WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Articles et réflexions Questions de pédagogie


Article : Annie Saumont, spécialiste des nouvelles


lundi 1er novembre 2004

Par Annie Massy

Annie Saumont est reconnue comme la spécialiste française et contemporaine de la nouvelle en tant que genre. Il lui arrive aussi d’intervenir dans les classes où elle est appréciée. Voici quelques éléments sur sa vie et sa façon d’écrire.

Annie Saumont est née à Cherbourg en 1927, elle a passé son enfance et adolescence près de Rouen. Sa famille de condition moyenne, avec une mère institutrice, rêve pour elle d’un métier sûr de fonctionnaire. Elle veut être écrivaine mais pas se fâcher avec ses parents : elle fait des études d’anglais, devient spécialiste de littérature anglo-saxonne et traductrice. Or, les Anglais et Américains sont grands amateurs de nouvelles, un genre peu répandu finalement en France bien que celles d’Edgar Poe ou de Maupassant y soient appréciées.

Annie Saumont définit ce genre ainsi : un texte court avec une intensité dramatique forte, une chute définitivement fermée et des événements qui ne se racontent pas tous ; il revient au lecteur de reconstruire les passages manquants. Ce sont donc des Å“uvres qui ne permettent aucune erreur, où chaque mot n’a qu’une place possible, celle qu’il occupe. Annie Saumont déclare y travailler beaucoup, écrire pratiquement tous les jours et raturer énormément avant d’être satisfaite des mots choisis dont la sonorité compte autant que le sens.

C’est aussi sans doute son métier de traductrice qui a inspiré à Annie Saumont son style très particulier. Pour passer d’une langue à une autre, il faut se fondre avec l’auteur du texte, parler pour lui, comme lui, avec lui. Or, Annie Saumont prend la parole, ou plutôt la donne à des êtres interdits justement de parole, des êtres fragiles qui un jour ont été blessés, cassés par un drame épouvantable et qui traînent leur enfance et adolescence meurtries toujours avec eux.
Ses thèmes favoris sont ceux de l’errance, de la privation d’avenir, sans jamais porter de jugement moral. Son art, c’est de faire croire, par un jeu subtil d’écriture artistique et élaborée, que c’est bien ce personnage qui raconte ses bribes de vie.

Annie Saumont est une grande Dame de l’écriture comme de la vie, souriante, enjouée, communicative. Mais ses nouvelles ne le sont pas : elles naissent de faits anodins constatés en passant, lors de ses nombreux voyages, par Annie Saumont qui reconstruit leurs causes et conséquences, mais pas pour se distraire. Pour témoigner peut-être ? Rendre compte d’un monde quotidien où l’humain est au centre, même le pire, celui qui un jour s’est laissé entraîner et a commis l’irréparable. Mais le public a choisi, surtout celui de l’adolescence qui se plonge sans limite dans ses nouvelles. Annie Saumont est d’ailleurs très connue dans le milieu enseignant où elle intervient souvent pour parler de son Å“uvre et de sa façon d’écrire et sait donner aux jeunes l’envie de lire.

Annie Saumont a été aussi reconnue officiellement par le prix Goncourt de la nouvelle, celui de la Société des Gens de lettres et l’Académie Française.

Parmi ses publications :
  La vie çà l’endroit, Mercure de France (1969)
  Quelques fois dans les cérémonies, Gallimard (1981), Prix Goncourt de la nouvelle
  Je ne suis pas un camion, Seghers (1989), Grand Prix de la Nouvelle de la Société des Gens de Lettres
  Un soir à la maison, Juillard (2001)

Plusieurs petits recueils divers dans la collection « Arcanes » des éditions Joelle Losfeld

Plutôt orientés vers les scolaires :
  Aldo, mon ami, étonnants classiques, GF
  A paraître, dans la même collection, en octobre : « La guerre est déclarée » et « Les voilà, quel bonheur »

On peut prendre contact avec elle à la Maison des Ecrivains :
53, rue de Verneuil
75007 Paris


- Dernières publications de Annie Massy :

[878] - Présenter l’option théâtre en candidat libre

Annie Saumont, spécialiste des nouvelles

[115] - Un poème d’amour pour un mariage

[68] - Nouvelles en ligne



- Les derniers articles dans la même rubrique :

Comment je travaille (et j’évalue) par compétences en français, en 6e et en 5e

Lire, dire, écrire des poèmes : une séquence en classe de 4e

Mettre en place un projet annuel en troisième : une démarche didactique et sa dimension philosophique




Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018