr√®s diffusion comparative de quelques passages, l’avis des √©l√®ves est rest√© partag√© [...] je ne regrette pas de l’avoir utilis√©e ; la r√©flexion sur le travail sc√©nique s’en trouve vraiment enrichi [...] Cette version, enregistr√©e en plein air et en public, a selon moi le m√©rite de donner une approche assez comique et rafra√ģchissante de la pi√®ce, int√©ressante pour des comparaisons avec des interpr√©tations beaucoup plus sombres voire tragiques que l’on trouve par exemple √† la Com√©die-Fran√ßaise.
  En tout cas, la comparaison entre les deux versions (Delcampe, Bluwal) est fertile.
  Le m√©rite de cette pi√®ce extraordinaire est pr√©cis√©ment la multiplicit√© des interpr√©tations (et donc des mises en sc√®ne) possibles.

Mises en scène préférées des colistiers

 :
  Ma version pr√©f√©r√©e : BLUWAL avec Piccoli (un tr√®s bon DVD)
  Ma pr√©f√©r√©e : BLUWAL Puis MANUEL et WEBER.
  Ma pr√©f√©r√©e reste l’adaptation t√©l√©vis√©e de Marcel BLUWAL, certes ancienne ... mais quelle classe !

Et incidemment :
  Pour en savoir plus : peut-√™tre pouvez tenter d’entrer en contact avec Armand Delcampe via l’Atelier th√©√Ętre Jean Vilar √† Louvain-la-Neuve, dont il est le directeur.
  Des coll√®gues qui enregistrent tout ce qui passe sur Arte ont peut-√™tre au fond de leurs tiroirs un documentaire sur les diff√©rentes versions de mise en sc√®ne de Dom Juan : de Jouvet (1947 ?) √† Lassalle (1994)
  Quelque part sur le Web, vous avez m√™me un coll√®gue qui a constitu√© un tableau synth√©tique afin de tirer meilleure partie du documentaire.
  Weber a lui aussi (avec l’adaptateur Laclavetine) apport√© des modifications, notamment d’ordre des sc√®nes.


Ce document correspond √† la synth√®se de contributions de coll√®gues professeurs de lettres √©chang√©es sur la liste de discussion Profs-L ou en priv√©, suite √† une demande initiale post√©e sur cette m√™me liste. Cette compilation a √©t√© r√©alis√©e par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est prot√©g√© par la l√©gislation en vigueur. Fourni √† titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est prot√©g√© par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion √† des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

- Dernières publications de Eug√©nie Rivault :

[692] - Les écrivains et la photographie

[369] - Allégorie ou métaphore filée

[147] - Une bonne mise en scène du Dom Juan de Molière

[130] - Pi√®ces contemporaines abordant des th√®mes d’actualit√©



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 136] - Renouveau / Renaissance

[1 135] - Jeunesse et révolte

[1 134] - La violence contre le pouvoir


Ajouter un commentaire

Forum relatif à cet article

  • [147] - Une bonne mise en sc√®ne du Dom Juan de Moli√®re - 05-01-2007 - par Emmanuelle Davodeau

    Et Mesguich alors ? Pour ma part j’ai montr√© aux √©l√®ves trois mises en sc√®nes de Bluwal, Delcampe et Mesguich. Ils ont unaniment trouv√© Bluwal archa√Įque, Delcampe criard et ont en revanche ador√© Mesguich. Sa mise en sc√®ne fonctionne bien et se pr√™te particuli√®rement, √† mon sens, √† une analyse des rapports entre texte et repr√©sentation.Cela dit je trouve en effet que la mise en sc√®ne de Delcampe a le m√©rite de donner √† voir une repr√©sentation assez proche de celle que Moli√®re a pu imaginer notamment lors de l’intervention spectaculaire du deus ex machina dans le d√©nouement.

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez √† votre tour apporter une contribution √† cet √©change en proposant des titres, adresses de sites, r√©f√©rences bibliographiques voire t√©moignages qu’il vous semblerait utile de publier en compl√©ment de cette synth√®se.

    MENTIONS L√ČGALES
    Cet espace est destin√© √† vous permettre d’apporter votre contribution aux th√®mes de discussion que nous vous proposons. Les donn√©es qui y figurent ne peuvent √™tre collect√©es ou utilis√©es √† d¬Ļautres fins. Ce forum est mod√©r√© a priori : votre contribution n’appara√ģtra qu’apr√®s avoir √©t√© valid√©e par un administrateur du site. Seront en particulier supprim√©es, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le th√®me de discussion abord√©, la ligne √©ditoriale du site, ou qui seraient contraires √† la loi. Vous disposez d’un droit d’acc√®s, de modification, de rectification et de suppression des donn√©es qui vous concernent. Vous pouvez, √† tout moment, demander que vos contributions √† cet espace de discussion soient supprim√©es. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018